Logotype du Conseil Régional Poitou-Charentes
 

A la une - Archives 2011

Voeux en vidéo de Ségolène Royal
cliquez sur la vidéo ci-dessous
Que cette année nouvelle vous apporte la réalisation de vos espoirs, et toutes les joies que la vie recèle, pour vous et ceux que vous aimez.

Bien sincèrement

Ségolène Royal
Présidente de la Région Poitou-Charentes
Ancienne Ministre
Mot(s) clé(s) :
Créé le 29 déc. 2011

Lien direct vers l'actualité

Carte de voeux 2012 de la Région Poitou-Charentes en vidéo
cliquez sur la vidéo ci-dessous
Dans l'édition «Best in Travel 2012» du guide touristique international Lonely Planet, le Poitou-Charentes est classé parmi les 10 destinations préférées au monde.
Poitou-Charentes étant aussi la région de l'excellence environnementale, elle vous propose cette année encore de personnaliser et d'envoyer vos voeux électronique gratuitement et facilement à vos proches, vos amis, vos collègues...

Choisissez votre carte animée parmi la carte Région ou les cartes par département, en cliquant ici.


Mot(s) clé(s) :
Modifié le 5 janv. 2012
Créé le 29 déc. 2011

Lien direct vers l'actualité

L'Assemblée Régionale a voté lundi 12 décembre le budget pour l'année 2012 en Poitou-Charentes.
Comme les précédents, le budget régional est basé sur un examen attentif des dépenses, sur une réduction de l'endettement et sur une stabilité de la fiscalité régionale.

Il est construit sur 5 grands axes :
  • Le soutien à l'investissement des PME :
    • augmentation des moyens du Fonds régional de co-investissement de 1,2 M€. En 2012, c'est un total de plus de 10 millions d'euros qui sera affecté à ses actions ;
    • *« L'Agence publique régionale pour l'investissement des PME » ;
    • Soutien aux plans de reprise des sociétés CEPAM et ALLIN de Niort pour maintenir une valorisation de la filière bois.
  • La montée en charge des éco-industries :
    • Commercialisation à grande échelle de la MIA ;
    • Soutien accru à l'éco-habitat et à la maîtrise des dépenses d'énergie ;
    • Mise en oeuvre du projet d'Electricité Solaire des Territoires (E.S.TER).
  • La culture et le développement du tourisme vert :
    • Soutien à la filière touristique régionale, levier important d'activité valorisant les atouts écologiques de notre territoire ;
    • Les Nuits Romanes, les Villes d'Art et d'Histoire, les Vallées ;
    • Formations pour les emplois de Center Parc ;
    • Extension du Port de Plaisance de La Rochelle, Port de commerce de La Rochelle (accueil des bateaux de croisière).
  • L'éducation et la formation :
    • Poursuite du plan de rénovation des lycées ;
    • Mise en oeuvre du plan de construction du Campus des métiers de Charente et finalisation du plan d'investissement de la Chambre des métiers de Charente-Maritime ;
    • Le schéma régional de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
    • Accompagnement des grands chantiers, notamment celui de la LGV, avec plus de 1 700 places nouvelles en formation dans les domaines des travaux et des transports.
  • La poursuite des actions pour l'emploi :
    • Poursuite du Pacte de confiance pour l'Emploi des Jeunes ;
    • Déploiement du Plan seniors et du Plan Quartiers ;
    • Mise en place de la convention pour 100 emplois aidés ;
    • Plan d'égalité hommes-femmes.Plus d'informations :

Plus d'infos

Mot(s) clé(s) : Région , institution , économie , tourisme
Modifié le 24 janv. 2012
Créé le 13 déc. 2011

Lien direct vers l'actualité

Le 11 décembre 2011, à la demande de l'Etat et de la SNCF, les horaires de l’ensemble des trains dans la région sont modifiés en Poitou-Charentes. Pour faciliter le transport des usagers, la Région vous donne quelques adresses utiles.
Les Transports Express Régionaux (TER) transportent chaque jour 9 700 passagers en Poitou-charentes. Depuis 2004, le nombre de voyageurs a progressé de 43%.

A partir du 11 décembre 2011, l'Etat et le Réseau Ferré de France (RFF) ont décidé de modifier les horaires de l'ensemble des trains dans la Région.
 
Dans ce cadre, des nouveautés vont ainsi voir le jour :
  • une augmentation de l'offre de TER de 10% ;
  • 4 trains supplémentaires entre La Rochelle et Bordeaux ;
  • 4 trains supplémentaires entre Poitiers et Angoulême ;
  • 1 train supplémentaire entre Angoulême et Saintes ;
  • un renforcement de la desserte du territoire, notamment dans les gares ou haltes de Chasseneuil du Poitou, La Crèche, Jonzac, Lusignan, Mauzé.

Outre les affiches et le personnel pour vous renseigner en gare, vous pouvez consulter les sites suivants :

Mot(s) clé(s) : TER
Créé le 9 déc. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région vient de faire l'acquisition de 100 véhicules électriques pour les besoins des services de la collectivité.

La Région Poitou-Charentes a fait de la croissance verte et de la mutation écologique, sociale et solidaire sa priorité. C'est parce qu'elle a cru en l’avenir d’Heuliez que la production de la Mia electric et la sauvegarde de 485 emplois ont été possibles.

La Région Poitou-Charentes a participé à la création de Mia electric en entrant dans son capital à hauteur de 5 millions d’euros. Elle est la première Région de France à avoir porté un projet industriel de cette envergure.
Dans cette même logique, la Région Poitou-Charentes a fait l'acquisition de 100 véhicules électriques pour les besoins des services de la Région :
  • à la Maison de la Région, en substitution des véhicules thermiques ;
  • pour les Conseillers Tuteurs en Insertion (travaillant auprès des apprentis) et Conseillers pour la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE), qui sont sur le terrain ;
  • pour les lycées, en remplacement des véhicules anciens ;
  • pour le service d'auto-partage régional, qui va être mis en place début 2012.

La première livraison de véhicules électriques aura lieu au lycée Gilles Jamain à Rochefort
(pour les établissements Gilles Jamain, Mer et Littoral, Léonce Vieljeux, René Josué Valin, Atlantique, Louis Audouin Dubreuil et Blaise Pascal), le mardi 13 décembre à 14H.

La Région Poitou-Charentes soutient également l'acquisition de véhicules électriques par les collectivités et les particuliers. Retrouvez toutes les informations ici
Mot(s) clé(s) : véhicule électrique , économie
Créé le 8 déc. 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal et les présidents de Solairedirect et de Sorégie
Le 30 novembre à Paris, Ségolène Royal a présenté le projet E.S.TER (Electricité Solaire des Territoires) en présence de l’industriel Thierry Lepercq, Président de SolaireDirect et des distributeurs d’électricité.
E.S.TER (Electricité Solaire des Territoires) est un nouveau modèle économique pour le développement du photovoltaïque en France qui permet de produire et vendre de l’électricité solaire à prix compétitifs. S’il était généralisé au plan national , on produirait l’équivalent de 10 centrales nucléaires. Un autre modèle est donc possible pour la mutation énergétique.

Pour les professionnels de l’énergie, ce modèle économique a un caractère révolutionnaire (enfin des énergies renouvelables compétitives) et les professionnels attendent un retentissement international.

Le projet E.S.TER a pu voir le jour grâce à la volonté et au partenariat entre la Région Poitou-Charentes, SolaireDirect, Sorégies et Séolis (entreprises locales de distribution d’électricité de Poitou-Charentes).

Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et abordable ? E.S.TER, le premier dispositif durable pour le développement de l’énergie solaire sur les territoires est un modèle unique, stipulant pour la première fois en Europe, une vente de gré à gré d’électricité solaire à un prix très compétitif.

Unique par l’association de ses acteurs

E.S.TER (Electricité Solaire des Territoires) est le fruit d’une alliance unique entre 3 parties : la Région Poitou-Charentes, Solairedirect et Sorégies.

La Région Poitou-Charentes a fait le choix, dès 2008, de soutenir la filière photovoltaïque, avec le Plan Solaire Régional puis, en mars 2011, avec la mise en place d'un fonds de résistance photovoltaïque, et le soutien à l'émergence d'un nouveau modèle économique de production d'électricité solaire à prix de marché.

Solairedirect est le premier opérateur photovoltaïque indépendant en France. La société a développé un modèle intégré original permettant d’industrialiser chacune des grandes étapes conduisant à la production et la vente d’électricité solaire. Grâce à la très forte baisse des coûts des systèmes photovoltaïques, Solairedirect se positionne aujourd’hui comme un pionnier de l’électricité solaire compétitive.

Sorégies, entreprise locale d’électricité de la Vienne, dans un souci de diversification de ses sources d'accès à l'énergie, a souhaité disposer d'un approvisionnement en électricité solaire à prix de marché sur le long terme.

Unique par son modèle contractuel de vente d’électricité solaire compétitive

Le modèle E.S.TER est le fruit de la mise en commun de la vision de la Région, du modèle intégré de Solairedirect et du savoir-faire de Sorégies. Dans un contexte de baisse des tarifs d’obligation d’achat, ce modèle innovant pour une électricité solaire locale et compétitive insuffle une nouvelle dynamique, véritablement durable, à la filière solaire en France.

Un modèle durable, car en combinant des coûts de construction optimisés et des coûts de financement bas sur le long terme, il permet dans un contexte d’augmentation du prix de l’énergie de fournir dès à présent de l’électricité solaire à un énergéticien à un prix inférieur à celui payé par les particuliers en France.

La Région Poitou-Charentes et Solairedirect ont constitué une Société d’économie mixte, SEM E.S.TER  (détenue à 65 % par la Région Poitou-Charentes et à 35 % par Solairedirect). Son objectif est de promouvoir la création de parcs solaires, donner accès à une électricité décentralisée, propre et compétitive et contribuer au développement industriel de la région. La SEM investira notamment dans les parcs solaires construits sur le territoire régional.

Sorégies et Solairedirect ont conclu un contrat cadre d’approvisionnement en électricité d’origine solaire photovoltaïque (CVES ou Contrat de Vente d’Electricité Solaire) à long terme (30 ans), prévoyant la réalisation entre 2012 et 2015 de parcs solaires pour une puissance totale de 60 MW, développés et construits par Solairedirect, principalement en Poitou-Charentes. C’est la première fois en Europe qu’il est stipulé une vente d’électricité solaire de gré à gré.

Ce contrat se fonde sur un mécanisme de prix avec un niveau initial aux alentours de 108€/MWh, soit un tarif d’ores et déjà inférieur au prix payé par les particuliers en France. La production des installations représentera la consommation d’électricité d’environ 50 000 personnes dans le département de la Vienne.

Avec ce partenariat innovant, la Région, Sorégies et Solairedirect visent à fournir une électricité solaire locale compétitive, soutenant le développement d’une filière industrielle régionale, développant l’autonomie énergétique du territoire et facilitant la maîtrise des coûts de l’électricité dans la durée.

Les principes fondateurs d’E.S.TER

  • un kWh solaire amené à devenir plus compétitif qu’un kWh traditionnel. D’un côté, le coût de fabrication des modules photovoltaïques qui ne cesse de baisser (-80% ces 3 dernières années), de l’autre, une hausse du coût de l'électricité produite à partir des énergies traditionnelles (pétrole, gaz ou nucléaire) aujourd’hui inéluctable ;
  • un engagement des territoires durable (30 ans), comme la Région Poitou-Charentes, qui intègrent dès aujourd'hui une part significative d'électricité solaire dans leur mix énergétique ;
  • un engagement de distributeurs comme Sorégies qui intègrent dans leur approvisionnement cette énergie solaire compétitive sur la durée.
Mot(s) clé(s) : environnement , territoires , énergie
Modifié le 19 déc. 2011
Créé le 1 déc. 2011

Lien direct vers l'actualité

Chaque semaine, la Région vous informe avec sa lettre électronique. Mais pour aller plus loin et être plus proche de vous, la Région a décidé de publier un journal papier à destination de l'ensemble des habitants. Le cinquième numéro de « Poitou-Charentes, notre Région, notre Fierté » vient de sortir !
Au sommaire de cette cinquième publication : des témoignages avec les Bourses Régionales Désir d'Entreprendre à l'occasion de la 10 000e, une illustration des aides apportées aux Groupements d'Employeurs, un point sur les circuits courts en Poitou-Charentes, les nouvelles initiatives dans les lycées, un témoignage sur les aides au permis de conduire etc...

Simple et concret, ce journal vous présente quelques-unes des actions de la Région en direction des particuliers, des entreprises, des associations ou des collectivités. Pour retrouver une information détaillée et exhaustive, vous pouvez consulter le site internet de la Région.

Un numéro à trouver dans votre boîte aux lettres à partir du 28 novembre ou à consulter en ligne.

S'abonner à la lettre électronique hebdomadaire

Des infos aussi sur Facebook
Mot(s) clé(s) : agriculture, pêche , apprentissage , associations , biodiversité
Créé le 29 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

avenir de la PAC à Bruxelles
Benoît Biteau et les régions européennes avec Dacian Ciolos, Commissaire européen.
Lundi 21 novembre, la Région Poitou-Charentes, représentée par Benoît Biteau, Vice-président en charge de l’agriculture, était présente à Bruxelles aux côtés d’autres Régions, pour une série d’entretiens avec les principaux acteurs institutionnels de la réforme de la Politique Agricole Commune. La démarche, inaugurée en janvier 2011 par une conférence au Comité des Régions, vise à rassembler des Régions de toute l’Europe qui, malgré des structures de production agricoles différentes, n’en partagent pas moins une même image de l’agriculture de demain.

Après une première déclaration politique remise à la Commission au début de l’année, les Régions Bretagne (FR), Pays de la Loire (FR), Andalousie (ES), Emilie Romagne (IT), Poitou-Charentes (FR), Toscane (IT), Bavière (DE), Haute-Autriche (AT) et Małopolska (PL) ont continué leur travail de collaboration pour analyser les propositions de la Commission sorties le 12 octobre dernier et approfondir leur position.

Elles ont ainsi rencontré les plus hauts représentants du triangle institutionnel en charge de la réforme de la PAC : le Commissaire à l’agriculture Dacian Cioloş pour la Commission européenne, le député Luis Manuel Capoulas Santos pour le Parlement européen, et Andrzej Babuchowski, conseiller agricole de la Pologne qui assure aujourd’hui la présidence du Conseil.

Benoît Biteau s’est exprimé au nom de toutes les Régions du groupe pour affirmer la nécessité d’une agriculture à taille humaine qui relève les défis contemporains environnementaux et nourriciers. Il a félicité le Commissaire à l’Agriculture pour le travail réalisé, mais il a également souligné la nécessité d’aller plus loin que les propositions de la Commission, notamment dans le soutien à l’installation ou la prise en compte de l’emploi dans les paiements directs.

Le Vice-président régional s’est dit très satisfait de cette rencontre de proximité avec le Commissaire Dacian Cioloş qui est apparu très attentif à la position des Régions. « L’entretien a été complet et constructif. Le Commissaire maîtrisait parfaitement les différents sujets abordés et a pris le temps de réagir à chacune de nos propositions. Il y a bien sûr des points de désaccord, sur le plafonnement et la modulation des aides ou la stabilisation des marchés, mais M. Cioloş a apprécié le soutien critique des Régions ».
Lors des échanges, le Commissaire a souligné la nécessité d’une PAC qui reconnaisse la diversité des agricultures. Elle doit être multiple, adaptée à chaque région et à chaque production.

Le Député européen Luis Manuel Capoulas Santos (groupe socialiste) a accueilli favorablement les critiques  mais aussi les propositions constructives formulées par ce groupe de Régions : « Celles-ci m’aideront dans l’élaboration de mon rapport, qui sera soumis dans les prochaines semaines à la commission agriculture du Parlement européen ».
Benoît Biteau a insisté sur l’ « expérience originale » que constitue ce partenariat interrégional européen : « Aujourd’hui, les Régions se sont adressées directement à la Commission, sans passer par les Etats et il faut s’en féliciter et poursuivre nos efforts ». Une chose est sûre, en Poitou-Charentes, la volonté politique est là.

Les Régions ont convenu de défendre plusieurs points : oeuvrer à une meilleure stabilisation des marchés ; aller plus loin pour renforcer l'équilibre dans la chaîne agro-alimentaire et développer des échanges équitables avec les pays tiers ; aller vers un meilleur soutien des produits de qualité ; préserver des structures de production à taille humaine ; renforcer l'investissement et l'innovation dans les politiques de développement rural ; valoriser le potentiel des zones rurales en matière de production d'énergies renouvelables ; améliorer l'efficacité du soutien aux zones en difficulté ; définir des règles simples pour le « verdissement » de la PAC ; ou encore poser la question de la place des Régions dans la gouvernance de la nouvelle PAC.

 

Plus d'infos

 

A titre d'illustration, voici deux initiatives concrètes de la politique agricole menée par la Région, notamment dans le développement de la filière biologique :

  • le 17 novembre dernier a eu lieu l'inauguration du silo de stockage et de valorisation des produits céréaliers biologiques à Saint Jean d'Angély (soutenu par la Région), le « Silo Bio Ouest ». Ce silo exploité par la CORAB (Coopérative Régionale d'Agriculture Biologique) est un outil collectif de collecte de séchage, triage, stockage et préparation de grains biologiques (céréales, légumineuses, protéagineux, oléagineux). Il devrait permettre, à terme : de développer en toute sécurité et à des prix attractifs les volumes de matière BIO ; de favoriser l'implantation d'entreprises sur un site dédié à l'agriculture biologique et en réduisant les coûts logistiques ; et de permettre de proposer des produits accessibles et valorisant leur origine Poitou-Charentes.
  • le développement de la SCIC (Société Coopérative d'Intérêts Collectifs) « Mangeons bio ensemble » à Bressuire et soutenue par la Région qui permet aux produits bio de faire leur apparition dans la restauration collective, que ce soit au sein des écoles, des entreprises ou encore dans les hôpitaux et les maisons de retraites.
Mot(s) clé(s) : agriculture
Créé le 25 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

Signature de la convention pour les infirmières
Signature de la convention pour les infirmières
Ségolène ROYAL, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a signé le 18 novembre dernier la convention qui organise la transformation de la formation d'infirmière en une formation universitaire, reconnue par le niveau de la "Licence".
Depuis plus de vingt ans, les infirmières et les infirmiers ont porté cette revendication qui  aujourd'hui a été entendue avec la signature de cette convention fédérant les moyens d'action de la Région, l'Université de Poitiers, les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) et l'Agence Régionale de Santé.

Parmi les dispositions de cette convention qui vise à améliorer la qualité des enseignements dispensés, l'une d'elles est particulièrement innovante : les cours réalisés par des universitaires seront enregistrés et diffusés dans les 7 Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) régionaux. Chaque étudiant pourra ainsi ré-écouter plusieurs fois les cours et les apprendre parfaitement. Il bénéficiera également, grâce à une plate-forme dédiée, de ressources pédagogiques et d'un accompagnement mis en œuvre par l'Université de Poitiers.

Pour autant, cette transformation de la formation d'infirmier en Licence laisse aux IFSI la mission de former des professionnels de la santé compétents et à l'écoute de leur patient dont le rôle est réaffirmé dans la convention.

Enfin, la Région a tenu à ce que les étudiants, bénéficiaires au premier chef des dispositions de cette convention, soient partie prenante de la mise en œuvre de cette licence en participant au Comité de suivi.

Partenaires signataires:
  • Région Poitou-Charentes, Madame ROYAL,
  • Université de Poitiers, Monsieur GESSON,
  • Agence Régionale de Santé, Monsieur BLANC,
  • Directeurs généraux des établissements supports: CHU Poitiers, CH Niort, CH Nord Deux Sèvres, Croix Rouge Angoulême, CH de Saintes,  CH de Rochefort, CH de La Rochelle.
  • Directrices d'IFSI des établissements cités.
Mot(s) clé(s) : santé , éducation
Créé le 21 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

Voici Frimousse, la poupée qui vaccine les enfants
Une Frimousse adoptée = Un enfant sauvé
Dans le cadre de l'anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant, une vente en ligne des "poupées frimousses" réalisées lors de la Créateuf 2011, a lieu du 14 au 21 novembre. Faîtes un don en achetant une de ces poupées et permettez ainsi de vacciner et de sauver un enfant contre les 6 grandes maladies de l'enfance.

Lors de la Créateuf 2011 en partenariat avec l'Unicef, un atelier de confection de poupées frimousses a été proposé. Les lycéens ont ainsi pu laisser libre cours à leur créativité et confectionner d'adorables poupées en chiffon avec des tissus de récupération. Des modèles réalisés par le lycée Gilles Jamain ont été également présentés au public à cette occasion.

Ce catalogue interactif vous permettra de visualiser en avant-première ces petites frimousses et de faire des propositions financières pour en acquérir une ou plusieurs.

La meilleure promesse de don sera retenue pour l'attribution de chaque poupée. Ces données seront actualisées chaque jour.

Chaque poupée adoptée permet de vacciner un enfant contre 6 maladies : diphtérie, rougeole, coqueluche, poliomyélite, tuberculose et tétanos.

Merci aux lycéens pour leur implication !

Merci par avance aux donateurs qui s’engageront aux côtés de l’Unicef dans cette opération.


Par ailleurs, une vente aux enchères de frimousses sera également proposée par l'UNICEF, le lundi 21 novembre 2011 à 17h, Salle de l'oratoire à La Rochelle.

Modifications :

  • la vente est close.

 

Mot(s) clé(s) : éducation , vivre ensemble , santé , jeunes
Modifié le 22 nov. 2011
Créé le 15 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

Maison de santé de Ruelle sur Touvre
Maison de santé financée par la Région
Les Contrats Régionaux de Développement Durable (CRDD) permettent à la Région d'agir au plus près de besoins des habitants des territoires. Une enveloppe budgétaire est attribuée aux Pays et aux Agglomérations pour soutenir les projets de proximité qui s'inscrivent dans les priorités régionales. Pour la prochaine Commission Permanente (lundi 14 novembre), l'Assemblée régionale votera l'attribution de 6 M€ pour 130 projets locaux.
On peut noter :
  • Pour l'économie :
    • l'appui au développement de 26 entreprises sur les territoires de Charente-Limousine, des Six Vallées, des Vals de Saintonge, du Chauvinois et du Royannais,
    • la réalisation d'un diagnostic sur la transmission et la reprise d'entreprises artisanales en Gâtine.
  • Pour l'habitat :
    • la réhabilitation de 28 logements sociaux sur les territoires du Sud Charente, de Ouest-Charente, de Gâtine, du Thouarsais et du Montmorillonais,
    • la construction de 35 logements locatifs sociaux « Bâtiments Basse Consommation » (BBC) sur le territoire Royannais.
  • Pour l'éducation et la famille :
    • la création d'une maison d'assistantes maternelles à Rouillac en Ouest Charente qui permettra à 4 assistantes maternelles d'accueillir les enfants selon des horaires modulables pour répondre aux besoins des familles.
  • Pour le cadre de vie rural et urbain :
    • l'aménagement d'espaces publics centraux dans le cadre du programme « coeur d'agglomération » de Poitiers,
    • la réalisation d'un stade d'athlétisme communautaire sur le Grand Angoulême,
    • la réhabilitation des halles de Thouars avec un accès pour les personnes en situation de handicap,
    • la mise en place d'une signalétique et la réalisation de supports de communication pour deux boucles cyclables (30 km) en Thouarsais,
    • la mise en place d'une signalétique touristique des itinéraires de randonnée sur la Communauté de Communes Charente-Boëme-Charraud,
  • Pour la santé et le handicap :
    • la mise en place d'actions d'information, de prévention et de sensibilisation au dépistage du VIH/SIDA et des hépatites en Ouest Charente,
    • la mise en place d'un plan de prévention des risques liés à l'alcool auprès des jeunes à La Rochelle,
    • la mise en oeuvre du projet « jardin biologique, pédagogique et nutrition » et du programme d'éducation nutritionnelle en direction des écoles dans le Ruffécois,
    • la réalisation d'une étude de programmation pour la création d'un pôle de santé sur le canton de Moncoutant en Gâtine,
    • la réalisation de diagnostics santé-social à Marennes-Oléron et en Bocage Bressuirais.

      Plus d'infos
Mot(s) clé(s) : institution
Modifié le 15 nov. 2011
Créé le 10 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

Marais Poitevin © Pascal BAUDRY
Le Marais Poitevin © Pascal BAUDRY
Le guide de voyage Lonely Planet vient de sortir son nouveau palmarès des destinations préférées par le guide mais aussi par les blogueurs et les voyageurs eux-mêmes. Poitou-Charentes arrive en 10ème position et est la seule région française mentionnée dans ce « Best in travel 2012 ».

La Région Poitou-Charentes et le Comité Régional du Tourisme se réjouissent de cette distinction qui fait la part belle à notre territoire. Parmi les destinations les plus visitées, on compte notamment : La Rochelle, le littoral et ses îles, Cognac, le Marais Poitevin et le Futuroscope. Les experts de Lonely Planet soulignent en effet les attraits de ces « spots » (hauts-lieux) : les canaux entrelacés du Marais poitevin, les paysages de rêve de l’Ile de Ré.... Les blogueurs et voyageurs plébiscitent également la région Poitou-Charentes comme une destination nature, décontractée, familiale, discrète et sûre (en opposition avec les destinations de la côte Méditerranéenne).

Plus d'infos :

 

Mot(s) clé(s) : environnement , tourisme , vivre ensemble
Modifié le 29 déc. 2011
Créé le 10 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

Après Lille et Strasbourg, Poitiers accueille les trois journées de débats et d'ateliers qui rassemblent chaque année tous les acteurs de l'information et le grand public.
Au menu de cette  édition 2011, c'est la question de la « transparence » qui  sert de fil conducteur. On note également la large place données aux évolutions technologiques et aux bouleversements qu'elles induisent dans la fabrique de l'information ; à l'éthique avec un retour sur le traitement d'une actualité si exceptionnellement riche, Sur le volet international enfin, une exposition de dessins de presse rend hommage aux révolutions du Printemps Arabe.

Mot(s) clé(s) : institution
Créé le 7 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

Un jeune et son maître de stage
L'apprentissage : une voie pour l'emploi
Dans le cadre du Contrat d'Objectifs et de Moyens pour le développement de l'apprentissage (COM), la volonté de la Région Poitou-Charentes, partagée par l'Etat, est d'offrir sur les 5 prochaines années, 2500 places supplémentaires en apprentissage. Pour atteindre cet objectif, la Région investira plus de 18 M€ au titre du fonctionnement et des investissements des CFA.
L'objectif partagé, Etat – Région, du Contrat d'Objectifs et de Moyens pour le développement de l'Apprentissage est d'augmenter le nombre d'apprentis de 2500 en cinq ans. Une volonté qui doit s'accompagner nécessairement d'un programme d'investissements important pour moderniser l'appareil de formation en créant ou rénovant les CFA, pôles constitutifs du Campus Régional des métiers Poitou-Charentes, et de mesures complémentaires.

Pour répondre à cet enjeu, la Région engagera 7,6 millions d'euros en investissement et 10,6 millions d'euros en fonctionnement à travers diverses actions dont :
  • Le financement de l’ouverture de nouvelles formations à la rentrée 2011 aux CFA de la région
  • Le soutien à l'accompagnement des jeunes apprentis reconnus travailleurs handicapés ou en difficulté sociale, au travers du Service d'Appui Régional à l'Apprentisage des Handicapés (SARAH) porté par l'UGECAM sur le site "Les Terrasses" à Niort.
  • Le lancement des travaux de rénovation et d'extension du CFA de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat 16 situé à Barbezieux et du CFA de la Cifop à l'Isle d'Espagnac.
Mot(s) clé(s) : apprentissage , formation , emploi , jeunes
Créé le 4 nov. 2011

Lien direct vers l'actualité

Pour faire face à la crise du logement, la Région aide ses habitants. avec la création de plus de 2 500 logements sociaux en 5 ans.
Soucieuse de faire face à la crise du logement social à laquelle les habitants de Poitou-Charentes sont confrontés, la Région a créé en 2005 l'aide au portage foncier. Il facilite l'acquisition du foncier et de l'immobilier pour des organismes de logements sociaux et des collectivités territoriales justifiant un projet de construction ou de réhabilitation en logement social locatif, avec pour objectif, la production de 50% de logements sociaux.

Pour vous, la Région a soutenu :
  • 35 projets envisageant plus de 3 000 logements dont 2 664 logements sociaux, avec pour la seule année 2010, 965 logements aidés ;
  • 8 400 réhabilitations

Ainsi, de 2005 à 2010, 35 projets envisageant plus de 3 000 logements dont 2 654 logements sociaux ont vu le jour, avec pour la seule année 2010, 965 logements aidés.

La création de ces logements sociaux permet aux futurs locataires à revenus modestes de réaliser des économies à plusieurs échelons :
  • en proposant une diminution du coût du logement pour l'opérateur, le dispositif permet une diminution de la part du logement (loué ou acquis) dans le budget des familles ;
  • les charges sont également allégées lorsque ces logements sont construits avec les niveaux de Très Haute Performance Energétique (THPE), voire Bâtiment Basse Consommation (BBC), que la Région encourage.

Plus d'infos
Mot(s) clé(s) : vivre ensemble
Créé le 28 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région Poitou-Charentes est la première région d'Europe à avoir mis en place un Plan Energie Solaire pour la période 2008-2012, pour 400 millions d'euros avec la Banque Européenne d'Investissement.
La Région Poitou-Charentes est la première région d'Europe à avoir mis en place un Plan Energie Solaire pour la période 2008-2012, pour 400 millions d'euros avec la Banque Européenne d'Investissement.

Le Plan Energie Solaire Régional favorise l'installation de panneaux photovoltaïques sur le territoire régional. Il a pour but l'amélioration de la production d'énergie renouvelable, le développement de l'emploi et de la filière photovoltaïque en région.

Au cours du troisième trimestre 2011, le parc photovoltaïque (centrales solaires dans les bâtiments publics comme les lycées ; installations dans les collectivités, les entreprises et les coopératives agricoles soutenues par la Région) a enregistré une nouvelle croissance avec 703 installations supplémentaires. La puissance du parc raccordé s'élève à 106,6 MWc, soit deux fois la puissance cumulée au 1er janvier 2011.

Plus d'infos
Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , énergie
Créé le 21 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

Remise des ordinateurs aux étudiants par Ségolène Royal
Remise des ordinateurs aux étudiants par Ségolène Royal
EducInfo, une agence d'information spécialisée dans les questions relatives à l'éducation vient de publier les résultats d'une enquête sur les financements des lycées par les régions.
La Région Poitou-Charentes se distingue nettement pour ce qui concerne la part du budget régional consacré aux lycées, ce qui est un bon baromètre des stratégies régionales suivies.

En effet, avec une dépense de près de 30% du budget régional pour les lycées et 3 850€ par lycéen en moyenne, la Région Poitou-Charentes est en tête des régions de France.

Et pour aider les jeunes bacheliers dans la poursuite de leurs études, la Région a mis en place les Bourses d'accès à l'enseignement supérieur en filière scientifique. Illustration le 17 octobre à la Maison de la Région avec Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, qui a remis les premiers ordinateurs aux étudiants bénéficiaires de cette aide régionale. 200 étudiants en moyenne sont concernés chaque année.

Les Bourses d’accès à l’enseignement supérieur pour les filières scientifiques ont pour objectif de permettre à des lycéens de surmonter des difficultés financières, parfois culturelles, et de leur permettre d’accéder aux filières scientifiques de l’enseignement supérieur. Cette action leur permet d'obtenir une bourse de 1 000 euros pour chaque année d'étude et le prêt d'un ordinateur portable. Depuis 2006, près de 1 000 étudiants ont bénéficié de cette aide régionale.
Mot(s) clé(s) : jeunes , éducation
Créé le 18 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

TER de la Région Poitou-Charentes
le TER Poitou-Charentes, pratique et économique
Changement d'horaires pour les transports ferroviaires à partir du 11 décembre.
Changement d'horaires pour les transports ferroviaires à partir du 11 décembre.Les Transports Express Régionaux (TER) transportent chaque jour 9 700 passagers en Poitou-charentes. Depuis 2004, le nombre de voyageurs a progressé de 43%.

A partir du 11 décembre 2011, l'Etat et le Réseau Ferré de France (RFF) ont décidé de modifier les horaires de l'ensemble des trains dans la Région.

Dans ce cadre, des nouveautés vont ainsi voir le jour :
  • une augmentation de l'offre de TER de 10% ;
  • 4 trains supplémentaires entre La Rochelle et Bordeaux ;
  • 4 trains supplémentaires entre Poitiers et Angoulême ;
  • 1 train supplémentaire entre Angoulême et Saintes ;
  • un renforcement de la desserte du territoire, notamment dans les gares ou haltes de Chasseneuil du Poitou, La Crèche, Jonzac, Lusignan, Mauzé.

La Région Poitou-Charentes a par ailleurs entrepris un important travail pour informer les voyageurs des nouveaux horaires des TER. Les modifications d'horaires seront souvent de l'ordre du quart d'heure. Le détail de ces modifications sera arrêté le 8 novembre prochain.
Mot(s) clé(s) : déplacements , TER
Modifié le 19 oct. 2011
Créé le 14 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

Vous êtes jeune, étudiant et/ou à la recherche d'un emploi ? La Région vous propose deux journées d'information les jeudis 13 et 20 octobre pour tout savoir sur le Pacte Emploi Jeunes.
La Région vous propose 2 journées d'information sur le Pacte Emploi Jeunes :
  • le jeudi 13 octobre de 13H30 à 17H30 sur le thème « les emplois des étudiants » à l'Université de La Rochelle (Hall du Technoforum) ;
  • le jeudi 20 octobre de 13H à 17H sur le thème « les emplois des étudiants » à l'Université d'Angoulême (IUT, 4 avenue de Varsovie).
Plus d'infos
Mot(s) clé(s) : Pacte jeunes , emploi
Modifié le 19 oct. 2011
Créé le 7 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

Entreprise locale - Stivent Industrie
Exemple d'une entreprise locale © Photo Alain Montaufier
Le Conseil Régional de Poitou-Charentes vient de décider la création d'une banque régionale d’investissement pour les PME. Avec cette banque, les PME pourront désormais s’adresser à un seul service dématérialisé, géré par la Région, commun à l’ensemble des partenaires financiers. Les PME bénéficieront d’un conseil et d’une orientation plus simples, plus rapides et plus pertinents.
En deux ans, 33M€ de crédits régionaux seront mis à disposition de la Banque régionale d’investissement,  avec le concours du Feder. Ils vont générer 100M€ d’apport des partenaires tels que la Caisse des Dépôts, OSEO, fonds d’investisseurs privés…  Ils permettront ainsi de financer  280M€ d’investissement et d’activité sur le territoire.

Plus d'infos :
Mot(s) clé(s) : emploi , économie , territoires
Créé le 4 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal remet à Madame Laetitia Varenne la 10 000e Bourse Régionale Désir d'Entreprendre
La Région Poitou-Charentes vient de franchir le seuil des 10 000 Bourses Régionales Désir d'Entreprendre (BRDE). A l'occasion du Salon de la Croissance Verte et des éco-industries, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a félicité la 10 000e bénéficiaire, Madame Laetitia Varenne.
Le soutien financier de la Région a permis à Laétitia Varenne de créer Cybèle Evasion, une agence de voyage située à Mignaloux-Beauvoir, spécialisée dans l'éco-tourisme et le tourisme durable en France.

Créées en 2004, les BRDE rencontrent un formidable succès et contribuent à la dynamique de création d'entreprises et d'emplois en Poitou-Charentes. Elles permettent de favoriser la création ou la reprise d’activité par des personnes qui souhaitent créer leur propre emploi en Poitou-Charentes. Une aide forfaitaire de 1 000 € (minimum) à 10 000 € (maximum) est définie en fonction des besoins du projet et un accompagnement personnalisé dans la mise en place de l'activité est alors proposé au bénéficiaire.

Afin de faciliter la création ou reprise d'une entreprise par les femmes, et atteindre une parité hommes/femmes parmi les bénéficiaires, une bonification du montant de la bourse de 20% maximum est accordée à chaque femme créatrice de son propre emploi. Cette aide supplémentaire peut notamment être utilisée au paiement de diverses prestations permettant aux femmes de mieux concilier vie familiale et professionnelle. Le montant total de la bourse ne peut excéder 12 000 €.

Plus d'infos :
Mot(s) clé(s) : croissance verte , emploi , économie
Créé le 3 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

Remises des Trophées Salon Croissance Verte et Éco-industries
Entreprise Exoes récompensée dans la catégorie Produit Innovant
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, et Jacques Barbier, président du pôle des éco-industries, ont remis le vendredi 30 septembre les Trophées Croissance Verte-Innovation lors de la soirée marquant la 7e édition du Salon de la Croissance Verte et des éco-industries.
Les huit lauréats récompensés sont :

Trophée Poitou-Charentes produit innovant croissance verte
  • Abdenmour Rahmani, entreprise Noveol (86)
  • Arnaud Desrentes, entreprise EXOES (16)
Trophée Poitou-Charentes procédé innovant croissance verte
  • Fabienne Perrona, entreprise Eco Ethanol (79/86)
  • François Gibert, entreprise EKLOR (79)
Trophée Poitou-Charentes de l’innovation sociale dans l’entreprise Mention spéciale du jury : Jérôme Fertin, entreprise CINQ MC (16)
  • Coup de Coeur du Jury : Séverine Faulcon, Hair Zen (86)

Retour en photo sur le Facebook Poitou-Charentes, cliquez ici.

Ces trophées récompensent les entreprises développant des initiatives novatrices en faveur du progrès écologique, social et économique. Peuvent concourir, toutes les entreprises ayant leur siège social ou un établissement en Poitou-Charentes.

La soirée s'est ensuite poursuivie par le spectacle de Yannick Jaulin, visiblement inspiré par les découvertes qu'il a pu faire le jour même dans les allées du Salon de la Croissance verte... Le public était au rendez-vous et a apprécié !

Mot(s) clé(s) : économie , environnement , croissance verte
Créé le 3 oct. 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal, Présidente de la Région, et Yves Dassonville, Préfet de Région, signent le Contrat d'Objectifs et de Moyens 2011-2015 pour le développement de l'apprentissage. © F.Roch
Poitou-Charentes est la 1ère Région de France en nombre d'apprentis dans la population scolarisée. Pour accentuer cette dynamique, Ségolène Royal, Présidente de la Région, et Yves Dassonville, Préfet de Région, ont signé le lundi 26 septembre à la Maison de la Région le Contrat d'Objectifs et de Moyens 2011-2015 pour le développement de l'apprentissage.
Avec la signature de ce nouveau contrat, la Région et l'Etat réaffirment une volonté forte de développer l'apprentissage pour offrir aux jeunes une meilleure insertion professionnelle et un accès diversifié à la qualification, véritable rempart contre le chômage. Dans ce cadre, les objectifs suivants ont été définis :
  • augmenter les effectifs d'apprentis de 2 500 apprentis en 5 ans, soit un objectif de 16 700 apprentis fin 2015 ;
  • moderniser l'appareil de formation régional en restructurant les CFA ;
  • accompagner l'ouverture de nouvelles places de formation par apprentissage avec la mise en place de mesures spécifiques ;
  • renforcer l'accès de certains publics au contrat d'apprentissage, notamment les jeunes en situation de handicap.

Depuis 2005, la mobilisation de la Région Poitou-Charentes en direction des apprentis a permis d'atteindre les objectifs suivants :
  • 14 200 apprentis au 1er janvier 2011 ;
  • Plus de 300 formations possibles du CAP aux formations supérieures (BTS, DUT, licences pro, Masters, diplômes d'ingénieur...) ;
  • 27 CFA et sections d'apprentissage ;
  • 97 sites de formations répartis sur tout le territoire régional.

La Région a également mis en place des aides pour les apprentis comme l'aide au premier équipement professionnel, les tarifs réduits pour le TER, l'aides pour le transport, l'hébergement et la restauration, la carte d'étudiant pour les apprentis, l'aide au permis de conduire, ou encore le ticket-sport...
Mot(s) clé(s) : apprentissage
Créé le 27 sept. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région Poitou-Charentes et le Pôle des Eco-industries organisent le Salon de la Croissance Verte et des Eco-Industries 2011. Ce rendez-vous incontournable en France pour les entrepreneurs, les chercheurs et le grand-public, se déroule jusqu'au samedi 1er octobre 2011 au Palais des congrès du Futuroscope à Poitiers..




Pour la deuxième année consécutive, les «Trophées Croissance Verte - Innovation» seront décernés ce vendredi par Ségolène Royal, Présidente de la Région, et Jacques Barbier, Président du Pôle des Eco-Industries de la Région Poitou-Charentes, le 30 septembre 2011, à partir de 18H30, aux entreprises régionales les plus innovantes lors du salon. Une fois, les entreprises récompensées, Yannick Jaulin, conteur et homme de scène se produira sur scène avec «Yannick Jaulin en scène…», un spectacle original et inédit inspiré du Salon de la croissance verte.

N'oubliez pas également de participer à la tombola organisée le samedi 1er octobre.

A gagner :
  • la MIA, voiture électrique 4 places ;
  • 3 vélos électriques.
Tous savoir sur le Salon
Mot(s) clé(s) : croissance verte
Modifié le 29 sept. 2011
Créé le 19 sept. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région au Grand Pavois
Maryline Simoné félicitant Antoine Albeau (en haut) et Nicolas Vimont Vicary (en bas)
Fort de ses nouveautés - avec cette année la Bulgarie à l'honneur - le Grand Pavois attire toujours autant le grand public et les passionnés et s'inscrit comme le grand rendez-vous des professionnels. Illustration de la grande dynamique régionale qui anime la filière nautique, il rappelle que Poitou-Charentes, notamment la Charente-Maritime, constitue un formidable bassin d'emploi nautique qui regroupe plus de 400 entreprises et plus de 4 000 emplois artisans et salariés.
Dans le cadre du Grand Pavois, la Région a accueilli aujourd'hui la Ligue de voile Poitou-Charentes venue présenter les jeunes sportifs de la région en mesure d'être pré-sélectionnés aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Parmi eux, on a pu retrouver Antoine Albeau, 17 fois champion du monde de fun board et élu marin de l'année, et Nicolas Vimont Vicary, médaillé d'argent aux Jeux Paralympiques de Pékin dans la discipline Sonar et qui se prépare pour 2012.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , sport , économie
Modifié le 19 sept. 2011
Créé le 16 sept. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région Poitou-Charentes a voté à l'unanimité le 12 septembre en réunion publique une décision importante dans cette période de crise : l’adoption de six actions régionales du Pacte pour les PME.

 

  • Création d'une banque régionale d'investissement pour faciliter l'accès des PME au crédit,

  • Versement d'avances de 20% sur les marchés publics supérieurs à 50 000 € pour les PME,

  • Simplification des dossiers d'aide aux entreprises afin de réduire les délais de paiement,

  • Renforcement du dispositif régional des Bourse Régionale Désir d'Entreprendre pour les jeunes et les seniors (déjà 6000 micro entreprises créées),

  • Plan de sensibilisation et d'accompagnement des jeunes à la création d'entreprises et mise en place de coopératives jeunesse,

  • Mise en place de diagnostics propriété industrielle dans les PME avec l'INPI (institut national de la propriété industrielle).
Mot(s) clé(s) : institution , économie
Modifié le 19 sept. 2011
Créé le 13 sept. 2011

Lien direct vers l'actualité

© Benjamin Cailllaud
La Région Poitou-Charentes poursuit ses actions autour des priorités suivantes.
  • un cadre d'étude et de travail adapté aux besoins des jeunes et des personnels (473M€ d'investissement lors premier mandat, 208M depuis mars 2010),
  • un renforcement de la présence d'adultes, qui participe pleinement à l’éducation des jeunes (1748 postes d’adjoints techniques territoriaux), des animateurs culturels dans les lycées, 88 Assistants technico-pédagogiques régionaux pour favoriser l'égalité d'accès à l’informatique.

  • des aides aux familles et aux jeunes pour réduire le coût de la scolarité : chèque-livres, équipement professionnel de rentrée, ticket-sport, Culture +, équipement professionnel, aide au permis de conduire, Fonds social Régional, Pass'Contraception, bourse de la découverte ...

  • des actions pour leur épanouissement et leur participation citoyenne avec le BPL (budget participatif des lycées) et 1800 projets votés depuis 2005. Avec aussi, la Créateuf qui permet aux lycéens de montrer leurs talents et leur créativité dans des conditions professionnelles. Pendant une journée, en mai, toutes les disciplines sont à l'honneur : musique, théâtre, danse, arts plastiques, poésie, arts du cirque etc. L'édition 2011 a réuni plus de 8000 jeunes à Niort.
Retrouvez ici toutes les aides de la Région pour l'éducation et la formation
Mot(s) clé(s) : éducation , Région , jeunes , apprentissage
Modifié le 9 sept. 2011
Créé le 7 sept. 2011

Lien direct vers l'actualité

Aperçu de l'étendue de la centrale solaire du Vigeant.
Aperçu de l'étendue de la centrale solaire du Vigeant.
Lundi 5 septembre, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, et Joël Séché, Président du Groupe Séché environnement, ont inauguré une centrale solaire au Vigeant.

Il s'agit d'une centrale solaire au sol de 3,2 MWc de puissance, sur une surface de 8 hectares qui vient d'être achevée et mise en service au Vigeant. Cela en fait une des plus importantes centrales photovoltaïques en service en région à ce jour. Ce projet a été porté par SVO Eco-Industries et Sénergies, filiales du groupe Séché et soutenu par la Région Poitou-Charentes.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , énergie
Créé le 6 sept. 2011

Lien direct vers l'actualité

Le public déjà conquis par la MIA Electric
Le public déjà conquis par la MIA Electric
Ségolène Royal était vendredi 2 septembre à Cerizay au siège de la société MIA Electric pour lancer le véhicule électrique à coût modéré MIA dont la production en série a débuté le 28 juin dernier. Cette présentation s'est accompagnée d'une journée portes ouvertes où le public était invité à venir essayer la MIA. Un millier de personnes ont ainsi pu découvrir la MIA Electric, certaines ont même passé commande...
Mot(s) clé(s) : croissance verte , véhicule électrique
Créé le 6 sept. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région Poitou-Charentes et le Pôle des Eco-industries organisent le Salon de la croissance verte et des éco-industries 2011. Ce rendez-vous incontournable en France pour les entrepreneurs, les chercheurs et le grand-public, se déroulera du 29 septembre au 1er octobre 2011 au Palais des congrès du Futuroscope (Poitiers).
A l’occasion de cet événement, et afin de valoriser les entreprises régionales les plus innovantes et exemplaires en matière de croissance verte et de conversion écologique de l’économie, un appel à candidatures intitulé « Les Trophées Poitou-Charentes Croissance Verte - Innovation » vient d’être lancé par la Région Poitou-Charentes et le Pôle des Eco-industries.
Mot(s) clé(s) : croissance verte
Créé le 30 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Le 2 septembre prochain aura lieu à Cerizay le lancement du véhicule électrique à bas coût MIA dont la production en série a débuté le 28 juin dernier. Avec la société MIA Electric, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, vous invite à venir découvrir ce nouveau véhicule électrique à partir de 15 heures à Cerizay sur le site de l'entreprise (45 rue des Perrières).
C'est parce que la Région Poitou-Charentes a fait de la Croissance Verte et de la mutation écologique, sociale et solidaire sa priorité et parce qu'elle a cru en l'avenir d'Heuliez que la production de la MIA Electric et la sauvegarde de 485 emplois ont été possibles.

La Région Poitou-Charentes a participé à la création de MIA Electric . Elle est la première Région de France a avoir ainsi porté un projet industriel de cette envergure. Elle marque ainsi, de manière très concrète, sa volonté d'accompagner les entreprises industrielles dans la mutation écologique de l'économie.
Mot(s) clé(s) : véhicule électrique , croissance verte
Créé le 29 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Que chaque jeune, quel que soit sa situation ou son niveau, se voit proposer une solution en matière d'activité, c'est-à-dire d'emploi, de formation, d'apprentissage, de reprises d'études, de service civique ou d'aide à la création de sa propre activité, voilà le défi que relève la Région avec le Pacte pour l'Emploi des Jeunes. C'est un appel à la mobilisation de chacun, entreprises, collectivités, associations, pour permettre aux jeunes d'accéder à l'emploi.
Mot(s) clé(s) : Pacte jeunes , jeunes
Créé le 29 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Georges Stupar, vice-président de la Région Poitou-Charentes au côté du vainqueur du TPC 2011 Jesse Sergent de la Team Radioshack.
Georges Stupar, vice-président de la Région Poitou-Charentes au côté du vainqueur du TPC 2011 Jesse Sergent (RSH)
La dernière journée du TPC 2011, a fait la part belle au pratiquant de la langue de Shakespeare
Vainqueur de la dernière étape disputée entre Saint-Jacques-de-Thouars et Poitiers, l'anglais de chez SKY Alex Dowsett, a donné un ton très british au protocole.

Il précédait en effet sur le podium le vainqueur final de cette édition 2011, le néo-zélandais Jesse Sergent. Vainqueur haut le dérailleur du prologue couru la veille autour de Châtellerault, le « kiwi » de chez Radioshack conservait 18 secondes d'avance au classement général. Il devient du même coup, le 1er néo-zélandais à inscrire son nom au palmarès final d'une épreuve cycliste justifiant pleinement son label international.

Parrainé par la Région, le Tour cycliste international du Poitou-Charentes 2011 a connu une véritable réussite sportive et populaire. Vivement l'édition 2012 !

Plus d'infos :
Mot(s) clé(s) : sport , vivre ensemble
Créé le 26 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Y. Huratovich (FDJ) félicité par E. Bregeon, JC. Hortolan et B. Tondusson, vice-présidents de la Région Poitou-Charentes
Y. Huratovich (FDJ) félicité par E. Bregeon, JC. Hortolan et B. Tondusson, vice-présidents de la Région Poitou-Charentes
La 3ème étape du TPC 2011 disputée en matinée entre Bressuire (79) et Châtellerault (86) a fait 2 heureux.
La 3ème étape du TPC 2011 disputée en matinée entre Bressuire (79) et Châtellerault (86) a fait 2 heureux.

Le 1er, c'est le sprinter de l'équipe AG2R, Antony Ravard, qui s'est imposé au sprint au terme d'une étape menée tambour battant (1ère heure de course : 48km500 !) Le 2ème heureux du jour c'est le bielorusse de la FDJ, Yauheni Hutarovich, qui en terminant 2ème, bénéficie du jeu des bonifications. Cela lui permet de ravir la tunique de leader au couleur de la Région Poitou-Charentes à l'italien Appollonio, pour une petite seconde !

La 2ème demi-étape de la journée, un contre la montre de 20 km autour de Châtellerault disputé en soirée, décidera sans doute du nom du vainqueur final. Mais bien difficile de faire un pronostic tant il reste de favoris.

Nul doute que celui qui prendra le départ demain pour la dernière étape - Saint-Jacques-de-Thouars - Poitiers, avec sur le dos la tunique de leader, aura toutes les chances d'inscrire son nom au palmarès final de cette 25ème édition du TPC.

Plus d'infos :
Mot(s) clé(s) : sport
Créé le 25 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Emile Bregeon, vice-président de la Région Poitou-Charentes au côté du leader italien.
Emile Bregeon, vice-président de la Région Poitou-Charentes et Jean Grellier, député des Deux-Sèvres, au côté du leader italien.
Déjà vainqueur à Cerizay en 2007, le biélorusse de la Française des Jeux (FDJ), Yauheni HUTAROVICH, a confirmé que l'air des Deux-Sèvres lui convenait bien, en s'imposant à Bressuire, terme de la deuxième étape du TPC 2011 qui menait le peloton de Cognac à la cité deux-sévrienne.
Au classement général, malgré deux chutes dans le circuit final, le jeune italien, Davide APPOLLONIO (SKY) réussissait à conserver sa tunique blanche de leader pour quelques secondes. Une tunique parrainée par la Région Poitou-Charentes qui lui faudra défendre à nouveau ce jeudi, lors de la demi étape en ligne disputée en matinée entre Bressuire et Châtellerault, puis lors du contre la montre de 20 km programmé en fin d'après-midi.

Plus d'infos sur le TPC :
Mot(s) clé(s) : sport
Créé le 24 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Benoït Biteau, vice-président de la Région Poitou-Charentes, remettant le t-shirt au vainqueur
Benoït Biteau, vice-président de la Région Poitou-Charentes, remettant le t-shirt au vainqueur du jour
C'est un peloton groupé qui s'est présenté à Cognac, terme de la 1ere étape de la 25ème édition du Tour cycliste international du Poitou-Charentes.
Au petit jeu de l'emballage final, c'est l'italien de SKY PROCYCLING (SKY), Davide APPOLLONIO, qui s'est montré le plus fort devant Sébastien Chavanel le châtelleraudais du TEAM EUROPCAR (EUC).

Le sprinter transalpin s'octroyait du même coup le doublé victoire d'étape et 1er maillot de leader de l'épreuve parrainée par la Région Poitou-Charentes sous les bravos des milliers de spectateurs massés tout au long de la ligne d'arrivée.

La 2nde étape de ce TPC 2011, qui reste plus ouvert que jamais, mènera le peloton de Cognac à Bressuire.
Mot(s) clé(s) : sport , vivre ensemble , tourisme
Créé le 23 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Le Tour Cycliste International du Poitou-Charentes fête cette année sa 25e édition !
Vingt-cinq rendez-vous durant lesquels l'épreuve soutenue par la Région Poitou-Charentes n'a cessé de sillonner notre région, offrant gratuitement aux passionnés de la petite reine et aux autres un feuilleton en 5 épisodes haut en couleurs, avec au casting quelques pointures du cyclisme international.

Cette 25e édition ne faillira pas à la règle. Les cyclistes des meilleures équipes professionnelles évolueront de nouveau sur les routes régionales en quête du Graal : la tunique blanche aux couleurs régionales distinguant le leader de l'épreuve.

Partie de Surgères, la grande caravane du TPC fera étape à Cognac, Bressuire, Châtellerault et Poitiers où sera jugée l'arrivée finale.

Les étapes :
  • 23 août : Surgères (17) - Cognac (16)
  • 24 août : Cognac - Bressuire (79)
  • 25 août : Bressuire - Châtellerault (86)
  • 26 août : Saint-Jacques de Thouars (79) - Poitiers (86)
Chaque jour, sur le site de la Région, le vainqueur de l'étape.

Pour tout savoir sur les étapes, les équipes, les classements :
Mot(s) clé(s) : sport , culture
Créé le 19 août 2011

Lien direct vers l'actualité

La Compagnie de la Salamandre devant l'Eglise Saint-Pierre pour la Nuit Romane de Frontenay Rohan Rohan
La Compagnie de la Salamandre devant l'Eglise Saint-Pierre pour la Nuit Romane de Frontenay Rohan-Rohan
Pour son édition 2011, les Nuits Romanes connaissent un formidable succès. Au 4 août, elles avaient enregistré plus de 53000 spectateurs et ainsi dépassé les 30000 qui avaient assisté aux soirées sur l'ensemble des deux mois l'année dernière.
Lancées à l'été 2005 par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, les Nuits Romanes connaissent, années après années, un enthousiasme populaire éclatant. Les seules Nuits Romanes de Sablonceaux ou de Pons, par exemple, ont rassemblé plus de 1000 personnes. Pour la septième édition de ce rendez-vous estival, la Région Poitou-Charentes offre plus de 100 nocturnes festives afin de permettre aux habitants et aux touristes de découvrir ou redécouvrir la richesse du patrimoine roman de notre région en y associant, dans une totale gratuité, concerts de musique et spectacles vivants.

Retour en vidéos


Les Nuits Romanes, c'est tout l'été, partout dans la région

Mot(s) clé(s) : tourisme , patrimoine , culture
Modifié le 24 août 2011
Créé le 9 août 2011

Lien direct vers l'actualité

Jean-Christophe Hortolan, conseiller régional en charge des Sports, Fabien Lefevre, et Eric Llinares, reponsable de Formes & Outillages.
Jean-Christophe Hortolan, conseiller régional en charge des Sports, Fabien Lefevre, et Eric Llinares, reponsable de Formes & Outillages.
En partenariat avec la société Formes et Outillages de Chauvigny, le champion du monde et champion olympique Fabien Lefevre se lance dans la production de canoë-kayaks de nouvelle génération.
Champion du monde et déjà deux fois médaillé olympique, le kayakiste Fabien Lefevre se lance un nouveau défi, industriel et technologique celui-là.

En partenariat avec la société Formes et Outillages de Chauvigny, Fabien Lefevre vient en effet de créer  la société Paddler Equipment, qui proposera dès la rentrée 2011 des canoë-kayaks et des équipements de nouvelle génération.

Ce double défi technologique et industriel s'inscrit dans la politique régionale en matière de croissance verte et d'innovation. Il a reçu le soutien de la Région Poitou-Charentes, sur proposition de Ségolène Royal, lors de la dernière Commission Permanente du 8 juillet.

Le premier prototype, sorti des ateliers de Formes et Outillages, sera testé par Fabien Lefevre en conditions réelles en Slovaquie sur le bassin des Championnats du Monde, début août 2011.

A terme, Paddler Equipment commercialisera des canoë-kayaks et des équipements pour les athlètes et pour le grand public.

Visiter le site internet de Formes & Outillages
Mot(s) clé(s) : sport , croissance verte
Créé le 21 juil. 2011

Lien direct vers l'actualité

Inauguration des nouveaux locaux du CRITT agro-alimentaire, à la Rochelle. Un bâtiment éco-conçu, BBC, véritable vitrine du savoir-faire régional dans le domaine des énergies vertes et de l'excellence environementale.
Le CRITT Agro-Alimentaire Poitou-Charentes est spécialisé en conception et gestion de projets de recherche et développement industriel. Il a, depuis sa création, développé ses pôles de compétences sur un certain nombre de thématiques transversales telles que la qualité, la sécurité alimentaire, la formulation de produit, les nouvelles technologies et la nutrition.

Il réalise des diagnostics technologiques de projets d'innovation et de développement. Pour les entreprises, son équipe de conseillers technologiques identifie les savoir-faire extérieurs et les solutions technologiques transférables, met en relation industriels et experts, coordonne des projets en phase opérationnelle.

Aujourd'hui, le CRITT Agro-Alimentaire Poitou-Charentes connait une évolution de son activité lui permettant d'intervenir auprès de nombreuses PME agro-alimentaires régionales.

Cette évolution se traduit par une augmentation des effectifs du CRITT qui emploie 12 personnes et des locaux insuffisants pour l'accueil de ce personnel. Décision à donc été prise de construire un bâtiment exemplaire en terme de qualité environnementale et en consommation d'énergie.

Ce bâtiment éco-conçu a été inauguré le 7 juillet 2011 par Ségolène Royal, Présidente de la Région. Il fait appel à des technologies efficaces en énergie et à des moyens de production d'électricité par énergies renouvelables avec :

  • un plafond et des murs rayonnants hydrauliques associés à une pompe à chaleur air – eau ;
  • un rafraîchissement hydraulique géothermal ;
  • une centrale photovoltaïque d'une puissance de 2 880 Wc ;
  • une éolienne d'une puissance de 6 kW de marque NOVEOL (société conceptrice d'éolienne domestique de fabrication française en quasi-totalité, inaugurée par Ségolène Royal le 20 juin dernier).

L'ensemble de ces installations permet de réduire les transports, favorise la filière courte, et améliore ainsi le bilan carbone. Le bâtiment répond au critère de performance du label BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Cet investissement s'inscrit au coeur de la stratégie de développement du CRITT. Il aura valeur d'exemple pour l'accompagnement des PME régionales dans l'intégration de la HQE de leurs nouveaux outils de production.

Soutien régional : la pompe à chaleur, l'équipement géothermal, l'éolienne et les panneaux photovoltaïques ont fait l'objet d'un soutien financier régional à hauteur de 51 000 € au titre du FREE (Fonds Régional d'Excellence Environnementale Poitou-Charentes).
Mot(s) clé(s) : emploi , croissance verte
Créé le 11 juil. 2011

Lien direct vers l'actualité

TER de la Région Poitou-Charentes
le TER Poitou-Charentes, pratique et économique
Pour profiter pleinement de la fête en toute sérénité, et faire des économies, allez aux Francos en TER.
A l'aller, empruntez les TER réguliers dans la journée, et au retour, revenez avec les TER spéciaux mis en place par la Région et la SNCF : au départ de La Rochelle à 2h35 pour Rochefort et Saintes, et à 2h50 pour Surgères, Niort, Saint Maixent et Poitiers. Tout ça pour 10 euros A/R !

Et si vous êtes nombreux (jusqu'à 5 personnes) pensez au Pass loisirs TER : c'est 35 euros pour tous !

Des détails sur le site internet TER
Mot(s) clé(s) : culture , TER
Créé le 8 juil. 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal et Thierry Lepercq pour la signature avec Solaire Direct - Région
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes et Thierry Lepercq, Président de Solairedirect lors de la signature le 6 juillet
Ségolène ROYAL, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a participé aujourd'hui à l'Assemblée Générale constituante de la société d'économie mixte ELECTRICITE SOLAIRE DES TERRITOIRES POITOU-CHARENTES avec la société Solairedirect, premier opérateur dédié à l'énergie solaire photovoltaïque en France.
Le projet d’Electricité Solaire des Territoires répond à la nécessité de trouver des solutions pour relancer la filière solaire photovoltaïque après le désengagement de l'Etat, il s'inscrit dans le cadre du fonds de résistance photovoltaïque mis en place par la Région Poitou-Charentes.

Il répond à un quadruple enjeu :
  • permettre aux territoires de se réapproprier la compétence de production d’électricité,
  • produire une électricité propre à un coût compétitif sur le marché,
  • développer et consolider une filière de production régionale de panneaux solaires, créatrice d’emplois durables,
  • proposer aux consommateurs une énergie propre à un coût maîtrisé dans la durée pour préserver le pouvoir d’achat et la compétitivité des entreprises.
La Société d’économie mixte créée aujourd’hui par la Région Poitou-Charentes et Solairedirect est le pivot de ce projet innovant (avec un programme d’investissement de 200 M€ d’ici 2015, soit 120 MW de puissance).

Ce projet montre qu’une transition vers les énergies propres et renouvelables est possible, dès lors que les acteurs publics et privés sont prêts à se mobiliser avec courage et ambition.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , énergie
Créé le 6 juil. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Conférence Sociale Régionale pour l'Emploi s'est réunie lundi 4 juillet 2011, sur l'invitation de Ségolène Royal, Présidente de la Région, et animée par Jean-François Macaire et Françoise Mesnard, vice-Présidents de la Région. Elle a rassemblé les représentants des salariés, des employeurs, de l'Etat, des structures d'insertion et d'emploi, des mouvements de la jeunesse.
Cette Conférence a été l'occasion de mesurer le niveau d'avancement de la Région sur le « Pacte de confiance pour l'Emploi des Jeunes » et le « Plan Senior », et de réfléchir à des actions de lutte contre la pénibilité au travail. Les résultats sont unanimement salués.

1/ Le Pacte pour l'Emploi des Jeunes concerne déjà plus de 2000 jeunes :

Depuis son lancement officiel en tant que « Grande cause régionale 2011 », le Pacte pour l'Emploi des Jeunes concerne déjà plus de 2000 jeunes et continue de produire ses effets positifs :
  • près de 200 jeunes bénéficient de l'une des aides à l'emploi;
  • plus de 1000  jeunes sont concernés par l'une des aides à la formation;
  • 600 nouvelles places d'apprentissage ont déjà créées pour la rentrée de septembre 2011;
  • plus de 330 jeunes sont en mission de Service Civique sur Poitou-Charentes.
Les participants se sont félicités de l'annonce par la Région de la poursuite de son effort en direction de l'emploi des jeunes, par la proposition lors de la prochaine Commission Permanente le 8 juillet :
  • d'un appel à projet pour la création de 500 nouvelles places d'apprentissage pour la rentrée 2012;
  • du soutien au recrutement de 3 développeurs de l'apprentissage pour faciliter encore l'accès des jeunes aux offres des employeurs.

2/ La Région se mobilise avec les entreprises pour l'amélioration des conditions de travail et la réduction de la pénibilité :

La Conférence Sociale Régionale pour l'Emploi a été l'occasion de rappeler que les efforts en matière de condition de travail demeurent insuffisants. Dans ce cadre la Région a annoncé le lancement d'un nouvel appel à projet en soutien aux entreprises qui oeuvrent pour l'amélioration des conditions de travail pour leurs salariés. Cet appel à projet vise à favoriser la mise en oeuvre de démarches durables en matière de réduction de la pénibilité et de prévention des risques au sein des entreprises régionales.

3/ Les premières actions du Plan Senior se concrétisent :

Afin de favoriser l'emploi des seniors, la Région a proposé un accompagnement financier supplémentaire pour les entreprises qui recrutent des seniors en Contrat de Professionnalisation. Les participants se sont en outre félicités de la réactivité de la Région dans la mise en oeuvre des premières actions du Plan Senior

Mot(s) clé(s) : Pacte jeunes , emploi , apprentissage , jeunes
Créé le 5 juil. 2011

Lien direct vers l'actualité

Vous êtes titulaire d'un CAP Métier de bouche, vous pouvez maintenant vous spécialiser dans les métiers de la restauration collective, grâce à un nouveau certificat de spécialisation ouvert au lycée Kyoto, à Poitiers.
Depuis 2007, les équipes de restauration des lycéesde la Région accueillent régulièrement des apprentis  (Jean-Hyppolite, Guez de Balzac, Les Grippeaux, Charles-Augustin Coulomb, Sillac, Georges Desclaudes, L'Atlantique et Emiles Combes).

Dans le cadre du Pacte pour l'emploi des jeunes, la Région  propose aux titulaires d'un CAP métier de bouche de se spécialiser dans les métiers de la restauration collective : en secteur scolaire (crèche, école, collège, lycée, université), en secteur hospitalier ou social (hôpital, maison de retraite, CAT, portage à domicile) ou en entreprises (selfs).

Reconnaissant le rôle important joué par les personnels de cuisine, notamment des lycées publics dont elle a la compétence, la Région a souhaité promouvoir le métier de cuisinier de collectivité. En partenariat avec la DRAAF et CCC France, elle lançe, à la rentrée 2011, un nouveau Certificat de Spécialisation en restauration collective au lycée Kyoto, à Poitiers.

En une année,  en alternance à mi-temps dans un restaurant de collectivité, et à mi-temps en Centre de Formation d'apprentis, ce Certificat de Spécialisation délivre un titre national niveau V, certifié par le ministère de l'agriculture et de l'alimentation. Cette formation a été créée à la demande des professionnels de la restauration collective et  garantit des propositions d'emploi.

Transmettez vos CV au lycée Kyoto, à l'attention de Mme DUFFOURG, Proviseure-adjointe :
Mail : ce.0861408n@ac-poitiers.fr, tél : 05 49 36 29 40
En indiquant "Certificat de spécialisation en restauration collective"
Mot(s) clé(s) : apprentissage , formation , éducation
Créé le 4 juil. 2011

Lien direct vers l'actualité

Numéro de cirque aux Nuits Romanes de Melle - 2011
Ouverture des Nuits Romanes à Melle
Tout l'été, profitez de plus de 100 spectacles gratuits dans toute la région ! Les Nuits Romanes mêlent, pour la septième année consécutive, patrimoine roman, concerts et spectacles...

Les ensembles musicaux régionaux (l'Orchestre Poitou-Charentes, l'Orchestre des Champs-Elysées, Ars Nova), l'implication de nombreuses structures culturelles régionales (chorales, danse, théâtre, cirque, arts de la rue...), donnent toute sa qualité à cette édition 2011.



Les Nuits Romanes, c'est tout l'été, partout dans la région :

Mot(s) clé(s) : culture , patrimoine , tourisme
Modifié le 28 juil. 2011
Créé le 4 juil. 2011

Lien direct vers l'actualité

Assemblée Régionale
Assemblée Régionale
Sur proposition de Ségolène Royal, le Conseil régional Poitou-Charentes a adopté le 27 juin 2011, lors de sa session, trois nouvelles actions qui vont permettre le déploiement du Plan énergie solaire, la montée en puissance du Plan pour l’apprentissage et les aides au PME pour la révolution énergétique.
Le Fonds de résistance photovoltaïque est complété par la mise en place d'une société d'économie mixte ESTER (Electricité Solaire des Territoires) afin de soutenir les entreprises qui s’engagent dans la montée en puissance du Plan énergie solaire, avec un plan de 120 mégawatts (soit 200 millions d'investissement)) et des contrats longs de vente d'électricité solaire pour stabiliser les prix.

Dans le domaine de la formation, la Région a adopté le Contrat d'Objectifs et de Moyens 2011-2015 pour augmenter de 2500 le nombre de places en apprentissage. Déjà première région de France pour la proportion des apprentis (7,3 % des jeunes de 16-25 ans contre 5% en moyenne), la Région Poitou-Charentes accentue encore son effort avec le Pacte pour l’Emploi des Jeunes.

La Région oriente ses aides pour accompagner au mieux la mutation des petites et moyennes entreprises vers la révolution énergétique avec le Pacte PME. Elle met en avant la conversion écologique, sociale et solidaire de l'économie à travers l'adoption du Schéma Régional de développement économique, écologique, social et solidaire 2011-2015.
Mot(s) clé(s) : énergie , apprentissage , emploi , économie
Créé le 28 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

Mia Electric en usine d'assemblage
Mia Electric en usine d'assemblage
Ségolène Royal a participé mardi 28 juin à l'Assemblée Générale de l'entreprise Mia Electric, à Cerizay (79), à l'occasion du lancement de la production en série du véhicule électrique Mia.

Il s'agit d'un nouveau cap particulièrement important pour Mia Electric, qui va pouvoir ainsi honorer rapidement les commandes déjà passées, notamment celles des collectivités territoriales. L'objectif de production de 1000 véhicules par mois devrait être atteint d'ici la fin de l'année.

La Région Poitou-Charentes a participé à la création de Mia Electric à hauteur de 5 millions d'euros. Elle est la première Région de France a avoir ainsi porté un projet industriel de cette envergure. Elle marque ainsi, de manière trés concrète, sa volonté d'accompagner les entreprises industrielles dans la mutation écologique de l'économie.

En savoir plus sur le véhicule électrique régional.

Mot(s) clé(s) : énergie , emploi , économie , véhicule électrique
Modifié le 7 juil. 2011
Créé le 28 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, se rend en Ardèche le 24 juin, à l'invitation de Pascal Terrasse, Député et Président du Conseil Général, pour lutter contre l'exploitation des gaz de schiste en France, enjeu écologique et démocratique majeur pour les prochaines années.
Lors d’une réunion publique qui se tient à 20h30 dans la commune de Saint Sernin, elle exprimera son soutien aux élus locaux et aux collectifs de citoyens qui se mobilisent contre l'exploitation des gaz de schiste.

L'exploitation des gaz de schiste, avec la technique de la fracturation hydraulique, présente de graves dangers pour l’environnement et la santé : surconsommation d’eau, pollution des nappes phréatiques, pollution des sols, de l’air, destruction des paysages et risques pour la santé humaine et animale. Par ailleurs, si de nouvelles ressources fossiles étaient trouvées et exploitées, cela retarderait d’autant l’indispensable mutation écologique de notre modèle économique, avec les conséquences que l’on sait sur le réchauffement climatique.

Le combat mené par les Ardéchois et tous les Français qui s’opposent à l’exploitation des gaz de schiste est donc écologique mais également démocratique puisqu’il s’agir de rétablir un équilibre des forces où la voix des citoyens est autant entendue que celle des multinationales et des enjeux financiers.

Le projet de loi proposé en réaction à cette levée de boucliers citoyenne ne va pas assez loin parce qu’il ne définit pas clairement les procédés d'exploration et d'exploitation interdits et qu’il présente le risque de les autoriser à des fins de recherche scientifique.

Ségolène Royal rappelle qu'il est urgent d’investir et de légiférer pour le développement des énergies propres et renouvelables au lieu de permettre l'exploitation polluante des ressources fossiles. 80% de l’approvisionnement mondial en énergie pourrait être fourni en 2050 grâce aux énergies renouvelables, selon les experts internationaux du climat, à condition d’orienter clairement les politiques publiques dans ce sens. Partout en France, les citoyens et les collectivités montrent que cette transition est possible. En Poitou-Charentes, le plan énergies renouvelables mis en place par Ségolène Royal permettra par exemple de tripler la production d'énergie renouvelable d'ici 2020.
Mot(s) clé(s) : environnement , énergie
Créé le 24 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

Sunny Side of the Doc, le marché international du marché documentaire, ouvre ses portes le 21 juin à la Rochelle. Une 22e édition, soutenue par la Région, tournée notamment vers l'Asie. Un rendez-vous qui s'inscrit pleinement dans la politique de soutien de la Région à la filière image.
La Région Poitou-Charentes aime le cinéma, qu'il soit de fiction ou documentaire. C'est pour cela qu'elle est un partenaire fidèle et attentif de Sunny Side of the Doc, formidable vitrine qui accueille pendant quatre jours décideurs internationaux et professionnels de l'image.

    Grâce au partenariat de la Région, Grand Ecran Documentaire propose gratuitement des projections de films internationaux et des Avant-Premières. Le grand-public peut ainsi découvrir l'intérêt d'un genre cinématographique trop souvent sous-estimé. A l'initiative de la Région, étudiants, enseignants et publics concernés par le domaine de l'image sont invités à participer à ce rendez-vous international de tous les professionnels du documentaire. Retrouvez le programme de Grand Ecran Documentaire.

    Tirée par Angoulême, le Futuroscope et par des producteurs répartis sur l'ensemble du territoire régional, la filière image en Poitou-Charentes propose une production riche et diversifiée. La Région soutient ainsi plus de 160 projets cinématographiques et audiovisuels par an, qui génèrent activités et emplois.

    Plus globalement, le Poitou-Charentes bénéficie d'atouts importants grâce à la « Vallée des Images », qui regroupe toutes les activités liées à l'image (l'audiovisuel, le cinéma, le jeu vidéo, le multimédia, le ludoéducatif, le design, l'emballage, l'imprimerie ou le packaging) qui se déploient sur le territoire régional.

    Parce que la culture est un des piliers de la démocratie, elle doit être accompagnée et soutenue pour profiter à tous. C'est pour cela que la Région s’est engagée, depuis 2004, dans une politique culturelle ambitieuse pour faire de Poitou-Charentes une terre de culture vivante et créative.
Mot(s) clé(s) : cinéma , culture , vivre ensemble
Créé le 21 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

L'équipe de Noveol devant leur Nov'éolienne
L'équipe de Noveol devant leur Nov'éolienne
Lundi 20 juin, Ségolène Royal, présidente de la Région Poitou-Charentes, accompagnée par Jean-François Macaire, Georges Stupar et Cyril Cibert, vice-présidents de la Région Poitou-Charentes, a inauguré les nouveaux ateliers de l'entreprise Noveol à Fontaine le Comte (86).

L'entreprise Noveol, dirigée par Maximilien Petitgenet et Abdennour Rhamani, conçoit des micro-éoliennes domestiques, à axe vertical, design et silencieuses pour les particuliers et les collectivités. Capable de capter tous les vents, « la Nov'éolienne » produit de l'électricité dès qu'une brise de vent se lève.

Créée il y a quatre ans par ces deux élèves-ingénieurs de l'ENSMA (Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique), cette société emploie aujourd'hui neuf personnes.

La Région a soutenu l'entreprise dès sa création. Les fondateurs ont d'ailleurs bénéficié, pour le démarrage de leur activité, de deux Bourses Régionales Désirs d'Entreprendre (BRDE). Des années de développement ont été nécessaires à l'équipe, qui s'est notamment appuyée sur des laboratoires de recherche (ENSMA, CSTB, CNAM) et de partenaires publics et privés (Oséo, Université de Poitiers, Conseil Général de la Vienne, Sorégies, etc.).

Cette réalisation est un exemple concret de la politique de croissance verte et d'excellence environnementale que défend la Région Poitou-Charentes depuis 2004. C'est également la preuve que l'insertion professionnelle des jeunes diplômés de Poitou-Charentes est possible à l'intérieur de secteurs à la fois innovants et respectueux de l'environnement.

Plus d'infos :

Mot(s) clé(s) : économie , énergie , croissance verte
Créé le 21 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

Le samedi 2 juillet, à Melle, la soirée d'ouverture des Nuits Romanes promet d'être exceptionnelle.
Au programme de cette soirée d'ouverture exceptionnelle :
  • une création originale et commune de l'ensemble Ars Nova et de l'Ecole Nationale du cirque de Châtellerault;
  • un spectacle de mise en lumière et une installation de feu de la Compagnie Carabosse.

Pensez dès à présent à organiser vos soirées estivales, en vous rendant sur le site internet des Nuits Romanes. Vous y trouverez toutes les dates, tous les lieux, et des informations pratiques.

Les Nuits Romanes se déroulent autour de deux spectacles vivants, d'un temps convivial avec dégustation de produits régionaux, et d'une mise en lumière du patrimoine roman. Les Nuits Romanes 2010 avaient accueilli 30 000 spectateurs, mobilisé 650 bénévoles et presque 700 artistes.

Plus d'infos :
Mot(s) clé(s) : culture , vivre ensemble
Modifié le 27 juil. 2011
Créé le 20 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a accueilli les 9 et 10 juin à La Rochelle les membres de la Commission Arc Atlantique de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes d'Europe.
A la tête d'une région exemplaire, reconnue par le PNUD (Pogramme des Nations Unis pour le Développement) au titre de ses actions en faveur de l'environnement et contre le réchauffement climatique,  Ségolène Royal a plaidé pour une action commune des régions maritimes plus fortement et plus rapidement touchées par les conséquences du réchauffement climatique (élévation du niveau de la mer, érosion des littoraux, pénurie d'eau douce, menace sur la biodiversité...).

    Utiliser la contrainte du littoral comme une force à travers notamment le développement des énergies renouvelables (énergies marines, éolien offshore, hydrolienne, photovoltaïque) et assurer la mutation écologique et sociale des territoires (agriculture durable, croissance verte) sont les deux leviers de cette action commune pour affronter les bouleversements à venir.

    En complément de l'indispensable lutte contre les gaz à effets de serre, que constitue le développement des économies d'énergie, des énergies renouvelables et celui des véhicules à énergie décarbonée, les Régions littorales et leurs populations devront s'adapter par :

  • une réduction spatiale de certaines activités humaines ;
  • une protection durable et réaliste contre les événements exceptionnels (tempêtes) des zones urbanisées et dans le même temps, la création d'espaces tampons permettant au milieu marin de reconquérir les zones terrestres diminuant par ce zonage, les catastrophes (submersion, inondation répétées) sur les populations ;
  • une innovation dans l'habitat pour privilégier, par les systèmes passifs (bioclimatie), le rafraîchissement naturel estival ;
  • une innovation dans l'industrie, dans les transports, en agriculture (système de production et d'exploitation économe en eau) ;
  • une solidarité amont - aval (têtes de Bassin aux sites estuariens) pour la priorité à l'eau potable et au maintien des milieux aquatiques eux-mêmes garantis d'une qualité de la ressource en eau ;
  • une reconnaissance politique à l'échelle européenne des régions de l'Arc Atlantique, comme territoires prioritaires pour une adaptation aux changements climatiques :
  • une participation, par l'éducation, la démocratie participative des populations littorales aux différentes étapes du changement
Mot(s) clé(s) : Région , europe , environnement
Créé le 16 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

90 projections gratuites tout au long de l'été, 43 films présentés : avec « Une toile sous les étoiles », la Région et ses partenaires (Passeurs d'Images et le Centre Régional de Promotion du Cinéma) vous emmènent dans un infini voyage dans le 7e art.

De A à Z, de Avatar à Zabriskie Point, tout le cinéma vous est servi sur un plateau, à partager en famille. De la danse (avec Cabaret ou les Demoiselles de Rochefort), de l'aventure (Robin des Bois ou Night and Day), de l'humour (Camping 2 ou Sacré Graal), du classique (Les Temps Modernes ou Yoyo), de l'indépendant (Bliss ou Adieu Gary), du dessin animé (Fantastic Mr. Fox ou Kiki)... Dès le 17 juin, préparez-vous à de l'émotion sur grand écran.

En savoir plus :

Mot(s) clé(s) : cinéma , culture
Modifié le 20 juin 2011
Créé le 16 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

José Bové et Ségolène Royal, le 14 juin à la Maison de la Région
José Bové et Ségolène Royal, le 14 juin à la Maison de la Région
Poitiers, le 14 juin.

Intervention de Mme Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, lors du procès des faucheurs volontaires

« A la demande des huit Faucheurs Volontaires me citant aujourd’hui comme témoin, et suite à une convocation en date du 13 mai 2011, je suis venue démontrer, à partir des actions mises en place dès 2004 par la Région Poitou-Charentes, qu’une autre voie est possible pour l’agriculture que l’utilisation des OGM.

J’ai toujours été persuadée de l’importance fondamentale des questions environnementales. C’est pour moi une conviction profonde et ancienne, consolidée par mon action de Ministre de l’environnement. Depuis mon arrivée à la tête de la Région Poitou-Charentes, j’ai souhaité mettre en avant une action écologiquement responsable.

Dès lors, au nom du principe de précaution, et parce que la dissémination des OGM a un impact qui n’est pas maîtrisé, la Région Poitou-Charentes a, dès 2004, engagé une démarche pour interdire la mise en culture des OGM sur le territoire régional. La Région est ainsi devenue la première région française 100% sans OGM.

Cette démarche était essentielle pour réorienter l’agriculture de la région vers un système de production sain, de qualité, respectueux de l’environnement et économiquement viable.

C’est une conviction de longue date.

En 1992 déjà, il y a 20 ans, en tant que ministre de l’environnement un premier cadre législatif a été défini par la loi du 13 juillet 1992 que j’ai volontairement portée.

Cette première loi visait à donner un cadre à l’utilisation des OGM, autour des principes suivants :

  • interdiction de l’utilisation des OGM en dehors des régimes d’agrément et d’autorisations mis en place par la loi ;
  • mise en place de la commission de génie génétique, chargée d'évaluer les risques que présentent les organismes génétiquement modifiés ;
  • l’exigence d’une autorisation préalable pour la mise sur le marché ;
  • un régime de sanctions pour le non respect de ces prescriptions.
La mise en œuvre de ces nouvelles règles a été lente à cause des rapports de force au profit des firmes semencières et phytosanitaires.
Je sais donc, d’expérience, la difficulté de faire évoluer les règles, dès lors que l’opinion publique, non informée, ne peut peser sur le droit à l’information.
Faute de débats, on a vu ainsi progressivement émerger un accroissement des règles européennes, dessaisissant les Etats, et une inquiétude de plus en plus forte de la part des citoyens.

J’en retiens trois idées clefs :
  1. L’action des faucheurs peut, dans le contexte de la loi du silence de l’époque, être regardée comme un devoir d’alerte. Cet appel a été entendu puisque la culture d’OGM est aujourd’hui interdite par l’Etat sur le territoire national. 
  2. Au-delà de la dénonciation des OGM, des alternatives agricoles pertinentes valorisant la qualité sanitaire des produits, les revenus des agriculteurs et les méthodes agri-environnementales sont indispensables comme le prouve la Région Poitou-Charentes.
  3. La recherche sur les OGM doit se poursuivre mais avec des objectifs d’intérêt général et en laboratoire et milieu confiné. »

Ségolène Royal

Présidente de la Région Poitou-Charentes.

Mot(s) clé(s) : agriculture, pêche , environnement
Modifié le 27 juil. 2011
Créé le 14 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région et l'ADEME développent depuis 2004 de nombreuses actions en faveur de l’utilisation rationnelle de l’énergie, des énergies renouvelables, de la qualité de l’air et de la modernisation de la gestion des déchets.
La Région a décidé d'amplifier, pour la période 2007-2013, sa politique régionale de réduction des émissions de gaz à effet de serre par la maîtrise de l'énergie, de développement des énergies renouvelables et de développement durable, ce à travers le Fonds Régional d’Excellence Environnementale Poitou-Charentes (FREE) doté de 122 millions d'euros.

Les 3 grands domaines d'actions du FREE :
  1. La réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de la Région par la maîtrise des consommations d'énergie avec l'utilisation de chaudières  bois et l'eau chaude sanitaire solaire, l'utilisation des énergies renouvelables, l'organisation des déplacements et technologies des transports.

  2. La production, consommation et aménagement éco-responsable par le soutien aux éco-industries et éco-activités, la réduction de la quantité de déchets à traiter, le développement local et aménagement urbain, la surveillance de la qualité de l'air.

  3. Les actions d'accompagnement par les Espaces Infos Energie, l'information et la sensibilisation.
Mot(s) clé(s) : énergie , environnement , croissance verte
Créé le 9 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

Présente à La Rochefoucauld, pour la table ronde organisée par le Président de la République sur la sécheresse qui frappe particuliérement le Poitou-Charentes, Ségolène Royal a rappelé les aides apportées par la Région aux éleveurs en difficultés.
Elle a ensuite proposé que, comme en Lozère, les Préfets prennent des arrêtés d'interdiction de broyage de paille par les céréaliers dans les départements les plus touchés.

Elle a aussi précisé qu'un blocage des prix des fourrages pendant 6 mois éviterait des spéculations sur les prix.

Enfin, elle a proposé que , comme en 1976, une partie des céréales à l'exportation soit réorientée vers les éleveurs.

Voir l'aide régionale pour les éleveurs.

Mot(s) clé(s) : élevage , agriculture, pêche
Modifié le 16 juin 2011
Créé le 9 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

Favoriser l’emploi des personnes de plus de 50 ans, Lutter contre l’isolement et la précarité des retraités, Agir pour la santé des personnes âgées et contre la dépendance : Ségolène Royal a présenté, le 6 juin, les nouvelles propositions d’action de la Région en faveur des seniors.
Ségolène Royal a présenté les nouvelles propositions d’action de la Région en faveur des seniors au cours de la Conférence sociale régionale du lundi 6 juin, réunissant syndicats de salariés et d’employeurs, associations et acteurs de terrain.

Après avoir présenté un premier bilan du Pacte de confiance pour l’emploi des jeunes, montrant que 2500 actions, sur les 4500 actions prônés, étaient déjà en œuvre, Ségolène Royal a dressé les contours d’un plan régional destiné aux seniors.

Celui-ci a pour objectif de :

1) Favoriser l’emploi des personnes de plus de 50 ans :
  • Prime au tutorat par les seniors pour revaloriser l’expérience que peuvent apporter les personnes de 50 ans;
  • Aide à l’embauche des seniors par les groupements d’employeurs : 2500 euros par emploi créé;
  • Conseil en Valorisation des Acquis de l’Expérience (VAE) proposé à tous les plus de 45 ans, et conseil systématique aux demandeurs d’emplois;
  • Accompagnement du contrat de professionnalisation (en complément de l’aide de 2000 euros temporaires de l’Etat) et aide aux salariés et à l’entreprise pour les frais liés à la formation en cas de prolongement par un CDI.

2) Lutter contre l’isolement et la précarité des retraités : 

  • Aide à l’isolation des combles des petits propriétaires retraités afin de limiter les dépenses d’énergie;Promotion des jardins solidaires;
  • Soutien aux abonnement aux journaux locaux pour du partage entre les différents seniors;
  • Promotion de l’habitat intergénérationnel ou les cohabitations de seniors pour lutter contre la solitude;
  • Prise en charge des frais de mutuelle vétérinaire;
  • Plan régional d’équipement informatique.

3) Agir pour la santé des personnes âgées et contre la dépendance :

  • Favoriser la mobilité des seniors retraités en zones rurales avec la mise en place de taxis collectifs;
  • Lutter contre la désertification médicale en poursuivant le soutien à l’installation de jeunes médecins en zones rurale et à la création de maisons de santé de proximité;
  • Faciliter l’accès aux soins dentaires pour les habitants des zones rurales.
Mot(s) clé(s) : vivre ensemble
Créé le 7 juin 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région accompagne les athlètes formés dans les Pôles d'entraînements régionaux et dans les Pôles espoirs.

Chaque année, le potentiel sportif de nombreux jeunes de la région est détecté. Et plusieurs d'entre eux rejoignent des structures d'entraînement. Ainsi, tout en respectant et portant une attention particulière à la formation scolaire, une chance est donnée à ces jeunes d'accéder au haut niveau par la mise en place de conditions de pratiques correspondant à leur potentiel et besoins.

Consciente de l'investissement nécessaire pour atteindre l'élite sportif, la Région apporte son aide en faveur de l'épanouissement des jeunes dans leur carrière sportive. Ainsi par l'aide qu'elle accorde aux ligues et comités régionaux gérant un Pôle d'Entraînement Régional ou en Pôle espoirs, la Région accompagne ces athlètes et leur famille. Ce soutien financier intervient sur les dépenses en encadrement sportif, stages, matériel, équipements vestimentaires, soins médicaux et paramédicaux, de suivi biologique, frais pédagogiques...

Ainsi, en 2011, 181 futurs champions en ont bénéficié, ce qui a:facilité leur intégration dans l'une des 19 structures d'entraînement implantées dans la région et a évité que ce type de frais supplémentaires ne soit un frein au choix de vie sportif et scolaire de ces jeunes.

Pour en savoir plus

Mot(s) clé(s) : sport
Créé le 31 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal a remis, le 30 mai, les « Trophées de l'agriculture responsable » à Bruno Joly et Claude Souriau, agriculteurs dans la Vienne.
Ségolène Royal a remis, le 30 mai, les « Trophées de l'agriculture responsable » à Bruno Joly et Claude Souriau, agriculteurs dans la Vienne.
Le Conseil Régional a voté le 30 mai, sur proposition de Ségolène Royal, des actions d'urgence face à la sécheresse et à la pénurie d'eau.
Pour soutenir les agriculteurs en cette période particulièrement difficile, et pour créer une dynamique de solidarité entre tous les habitants, le Conseil Régional a décidé hier de plusieurs actions :
  • une aide d'urgence pour les éleveurs, de 1000 euros par exploitation,  pour l'acquisition ou le transport de fourrage. Pour les 5200 exploitations concernées de la région, il s'agit d'une première aide immédiate, dans l'attente des aides de l'Etat ou des assurances. Cela représente un effort de 5 millions €, qui devrait être utilisé en priorité pour le transport des fourrages ; Voir l'aide régionale pour les éleveurs.
  • la mise en place, avec Solidarité Paysans, d'une plate-forme mettant en relation les disponibilités en fourrage et les besoins des éleveurs, en encourageant la mise à disposition gratuite (sauf coûts de coupe et de transports), pour laquelle un numéro vert est attribué (0 800 009 086) ;
  •  pour mieux préparer l'avenir, car cette sécheresse traduit une répétition, après notamment celle de 2007, une mesure d'aide à la dés-irrigation des producteurs de céréales grâce à la production de soja, avec une aide de la Région à l'hectare, pour une cible de 2000 ha rendus plus économes en eau . C' est un budget de 1,5 million € (en cinq ans) ;
  • une aide citoyenne à l'économie d'eau, pour réduire les consommations d'eau à la maison, pour 5000 ménages avec une incitation de 50 euros,  pour les récupérateurs d'eau. 
Voir la vidéo de la Commission Permanente du 30 mai 2011 :
Mot(s) clé(s) : agriculture
Modifié le 8 juin 2011
Créé le 31 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Au travers du Prix Initielles, la Région Poitou-Charentes valorise des femmes qui font progresser la société par leurs initiatives. Des femmes de toute la région ont présenté projets et réalisations de grande qualité : trois d'entre elles ont été primées et ont reçu leur Prix Initielles, lundi 30 mai, des mains de Ségolène Royal.

Des femmes de toute la région ont présenté projets et réalisations de grande qualité dans le cadre du Prix Initielles de la Région : trois d'entre elles ont été primées et ont reçu leur Prix Initielles, lundi 30 mai, par Ségolène Royal.

Pascale Collart-Dutilleul fait revivre, à Saint-Aubin-le-Cloud (79), une usine de maroquinerie, « La Manufacture du Cuir ». Elle se lance avec détermination et compétence à l'assaut du marché du luxe en créant la marque Koryom. Convaincue que performances sociale et économique sont indissociables, Pascale Collart-Dutilleul a fait le choix de conserver en France un savoir-faire reconnu, de consolider par la formation les compétences de ses salariées et de faire confiance aux jeunes. Le 1er Prix Initielles est une forme de reconnaissance et d'encouragement dans son entreprise, que lui témoigne la Région.

Avec les 2ème et 3ème Prix Initielles, Cécile Trebuchet et Alexandra Planas voient récompensés leurs efforts en direction des publics fragilisés. Cécile Trebuchet anime depuis l'automne dernier pour l'association saintongeaise « Héritage » une mission de transmission culturelle et patrimoniale auprès des personnes défavorisées. Armée de solides valeurs de fraternité, Alexandra Planas transporte les oeuvres de la Gallerie rochelaise Xin'Art vers les publics qui n'y accèdent généralement pas, et notamment les gens du voyage.

Mot(s) clé(s) : économie , vivre ensemble
Modifié le 1 juin 2011
Créé le 27 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Plus de 200 personnes se sont retrouvées pour débattre de l'après-pétrole et de l'après-nucléaire, lundi 23 mai, à Poitiers. Ce débat public, organisé à l'initiative de Ségolène Royal, Présidente de la Région, a permis de montrer toutes les potentialités des technologies liées aux énergies renouvelables.

En présence de Ségolène Royal, Bernard Chabot, de l'association Negawatt, Eric Virvaux, Syndicat des énergies renouvelables et Roland Caigneau, Poitou-Charentes Nature, ont tour à tour présenté les pistes d'évolution et les solutions, tant techniques que comportementales.

Visionnez la vidéo :

Retrouvez l'intervention de Bernard Chabot, de l'association Negawatt :

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement
Modifié le 31 mai 2011
Créé le 26 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Pour aider les sportifs de haut niveau (Elite, Senior, Jeune ou Reconversion) à concilier tous les aspects de leur vie, la région a créé un nouveau dicpositif d'accompagnement.

Réaliser des performances de haut niveau nécessite un investissement important de la part des sportifs, qui doivent concilier études/vie active, vie personnelle, entrainements, compétitions et suivi médical. Les sportifs de haut niveau sont ainsi à la recherche de soutiens financiers, humains et matériels leur permettant de créer un environnement en adéquation avec leurs besoins pour atteindre leurs objectifs sportifs.


La Région souhaite leur apporter son soutien financier tout en tenant compte de leur avenir professionnel.  Ainsi, tout athlète inscrit sur une liste ministérielle Elite, Senior, Jeune ou Reconversion peut bénéficier d'une aide personnalisée dans le but de réaliser son projet professionnel et sportif.


En fonction de sa situation, le sportif pourra être soutenu au travers d'une convention d'accompagnement d'un projet sportif et professionnel, d'une convention d'insertion professionnelle (CIP) ou d'une convention de reconversion.  


Afin de répondre aux besoins réels de chacun, le montant de l'aide est évalué à partir de critères propres à chaque situation. Ainsi, le coût de la pratique sportive, de la formation, l'éloignement entre le lieu d'études ou de travail et le lieu de pratique ou encore le revenu du sportif et/ou du foyer fiscal au sein duquel il est rattaché sont les éléments intégrés dans l'examen de chaque demande.

Voir l'aide en ligne 

Mot(s) clé(s) : sport , vivre ensemble
Créé le 25 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

La 6e Créateuf a été un gros succès, samedi dernier, à Niort. Le festival des artistes lycéens a accueilli 8000 jeunes dans une ambiance chaleureuse et conviviale, sous un soleil éclatant. Concerts, expositions, happening... une journée sous le signe de la fête, de la culture et de l'échange.
A cette occasion et pour la troisième année consécutive, un concours d'affiche a été organisé pour désigner le visuel de la prochaine Créateuf, en 2012. Les affiches en compétition, exposées dans l'espace arts plastiques, ont été soumises au vote des participants : c'est celle d'Agathe Moreau, élève au lycée Paul Guérin, qui a eu le plus de succès. 

Retrouvez la vidéo...




... et les photos sur le Portail Jeunes
Mot(s) clé(s) : jeunes , vivre ensemble
Créé le 25 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-charentes, s’est rendue le jeudi 19 mai 2011 dans une exploitation à Aslonnes dans le sud Vienne, particulièrement touché par la sécheresse, comme de nombreux départements en France.
Les agriculteurs ont souligné l'inaction du gouvernement et l'absence d'anticipation alors que la crise est forte.
Ségolène Royal a demandé au gouvernement, en accord avec les agricuteurs :
  1. le blocage des prix (fourrage et coût des fournitures…)  par un décret comme cela a été le cas en 1976 et le blocage du prix de la paille à 18€ la tonne,
  2. la réquisition des céréales, notamment destinées à l’exportation, pour l’alimentation du bétail à un tarif contrôlé comme cela a été le cas en 1976,
  3. l’interdiction du broyage de la paille comme l’a déjà fait le préfet d'un département.


En présence de plusieurs vice-Présidents de la Région (Benoit Biteau, Jean-François Macaire, Serge Morin, George Stupar) et de conseillers régionaux, Françoise Bély et Alain Bucherie, et de Catherine Coutelle, députée, Ségolène Royal a annoncé que la Région Poitou-Charentes prenait ses responsabilités avec un plan d’actions et des premières mesures d’urgence :
  • la mise en place d’un fonds d'aide d’urgence aux éleveurs et de soutien aux cultures beaucoup plus résistantes à la sécheresse de 5 millions d’euros, dont la première action sera la prise en charge de l’achat du fourrage et des frais de transport.
  • la mise en place d’un numéro vert : 0800 009 086. Ce numéro vert s’adresse aux éleveurs qui ont besoin de fourrage ; aux agriculteurs et aux personnes (collectivités, entreprises, associations et particuliers) qui ont des surfaces de fourrage à offrir.
Par ailleurs, les agriculteurs céréaliers se sont engagés à des actions de solidarité envers les éleveurs, en mettant notamment leurs terres à disposition pour y implanter des fourrages.
Mot(s) clé(s) : agriculture
Créé le 19 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Samedi 21 mai : préparez vos plus beaux maillots et venez inaugurer Aqua'Melle, la nouvelle piscine du pays Mellois. Vous êtes tous invités à participer à l'inauguration d'Aqua'Melle. Il y en aura pour tous les goûts : un bassin sportif de 25 m, un bassin d'activité de 113 m² et une pataugeoire. Vous pourrez aussi pousser la farniente sur la plage minérale ou dans le grand jardin attenant.
Aqua'Melle remplace les deux anciennes piscines de Melle. Elle s'intègre dans un réseau de cinq piscines (Celles-sur-Belle, Chef-Boutonne, Lezay, Melle et Sauzé-Vaussais) qui, pendant la période estivale, fonctionnent en réseau, avec une tarification identique et des cartes d'abonnement permettant d'accéder à tous les sites. En « basse saison », la piscine sera couverte, et les habitants pourront pratiquer la natation en toute quiétude.

L'équipement, de 8 millions d'euros, a été financé en partie par l'emprunt et en partie grâce aux aides de la Région Poitou-Charentes (2,5 M€), du Conseil général des deux-Sèvres (1,13 M€), de l'Etat (0,35 M€), de la Communauté de communes du Canton de Melle (0,21 M€) et d'un co-financement Europe-Etat-Ademe (0,17 M€).

Inauguration samedi 21 mai, à 12 h. Venez nombreux.
Mot(s) clé(s) : vivre ensemble
Créé le 18 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

© photo: Montaufier - entreprise SVO
© photo: Montaufier - entreprise SVO
Participez au débat public consacré à « l'après-pétrole et l'après-nucléaire », qui se tiendra le 23 mai, à Poitiers. L'occasion de partager les connaissances et de construire ensemble de nouvelles solutions et de nouveaux comportements.

Accident de Fukushima, fin des réserves de pétrole, risque climatique, pollutions liées à nos productions d'énergie... l'actualité nous rappelle la nécessité d'agir pour passer d'un modèle énergétique à un autre.

La Région Poitou-Charentes a fait de l'excellence environnementale une de ses priorités, avec 980 millions d'euros investis depuis 2004. La maîtrise de l'énergie, l'efficacité énergétique des bâtiments et la production d'énergie renouvelable en sont les piliers. Son « Plan régional de développement des énergies renouvelables », adopté en juin 2010, a pour objectif de tripler la production régionale d'électricité à l'horizon 2020, pour parvenir à 26 % de la consommation régionale.

Pour continuer cette réflexion et permettre à chacun d'y participer et d'être informé, Ségolène Royal, Présidente de la Région, et les Conseillers Régionaux vous convient à participer au débat public consacré à « l'après-pétrole et l'après-nucléaire », qui se tiendra le 23 mai (à Poitiers, de 18h à 20h30).

En présence de Ségolène Royal, de Bernard Chabot (association Négawatt), de représentants d'EDF, de Poitou-Charentes Nature et du Syndicat des énergies renouvelables. 

Grand amphithéâtre de la Faculté des Sciences Humaines de Poitiers. Hôtel Fumé - Entrées : 23, rue des Carmélites ou 4, rue Descartes.

 

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement
Créé le 16 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Inauguration de la 16e Maison de Santé, destinée à lutter contre la désertification médicale et à assurer une meilleure qualité d'accès aux soins sur tout le territoire.
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a participé le 13 mai à l'inauguration de la Maison de Santé de proximité de Couture d'Argenson (79), seizième maison ouverte en Poitou-Charentes. Cette maison de santé va permettre le regroupement de quatre professionnels de santé, deux médecins et deux infirmières.

Lancé en 2004, le programme des maisons de santé de proximité, comportant aujourd'hui 24 projets, vise à répondre aux besoins de soins en proximité, dans un contexte de désertification médicale grandissant et de donner aux professionnels de santé de meilleures conditions d'exercice.

Cela est d'autant plus important que la demande de soins est en constante augmentation en France, notamment du fait du vieillissement de la population et de l'accroissement du nombre de pathologies chroniques qui demandent une prise en charge quotidienne par différents professionnels de santé.

Cette augmentation de la demande s'accompagne d'un sentiment croissant de dégradation des conditions d'accès aux services de santé dans un nombre de plus en plus important de territoires, du fait des fermetures des hôpitaux de proximité.

La qualité et la pérennité du système de santé sont au coeur des préoccupations des Français. « Le service public de santé est vital pour la population qui revendique fort justement une égalité d'accès géographique et sociale » a déclaré Ségolène Royal.
Mot(s) clé(s) : santé , territoires
Créé le 13 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Face à l'absence d'anticipation par le gouvernement de la sécheresse et de la crise agricole, Ségolène Royal a réagi à la venue dans la Vienne, mercredi 11 mai, de Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture et a dénoncé l'inaction du gouvernement.
« Alors  que  les  nappes d'eau souterraine et les rivières sont à un niveau très bas et que la sécheresse touche durement les territoires, notamment en Poitou-Charentes,  le  gouvernement  continue  de  soutenir une agriculture toujours  plus  dépendante en eau, en pesticides et en engrais de synthèse. Il  s’agit  d’un  modèle  agricole,  dont  les orientations sont fixées par l’Etat,  qui  ne survit qu’avec de l’argent public, mais dont la société ne veut  plus.  Cette agriculture forte consommatrice d'eau impacte aussi dans notre région les productions conchylicoles sur le littoral et les capacités touristiques.

Je  demande  au gouvernement de prendre la réelle mesure de son échec et de s’engager  fortement  dans la promotion d’une agriculture responsable, plus respectueuse  de  la  ressource  en  eau et de l’environnement, saine et de qualité.  Il n'est plus temps "d'évaluer" les conséquences de la sécheresse dans  l’agriculture,  mais  de  mettre  en  place  des actions concrètes et efficaces,  notamment en matière de désirrigation. Chaque printemps, depuis plus  de  10 ans, la situation dégradée de la ressource en eau se répète en Poitou-Charentes,  malgré  les alertes et les propositions des associations environnementales  et  de la Région. L'Etat n'anticipe pas : pour 2011, dès cet  hiver,  les indicateurs des nappes d'eau souterraine étaient au rouge. La  mutation  écologique de l'agriculture doit être engagée maintenant. Les agriculteurs  la  demandent,  les collectivités la veulent, les citoyens la soutiennent et ont déjà mis en place des actions concrètes, c'est désormais au gouvernement d'agir.
 »
Mot(s) clé(s) : agriculture
Créé le 13 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Des lycéens présentent leurs projets
Des lycéens présentent leurs projets
A Niort, les lycéens choisissent un voyage humanitaire, un jardin paysager et du matériel sportif.
Créé en 2005 à l'initiative de Ségolène Royal, le Budget Participatif des Lycées (BPL) a déjà permis de soutenir 1800 projets décidés et portés par les lycéens. Chaque année, les lycéens définissent ensemble, pour leur lycée ou leur Erea, des projets qui leur tiennent à cœur, puis débattent pour choisir ceux qui seront financés par la Région dans le cadre du BPL.

Lundi 09 mai, les élèves du Lycée Horticole de Niort devaient donc décider de ce qu'ils allaient faire des 66 000 € affectés par la Région. Plusieurs réunions préparatoires avaient permis de définir huit projets et de connaître le coût de chacun d'entre eux. Ils ont été présentés et défendus par les lycéens eux-mêmes. Au terme du vote, les élèves ont finalement choisi de soutenir un voyage humanitaire au Sénégal, un aménagement paysager dans le lycée, et l'achat de matériel sportif.


Ségolène Royal a rappelé l'esprit de ce Budget Participatif des Lycées : « nous sommes partis du principe que vous étiez, vous les lycéens, des citoyens suffisamment responsables pour avoir votre mot à dire sur les projets de votre établissement. Je me réjouis du soin que vous avez apporté à la préparation de ces projets, et de la manière responsable dont vous utilisez l'argent public ».

Connaître les projets établissement par établissement.

Les réunions dans les lycées pour décider des investissements 2011 dans le cadre du Budget Participatif des Lycées continuent. Au 6 mai, déjà 36 réunions se sont tenues, qui ont rassemblé plus de 4300 participants (lycéens, parents, enseignants, personnel des établissements). 182 projets ont été retenus à ce jour, pour un montant de 2,3 millions d'euros, dans de nombreux domaines de la vie scolaire : sport, restauration, aménagement de locaux, achat d'équipement...

En 2011, 6,6 millions d'euros sont affectés par la Région à ces Budgets Participatifs des Lycées.
Mot(s) clé(s) : éducation , jeunes
Créé le 10 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

64 projets ont été votés lors des 12 réunions du Budget Participatif des Lycées 2011 de la semaine du 3 au 6 mai. Elles ont réuni près de 1700 participants.
1681 participants ont pris part aux réunions du BPL du 3 au 6 mai, soit une moyenne de 140 par réunion.

Jean Caillaud, 61 participants : Equipement de la MDL, aménagement d'une salle de réunion, installation d'un totem à l'entrée du lycée, visites en milieu professionnel, financement du matériel nécessaire à la réalisation d'un éco-véhicule et de la participation à une course, matériel pour le confort de travail des agents, installation d'un écran lumineux d'information, achat de matériel de musique.

Les Chirons, 62 participants : Installation d'un tunnel pour l'horticulture et remise en état d'une serre, remplacement des lits de l'internat, équipement d'un ciné-club.

Jean-Marie Bouloux, 269 participants : Amélioration de la salle de restauration, rénovation du terrain de football, financement d'une semaine sportive à la montagne, mise en place d'un agenda 21, achat de matériel pour le club vidéo, coopération avec le lycée Kindy au Burkina Faso

Léonce Vieljeux, 149 participants : Aménagement du CDI, achat de mobilier et de matériel photo-vidéo pour la MDL et la vie scolaire,  achat de modèles réduits pour un club d'élèves.

Louis Audoin Dubreuil, 196 participants : Création d'un espace expo à la MDL, réaménagement du préau, achat de matériel pour la création d'un club de langues.

Jean-Albert Grégoire, 115 participants : Développement d'activités périscolaires et sportives, projet interlycées sur la sécurité routière, rally pour mettre en application les connaissances professionnelles dans le cadre d'un projet avec le Maroc, changement du système de sonnerie, rénovation des couloirs de l'internat, remplacement des rideaux des salles de classe

L'Oisellerie, 178 participants : Décoration et réaménagement du self, achat de casiers et d'armoires pour les apprentis, amélioration des conditions de vie à l'internat, décoration et achat de matériel pour le foyer, décoration du ciroir et du préau, aménagement convivial d'un espace de vie.

Sillac, 72 participants : Organisation d'une coopération technique de sauvegarde du patrimoine,  financement d'un projet interlycées sur la sécurité routière, valorisation des métiers autour de l'énergie par des visites de salons professionnels et de sites innovants, équipement du foyer, création d'un espace de verdure et d'une terrasse devant la MDL, achat de matériel pour développer la pratique musicale.

Louis Armand, 151 participants : Décoration et aménagement de la MDL, Achat d'un bar à salades, aménagement d'espaces verts, aménagement de la salle de permanence, déplacement au challenge national interlycées sur la robotique.

ENILIA, 82 participants : Création d'un portillon d'accès pour les piétons et aménagement d'un espace convivial à l'entrée de l'établissement, renouvellement du mobilier de l'ALESA, création d'une aire de lavage et de rangement des poubelles.

Guez de Balzac, 161 participants : Amélioration du système d'information, création d'une salle d'étude, amélioration des conditions de travail en salle des enseignants.

Charles-Augustin Coulomb, 185 participants : Aménagement du hall du foyer, amélioration de la communication par un système informatique, aménagement du réfectoire, rénovation de la vie scolaire, achat de matériaux pour installer des étagères dans les salles d'arts appliqués, amélioration de la sonnerie et de l'éclairage extérieur, installation de miroirs dans les chambres d'internat.
Mot(s) clé(s) : jeunes , éducation
Créé le 9 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Le Marais Poitevin a reçu officiellement son label « Grand site de France » le 06 mai. Une reconnaissance pour le travail de reconquête accompli depuis des années.
Après deux décennies de dégradation de la zone humide, avec une perte de plus de 20 000 hectares de prairies naturelles, un enfrichement de certains secteurs de marais mouillés, des canaux comblés, un abandon de l’entretien des emblématiques alignements de frênes, les deux régions Poitou-Charentes et Pays de la Loire ont engagé une action forte de reconquête de la zone humide, de son identité, de ses richesses.

Depuis 2004, les deux régions ont investi 10 millions d'euros à travers le Parc du Marais Poitevin pour redonner au territoire un dynamisme nouveau, fondé sur la mise en valeur du patrimoine. La Région Poitou-Charentes a ainsi investi près de 5 millions d'euros sur ce territoire.

Les deux Régions ont conduit une action forte à travers le Parc, afin de retrouver un Marais mieux préservé, plus dynamique et mieux partagé, avec notamment :
  • la restauration de plus de 2500 hectares de prairies rendus à l’élevage, 
  • la restauration d'habitats remarquables : les Marais de Saint Georges de Rex-Amuré, les Marais estuariens de Marans...,
  • la préservation de la biodiversité menacée (réalisation de passages à loutres, restauration de mares ...),
  • la restauration du patrimoine bâti, dans le respect de l’esprit des lieux, dans la poursuite des Grands Travaux (La Passerelle de la Sèvre entre le Mazeau et le Vanneau-Irleau, le port de la Gachère à Saint Hilaire la Palud...),
  • la restauration de friches industrielles pour leur redonner une nouvelle vocation économique (la laiterie de Coulon...),
  • le soutien à l’économie touristique (mise en œuvre d’une démarche qualité pour la batellerie avec 14 embarcadères, coordination de la réalisation de 800 Kms de pistes cyclables sur l’ensemble du Marais...),
  • le développement des initiatives innovantes de valorisation des ressources locales, notamment l'accompagnement du CIVAM (Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural) du Marais Poitevin pour la création d’une filière courte de valorisation du bois du Marais en bois de chauffage.

Mot(s) clé(s) : environnement , biodiversité
Modifié le 18 mai 2011
Créé le 6 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Le Pass'contraception va pouvoir être distribué dans les lycées de la région, après qu'un accord soit intervenu sur le sujet lundi 2 mai entre la Région et le rectorat.
Ségolène Royal s'est déclarée « satisfaite de cet accord permettant la diffusion du « Pass' contraception » auprès des infirmières scolaires ».

Ségolène Royal salue cette décision qui reconnaît le rôle précurseur de la Région et qui va permettre la mise en oeuvre d'une démarche de prévention efficace dans un domaine de santé très important pour les jeunes. L'accès gratuit à une consultation médicale et à la contraception permettra de répondre à la solitude et parfois à la détresse des jeunes.

En savoir plus :

Mot(s) clé(s) : santé , jeunes , éducation
Créé le 2 mai 2011

Lien direct vers l'actualité

Métha Bel Air
Métha Bel Air
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a inauguré, vendredi 29 avril, le premier Centre de production d'énergie verte à partir de déchets agricoles à Linazay (86).

Ce centre produira l'équivalent de 12 millions de Kwh par an et assurera la couverture des besoins en énergie des exploitations agricoles.

Ce centre de méthanisation est un nouvel exemple de ce qu'il est possible de faire pour développer les énergies renouvelables et illustre concrètement le très fort volontarisme de la Région Poitou-Charentes en matière d'excellence environnementale.




Mot(s) clé(s) : agriculture , croissance verte , environnement , énergie
Modifié le 16 mai 2011
Créé le 29 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal se réjouit de voir que la Région Ile de France prend le relais dans la diffusion du Pass contraception, disponible en Poitou-Charentes depuis juillet 2010.
En 2009, Ségolène Royal, Présidente de la Région, a créé en Poitou-Charentes le « Pass'contraception », outil concret qui permet d'assurer, dans un souci d'anonymat et de confidentialité, la gratuité de la contraception orale pour les jeunes filles mineures qui, pour des raisons sociales, financières ou familiales, ont des difficultés d'accès à la contraception et ce quel que soit leur statut scolaire ou pas.

Mené en partenariat avec l'ensemble des acteurs concernés, ce projet a reçu l'aval des représentants des professions de santé et le soutien des syndicats d'infirmiers scolaires, des fédérations de parents d'élèves et des associations spécialisées.

Aujourd’hui en Poitou-Charentes la diffusion du Pass’Contraception est toujours interdite par le Ministre de l’Education Nationale Luc Chatel, dans les lycées par le biais des infirmières scolaires.

En accord avec les professionnels de santé et les syndicats de l’ordre des médecins, le Pass’Contraception a donc été mis en juillet 2010 à disposition des jeunes filles mineures chez les 1830 médecins généralistes, gynécologues et pédiatres libéraux de la région Poitou-Charentes.

Le « Pass'contraception » est un dispositif innovant visant à assurer, dans un souci d'anonymat, de confidentialité et de proximité, la gratuité de la contraception orale pour les jeunes filles mineures de Poitou-Charentes. Il offre un droit à une consultation médicale, à une prise de sang et à une analyse médicale, à la dispensation de contraceptifs oraux pendant 6 mois. Il ne s’agit donc pas d’un accès automatique à la contraception.

Il est remis, au cas par cas, après analyse de la situation personnelle de la jeune fille et à sa demande. Il ne prend en charge que des cas médicaux simples.

L’accès aux centres de planification et d'éducation familiale est parfois difficile, notamment pour les jeunes en milieu rural en raison de leur éloignement.

En savoir plus :
Mot(s) clé(s) : jeunes , santé , éducation
Créé le 26 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal face aux élèves du CFA du Saint-Benoît
Ségolène Royal avec les élèves du CFA
Ségolène Royal s'est rendue au CFA du BTP de Saint Benoît (86) pour valoriser le Pacte Jeunes et plus spécifiquement pour mettre en avant le développement de l'apprentissage.

La Région a décidé d’ouvrir 600 nouvelles places d’apprentissage en 2011, dont 50% doivent concerner des filières liées à la croissance verte et au développement durable, comme le Bac Pro Technicien Maintenance des Systèmes Énergétiques et Climatiques du CFA de Saint-Benoit.


Plus d'infos sur le Pacte Jeunes

Mot(s) clé(s) : apprentissage , Pacte jeunes , jeunes , éducation
Modifié le 28 avr. 2011
Créé le 18 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

logo-scop-poitou-charentes.gif
Logo des SCOP Poitou-Charentes
L’école des jeunes créateurs de coopératives (EJCC) aura lieu du 7 au 20 août 2011 sur le campus de l’Université de Sherbrooke (Québec). Ce stage d’été s’adresse aux jeunes de 18 à 35 ans qui désirent s’initier au monde des coopératives, et développer leur potentiel entrepreneurial.

C’est une occasion unique de découvrir les compétences nécessaires pour la création et la gestion d’une coopérative. Grâce à la la Région Poitou-Charentes et à l’Office Franco-Québécois de la Jeunesse, l’Union Régionale des Scop Poitou-Charentes  permet à  6 jeunes picto-charentais (étudiants ou jeunes professionnels) de suivre cette école d’été, en assurant la prise en charge des frais de stage (avion, hébergement, repas , cours, assurances).

Les volontaires doivent se faire connaître, avant le 13 mai 2011, en envoyant une lettre de motivation et un curriculum vitae à :

Mot(s) clé(s) : croissance verte , économie , emploi
Créé le 13 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région décide d'accompagner le développement des jardins potagers collectifs. De plus en plus attendus par les habitants, ces jardins présentent de nombreux avantages : économie pour les familles, consommation de produits frais et plus sains, lien social entre jardiniers …
La Région soutiendra la création de nouvelles parcelles, par les associations ou les collectivités locales, pour des projets  de 10 parcelles minimum ou 1 000m2, en privilégiant ceux qui intégreront les dimensions environnementales, sociales et d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite.  Elle proposera également des formations pour les bénévoles associatifs, soutiendra la création d’emplois tremplin et lancera un concours d’idées avec création d’un Trophée « le jardinage pour tous ».

En savoir plus :
Mot(s) clé(s) : vivre ensemble , environnement , associations
Créé le 12 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Pour accompagner les PME de la région dans leurs projets d'innovation, la Région a créé le « Chèque innovation régional ». Grâce à lui, les PME peuvent bénéficier de prestations de Recherches & Développement auprès des centres de recherche régionaux agréés, pour un montant maximal de 10 000 euros par an. Le « Chèque innovation régional » s'adresse en premier lieu aux PME qui n’ont pas encore investi dans des projets d’innovation axés sur la recherche.
Avec cette aide, la Région permet aux PME, souvent sous-traitantes ou qui dépendent d'un seul fournisseur ou d'un nombre de clients limité, d'étoffer et de diversifier leurs produits et leurs prestations.


En savoir plus sur le Chèque innovation régional
.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , économie
Créé le 12 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région a décidé d’aider 10 000 propriétaires retraités à effectuer des travaux d’isolation de toitures de combles habitables ou perdues, de toitures terrasses auprès prioritairement des retraités à revenus modestes dans leur logement afin de leur permettre de limiter leurs dépenses d’énergie et de lutter contre les gaz à effet de serre.

Ce dispositif, pour partie, se fait dans la cadre d'une convention régionale avec l'Agence NAtionale de l'Habitat (ANAH). Il permet donc, au delà de l'attribution de l'aide régionale de 500 €, la mobilisation de l'Aide de Solidarité Écologique (ASE) dans le cadre du programme "Habiter Mieux" de l'Etat.

Comment votre commune peut elle agir ? Dans le cadre des aides sociales, notamment, votre commune peut être amenée à identifier des personnes à revenus modestes rencontrant des difficultés financières. N'hésitez pas à les inviter à se rapprocher de la Région afin de valider l'intérêt de la réalisation de travaux d'isolation de toiture et donc l'intérêt pour ces derniers de bénéficier du dispositif régional.

De même, les Espace Information Energie, financés par la Région et l'ADEME, sont à la disposition de vos administrés pour un conseil neutre et indépendant en faveur de la maîtrise de l'énergie.

En savoir plus :

Mot(s) clé(s) : environnement , vivre ensemble
Modifié le 28 avr. 2011
Créé le 12 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Le 3ème forum régional « Santé et Travail », animé par Françoise Mesnard, vice-Présidente de la Région, a réuni, mercredi 6 avril 2011, une centaine de participants représentatifs de toutes les facettes de la santé au travail : professionnels de la santé et de la santé au travail, partenaires sociaux, employeurs publics et privés, salariés, partenaires institutionnels. Serge Volkoff* et Philippe Askénazy** étaient les grands témoins de cette journée.
Serge Volkoff a mis en évidence que, contrairement aux idées reçues, les contraintes physiques du travail ne sont pas en voie d'extinction, pour des raisons liées notamment à des formes d’organisation du travail qui bouleversent les cadres temporels de l’activité professionnelle : injonction à s'adapter en permanence aux besoins évolutifs des clients, intensification du travail, frontière entre la vie privée et le travail qui s'estompe avec le développement des TIC, précarisation des contrats de travail, éclatement du collectif de travail, etc.

Philippe Askénazy a souligné que l'analyse des conditions de travail et de leurs évolutions nécessite d'appréhender de manière globale leurs déterminants, notamment démographiques et économiques. Depuis une vingtaine d'années, la dégradation des conditions de travail serait liée aux nouvelles formes de productivisme qui suivent la mondialisation et président à la réorganisation des entreprises et à la désorganisation du travail. Il a ainsi mis en évidence que la crise économique et le ralentissement économique coïncident avec une augmentation très forte des inégalités.

Face à ces constats, dans un objectif de partage d'expériences et de diffusion de bonnes pratiques, les 5 témoignages des préventeurs et des partenaires sociaux de Poitou-Charentes ont mis en évidence qu'une mobilisation de tous les acteurs est nécessaire et pourrait conduire concrètement à une réduction de la pénibilité au travail.

En fin de journée, Paul François, agriculteur à Ruffec en Charente, victime d’une grave intoxication aux pesticides en avril 2004, a présenté l'association « Phyto-victimes » créée le 19 mars 2011 dont il est le Président, et a ainsi montré l'importance de l'engagement et de l'expertise citoyennes dans le champ de la santé.

Pour plus d'informations :
*Directeur du Centre de Recherche et d'Études sur l'Age et les Populations au Travail (CREAPT), spécialiste national des questions de santé au travail,
** économiste du travail, directeur de recherche au CNRS
Mot(s) clé(s) : santé , forums participatifs
Créé le 8 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

150 femmes du Poitou-Charentes ont participé à l'assemblée participative du 5 mars, sur le thème : « Comment améliorer la vie quotidienne des femmes ? ». Des propositions très concrètes ont été faites.
Le 5 mars 2011 à Niort, la Présidente de Région a réuni 150 participantes de tous âges, de tous horizons et de tout le territoire régional pour écouter leurs difficultés et leurs propositions afin d'améliorer les conditions de vie des femmes en Poitou-Charentes. Les propositions formulées et débattues par les participantes touchent la formation et l'emploi, l'accès au logement, la santé, la mobilité et la lutte contre les violences et discriminations.

La politique régionale vise à favoriser la capacité des femmes à réaliser leurs choix de manière émancipée et autonome et particulièrement à combattre les stéréotypes de genre dans l'orientation, la formation et l'emploi.
  • Une campagne régionale « Si, les femmes ont le sens de l'orientation ! » sera lancée afin de favoriser l'élargissement des choix professionnels des femmes et leur orientation vers les filières porteuses d'emploi, souvent réputées masculines.
  • La Région soutiendra une opération « tutrice » permettant à celles qui le souhaitent de bénéficier du soutien d'une femme expérimentée, pour leur parcours de formation et/ou leur projet professionnel.
  • Un fonds de garantie de l'entreprenariat féminin sera également créé.

Concernant la mobilité :
  • 1 000 aides au permis de conduire seront proposées, sur 3 ans, pour les mères seules en reprise de formation ou en demande d'emploi.
  • Un appel à projets sera lancé pour la création d'entreprises de transport à la demande (« taxis collectifs ») à bas coût afin d'assurer notamment des déplacements pour les personnes âgées et pour les familles en journée.
D'autres propositions seront mises en œvre pour soutenir les femmes confrontées aux difficultés de la vie (logement, micro-crédit, santé, violence...). Enfin la Région se veut un employeur exemplaire. Un plan d'actions spécifiques aux femmes sera par exemple élaboré chaque année. La parité sera promue dans ses services, dans les organismes où siègent des élus régionaux et dans ceux qu'elle finance.
Mot(s) clé(s) : vivre ensemble , forums participatifs
Créé le 1 avr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal au Salon de la haute façon « Made in France » à Paris, pour encourager les SCOP du textile de la Région Poitou-Charentes présentes.
Ségolène Royal au stand de la SCOP Couture Venise Verte
Ségolène Royal s'est rendue le 30 mars au Salon de la haute façon « Made in France » à Paris, pour encourager les quatre SCOP du textile de la Région Poitou-Charentes présentes. Ces quatre usines de la confection qui ont rencontré en 2008 et 2009 d’importantes difficultés économiques ont été reprises en sociétés coopératives par leurs ouvrières. Il s'agit de : Chizé Confection, Bocage Avenir Couture, Couture Venise Verte, Monneau Confection.

La Région Poitou-Charentes est la première région pour la création de sociétés coopératives avec 2 252 salariés, 195 millions d’euros de chiffre d’affaires et 113 coopératives.

A l'occasion de cette visite, la Présidente de Région a annoncé la mise en place du premier Centre de formation de France en 2012 pour la formation de jeunes entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire.

Face à la crise financière et économique qui a montré que le système capitaliste français tel qu’il fonctionne actuellement nous conduit dans une impasse, Ségolène Royal a proposé les fondations d’une économie fonctionnant différemment, dans laquelle l’être humain est au cœur du système et la collectivité régionale un moteur entraînant l’initiative privée des PME.

 

Mot(s) clé(s) : économie , formation , emploi
Créé le 30 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Sur proposition de Ségolène Royal, Présidente de Région, en liaison avec les partenaires professionnels et territoriaux de l'apprentissage, le Conseil Régional a décidé le 28 mars 2011 la création du Campus des Métiers Poitou-Charentes - Volet Charente composé de 5 pôles.
  1. un pôle de la mécatronique et de l'hôtellerie-restauration à l'Isle d'Espagnac,
  2. un pôle des l'artisanat et des services à Barbezieux,
  3. un pôle du bâtiment et de l'éco-construction géré par les professionnels du bâtiment à Chasseneuil,
  4. un pôle des métiers du Cognac et de la coiffure à Cognac,
  5. un pôle de l'enseignement supérieur et d'ingénieurs à la Couronne.
En Charente, le Campus des métiers va accueillir 3200 jeunes, soit 500 de plus que les formations existantes.

D’un coût global de 37M€, il est financé par la Région pour 25M€. Avec des rénovations et constructions de bâtiments de haute qualité environnementale et à basse consommation d'énergie, ce campus préserve l'aménagement du territoire et permettra l'accueil de qualité des apprentis. Il sera opérationnel pour la rentrée 2014.

Pour rappel, il existe actuellement 14 500 places d’apprentis en Poitou-Charentes.
Mot(s) clé(s) : formation , jeunes
Créé le 29 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région poursuit son action en faveur des énergies renouvelables, grâce à plusieurs nouvelles actions.
  • Le Fonds de résistance photovoltaïque, créé par la Région, accompagnera la filière, alors que les mesures nationales ont découragé beaucoup d'investisseurs et d'industriels. Sous forme d'avance remboursable, ce Fonds permettra de relancer 250 projets en région, pour une puissance de 15 MWc, soit la moitié de la puissance installée en 2010. Pour les particuliers, le micro-crédit 0% énergie verte de la Région pourra être utilisé (jusqu’à 8 000€ par projet), grâce à la nouvelle enveloppe de 2 M€ décidée par le Conseil Régional.
  • La création d'un groupement d'intérêt régional qui garantira, pour la filière bois-énergie, l'approvisionnement en combustible, l'équipement et l'entretien à un coût maîtrisé. 
  • L'innovation avec la construction d'un prototype d'hydrolienne, installé bientôt à Tonnay-Charente, qui transformera en électricité le flux et le reflux de la marée.
  • La production d'éco-éthanol, biocarburant de 2ème génération, à partir de paille, de déchets de bois et de déchets textiles.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , énergie
Créé le 28 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région va accompagner le développement des jardins potagers collectifs. De plus en plus attendus par les habitants, ces jardins présentent de nombreux avantages :
  • la culture d'un jardin potager peut permettre d'économiser jusqu'à 1000 € par an par famille;
  • l'échange entre jardiniers favorise le lien social;
  • soucieux de la qualité de ce qu'ils mangent, les jardiniers préservent l'environnement, bannissent les pesticides, et protègent donc la biodiversité en même temps que leur santé...
La Région soutiendra la création de nouvelles parcelles, par les associations ou les collectivités territoriales, en privilégiant les projets qui intégreront les dimensions environnementales, sociales et d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite. 
Mot(s) clé(s) : agriculture , biodiversité
Créé le 23 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Souvent présenté comme un modèle de développement pour une mondialisation humaniste et multipolaire, l'espace francophone doit affronter une réalité contemporaine complexe. Il s'inscrit au plus près du phénomène de mondialisation, à la fois opportunité et danger, vecteur de partages mais aussi d'uniformisation des cultures et des modes de pensée.
Sous le haut parrainage de S.E.M. Abdou DIOUF, Secrétaire Général de l'Organisation Internationale de la Francophonie, la Région Poitou-Charentes et les Universités de Poitiers et de La Rochelle proposent aux étudiants francophones de faire vivre cette idée lors d'une conférence/débat avec des personnalités du monde culturel, économique, artistique et universitaire. Leurs témoignages et leurs regards sur la Francophonie ouvriront une discussion sur les enjeux qui y sont liés.
Mot(s) clé(s) : vivre ensemble
Créé le 14 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes
Ségolène Royal
Alors que la filière photovoltaïque française est très déstabilisée par d'importants revirements subis en 2010 -baisse des tarifs de rachat, moratoire de 3 mois, réduction du crédit d'impôt- Ségolène Royal a organisé le 10 mars 2011, une conférence de presse pour présenter les actions de la Région en la matière et les nouveaux dispositifs créés pour soutenir cette filière d'avenir, essentielle pour l'indépendance énergétique.
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, dénonce les effets très négatifs des décisions du gouvernement sur la filière de l'électricité solaire en France, notamment pour les PME. Elle demande à tous les acteurs de la filière photovoltaïque (industriels, installateurs, agriculteurs, collectivités et particuliers) de ne pas se laisser gagner par le découragement et de tenir bon. En 2012, une autre politique sera mise en place qui redonnera à la filière solaire toute sa dynamique. Pour maintenir et relancer cette filière de la croissance verte, la Région Poitou-Charentes décide  :
  1. la création d'un « fonds de résistance photovoltaïque » pour ceux qui ont arrêté ou sont tentés d'arrêter leur activité et pour qu'ils puissent continuer l'installation de panneaux solaires dans l'année qui vient avec des avances remboursables permettant de réduire sensiblement le manque à gagner.

  2. une Société d’Economie Mixte régionale sera créée d'ici l'été  pour donner de la visibilité aux industriels et aux consommateurs  avec un plan d'investissement ambitieux permettant d'atteindre 1000 MW en 2020. Cela va favoriser la fabrication française de panneaux et stabiliser le prix de l'énergie produite, en le rapprochant du prix du marché.

  3. pour que la dynamique d’installation continue dans la région, les crédits du Plan Energie Solaire Régional seront mobilisés pour financer les premiers projets de la SEM.

  4. dès à présent, Ségolène Royal lance un appel à projets, qu'il s'agisse de projets en suspens pour le « fonds de résistance photovoltaïque », de nouveaux projets d'installation efficaces et respectueux de l'environnement, ou de projets d'installations industrielles, afin que la SEM en soit destinataire dès sa constitution.

En savoir plus :


Mot(s) clé(s) : énergie , croissance verte
Créé le 10 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes« Madame la Rectrice,

En cette « Journée internationale de la Femme », nous vous rappelons que le taux d'avortements chez les jeunes femmes de moins de 18 ans ne cesse d'augmenter en France : 13 500 en 2009 contre 11 000 en 2002.

Cette situation grave et inacceptable m'a amenée à créer le Pass Contraception qui, comme vous le savez, offre aux lycéennes et apprenties de la Région l'accès gratuit à la contraception grâce à une consultation médicale en médecine de ville, la réalisation d'une prise de sang et d'analyses médicales, ainsi que la délivrance, pour six mois, de contraceptifs oraux par les pharmacies. D'autres Régions prennent modèle sur notre action.

Après une très large et longue concertation, le Pass Contraception a reccueilli l'accord unanime des parents d'élèves et des professions de santé.

Lors de la dernière rentrée scolaire, vous avez refusé d'autoriser les infirmiers(e)s des lycées à délivrer le Pass Contraception aux lycéennes. Cette décision a, déjà à ce moment-là, été jugée scandaleuse.

Dans le contexte actuel d'aggravation de la situation, elle pourrait maintenant constituer une forme de non assistance à personne en danger : les interruptions volontaires de grossesse comportent en effet le risque d'atteinte à l'intégrité physique des jeunes filles si elles sont pratiquées hors cadre médical, et elles ont de toute façon des conséquences importantes sur le plan psychologique.

De plus, votre obstination à vous opposer à la diffusion du Pass Contraception par les infirmier(e)s scolaires est créatrice d'injustice sociale car nous savons que ce sont les élèves les plus démunies qui ont le moins accès à l'information sur la contraception.

C'est pourquoi si vous confirmez votre décision de refus de délivrance des Pass Contraception par les infirmier(e)s scolaires, la Région Poitou-Charentes engagera les recours permettant de faire prévaloir l'intérêt des jeunes femmes mineures.

Je compte sur votre sens des responsabilités pour prendre la mesure de cette grave question de santé publique et revenir sur votre décision.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame la Rectrice, à l'expression de mes sentiments distingués. »

Ségolène Royal,
Présidente de la Région Poitou-Charentes
Mot(s) clé(s) : éducation , santé
Créé le 8 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Ségolène Royal inaugurant la Mia
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a assisté le 4 mars à une réunion du Conseil de surveillance de MIA électric pour arrêter les décisions soumises à l'Assemblée générale des actionnaires. A l'occasion de ces réunions, les actionnaires de la Société MIA électric ont décidé une augmentation de capital de 7 millions d'euros, ce qui va permettre à la fois de financer les investissements nécessaires et le déclenchement de prêts complémentaires de 15 millions d'euros.
La Présidente de Région a indiqué qu'elle proposerait au Conseil Régional du 28 mars, de garantir un prêt bancaire de 8 millions d'euros.

Ces décisions confirment et consolident le dynamisme de MIA électric qui emploie maintenant plus de 160 salariés (contre 35 il y a 1 an). Elles garantissent également la production de la MIA à compter de juin 2011.

Cette rencontre a permis à Ségolène Royal et à Edwin Kohl, Président de MIA électric GMBH, de mettre en place les fondements d'une nouvelle démarche pour lier alimentation des véhicules électriques et énergie renouvelable. Ils ont également annoncer la création d'un pôle croissance verte à Cerizay pour mettre en oeuvre ce projet.
Mot(s) clé(s) : véhicule électrique , énergie , croissance verte
Modifié le 10 mars 2011
Créé le 4 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Xynthia un an apres
Mise en sécurité d'un camping apres la tempête Xynthia
Le 28 février 2010, les côtes de Charente-Maritime étaient touchées par un événement d’une ampleur exceptionnelle, dans ses causes et ses conséquences. La Région Poitou-Charentes a eu pour seul souci, dès les premiers instants et pendant les semaines qui ont suivi cette catastrophe, d’aider de façon concrète et efficace toutes celles et ceux qui ont été touchés.
Ainsi, Ségolène Royal était le lendemain de la tempête, sur place, à La Rochelle pour organiser la cellule de solidarité régionale qui, dès le mercredi 4 mars, assurait la distribution des aides financières, en coopération avec les maires qui ont fait preuve d’un dévouement exemplaire.

Ainsi, grâce à la Région,
  • 1,2 million d’euros ont été versés par les trésoriers municipaux à 3 000 familles de 22 communes ;
  • 179 véhicules ont été mis à disposition ;
  • 110 familles ont été relogées ;
  • 49 déshumidificateurs on été achetés pour assécher les maisons ;
  • 151 entreprises ont été aidées ;
  • un soutien à la reconstruction, dans les communes, des biens non assurables, a été élaboré pour 1 million d’euros ;
  • un plan de promotion touristique de 700 000 € a été réalisé avec la Région Pays de La Loire dans les métros de Paris afin de conforter la saison touristique ;
  • un engagement immédiat d’un million d’euros, pour la création de 200 logements sociaux, a été pris fin de reloger les familles.
Ce sont, au total, 11,7 millions d’euros qui ont été engagés par la Région Poitou-Charentes pour venir en aide aux victimes de la tempête Xynthia.
Mot(s) clé(s) : tempête
Créé le 1 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Face au constat inquiétant selon lequel la France est un des pays où le taux de chômage des jeunes est le plus élevé, il est de notre responsabilité de tout faire pour que le chômage recule.

Face au constat inquiétant selon lequel la France est un des pays où le taux de chômage des jeunes est le plus élevé, il est de notre responsabilité de tout faire pour que le chômage recule.

C’est un combat de tous les jours pour donner aux jeunes une raison de se lever le matin. C’est une mobilisation de chacun, et notamment des entreprises que la Région a décidé d’aider pour qu’elles tendent la main aux jeunes afin de leur donner une formation ou un emploi.

Le Pacte pour l’Emploi des Jeunes mis en place par la Région Poitou-Charentes mobilise 14 millions d’euros (grâce à 14 millions d’économisés par ailleurs) pour créer 4 500 places en apprentissage, en alternance, en emploi ou en service civique.

La Région félicite les entreprises qui se sont déjà engagées et appelle toutes celles qui ne l’ont pas encore fait à les suivre : artisans, commerçants, petites et moyennes entreprises.

En savoir plus sur le pacte pour l'emploi des jeunes...

Mot(s) clé(s) : Pacte jeunes , emploi , associations , apprentissage
Modifié le 30 mars 2011
Créé le 1 mars 2011

Lien direct vers l'actualité

Signature de deux conventions entre Ségolène Royal et Victorin Lurel, Président de Guadeloupe
Signature de deux conventions entre Ségolène Royal et Victorin Lurel, Président de Guadeloupe
La délégation conduite par Ségolène Royal, accompagnée de Françoise Mesnard, vice-Présidente de la Région Poitou-charentes, Jacky Laugraud, Maire de Port-des-Barques et Sébastien Robin, adjoint au maire de Saint-Georges d'Oléron, a participé en Martinique à de nombreuses réunions de travail sur la prévention des risques naturels, en s’appuyant sur l’expérience martiniquaise.
Ce déplacement de travail a débouché sur des décisions concrètes : la Région Poitou-Charentes signera plusieurs conventions pour la prévention des risques naturels, avec le Conseil Régional de Martinique (Serge Letchimi, son Président, viendra en Poitou-Charentes au début de l'été pour la signature de ce partenariat), le Conseil Général de Martinique, l’Université Antilles-Guyane.

Ces conventions porteront notamment sur :
  1. la Création d’un kit de survie à destination des populations touchées
  2. la création d’un poste de commandement sur la gestion des risques en Poitou-Charentes
  3. la mise en commun de travaux de recherches et de collecte des données
  4. la création d’une Université Populaire dédiée à la prévention des risques pour diffuser la culture du risque en Poitou-Charentes
  5. Mise en place d'actions de formation des agents publics à ce type de risques
  6. Travail de recueil de la mémoire des anciens grâce à des jeunes en service civique
A Basse Terre, Ségolène Royal a signé avec Victorin Lurel, le Président de la Région Guadeloupe deux conventions, l'une sur l'excellence environnementale, l'autre sur l'emploi, l’apprentissage, la formation en alternance et le service civique dans le cadre du Pacte pour l’emploi des jeunes.
Mot(s) clé(s) :
Créé le 28 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

L'Ifrée consacre son deuxième livret aux sciences participatives, en plein essor dans le domaine de la connaissance et de la protection de la biodiversité.
La Région Poitou-Charentes est à l'initiative, avec les acteurs de l'éducation à l'environnement, de la création en 1996 de l'Institut de Formation et de Recherche en Education à l'Environnement (Ifrée) Poitou-Charentes.

L'Ifrée a pour objet de favoriser la mise en place d'une plus grande implication citoyenne par l'éducation à l'environnement dans une perspective de développement durable et de promouvoir une "culture environnementale partagée" pour tous les acteurs économiques, sociaux et culturels.

L'Ifrée intervient directement pour :
  • soutenir les praticiens de l’éducation à l’environnement et au développement durable dans leur capacité à mener des actions de qualité (information, sensibilisation, formation, …),
  • accompagner les acteurs organisés des territoires dans leur mise en œuvre de politique d’environnement et développement durable.

Un deuxième livret de l'Ifrée, consacré aux sciences participatives.

« Sciences participatives et biodiversité : implication du public, portée éducative et pratiques pédagogiques associées »,
un livret pour découvrir et développer des programmes de sciences participatives sur le thème de la biodiversité.

Compter les papillons, observer la vie d’un nichoir, récolter toutes sortes d’observations naturalistes… L’Ifrée consacre son deuxième livret aux sciences participatives qui sont en plein essor dans le domaine de la biodiversité. Il propose de faire le point sur cette réalité : présentation d’expériences, typologie, enseignements méthodologiques… et d’éclairer son intérêt dans une dynamique d’éducation à l’environnement. Il s’adresse à toutes les personnes et toutes les structures intéressées par ces programmes, qui se posent des questions sur leur mise en œuvre, leur amélioration ou encore leur exploitation pédagogique.

A télécharger ici  
Mot(s) clé(s) : biodiversité , environnement
Créé le 24 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

La charte « Terre Saine – Votre commune sans pesticides » continue d'attirer des communes qui s'engagent à réduire, voire à faire disparaître, l'usage des pesticides. 15 nouvelles communes se sont ainsi vu décerner des « papillons » en ce début d'année.
De nouvelles communes sont distinguées en ce début d'année 2011 pour leur réussite dans la réduction de l'emploi de pesticides sur les espaces communaux. 15 des 165 communes du réseau régional Terre Saine se sont ainsi vu décerner de nouveaux Trophées Papillons.

1 papillon pour :     
  • Cognac (16)
  • Marillac le Franc (16)
  • Le Gué d'Alléré (17)
  • Esnandes (17)
  • La Clisse (17)
  • Haimps (17)
  • Lezay (79)
  • La Grève sur le Mignon (79)
  • Naintré (86)

2 papillons pour :    
  • Angoulins/mer (17)
  • Sainte Néomaye (79) 
  • Fénery (79)
  • Saint-Georges-lès-Baillargeaux (86)

3 papillons pour :
  • Gourvillette (17)
  • Poitiers (86)
Précurseurs d'une dynamique désormais inscrite dans la Directive européenne sur la réduction des pesticides pour la sauvegarde de l'environnement et de la santé humaine, les communes Terre Saine démontrent ainsi que des voies nouvelles sont possibles pour gérer autrement, sans pesticides, les espaces publics. Un respect de l'environnement qui préserve la santé des habitants, notamment des plus jeunes, plus vulnérables et sensibles aux polluants chimiques.

En savoir plus sur « Terre Saine – Votre commune sans pesticides »
Mot(s) clé(s) : biodiversité , eau , environnement
Créé le 23 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

6 ans déjà ! 100 000 participants, 1800 projets financés, le Budget Participatif des Lycées voulu par la Région a rempli sa mission : associer les lycéens, les personnels et les parents aux choix qui les concernent pour mieux vivre ensemble au lycée. Et ça continue...
Rénovation de selfs, construction de terrains de sports, équipement des foyers, des maisons des lycéens, des internats, sorties culturelles, activités sportives... : les projets financés par le Budget Participatif des Lycées concernent l’ensemble des aspects de la vie au lycée. Chaque année, ces projets sont décidés au cours de réunions où toute la communauté éducative est représentée. Propositions, débat puis vote, la démarche est la même dans les 93 lycées et EREA (Établissement Régionaux d’Enseignement Adapté) de la Région.

Animateurs culturels, mission nutrition, financement du permis de conduire pour les jeunes en filière professionnelle, financement du BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), actions de prévention santé... Tous ces dispositifs régionaux ont émergé depuis 2005 grâce au Budget Participatif des Lycées qui a permis aux élus régionaux de saisir au plus près les attentes des lycéens.

Aujourd’hui, le Budget Participatif des Lycées fait face à de nouveaux enjeux. La Région a investi dans la rénovation des lycées depuis 2004 mais il subsiste des différences entre établissements. Afin de répartir les ressources au plus juste en fonction de la situation et des besoins réels, une assemblée de 900 personnes venues de tous les lycées de la Région s’est réunie le 16 février.

Après en avoir débattu pendant l’après-midi, cette assemblée a défini lors d’un vote les critères permettant le calcul d’une enveloppe adaptée à la situation de chaque établissement. Les critères retenus sont les suivants :
  • Situation sociale des élèves.
  • Situation géographique de l’établissement.
  • Qualité des locaux et des équipements de l’établissement.
Rendez-vous au printemps pour tous les lycéens, les personnels et les enseignants pour proposer, débattre et voter les nouvelles priorités !
Mot(s) clé(s) : forums participatifs , Région , éducation
Créé le 23 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Pour aider à l'organisation durable de la filière régionale de produits labellisés bio, produits pour lesquels la demande est en progression, la Région soutient la création d'une plateforme régionale d'approvisionnement, porté par les représentants de l'agriculture biologique et de l'industrie agro-alimentaire. Celle-ci permettra de sécuriser la distribution et de faciliter l'approvisionnement des clients, tout en donnant des débouchés de proximité aux agriculteurs bio.
Par ailleurs, la Région soutient l'initiative du syndicat mixte du pays Rochefortais, qui vise à augmenter significativement l'utilisation de produits bio locaux dans la restauration collective du territoire.

En savoir plus
Mot(s) clé(s) : agriculture , environnement
Créé le 22 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région et la Caisse des Dépôts, avec l'appui des bailleurs sociaux, vont réhabiliter en haute performance énergétique 3 000 logements en 2011. Cet effort est rendu possible par l'intervention du FEDER dont les fonds sont gérés par la Région.
Déjà plus de 1 200 logements locatifs sociaux ont été réhabilités en ce sens avec l'aide de la Région Poitou-Charentes et en partenariat avec la Caisse des Dépôts. Des travaux qui permettent d'économiser chaque année 14 millions de kwh et d'éviter 4 000 tonnes de CO2.

En savoir plus
Mot(s) clé(s) : environnement
Créé le 22 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Jeudi 17 février, à Poitiers, devant 300 personnes, pour la plupart chefs d'entreprises, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a lancé auprès du monde économique le « Pacte de solidarité pour l'emploi des jeunes », et a présenté les mesures prises par la Région pour accompagner les entreprises dans leurs efforts.
Beaucoup d'entreprises ont témoigné de leur volonté de s'engager dans l'accompagnement des jeunes, au travers de formations, de tutorats ou d'emplois : les Ciments Lafarge, Scop Energie Team, Meubles Delias, SMACL, Reveillaut Peintures, SODIP, Merlot, EI2S, THALES...

Le Pacte pour l'emploi des jeunes, ce sont 4500 solutions pour développer l'emploi, soutenir l'apprentissage et développer l'alternance, augmenter l'effort de formation, favoriser l'engagement des jeunes.

Vous êtes un jeune, une entreprise une association ou une collectivité ? Cliquez-ici pour découvrir les aides de la Région.
Mot(s) clé(s) : apprentissage , croissance verte , formation , emploi
Modifié le 28 févr. 2011
Créé le 22 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Les 7e Nuits Romanes, organisées par la Région Poitou-Charentes, se dérouleront cette année du 2 juillet au 27 août. Une centaine de manifestations animeront les églises romanes de la région pendant les deux mois d'été. Un coup de projecteur sera également donné sur quelques châteaux romans.

Au programme de chaque Nuit : spectacles, à l'intérieur et à l'extérieur de l'édifice, dégustation de produits locaux et mise en lumière spectaculaire du monument.

L'ouverture des Nuits Romanes aura lieu le 2 juillet à Melle avec l'orchestre Ars Nova et les élèves de l'école du cirque de Châtellerault.

Les Nuits Romanes travailleront aussi sur le label excellence environnementale pour sensibiliser les organisateurs et le public aux démarches éco-responsables.

Mot(s) clé(s) : culture
Modifié le 21 févr. 2011
Créé le 18 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

A l'occasion de la Commission Permanente du 18 février, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a proposé de renouveler la convention avec la Caisse des Dépôts. Avec l'appui des organismes de logement social réunis dans l'Association Régionale des Organismes Sociaux de l'Habitat, cela va permettre d'engager les travaux pour plus de 3000 logements en 2011, ce qui quadruplera le nombre de logements sociaux réhabilités. Cet effort est rendu possible par l'intervention du FEDER dont les fonds sont gérés pas la Région.
Déjà plus de 1 200 logements locatifs sociaux ont été réhabilités à haute performance énergétique avec l'aide de la Région Poitou-Charentes.

Dans un contexte d'augmentation du coût de l'énergie et de baisse du pouvoir d'achat des ménages les plus modestes, la réhabilitation du parc social est un enjeu majeur car nombreux sont les logements existants et importantes sont les économies d'énergies possibles avec  des travaux performants sur l'isolation des toitures et des façades, le changement des   fenêtres et baies, la mise en place d'une ventilation contrôlée, le changement des équipements de chauffage et de production d'eau chaude et le recours aux énergies renouvelables.

Premier bilan de l'action régionale :
  • 1204 logements sociaux ayant bénéficié d'aides de la Région (au total 1,9 M€) dans un partenariat avec la Caisse des Dépôts;
  • 36 millions de travaux engagés et soutenant l'emploi dans le secteur du bâtiment par l'effet levier de la Région
  • 14 millions de kwh  et 4 000 tonnes de CO2 économisés chaque année dans ces 1204 logements;
  • plus de 700.000 € de charges économisés chaque année pour les habitants de ces  logements, soit en moyenne plus de 500 € par an et par famille.

Mot(s) clé(s) : vivre ensemble , énergie
Modifié le 21 févr. 2011
Créé le 18 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

Le Service Civique, créé par la loi du 10 mars 2010, donne aux jeunes de 16 à 25 ans l'opportunité d'assurer une mission d'intérêt général auprès d'une association ou d'une collectivité locale agréée, pour une durée de 6 à 12 mois. La Région aide et accompagne les jeunes qui s'engagent sur de telles missions.

La Région Poitou-Charentes, dans le cadre du Pacte de confiance pour l'accompagnement des jeunes vers l'emploi, a retenu le Service Civique comme un axe prioritaire de son action.

En effet, cette démarche volontaire constitue pour le jeune à la fois :

  • un engagement citoyen,
  • le développement d'un projet personnel,
  • la possibilité au terme de la période de Service Civique, de faire valoir son engagement et son expérience auprès d'un futur employeur.

La Région a ainsi déjà proposé des missions de service civique, sur différents thèmes : protection et gestion des ressources en eau, sensibilisation aux Technologies de l'information et de la communication, contribution à la préservation de la biodiversité...


Pour accompagner les jeunes en mission de service civique
, la Région :

Mot(s) clé(s) : Pacte jeunes , jeunes
Modifié le 31 déc. 2013
Créé le 2 févr. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région Poitou-Charentes engage le pacte de confiance pour l'emploi des jeunes	Grande cause régionale 2011
Pacte pour l'emploi des jeunes
Réunie jeudi 27 janvier sous la présidence de Ségolène Royal, la Conférence Sociale Régionale sur le « Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes » a rassemblé des représentants des salariés et des employeurs, des structures d'insertion et d'emploi et des mouvements représentatifs de la jeunesse.
Cette troisième Conférence a pris connaissance de la mise en oeuvre des actions identifiées lors de la précédente Conférence sociale, qui sont dorénavant opérationnelles ou en passe de le devenir. Dont notamment :
  • 457 nouvelles places d'apprentissage, créées à la Commission Permanente du 31 janvier, réparties sur 41 nouvelles formations;
  • une prime de 500€ par apprenti pour le recrutement d'un jeune de plus de 21 ans en apprentissage;
  • 60 nouveaux parcours « Engagements Première Chance » en Haute Saintonge, après les 60 déjà engagés à La Rochelle lors de la Commission Permanente du 22 novembre 2010;
  • une aide aux stages étudiants en milieu rural;
  • les aides régionales pour les jeunes en mission de service civique, applicables dès février 2011;
  • une prime supplémentaire de 500 € pour le recrutement en CDI d'un jeune dans le cadre d'un Groupement d'employeurs, applicables dès février 2011.

A l'issue de cette Conférence sociale régionale, 8 nouvelles actions ont été adoptées pour soutenir le recrutement, la mobilité, l'hébergement et l'orientation des jeunes. Ces actions seront proposées au vote des conseillers régionaux à la Commission Permanente du 31 janvier 2011, puis mises en oeuvre rapidement et concrètement dans les toutes prochaines semaines.

Mot(s) clé(s) : Pacte jeunes
Créé le 27 janv. 2011

Lien direct vers l'actualité

La Région a organisé vendredi 14 janvier la 3ème série d'ateliers participatifs consacrés au Pacte pour l'emploi des Jeunes. De nouvelles pistes sur « l'accompagnement et l'orientation des jeunes », « la mobilité et l'hébergement » et « la mobilisation des acteurs » ont été définies.
Suite au lancement du Pacte pour l'emploi des jeunes par Ségolène Royal, et son appel à la mobilisation de tous les acteurs, la Région a organisé la 3ème série d'ateliers participatifs, vendredi 14 janvier. Autour des élus régionaux, les forces vives de la région impliquées dans l'insertion, la formation et l'emploi des jeunes, se sont retrouvées pour explorer de nouvelles solutions pour l'emploi des jeunes..  Les participants aux ateliers thématiques se sont penchés sur « l'accompagnement et l'orientation des jeunes », « la mobilité et l'hébergement » et « la mobilisation des acteurs ».


Des pistes nouvelles sont apparues lors de ces séances de travail :
  • le besoin de renforcer la communication et l'information à destination des jeunes, sur les métiers et les formations;
  • la nécessité d'amplifier le principe du tutorat, dans le monde du travail comme dans la formation ou les études;
  • créer des moments et des lieux de rencontres entre les entreprises et les jeunes;
  • mobiliser les capacités d'hébergement, publics et privés, pour les mettre à disposition temporaire des personnes en formation ou en apprentissage;
  • sensibiliser les jeunes à la création d'entreprise, notamment en coopérative;
  • mutualiser les capacités de réaction des réseaux d'entreprises pour proposer une première expérience professionnelle aux jeunes;
  • favoriser le développement de l'emploi en temps partagé, notamment dans le secteur associatif, grâce aux groupements d'employeurs..

Ces pistes de travail seront soumises à la prochaine conférence sociale régionale réunissant tous les partenaires sociaux, qui se tiendra fin janvier. Cette démarche participative débouchera sur de nouvelles décisions de l'assemblée régionale.
Mot(s) clé(s) : jeunes , formation , apprentissage , éducation
Créé le 20 janv. 2011

Lien direct vers l'actualité