Logotype du Conseil Régional Poitou-Charentes
 
 

Atelier participatif citoyen : évaluation des bourses tremplins pour l'emploi

Pas de texte alternatif

Le premier atelier participatif citoyen portait sur les bourses tremplins pour l'emploi. Il a rendu son avis lundi dernier à la Présidente de la Région, en ouverture de la Commission permanente du Conseil régional.


Lire l'Avis...

Le 7 avril, quinze bénéficiaires tirés au sort ont débattu ensemble du fonctionnement de ce dispositif. Ils ont auditionné des représentants des services de la Région et des partenaires des Ateliers de la création. Depuis 2004, plus de 5 100 personnes ont soit créé, soit repris une activité.

Daniel Cardot, bénéficiaire d'une Bourse tremplin en 2006, réalise des films et vidéos en ligne : « Une très bonne démarche à tout point de vue : outre que les élus s'intéressent à vous hors période d'élections, c'est agréable !, cela permet d'apporter des éléments plus circonstanciés. Il ne s'agit pas uniquement pour la Région de prendre les mesures d'un projet avec de simples résultats bruts, elle va dans le détail pour moduler, améliorer. Nous avons proposé, par exemple, d'éviter la confusion possible avec le social, d'être en réseau pour des activités croisées, d'échanger des expériences par parrainage, de supprimer le critère d'âge... C'est à renouveler dans tous les secteurs d'activité ».

Yves Godart, conseil en communication pour les entreprises, a reçu son premier versement il y a trois mois. De l'atelier participatif, il relève l'intérêt pour « les élus de constater ce que pense le terrain : derrière les aides, il y a des personnes, des familles parties prenantes qui ont leur mot à dire ». Il souligne le courage de la démarche, l'obligation d'être efficace : « Il est indispensable que les élus prennent conscience que des emplois vont durer, qu'il faut les suivre avec une organisation qui sorte les bénéficiaires de leur isolement, surtout face à l'administratif. »

« On me demande parfois à quoi sert la démocratie participative que nous mettons en pratique en Poitou-Charentes», explique Ségolène Royal. « Elle sert tout simplement à prendre les meilleures décisions en y associant celles et ceux que les actions de la Région concernent directement. Cet autre éclairage renforce l'efficacité des actions conduites par la Région, permet de les corriger en temps réel ou de les enrichir en tenant compte des avis des citoyens et des usagers sur ce qui marche, ne marche pas ou pourrait marcher mieux. La démocratie participative, c'est le choix de faire appel à cette intelligence collective pour apporter une aide précieuse aux élus qui ont la responsabilité de la politique régionale.«

Le prochain atelier participatif citoyen aura lieu en juin et portera sur les actions de la Région dans les lycées.

Lire l'Avis...
Mot(s) clé(s) : institution
Modifié le 13 nov. 2008
Créé le 9 mai 2008

Retour aux brèves