Logotype du Conseil Régional Poitou-Charentes
 
 

Dossiers et communiqués de presse

La culture pour tous et partout en Poitou-Charentes

A l'occasion de la visite de Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, à Poitiers le 13 avril, Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, souhaite la bienvenue à la Ministre en réaffirmant son engagement en faveur d’une politique culturelle et artistique dynamique au sein de l’ensemble des territoires, urbains comme ruraux.

Engagée dans tous les champs de la culture, la Région Poitou-Charentes agit pour l’accès à la culture des habitants les plus éloignés de l’offre culturelle et le rééquilibrage du territoire. Elle se distingue par la constance de sa politique culturelle depuis 2004, avec des moyens en augmentation permanente et maintenus, malgré les baisses de budgets.

La culture est un véritable trait d'union entre la ville et la campagne ; la politique régionale a permis le maintien d'une grande politique culturelle en milieu rural, tout en continuant à la soutenir en ville.

De nombreuses mesures et actions concrètes sont mises en place sur tout le territoire, notamment en zones rurales, afin que la culture profite à tous :


  • le Fonds Régional d’Intervention Locale (FRIL) Culture permet aux petites communes de moins de 10 000 habitants d’acquérir du matériel ou des équipements nécessaires à la mise en oeuvre de projets d’éducation artistique, culturelle et scientifique menés dans les écoles primaires durant le temps scolaire dans les domaines du patrimoine, de la lecture, du spectacle vivant, des arts visuels et numériques…
  • des festivals et des spectacles au plus près des habitants :

Avec près de 300 festivals qui contribuent au rayonnement économique, touristique et culturel du territoire, Poitou-Charentes participe activement à la diffusion de la culture, notamment en milieu rural. Accompagnés par les contrats de territoire mais aussi par l’intermédiaire des Festivals d’Intérêt Régional, ces Festivals constituent des références régionale, nationale ou internationale, et contribuent au développement de l’emploi culturel.

Avec les Nuits Romanes, la Région propose, depuis plus de 10 ans maintenant, plus de 170 soirées gratuites et spectacles de qualité, à travers toute la région, autour de notre riche patrimoine roman. Avec plus de 170 000 spectateurs, les Nuits Romanes se veulent une proposition artistique accessible au plus près des territoires, permettant de rencontrer un nouveau public, dont la pratique culturelle demeure parfois occasionnelle le reste de l’année.
la culture pour les jeunes grâce :

  • aux résidences d’artistes dans les lycées qui permettent aux élèves d’être mis en relation de manière originale avec un artiste reconnu au sein de leur établissement. Cette démarche souligne le rôle essentiel accordé par la Région à l'éducation artistique et culturelle des jeunes et le développement culturel des territoires, notamment en milieu rural et zones périurbaines. En 2014, la Région a ainsi accompagné 22 résidences d’artistes en lycées. Au total, ce sont 16 000 lycéens qui ont été sensibilisés à cette démarche culturelle et plus de 1 600 ont pu participer à des ateliers de pratique artistique ;
  • aux 93 animateurs culturels : au service des lycéens, ils ont pour mission principale de soutenir, d'initier et d'animer des projets culturels innovants, comme les résidences d’artistes ou encore la Fête des Talents Lycéens ;
  • au Ticket Culture : mis en place dans l’ensemble des lycées et des Centres de Formation d’Apprentis (CFA), il encourage tous les jeunes à la pratique d’une activité artistique : les élèves bénéficient de 25 € de réduction sur les frais d’inscription dans un des 57 établissements de formation artistique agréés.

Par cette politique d'action au plus près de tous, la Région donne également la priorité à l’emploi culturel :

  • le soutien aux compagnies conventionnées en 2014 : 622 artistes, 78 administratifs et 205 techniciens en contrats à durée déterminée, correspondant à
  • 190 équivalents temps plein et accompagnement de 30 emplois administratifs et 2 emplois artistiques permanents pour près de 29 équivalents temps plein ;
  • l’aide aux structures de diffusion en 2014, représentant un réseau employeur de plus de 270 salariés permanents ;
  • l’accompagnement des festivals de spectacle vivant en 2014 qui ont généré près de 1 300 emplois, dont 220 emplois permanents et près de 2 850 bénévoles mobilisés ;
  • le soutien aux compagnies lors des Nuits Romanes en 2014 : 69 compagnies, soit 533 artistes et 81 techniciens employés, 10 prestataires régionaux mobilisés ;
  • la mobilisation de la bourse à la création pour 89 plasticiens en 2013.

 

Tous ces efforts constants permettent l'accès et le dynamisme de la culture sur l'ensemble du territoire régional et le développement d’une économie de la culture créative et solidaire.

Mot(s) clé(s) : culture
Créé le 13 avr. 2015
Accès direct à l'article

Bâtiment et Travaux Publics : une filière qui compte en Poitou-Charentes

Véritable filière d’excellence en Poitou-Charentes, la filière Bâtiment représente 13 822 entreprises artisanales, soit 43 % des entreprises de l’artisanat, et emploie plus de 25 000 salariés. Lors de la Commission permanente du 27 mars dernier, la Région s’est engagée en faveur de cette filière en mobilisant plus de 4 millions d’euros. A la clé, de nombreux emplois soutenus dans ce secteur fortement fragilisé par le chômage partiel.

Les Contrats Régionaux de Développement Durable (CRDD), le Fonds Régional d’Intervention Locale (FRIL), le Programme de Rénovation Urbaine (PRU)… sont autant d’outils au service des territoires qui permettent à la Région de concrétiser ses actions.
Les emplois générés par les chantiers des opérations soutenues par la Région permettront de maintenir et encourager l’activité de ce secteur.

Pour parvenir à ces objectifs, la Région s’engage comme suit :


  • le soutien à 4 projets portés par les collectivités locales et soutenus dans le cadre des CRDD 2014 – 2016 pour un montant de plus de 206 000 € : Pays Ruffécois (16), Pays Horte et Tardoire (16), Communauté de Communes du Thouarsais (79), Pays de Gâtine (79). Ces opérations de proximité permettent de soutenir l’emploi dans ce secteur.
    
  • le financement de la construction ou réhabilitation de 190 logements sociaux à usage locatif dans les quartiers de Basseau et Grande Garenne à Angoulême, dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par Logélia Charente pour un montant d’environ 2,1 millions d’euros.

Grâce à la volonté de la Région de faciliter l’accès de tous à un habitat confortable, sain et économe en énergie, elle encourage la réalisation de travaux au sein de logements sociaux, véritable source d’emplois.


  • le soutien à 79 projets dans le cadre du FRIL pour un montant de près de 1,7 millions d’euros, comme par exemple :
  1. patrimoine de caractère et de ses abords : à Saint Adjutory (16), l’isolation phonique et thermique de la salle des fêtes ; à Cherac (17), la restauration du campanile de la mairie ; à Melle (79), l’aménagement d’un éco-lotissement à la Fosse aux chevaux ; à Beuxes (86), la restauration de patrimoine.
  2. services de première nécessité : à Mornac (16), la construction d’une salle omnisport, à Marsilly (17), la rénovation de la salle associative Georges Simenon ; à Surin (79), la réhabilitation et l’extension du groupe scolaire ; à Coulonges les Hérolles (86), la réorganisation de la halle aux Hérolles.

Le FRIL est un dispositif régional réservé aux petites communes de moins de 10 000 habitants qui leur permet de réaliser des investissements de proximité. Ces 79 projets soutenus par la Région bénéficieront également à la branche du bâtiment.
Tipee, la plate-forme Bâtiment – Energie qui accompagne les entreprises innovantes : un levier de compétitivité pour les entreprises locales
En soutenant la rénovation thermique des bâtiments, la Région a fait de l’habitat durable et de la réduction de la consommation d’énergie un axe fort de sa politique en faveur de
l’Excellence Environnementale.
Ainsi en combinant l’expertise des acteurs du bâtiment et de l’énergie au sein de la plateforme Tipee (spécialisée dans le bâtiment durable et la réhabilitation), elle vise à aider les entreprises dans leurs démarches techniques et scientifiques, notamment pour leurs produits innovants, la qualité de l’environnement, la réhabilitation de bâtiments existants…

Les entreprises de la région, notamment les TPE/PME, bénéficient ainsi de cet outil spécialement mis en place pour soutenir leur développement.

La Région et la Communauté d’Agglomération de La Rochelle accompagnent ce projet expérimental, porté par l’Université de La Rochelle, depuis 2 ans et souhaitent maintenant renforcer leur participation dans cette plate-forme innovante et essentielle pour la compétitivité des entreprises régionales du bâtiment.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 10 avr. 2015
Accès direct à l'article

Les Présidents des Régions Aquitaine, Limousin et Poitou- Charentes se réjouissent de l'adoption par les députés de la carte à 13 Régions

L'Assemblée Nationale vient de valider définitivement la carte à 13 Régions avec la création d'une grande Région Aquitaine - Limousin – Poitou- Charentes lors d’un vote solennel.

Les 3 Présidents de Région comptent sur cette nouvelle dimension régionale pour mettre en oeuvre des politiques plus puissantes en faveur du développement économique, de l’emploi, de la formation et de l’apprentissage, de l’innovation, des infrastructures, de la croissance verte, de l'excellence environnementale et du soutien aux filières d'avenir. Au plus proche des habitants, des acteurs économiques, des associations et des élus, la politique de la grande Région devra assurer le développement équilibré des territoires et l'égal accès de tous à un service public de qualité.


Les trois Présidents de Région, Alain Rousset, Gérard Vandenbroucke et Jean-François Macaire, se rencontreront lundi 8 décembre prochain à Limoges pour échanger sur les enjeux de la construction d’un projet territorial et notamment :

  • Partager une vision stratégique commune en respectant les identités et spécificités fortes de chacun et en s’appuyant sur les atouts et politiques innovantes de chaque territoire ;
  • Identifier les actions à conduire prioritairement dans la grande région pourrenforcer l'attractivité durable des territoires.
Mot(s) clé(s) :
Créé le 26 nov. 2014
Accès direct à l'article

Lutte contre les violences faites aux femmes et égalité Femmes-Hommes : la Région engagée

Les 20 et 25 novembre prochains auront lieu la commémoration de la signature de la convention internationale des Droits de l'Enfant et la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Pour la première fois en Poitou-Charentes, le rassemblement officiel du mouvement interrégional HF - égalité femme homme dans les métiers des arts et de la culture, se tiendra les 29 et 30 novembre. Dans ce cadre, vous pouvez notamment participer aux 1ères Journées de l'égalité, des arts et des cultures "D'égal à égales" qui se tiendront du 19 au 30 novembre à Poitiers. Ponctuées de concerts, de films, de théâtre, de soirées courts-métrages, de cafés/débats..., ces journées sont organisées par le Collectif HF Poitou-Charentes, Cie Sans Titre production et la Maison des Trois Quartiers (cf. dossier de presse) Par ailleurs, afin de sensibiliser et informer un large public, la Région soutient la mise en place d'événements culturels en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes : 53 événements culturels (théâtres, lecture de contes, films, expositions) se dérouleront prochainement sur le territoire régional (cf. Annexe 1).

Pour rappel :
La Région soutient les associations qui apportent une aide psychologique et juridique aux victimes de violences conjugales et finance des formations dans le cadre du programme SAFRAN de l'Agence Régionale de la Formation Tout au Long de la Vie pour les professionnels et les bénévoles en contact avec les victimes, avec notamment :

  • le soutien aux 4 Centres d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de Poitou-harentes et à leur Union Régionale ;
  • le soutien aux associations de lutte contre les violences faites aux femmes : information, conseil, défense des intérêts des victimes, accès aux droits, aide médicale et psychologique, hébergement, prise en charge pluridisciplinaire ;
  • le soutien aux initiatives locales (ex : association Tremplin 17 en Vals de Saintonge avec médiation, prévention des conflits familiaux / violences conjugales) ;
  • les appels à projets sur la lutte contre les violences faites aux femmes lancé dès 2012.
  • la publication et la diffusion du dépliant « Lutte contre les violences faites aux femmes » : contacts utiles en Poitou-Charentes



Mot(s) clé(s) : famille , vivre ensemble
Modifié le 8 déc. 2014
Créé le 20 nov. 2014
Accès direct à l'article

Entreprise Poujoulat et Lycée de la Venise Verte : Jean- François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, en visite à Niort le 20 novembre

Jeudi 20 novembre 2014, Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, se rendra à Niort pour visiter l'entreprise Poujoulat, 1er fabricant européen de conduits de cheminées et sorties de toit métalliques, et inaugurer le nouvel internat du Lycée de la Venise Verte.

Visite de l' Entreprise Poujoulat à 15h (RN150 à Granzay Gript)

Spécialiste des poêles, cheminées et inserts et des conduits de fumée pour les professionnels et les particuliers, l'entreprise Poujoulat a reçu le Trophée
Croissance Verte – Innovation dans la catégorie « Produit innovant »
lors du salon de la Croissance Verte début novembre à Poitiers.
Elle a été récompensée pour son concept innovant « Alliance », une solution de distribution d'air chaud pour la maison individuelle. Un système innovant de
ventilation et de chauffage au bois dans les habitations à basse consommation d'énergie commercialisé depuis septembre 2014.
A l'occasion de cette rencontre, Jean-François Macaire visitera la chaufferie de l'entreprise qui fournit la chaleur à l'unité de production ainsi que le laboratoire Recherche et Développement. Seront également évoqués les investissements en cours de l'entreprise comme l'automatisation ou la nouvelle chaîne de montage.


Inauguration de l'internat du Lycée de la Venise Verte à 16h (71 , rue
Laurent Bonnevay à Niort)

Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, et Nathalie Lanzi, conseillère régionale, inaugureront le nouvel internat du Lycée de la Venise Verte, dont les travaux ont entièrement été financés par la Région pour un montant de plus de 5 millions d'euros (bâtiments, cabines sanitaires et équipements mobiliers modulaires).
Ce nouvel internat accueille depuis la rentrée 2014 188 élèves et 4 maîtres d'internat dans un bâtiment d'une surface de 3 260 m², repartis dans environ
une cinquantaine de chambres.
L'ancien internat a été déconstruit (gestion des déchets et désamiantage du bâtiment) pour être reconstruit à neuf à côté en tenant compte des procédés
et produits de construction, de la relation harmonieuse entre les bâtiments, de la gestion de l'énergie, de l'eau et des déchets, du confort acoustique... Il s'agit donc d'un bâtiment à performance énergétique RT2012 qui obtient le résultat « très performant » au test d'étanchéité à l'air.
Depuis 2004, la Région a financé plusieurs types de travaux dans ce lycée, comme la construction de la maison des lycéens, la création de vestiaires
pour les agents, le ravalement de la façade...

En savoir plus sur l'action de la Région dans les lycées

Investissements, travaux, vie de l’établissement, culture, démarche participative... avec près de
54 000 lycéennes et lycéens, dont 16 000 internes, la Région investit chaque année plus de 100 millions d’euros dans les lycées publics de Poitou-Charentes.
Elle a déjà mis en place un plan de travaux très important avec 50 programmes d'investissements majeurs dans les lycées et Centres de Formation par Apprentissage (CFA) de la région, soit 143 millions d'euros engagés depuis 2011, dont :

  • création et rénovation de 1 504 places d'internat dans 8 établissements pour 37,9 millions d'euros ;
  • 11 opérations dans les bâtiments scolaires pour 45,3 millions d'euros ;
  • 4 ateliers, 2 gymnases, 3 locaux « élèves et vie scolaire » pour 28 millions d'euros ;
  • 5 opérations d'amélioration de l'isolation et du chauffage pour 3,4 millions d'euros ;
  • livraisons de 8 internats : 4 internats neufs (Blaise Pascal à Saint-Jean d'Angély, La Venise Verte à Niort, Lycée Pilote Innovant International à Jaunay Clan, Auguste Perret à Poitiers) et 4 internats réhabilités (Emile Roux à Confolens, Parc de la Francophonie à La Rochelle, Paul Guérin à Niort, Xavier Bernard à Rouillé).

Plusieurs autres opérations sont prévues dans les établissements de la région en 2015, dont la suppression définitive des dernières installations au fioul :

  • 18 opérations en construction/rénovation pour 37,74 millions d'euros,
  • 60 opérations d'entretien et grosses réparations pour 14,82 millions d'euros, 
  • 29 opérations d'aménagement de locaux pour 4,4 millions d'euros.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , éducation
Créé le 19 nov. 2014
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes au Made in France Expo !

Dans le cadre du soutien aux entreprises régionales et à l'innovation, Jean-François MACAIRE, Président de la Région Poitou- Charentes, s'est rendu au Made in France Expo le samedi 15 Novembre 2014, à l'occasion de la visite officielle de Ségolène ROYAL, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, afin d'y rencontrer nos talents régionaux.
La 3ème édition de Made In France Expo, le salon grand public du made in France, placé sous le haut Patronage du Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, se tient les 14-15-16 novembre à Paris - Porte de Versailles ; elle regroupe 300 exposants, dont une vingtaine de Poitou-Charentes, et attend environ 35 000 visiteurs.
Le Made in France valorise les productions d'origine française, les artisans et entreprises qui font le choix de réaliser sur notre territoire les étapes essentielles de la fabrication de leurs produits, assurant la création de valeur ajoutée pour nos territoires, le maintien et le développement de l'emploi local.
La Stratégie régionale d'animation et de pilotage des filières adoptée par la Région Poitou-Charentes en 2013 vise à renforcer la compétitivité des entreprises régionales et des filières prioritaires. Afin de renforcer son action auprès des entreprises et d'accompagner les mutations, la Région a adopté le Plan régional de soutien à l'investissement industriel pour la compétitivité et l'emploi en septembre 2014.
Au plus proche des entreprises et des entrepreneurs, la visite de Jean-François MACAIRE, Président de Région, s'inscrit dans la volonté de dialogue et de soutien constant aux entreprises de la Région Poitou-Charentes.
____________________
Entreprises régionales exposantes au Made in France Expo 2014 :
 Ambiance Graphique (Imprimerie)
 Bain Création (Bijoux fantaisie)
 Cognac Normandin Mercier (Cognac)
 Degorce (Chausson)
 ENO : innovation et investissement
 Esprit voile (Sacs et accessoires)
 Gato Mariem (Biscuits secs)
 Ile de Ré Chocolat (Chocolat)
 Indiscrète (Lingerie)
 L'abeille de Ré (Apiculteur)
 La Fée des Yeux (Lunettes)
 Les Copines de Louise (Vernis à ongle)
 Marius et Nina (Création de vêtements)
 Nathalie Hauguel (Création de vêtements)
 Pince-mi Pince-moi (Décoration)
 Récréa (Décoration)
 Savonnerie Bertaud (Savons)
 Redbains (Sels de bain)
Mot(s) clé(s) : emploi
Créé le 15 nov. 2014
Accès direct à l'article

La région Poitou-Charentes bientôt à l'honneur dans "OBJECTIF TOP CHEF" sur M6

La nouvelle émission de M6 "OBJECTIF TOP CHEF" mettra à l'honneur la région Poitou-Charentes et en particulier l'île d'Oléron llors de sa diffusion entre le 17 et le 21 novembre à 18h30.
Présentée par le Chef Philippe Etchebest, doublement étoilé et Meilleur ouvrier de France, cette émission de 52 minutes qui a débuté le 10 novembre, mettra en avant les produits régionaux à travers des défis culinaires proposés à une soixantaine d'apprentis cuisiniers sélectionnés dans les régions françaises au printemps dernier. Le Chef part ici à la recherche du premier apprenti cuisinier qui aura la chance de participer à la prochaine promotion
de "Top Chef", traditionnellement réservée aux professionnels.
« Pour “Objectif Top Chef”, j’ai parcouru près de 13.000 kilomètres en 5 semaines mais j’ai surtout rencontré des jeunes exceptionnels : enthousiastes, motivés, talentueux, qui ont envie de se battre pour réussir mais aussi d’écouter pour progresser. J’ai été sensible à ces rencontres et heureux de pouvoir les encourager et les conforter dans leur passion. C’était une aventure humaine exceptionnelle, je me suis régalé ! »
L'équipe a tourné en Poitou-Charentes du 18 au 20 juin 2014. L'île d'Oléron a été sélectionnée par l'équipe de production pour accueillir le tournage sur le port de la Cotinière, 1er port de pêche artisanale de Charente-Maritime et 6ème au niveau national. Quatre produits ont été cuisinés : le céteau, l'huître Marennes Oléron, la carotte de Jarnac-Champagne et la viande bovine de race Parthenaise, des produits spécifiques de la région et pour la plupart engagés dans des démarches qualité telles que "Signé Poitou-Charentes", Label Rouge ou IGP.
Chaque jour, du lundi 17 au jeudi 20 novembre, Philippe Etchebest rendra visite, chez eux, à 3 candidats de la grande région Ouest qui devront réaliser
un plat libre. Les 2 meilleurs sont ensuite départagés sur une épreuve les mettant en situation de concours, à savoir une heure de cuisine imposée sur
un produit régional. Un seul sera ensuite sélectionné pour la finale du vendredi 21 novembre.
Lors de cette finale, les 4 candidats sélectionnés durant la semaine s'affronteront autour d'une recette simple en 30 minutes et d'une recette libre à partir d'un produit imposé. A l'issue de ces épreuves, le Chef Philippe Etchebest remettra des étoiles aux meilleurs candidats ; le plus "étoilé" sera alors qualifié pour la semaine de la grande finale à Paris, en présence d'un autre grand Chef, Jean-François Piège.
Cette émission, soutenue par la Région Poitou-Charentes et réalisée en collaboration avec la Maison du Tourisme de l’île d’Oléron et du bassin de Marennes, mettra par ailleurs en avant l'ensemble du territoire régional afin d'en faire découvrir les atouts patrimoniaux, naturels et gastronomiques.
Si les apprentis cuisiniers peuvent être issus de toutes les régions françaises, seules 5 d'entre elles mettront en avant leurs produits dont Poitou-Charentes, les 4 autres régions étant Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alsace, Centre et Nord-Pas-de-Calais.
Mot(s) clé(s) : culture , jeunes
Modifié le 19 nov. 2014
Créé le 12 nov. 2014
Accès direct à l'article

Artisanat, TPE, Tourisme : la Région en action pour développer l'emploi

Jeudi 30 octobre, Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, accueillera Carole Delga, Secrétaire d’État en charge du Commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire, sur invitation de Jean-MichelClément, député. Après une rencontre avec le Club des entreprises du Chauvinois et du Sud Vienne et la visite du Comptoir, espace de co-working à Jardres, ils se rendront à Saint-Savin pour la pose de la première pierre du projet hôtelier.

Le soutien à la création d'espaces partagés :

Engagée en faveur de l'emploi, la Région soutient la création d'espaces de travail partagés en Poitou-Charentes, notamment en milieu rural, pour contribuer à la revitalisation économique des territoires et proposer des lieux de travail appropriés à la nouvelle génération des travailleurs en mobilité. A ce titre, la Région accorde une aide financière de 50% des investissements envisagés et plafonnée à 30 000 € par projet.

L'engagement de la Région pour le soutien aux entreprises de l'artisanat et des TPE :

  • La Bourse Régionale Désir d'Entreprendre (BRDE) soutient les projets de création ou de reprise d'entreprises avec un financement pouvant aller jusqu'à 10 000 €. Plus de 14 000 bénéficiaires ;
  • Le Dispositif d'Appui au Recrutement dans l'Artisanat (DARA) attribue 3000 € pour le recrutement du premier salarié dans les entreprises artisanales. 15 bénéficiaires depuis septembre 2014 et objectif de 160 créations d'emplois en une année ;
  • Le Coup de Pouce TPE a pour vocation de financer des projets d'investissements, de modernisation, de croissance ou d'informatisation dans le secteur du commerce, de l'artisanat et des services. 39 projets accompagnés ou en cours d'accompagnement.
L'accompagnement du développement touristique :
La Région Poitou-Charentes s'engage pour le développement de la 1ère filière économique régionale par :
  1. Le développement de pôles d'attractivité ;
  2. La promotion régionale auprès des publics étrangers ;
  3. Le développement d'outils d'accompagnement pour améliorer l'offre de services avec :
  • Le Plan de développement des PME du Tourisme : 13 M€ déployés pour la modernisation et la qualification des hébergements, la valorisation touristique du patrimoine, les opérations innovantes et la professionnalisation des acteurs par la formation ;
  • Le volet Tourisme des Contrats de Territoires 2014-2016 : entre 2007 et 2013, plus de 100 équipements et sites touristiques ont été créés ou aménagés, et plus de 50 sites patrimoniaux culturels et naturels ont été valorisés ;
  • L'accessibilité à toutes les clientèles : dès 2005, la Région a créé « Tous en vacances » qui a permis à plus de 18 000 personnes de partir en vacances, la plupart pour la première fois.
2015 sera marquée par deux événements majeurs :
  • L'installation d'un cinquième Center Parcs en France, dans le Nord de la Vienne, dès juin 2015, avec près de 600 emplois sur le site et une capacité d'accueil allant jusqu'à 4 500 visiteurs ;
  • Le grand voyage de l'Hermione vers les Etats-Unis avec la valorisation des entreprises régionales permettant de démontrer les savoirfaire de Poitou-Charentes tout en présentant un attrait touristique auprès des prescripteurs de voyages étrangers.
Le tourisme, 1ère filière économique en Région :
  • 1,8 Milliard d'€ de chiffre d'affaires des entreprises touristiques (8% du PIB régional)
  • 9e région en nombre de nuitées
  • 9 Millions de visiteurs dans les sites de visites régionaux
  • 24 000 emplois salariés, 36 000 au plus fort de la saison et plus de 2 000 emplois non salariés induits
  • 2 principaux secteurs pourvoyeurs d'emplois : la restauration/bar et l'hôtellerie
  • Poitou-Charentes a été classée comme une des 10 régions du monde à découvrir en 2012
Mot(s) clé(s) : emploi , tourisme
Modifié le 19 nov. 2014
Créé le 29 oct. 2014
Accès direct à l'article

Extension du port de plaisance de la Rochelle : la Région engagée à hauteur de 12 M€ pour développer l'économie locale

Samedi 25 octobre, Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, sera à La Rochelle pour inaugurer, avec l'ensemble des partenaires, l'extension du port de plaisance. Ce projet s'inscrit dans la politique régionale de grands travaux d'infrastructures sur les réseaux routier et ferroviaire et en faveur du déploiement du Très Haut Débit numérique sur l'ensemble du territoire.
Cette extension aura un impact économique pour les activités nautiques notamment dans le domaine de la maintenance et de la rénovation des bateaux de plaisance en lien avec le Pôle REFIT, pour les activités de sous-traitance et pour le développement du tourisme, avec la création de 240 nouveaux emplois et la réalisation d'un chiffre d'affaires de 12 M€. Ce projet certifié ISO 14001 s'inscrit dans une démarche environnementale et à ce titre, prendra en compte l'amélioration du tri des déchets et de la qualité des rejets, ainsi que la préservation des ressources naturelles.
La Région s'est investie dans le projet à hauteur de 12 M€, sur un total de 52 M€ :
  • 2 M€ pour les études et la maîtrise d'oeuvre initiale,
  • 42 M€ pour les dépenses d'infrastructures et notamment le renforcement de la digue des Tamaris, le dragage, la construction des digues Nord et du Lazaret et des aménagements complémentaires,
  • 8 M€ pour les équipements de superstructures.
A savoir : Le port de plaisance de La Rochelle
  • Premier port de plaisance du littoral Atlantique Européen avec 3600 places : 1 200 places supplémentaires grâce au projet d'extension
  • Point d'ancrage de plus de 100 manifestations par an
  • Plateau nautique de 160 entreprises
  • Une moyenne de 150€ dépensés par bateau et par jour, soit près de 6 M€ pour le tissu économique local
  • 14 000 visiteurs en 2014
  • Entre 20 000 et 30 000 spectateurs assistent aux manifestations nautiques de dimension nationale et internationale chaque année
Les travaux d'extension portent sur :
  • 1 100 places à flot supplémentaires,
  • Construction d’une « Digue Nord » le long du chenal d’accès au Vieux-Port et en prolongement par rapport à la digue de l’allée des Tamaris,
  • Construction d’un épi en enrochements, perpendiculaire à la « Digue Nord » pour casser la houle,
  • Déplacement vers le nord de l’extrémité de la digue en enrochement du Lazaret,
  • Dragage du nouveau plan d’eau et évacuation des sédiments. 850.000 m3 de sédiments seront dragués puis immergés dans la fosse d’Antioche, ce qui permettra d’obtenir des profondeurs de 2 à 3 mètres en dessous du 0 Cote Marine dans le bassin nouvellement créé. Cette profondeur permettra d’accueillir tous types de bateaux de plaisance aux Minimes, y compris ceux à fort tirant d’eau,
  • Réalisation de l’ensemble des installations nécessaires au fonctionnement de cette extension (sanitaires, stationnement…)
Mot(s) clé(s) : sport
Modifié le 18 nov. 2014
Créé le 24 oct. 2014
Accès direct à l'article

Service Civique : La Région aux côtés d'Unis Cité pour aider les jeunes

Jeudi 23 octobre, Monsieur Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports sera présent à l'association Emmaüs de La Couronne pour échanger avec 24 volontaires qui ont démarré leur Service Civique avec des missions diversifiées : lutte contre l'isolement des personnes âgées et contre la précarité numérique, animations, contribution à l'accès aux sports, recyclage, soutien aux initiatives citoyennes des lycéens...
En 2010, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, et Martin Hirsch, Président de l’Agence du Service Civique, signaient un protocole d’accord pour le développement du service civique en Poitou-Charentes.
Depuis, la Région est fortement engagée en faveur du Service Civique et propose un accompagnement spécifique des jeunes avec notamment :
  • L'aide à la mobilité TER ou aide au permis, généralisée par le Président de la République au niveau national,
  • La prime de civisme de 400€ accordée aux jeunes,
  • La promotion du Service Civique auprès des jeunes, associations, collectivités et établissements scolaires,
  • Le soutien à la cellule d'appui animée par la Ligue de l'Enseignement et d'Unis Cité,
  • La création et le déploiement de missions spécifiques comme la lutte contre la précarité énergétique et numérique, l'accès à l'information et aux services,
  • L'accueil de jeunes en service civique dans les lycées et dans les services de la Région.
La Région a fait de l’avenir des jeunes la grande cause régionale avec la mise en place du Pacte pour l’emploi des jeunes, avec l’objectif de :
  • lutter contre le chômage des jeunes,
  • trouver pour chaque jeune, une solution : un emploi, une formation, un apprentissage ou un service civique, avec 4500 solutions en Poitou-Charentes.
_____________________

A retenir :
Depuis 2010 en Poitou-Charentes :

  • plus de 2200 jeunes ont signé un contrat d'engagement,
  • plus de 1300 jeunes bénéficiaires des aides régionales.
Mot(s) clé(s) : jeunes
Modifié le 18 nov. 2014
Créé le 22 oct. 2014
Accès direct à l'article

Trame Verte et Bleue : la Région aide les communes qui s'engagent à préserver la biodiversité

Pour valoriser et protéger la richesse de son patrimoine naturel, la Région a fait de la préservation de la biodiversité l'une de ses priorités dès 2004, sans attendre le Grenelle de l'environnement.

Dans le cadre de la Trame Verte et Bleue1, la Région engage le premier volet du Plan régional en faveur de la biodiversité à destination des communes. Il a pour objectif la mise en place d'actions pour une meilleure compréhension et implication des élus locaux à la préservation de la biodiversité sur le territoire régional.
Les communes volontaires pourront s'engager dans des actions pour valoriser leur Trame Verte et Bleue. Elle bénéficieront d'aides financières pour la mise en place des opérations dans la commune. Le budget global de la Région pour ce premier volet sera de 500 000 € par an.
Les projets communaux reposent sur deux niveaux d'engagement :
Niveau 1 : Initiation à la Trame Verte et Bleue

Ce niveau donne aux communes la possibilité de disposer d'actions « prêtes à l'emploi » parmi une liste pré-établie :

  • connaissance / information / sensibilisation : connaissance de la biodiversité de la commune (inventaire, diagnostic...), sensibilisation des habitants et des scolaires (conférences, expositions, projets d'école...), mise en valeur du patrimoine naturel (circuits découverte...) ;
  • gestion des espaces de la commune : réalisation d'un plan de gestion des haies, acquisition de petit matériel pour une gestion différenciée des espaces verts, plan d'entretien et de gestion des espaces au travers de la Charte Terre saine ;
  • restauration des continuités écologiques aquatiques et terrestres : restauration/création de mares et de zones humides et milieux associés, aménagements favorables à la faune, reconquête du paysage avec la plantation de haies bocagères, bosquets, vergers...

 

Niveau 2 : Plan d'Action Communal Trame Verte et Bleue


Ce deuxième niveau permet à la commune d'élaborer, grâce à une assistance technique et en lien avec les agriculteurs, pêcheurs et chasseurs, un véritable plan d'action communal : diagnostic, restauration paysagère et des éléments remarquables de biodiversité, action sur les espaces communaux, sensibilisation des habitants... avec des interventions construites au cas par cas.
Ce plan communal aboutira à la mise en oeuvre d'actions concrètes comme la reconstitution des linéaires de haies sur les chemins communaux, le traitement
des espaces clôturés des zones artisanales, industrielles et commerciales, défavorables à la circulation de la petite faune (hérissons,...), le diagnostic de l'éclairage public pour réduire la pollution lumineuse...

La Trame Verte et Bleue est un outil d’aménagement du territoire qui vise à (re)constituer un réseau écologique cohérent, à l’échelle du territoire national, pour permettre aux espèces animales et végétales, de circuler, de s’alimenter, de se reproduire, de se reposer... Pour permettre aux écosystèmes de continuer à rendre à l’homme leurs services. (source www.developpement-durable.gouv.fr)

 

Mot(s) clé(s) : biodiversité , croissance verte
Modifié le 18 nov. 2014
Créé le 15 oct. 2014
Accès direct à l'article

Transition Énergétique pour la Croissance Verte : la Région en avance

L'Assemblée nationale vote aujourd'hui le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la Croissance Verte. Ce projet de loi, présenté en juillet 2014 par Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, fixe des objectifs à moyen et long termes pour donner un cadre à l’action conjointe des citoyens, des entreprises, des territoires et de l’État.
Dans la continuité de la priorité donnée à l'Excellence Environnementale et pour accélérer la mise en oeuvre de la nouvelle loi sur nos territoires, la Région lance un nouveau Plan pour la transition énergétique pour la Croissance Verte qui repose sur :
La maîtrise de l'énergie, avec des mesures reposant essentiellement sur la rénovation des bâtiments :
  • l'Agence Régionale pour les Travaux d’Économie d’Énergie (ARTEE) : accompagner les propriétaires pour faciliter le passage à l'acte des ménages ;
  • le développement des formations professionnelles sur les techniques d'excellence en direction des artisans telles que FEEBat (Formation aux Economies d'Energie dans le Bâtiment) ou PRAXIBAT ;
  • la mobilisation des établissements de formation en direction des jeunes, de leurs parents et de l'ensemble des personnels : deux projets de CFA à énergie positive sont en chantier sur Cognac-Barbezieux et sur La Rochelle ;
  • le soutien aux économies d'énergie et à la diminution de la pollution lumineuse des collectivités, en particulier des petites communes, dont l'éclairage public représente en moyenne 18 % de la consommation énergétique et 48 % de la consommation électrique ;
  • le soutien aux investissements non productifs pour une utilisation rationnelle de l'énergie au sein des entreprises ;
  • l'utilisation de modes de transport doux alternatifs aux transports individuels, le soutien au TER et à l'électro-mobilité.

La Région encourage par ailleurs les approches territoriales de l'énergie, avec notamment l'émergence de territoires à énergie positive (TEPOs) en lien avec le développement des filières solaire (thermique et photovoltaïque) et éolienne et une prise en compte de la dimension de gestion des réseaux de distribution et de transport d'électricité.

Les énergies renouvelables, pour renforcer l'indépendance énergétique et lutter contre le changement climatique :

  • la structuration de la filière photovoltaïque (de la recherche à l'installation, de la production des panneaux à la création d'outils financiers innovants permettant le développement de la production sans peser sur le prix courant de l'électricité) : la SEM ESTER et la promotion de l'éclairage public photovoltaïque en sont deux exemples ;
  • le plan régional de développement de la méthanisation pour encourager l'implantation d'une unité de méthanisation sur chaque Communauté de Communes ;
  • le développement des énergies fluvio-marines (projet de parc éolien off shore au large de l'Ile d'Oléron), un accompagnement à la mise en place d'une filière de fabrication régionale d'hydroliennes et un soutien à l'implantation d'hydroliennes de petite puissance.

L'économie circulaire et la valorisation des déchets, en luttant contre les gaspillages :

  • au développement de projets d'écologie industrielle comme Biotop à Périgny ou les Ateliers du Bocage ;
  • à l'Appel à Projets Eco-produits Eco-procédés « INNOV’3R » dédié à la prévention, la gestion, le recyclage et la valorisation des déchets ;
  • au lancement d'un Appel à Manifestation d'Intérêt « Ecologie industrielle et territoriale en Poitou-Charentes » en partenariat avec l'ADEME pour les territoires qui souhaitent s'engager dans l'économie circulaire ;
  • au soutien aux filières (papier, le verre, les plastiques, les déchets d'ameublement) pour les aider à optimiser des flux de matières, de réemploi, de réutilisation, de recyclage, de recherches de nouvelles voies de valorisation dans une logique de proximité/circuits courts.

 

Ces nouvelles actions s'inscrivent dans les objectifs fixés par la loi sur la Transition Energétique :

  • la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de 40 % entre 1990 et 2030 et les diviser par quatre à l'horizon 2050 ;
  • la réduction de la consommation énergétique finale de 50 % en 2050 par rapport à 2012 ;
  • la réduction de la consommation d'énergies fossiles de 30 % en 2030 par rapport à 2012 ;
  • le développement de la part des énergies renouvelables à 23 % de notre consommation énergétique finale brute en 2020 et à 32 % en 2030 ;
  • la réduction de 7 % des quantités de déchets ménagers et assimilés entre 2010 et 2020 ;
  • une stabilisation des quantités de déchets d'activités économiques, notamment du bâtiment et travaux publics ;
  • une augmentation de la quantité de déchets faisant l'objet d'une valorisation sous forme de matière notamment organique, en orientant vers ces filières de valorisation 55 % en masse des déchets non dangereux non inertes en 2020 et 60 % en masse en 2025 ;
  • une valorisation de 70 % des déchets du secteur du bâtiment et des travaux publics à l’horizon 2020 ;
  • une réduction de 30 % des quantités de déchets non dangereux non inertes admis en installation de stockage en 2020 par rapport à 2010, et de 50 % en 2025.

 

Mot(s) clé(s) : croissance verte , économie , énergie
Modifié le 18 nov. 2014
Créé le 14 oct. 2014
Accès direct à l'article

L'Agence Régionale de l'Innovation (ARI) lance Incub'Innov, une aide régionale pour le développement des entreprises innovantes

Pour faire de Poitou-Charentes un territoire innovant, la Région a créé au 1er septembre 2014 l'Agence Régionale de l'Innovation (ARI). Son objectif est de faciliter l'innovation et le transfert de la recherche publique vers les entreprises pour faire de la recherche un levier de croissance et de compétitivité.
Dans le cadre des ses missions, l'ARI met en place son premier dispositif « Incub'Innov », un processus d'incubation à destination des chercheurs, docteurs, étudiants, jeunes diplômés, salariés, chômeurs ou retraités. Le projet concerné doit être innovant et adossé à la recherche publique ou s'inscrire dans le domaine de l'économie sociale et solidaire.
Une fois les projets sélectionnés, la Région signe une convention avec le porteur de projet pour établir les modalités d’exécution de l'avance remboursable octroyée par la Région.
A ce jour, 19 projets en cours d'incubation ont été transférés de l'incubateur régional Etincel à l'ARI dont 4 dans le domaine de l'économie sociale et solidaire. De nouvelles demandes d'entrées en incubation sont actuellement à l'étude.

Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Modifié le 18 nov. 2014
Créé le 13 oct. 2014
Accès direct à l'article

« Le Coeur à l'Ouvrage » : première Biennale de la lecture en Poitou-Charentes

La création de la Biennale de la lecture, intitulée « le Coeur à l'Ouvrage », témoigne de l'engagement de la Région pour l'accès de tous à la lecture et son soutien à tous les acteurs de la chaîne du livre, notamment avec le Centre Régional du Livre et de la Lecture. Pour cette première en Poitou-Charentes, l'écrivain Alberto Manguel a accepté d'en être le parrain.
Grâce à cet événement gratuit, les habitants de Poitou-Charentes pourront du 15 octobre au 15 décembre découvrir des oeuvres classiques et contemporaines évoquant le Poitou-Charentes, et échanger avec des écrivains.
Depuis 2007, la Région est très fortement engagée aux côtés des tous les acteurs de la chaîne du livre à travers différentes actions et un investissement de 1 500 000€ (sur la période 2007 - 2014).
Chaque année la Région apporte son soutien à une dizaines de maisons d'éditions et 20 manifestations littéraires. En 2014, 12 librairies indépendantes ont obtenus le label LIRE (Librairie indépendante régionale d'excellence) dans le respect de la Charte « Lire en Poitou-Charentes ».
Parce que la lecture pour tous est une priorité régionale, le lancement de la Biennale se réalisera en présence de jeunes lycéens dans le cadre d'un événement du Centre du Livre intitulé « Inventives Lectures ».
Mot(s) clé(s) : culture
Modifié le 18 nov. 2014
Créé le 13 oct. 2014
Accès direct à l'article

La Région mobilise les fonds européens pour le territoire et ses habitants

En Poitou-Charentes, entre 2007 et 2013, près de 4 000 projets ont été accompagnés pour l’équivalent de 260 € par habitant par les fonds européens. Pour la période de 2014 à 2020, ce sont près de 670 millions d’euros qui seront mobilisés sur le territoire régional, soit 25 % de plus que sur la période précédente.

 La dernière phase de négociation des programmes européens a démarré puisque la Commission européenne va adopter les programmes FEDER(1) – FSE(2) d'ici quelques semaines et le programme FEADER(3) au cours du premier trimestre 2015.
Cette étape de négociation avec l'Europe a permis de mettre en lumière les choix stratégiques réalisés par la Région Poitou-Charentes, comme la part très importante consacrée à la transition énergétique (35 % du programme FEDER) mais également à la recherche, au numérique, à la formation et à l'apprentissage.
1 FEDER : Fonds Européen de Développement Economique et Régional
2 FES : Fonds Social Européen
3 FEADER : Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural

Pour rappel :
■ La Région devient autorité de gestion des programmes européens pour la période 2014 – 2020
Dotée de responsabilités supplémentaires, la Région se voit confier la gestion du FEDER (223 millions d’euros), du FEADER (403 millions d’euros) et d’une partie du FSE pour 35 % de l’enveloppe (45 millions d’euros).
■ Les fonds européens, qu'est-ce que c'est ?
Il existe quatre fonds qui permettent aux entreprises, collectivités et associations d’obtenir un financement de l’Europe pour mener à bien leurs projets :

  • le FEDER, Fonds Européen de Développement Régional, est destiné à favoriser le développement économique, durable et innovant des régions ;
  • le FSE, Fonds Social Européen, a pour objectif de développer la création d’emplois et d’améliorer la formation professionnelle ;
  • le FEADER, Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural accompagne le développement des zones rurales ;
  • le FEAMP, Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche, finance des projets qui contribuent au développement durable de la pêche en mer et de l’aquaculture littorale et continentale.
■ Les fonds européens, à quoi ça sert ?
Les fonds européens constituent un levier essentiel pour le développement du territoire et la compétitivité des entreprises en apportant un soutien aux priorités régionales :
  • la recherche et l'innovation des PME ;
  • la transition énergétique ;
  • la protection de l’environnement ;
  • le développement du capital humain et la création d'entreprises ;
  • une agriculture compétitive respectueuse de l’environnement ;
  • le développement rural.
Mot(s) clé(s) :
Modifié le 14 nov. 2014
Créé le 10 oct. 2014
Accès direct à l'article

Autisme : la Région engagée en faveur des actions associatives

Jeudi 9 octobre, Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, accueillera le Président de la République François Hollande, accompagné de la Ministre de l'Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem et de la Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées Ségolène Neuville, venus en Charente pour réaliser un état d'avancée sur le Plan Autisme 2013-2017 mis en place par le Gouvernement.
Les visites porteront sur le Centre d'Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) de Soyaux et l'Unité d'enseignement en école maternelle (UEM) de l'école Pierre de Ronsard d'Angoulême.
La Région a contribué à la construction de ce centre à hauteur de 196 054 € dans le cadre du Contrat Régional de Développement Urbain 2007-2013. Cette aide a été attribuée au titre de l'opération de rénovation urbaine du quartier du Champ de Manoeuvre à Soyaux.
L'enveloppe régionale consacrée à l'opération de rénovation urbaine de ce quartier se répartit entre trois familles d'opérations :
  • la construction de logements sociaux à hauteur de 551 688 € ;
  • la valorisation des espaces publics et paysagers du quartier (dont la place Jean-Jacques Rousseau) à hauteur de 333 715 € ;
  • la construction ou la réhabilitation d'équipements ou locaux associatifs à hauteur de 3 172 110 €. Parmi ces équipements figurent une nouvelle école de type HQE (Haute Qualité Environnementale), le centre médico-social et un pôle culturel.
Fortement engagée en faveur des personnes en situation de handicap, la Région soutient les actions associatives suivantes :
  • L'association ADAPEI 79 (depuis 2005) pour l'organisation d'un colloque, tous les 2 ans, autour de questions relatives aux adultes avec autisme. Ces colloques sont ouverts aux familles, aux professionnels, aux associations, etc. Le colloque « Adultes avec autisme : quels services et quels projets, repenser l'organisation pour mieux agir », organisé les 27 et 28 mars 2014 a été aidé à hauteur de 3 000 € ;
  • L'association Autisme Vienne (en 2005, 2009, 2010 et 2013) pour l'organisation de colloques internationaux. Le colloque scientifique qui s'est tenu en 2013 a obtenu une subvention régionale de 1 500€ ;
  • L'association « La Tête dans les nuages » qui a ouvert en 2012 une classe alternative sur l’Île de Ré. La classe peut accueillir 10 enfants de 7 à 12 ans présentant des troubles cognitifs, troubles d'attention, déficit de concentration, de mémorisation... 3 enfants sont actuellement accueillis. Le soutien de la Région s'élève à 40 000 € pour l'année scolaire 2012-2013 et 30 000 € en 2014 ;
  • L'association ALEPA qui propose des activités et accueil de loisirs pour enfants autistes et leurs proches, et soutenue de diverses façons par la Région : Prix « Initielle » (2006), Emploi Tremplin associatif (2010), Concours « Handicaps et Territoires » (2011), Formation des bénévoles (2014), soutien à des actions (2013 et 2014, pour un total de 3 380 €) ;
  • L'association Autisme 17 qui a reçu 2 000€ pour du coaching scolaire d'enfants autistes en 2013 ;
  • L'association LUSOL soutenue en 2014 à hauteur de 2 000€ pour mettre en place des séances d'éveil musical et corporel.
Mot(s) clé(s) :
Modifié le 14 nov. 2014
Créé le 8 oct. 2014
Accès direct à l'article

Le Groupe Sup de Co de La Rochelle (ESC) classé parmi les 70 meilleurs masters au monde

L'ESC La Rochelle intègre le prestigieux classement mondial des masters en management du Financial Times dès sa première année de participation. Ce palmarès qui fait référence dans les business schools, place le programme Grande Ecole (ESC) dans les 70 meilleurs masters au monde.
Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, félicite le Groupe Sup de Co de La Rochelle pour ce palmarès, une récompense qui vient souligner la très grande qualité de l'enseignement de Poitou-Charentes et renforce l'attractivité de notre territoire. La réputation internationale du Groupe Sup de Co de La Rochelle favorisera ainsi la venue d'étudiants du monde entier tout en encourageant les partenariats avec l'étranger.
L'ESC de La Rochelle s'est notamment fait remarquer pour l'expérience internationale de ses étudiants (12e position) et leur mobilité internationale (50e position).
Si ce prestigieux classement est le résultat d'un excellent travail de la part de l'ensemble de l'équipe et des personnels encadrants du Groupe Sup de Co de La Rochelle, il est aussi le fruit de la politique d'éducation pour tous menée par la Région.
Avec pour objectif la réussite éducative de chacun, la Région a mis en place les Bourses Régionales de la Découverte qui encouragent les étudiants à enrichir leurs études par une expérience internationale. Le soutien de la Région concerne notamment :
  • les stages professionnels à l'étranger (plus de 2 200 bénéficiaires en 2013),
  • les séjours d'étude en Europe (plus de 700 bénéficiaires en 2013,
  • les stages ERASMUS (plus de 900 bénéficiaires Sup de Co en 2013),
  • les aides à la prospection de stages et au suivi de stagiaires à l'étranger.
Mot(s) clé(s) :
Modifié le 14 nov. 2014
Créé le 26 sept. 2014
Accès direct à l'article

Une école dédiée au manga, au jeu vidéo et à l'image, séduite par les atouts de la région, s'installe à Angoulême

La filière Image et Numérique représente plus de 20 000 emplois salariés en Poitou-Charentes répartis entre l’emballage, le packaging, le jeu vidéo, l'image et le numérique. Il s'agit d'une filière innovante et en évolution constante contribuant au éveloppement du territoire et de son attractivité.
En avril 2014, la Région Poitou-Charentes s'est portée candidate auprès de l'Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII) pour accueillir sur son territoire le projet de l'entreprise Human Academy d'ouvrir une école de formation en France, dédiée au jeu vidéo et au manga.
La proposition de Poitou-Charentes a attiré l'attention de l'investisseur, qui s'est rendu en France en juin dernier pour visiter trois villes : Angoulême, Rennes et Lille.
A l'occasion de la visite de Madame Sachie MAWATARI au Lycée de l'Image et du Son d'Angoulême (LISA) le 26 juin dernier, Jean-François MACAIRE, Président de Région, a présenté les atouts qu'offrent Poitou-Charentes avec un Pôle Image important à Angoulême.
Après réflexions et échanges, Human Academy a finalement choisi de s'implanter à Angoulême. Plusieurs facteurs déterminants ont permis d'aboutir à cette décision d'implantation à Angoulême :
  • Un Pôle Image structuré et important en Poitou-Charentes avec la présence d'entreprises et d'écoles,
  • la rencontre entre le Président de la Région Poitou-Charentes et Human Academy, fortement appréciée par l'entreprise,
  • l'accompagnement de la Région pour la réussite de ce projet :constitution du dossier de réponse, mises en contacts, accompagnement sur plusieurs démarches notamment auprès du Rectorat,
  • l'accompagnement de l'Agence Française pour les Investissements Internationaux : identification du projet au Japon et accompagnement quotidien via son bureau au Japon,
  • l'implication de Magelis (identification de locaux et de mises en contact avec des acteurs majeurs du secteur de l'image).
Une nouvelle visite est organisée du 22 au 24 septembre afin de préciser le calendrier du projet et de rencontrer les acteurs notamment du Rectorat pour la
mise en oeuvre de ce projet.
C'est dans ce contexte que Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, a décidé de se rendre à Angoulême lundi 22 septembre afin d'évoquer l'implantation de cette nouvelle école et les conditions de son installation.
Plus d’informations sur Human Academy:
  • L'objectif de Human Academy est d'ouvrir une école dédiée au manga, au jeu vidéo et à l'image.
  • formation sur deux années post-bac ;
  • méthode souhaitée : suivi personnalisé des élèves (avec des classes d'environ 15 élèves) et nombreux liens avec les entreprises du secteur ;
  • effectif visé :

• rentrée 2015 : 60 étudiants ;
• rentrée 2016 : 120 étudiants.

Ce projet est susceptible de créer dans un premier temps 7 emplois avant une montée en puissance à partir de la rentrée 2015 et le début des formations.

Le calendrier envisagé est le suivant :

  • octobre 2014 : ouverture d'une structure filiale de Human Academy en France ;
  • octobre-novembre 2014 : demandes d'autorisation d'ouverture au Rectorat ;
  • à partir de novembre 2014 : communication sur l'école ;
  • janvier 2015 : communication au FIBD ;
  • septembre 2015 : début effectif des cours.

 

Mot(s) clé(s) : culture , formation
Modifié le 6 nov. 2014
Créé le 22 sept. 2014
Accès direct à l'article

Electromobilité : la Région donne un coup d'accélérateur avec les bornes de recharge

La Région fait de la mobilité durable une de ses priorités en déployant un ensemble de services à la mobilité permettant aux habitants d’aller vers des pratiques de déplacement plus respectueuses de l’environnement et moins onéreuses, comme par exemple le véhicule électrique, le co-voiturage, l'auto-partage, l'implantation d'infrastructures de recharge, le soutien à l'acquisition de véhicules électriques...

■ Implantation des bornes de recharge : objectif atteint !

Consciente que le développement de la mobilité électrique ne peut se faire qu'à travers le déploiement rapide et organisé d'un réseau d'infrastructures de recharge, la Région a mis en place en 2012 le Plan « 1 000 bornes », avec pour objectif le déploiement de 1 000 points de recharge sur le territoire.
Poitou-Charentes dispose déjà de 300 points de recharge et 883 en cours de déploiement grâce à un Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI), en partenariat avec 13 collectivités et EPCI partenaires, représentant 746 communes, soit plus d'1 million d'habitants.
Afin d'accélérer la mise en place de ces bornes de recharge, la Région propose :
d'installer 2 000 bornes supplémentaires d'ici 2017, notamment sur les zones « blanches », par l’intermédiaire d'un nouvel Appel à Manifestation d'Intérêt ;
d'offrir la possibilité de disposer d'ombrières photovoltaïques sur les bornes de recharge installées sur les parkings des espaces publics, afin de minimiser l'impact environnemental de ces bornes.
De 2014 à 2020, la Région soutiendra l’accès aux services de mobilité propre et douce grâce aux Fonds Européens pour soutenir l’installation des bornes de recharge et ainsi développer l’utilisation du véhicule électrique.

■ Bornes de recharge à Chizé (79), une concrétisation de l’action régionale

A l'occasion du passage du Tour Poitou-Charentes Véhicules Électriques, la Région et SEOLIS présenteront le plan de déploiement des bornes de recharge pour
véhicules électriques dans les Deux-Sèvres, à Villiers sur Chizé (79), étape de cette nouvelle édition du Tour.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , déplacements , véhicule électrique
Modifié le 6 nov. 2014
Créé le 22 sept. 2014
Accès direct à l'article

Contexte exceptionnel, mesures exceptionnelles : un fonds de 20 M€ immédiatement disponible pour l’emploi et la compétitivité des entreprises et 10 M€ par an pour développer l'innovation

Contexte exceptionnel, mesures exceptionnelles : un fonds de 20 M€ immédiatement disponible pour l’emploi et la compétitivité des entreprises et 10 M€ par an pour développer l'innovation

Mercredi 17 septembre, Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, a accueilli à la Maison de la Région les acteurs économiques du territoire dans le cadre de la Conférence sur le Plan Régional Compétitivité et Emploi. En lien avec les partenaires régionaux et les réseaux des filières, la Région a présenté la nouvelle donne pour la politique économique et l'emploi.

Face au contexte économique et aux impératifs de la transition énergétique, la Région accentue son action en faveur de la relance de l'activité économique et de l'emploi, pour une compétitivité durable des entreprises et une mutation solidaire de l'économie des territoires, avec notamment :
1/ Un Plan de soutien à l'investissement industriel pour la compétitivité et l'emploi des TPE-PME
Ce plan accompagne :

  • les investissements de compétitivité et d'innovation permettant aux entreprises des filières prioritaires d'améliorer leurs équipements industriels pour qu'ils soient plus performants ;
  • les investissements permettant la transition énergétique : pour aider les entreprises à réduire leurs consommations énergétiques et s'inscrire dans un processus d'autonomie énergétique ;
  • les investissements de formation des salariés, d'organisation du travail et de dialogue social.

  En parallèle, la Région met en place des actions spécifiques pour les entreprises fragilisées :

  • diagnostic en amont pour identifier les difficultés et définir un plan général ;
  • mobilisation des dispositifs de formation pour les salariés en sous-activité en complément des fonds nationaux et des OPCA pour développer les compétences des salariés en optimisant notamment les places de formation.

Pour répondre à ces objectifs, la Région :
identifiera les entreprises à fort potentiel en proposant un soutien dans la durée ;
actualisera, au regard de la situation économique et des enjeux énergétiques, les plans d'actions en faveur du pilotage et du soutien aux filières prioritaires et d'avenir ;
2/ « L'usine du futur en Poitou-Charentes » : accompagner les TPE-PME et les ETI dans l'amélioration de leurs performances industrielles pour une compétitivité durable, en s’associant au programme gouvernemental.
3/ Le développement des filières prioritaires : aéronautique (objectif : 1 500 emplois sur 5 ans) ; image, design et numérique ; industrie agroalimentaire
; bois ; bâtiment ; chimie ; tourisme ; transports propres ; nautisme ; artisanat ; éco-industries.
4/ Les actions en faveur de l'innovation (10 M€ par an) : l'Agence Régionale de l'Innovation est entrée en action, avec pour axes principaux : la Stratégie de Spécialisation Intelligente pour des filières émergentes et la mise à disposition de nouveaux moyens avec le FEDER (transfert de technologie, soutien à l'innovation et la compétitivité des PME, Fonds régional de l'innovation, internalisation des missions d'incubation des entreprises innovantes...).
5/ Le financement des PME : 222 projets ont été accompagnés par l'Agence PME en 2 ans. La Région poursuivra les investissements de soutien aux PME
avec le renforcement des fonds des sociétés de capital risque en 2014. Etude d’un dispositif mobilisant l’épargne des citoyens et des entreprises au service du
développement des entreprises régionales.
6/ Les grands projets pour la transition énergétique : déploiement de l'Institut de la Chimie verte, poursuite des investissements de la SEM ESTER, étude de nouveaux investissements de production décentralisée d'énergie renouvelable, développement industriel de la filière énergie solaire photovoltaïque et mini-méthanisation à la Nouvelle Fabrique Ecologique.
7/ La mutation solidaire des territoires : Coup de pouce TPE et Bourses Régionales Désir d'Entreprendre, développement de la finance participative, soutien à l'économie collaborative.

A la suite des propositions émises lors de la réunion de concertation avec les acteurs économiques, en complément du Plan ci-dessus, la Région :

  • met à l’étude la création d’un fonds de retournement pour permettre le rebond des entreprises en difficultés ;
  • va étendre les possibilités ouvertes par les fonds d’innovation aux actions menées en amont pour favoriser la créativité et les démarches prospectives ;
  • mettra l’accent tout particulièrement sur les passerelles mises en place pour que les salariés mutent d’une filière vers une autre de façon fluide ;
  • accompagnera les actions collectives et solidaires et toutes initiatives permettant de muscler les PME pour qu’elles deviennent des « champions » dans leur domaine.
Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Modifié le 6 nov. 2014
Créé le 19 sept. 2014
Accès direct à l'article

Image, Design, Numérique : la Région en action pour développer l'emploi et la compétitivité des entreprises

Pour favoriser la compétitivité des entreprises de la filière, la Région votera le 19 septembre prochain la mise en oeuvre du Plan Régional Image, Design et Numérique. Une mesure qui s'inscrit dans le vaste Plan de soutien à l'investissement industriel pour la compétitivité et l'emploi.

Le Plan Régional Image, Design et Numérique

Ce plan définit les orientations suivantes :

  • structuration d'un pôle de compétitivité régional pour la filière : il permettra de faciliter les contacts avec les autres filières, d'organiser des rencontres, d'améliorer les synergies, de faciliter l'innovation... ;

  • accompagnement et développement de l'innovation avec notamment l'Agence Régionale de l'Innovation (ARI), le renforcement des outils de soutien aux projets d'innovation, et le développement de projets collaboratifs ;

  • renforcement de la compétitivité des entreprises en favorisant l'accès à de nouveaux marchés pour les entreprises de la filière ;

  • renforcement de l'attractivité de la filière.

Une enveloppe de 10 M€ sur 5 ans sera par ailleurs réservée pour les projets liés à l'innovation et à la compétitivité des entreprises. La Région favorisera les
groupements d'entreprises souhaitant se positionner de façon compétitive sur de nouveaux marchés.

Un plan qui répond aux besoins des acteurs de la filière
Les objectifs fixés avec les acteurs de la filière sont les suivants :

  • fidéliser les talents de l'offre de formation régionale en stimulant l'entrepreneuriat créatif au sein de la filière ;

  • conforter le positionnement stratégique de la Région sur les industries des contenus et anticiper les évolutions des différents segments de la filière : édition numérique, réalité augmentée, open data ;

  • encourager la convergence entre industries culturelles et créatives, économie numérique et industries des contenus à l'échelle régionale ;

  • encourager les projets expérimentaux visant le développement de la Recherche & Développement créative, de l'innovation par les usages et les projets collaboratifs au sein de la filière ;

  • entrer dans une logique de pénétration du marché grâce à la création de passerelles entre la filière Multimédia/Image/Numérique et d'autres filières : aérospatial, santé, éducation, et le soutien aux groupements d'offre... ;

  • accélérer les collaborations trans-régionales et internationales.

 

La filière Image, Design, Numérique, un atout pour notre territoire

Elle se compose de :

  • pour la formation : plus de 8 écoles spécialisées et une cinquantaine de formations dispensées, 2 000 étudiants à Angoulême, Poitiers et La Rochelle ;

  • pour l'emploi : plus de 23 000 salariés, 1 120 entreprises (avec des grappes d'entreprise comme le réseau des Professionnels du Numérique qui regroupe 130 membres, 16 000 Image avec 39 adhérents du domaine des jeux et films d'animation, Atlanpack avec 130 adhérents dans le secteur de l'emballage) ;

  • une diversité et complémentarité des lieux de recherche et développement spécialisés (CRITT Informatique, CFAO, Valconum, des laboratoires connus internationalement liés aux écoles/universités comme le XLIM-SIC à Poitiers et le L31 à La Rochelle qui travaillent sur la colorisation des films etc., la MSHS de l'université de Poitiers...).


Mot(s) clé(s) : économie
Modifié le 6 nov. 2014
Créé le 18 sept. 2014
Accès direct à l'article

La Région renforce son aide à l'hydrolien et à l'éolien pour une meilleure diversification du mix énergétique

La Région Poitou-Charentes accélère sa part de production d'énergies renouvelables dans la consommation finale régionale, avec un passage de 7,2 % en 2004 à 13,6 % en 2013. Ce résultat est le fruit d'une politique régionale ambitieuse engagée depuis 2004 par Ségolène Royal.
Par la loi de transition énergétique présentée le 19 juillet 2014, portée par la Ministre, et la volonté régionale de développer le mix énergétique, la Région proposera, lors de la séance publique du 19 septembre prochain, de nouvelles mesures pour promouvoir le petit hydrolien et l'éolien de moyenne puissance :
  • une aide de 7 500 € par hydrolienne de petite puissance (entre 0,1 kW et 20 kW), pour les particuliers ou les collectivités locales, adaptées aux cours d'eau, estuaires ou zones littorales (c'est-à-dire les gisements hydrocinétiques). Une enveloppe de 300 000 € sera réservée pour soutenir l’implantation des 40 premières hydroliennes ;
  • une offre de service aux collectivités, notamment rurales, pour l'implantation de projets éoliens de moyenne puissance : une réserve de 3 millions d'euros sera octroyée au titre des Fonds FSE – FEDER 2014 – 2020, pour financer 5 à 10 projets (soutien aux études  de développement à hauteur de 70 % dans la limite de 50 000 € par projet et soutien aux projets jusqu'à 30 % dans la limite de 600 000 € par projet). Cette offre de service pour promouvoir les éoliennes de moyenne puissance serait une première en France.
Mot(s) clé(s) :
Modifié le 6 nov. 2014
Créé le 18 sept. 2014
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes accompagne les communes pour réduire l'usage des pesticides

Depuis 2009 et à l'initiative de Ségolène Royal alors Présidente de Région, la Charte "Terre saine - Votre commune sans pesticides" accompagne les communes dans la réduction des pesticides su les espaces publics de manière progressive : les communes avancent dans la charte par paliersuccessif et acquièrent au fur et à mesure des « papillons » jusqu'à, si elles le souhaitent, l'arrêt complet de l'usage de pesticides et l'obtention de la mention spéciale "commune sans pesticides".

En mai dernier à l'occasion de la journée mondiale de la biodiversité, Ségolène Royal Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, a lancé l'opération "Terre saine, villes et villages sans pesticides" afin de généraliser cette action au plan national.
Aujourd'hui 245 communes sont adhérentes en Poitou-Charentes.

http://www.terresaine-poitou-charentes.fr/Suivi-de-la-charte.html


La Région Poitou-Charentes est consciente des difficultés qu'induisent ces changements de pratiques et accompagne les communes dans leurs démarches.
Pour favoriser les échanges d'expériences et tester du matériel alternatif , la Région Poitou-Charentes, la Direction Régionale de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Forêt et l'Agence de l'eau organisent 4 journées de rencontres, animées par la FREDON (organisation spécialisée dans la défense de la biodiversité) :

  • le Mercredi 17 septembre à La Couronne (16) – Centre socioculturel et sportif, salle du théâtre, allée des sports;

  • le Mardi 30 septembre à Dolus-d'Oléron (17) – Salle des fêtes, place de l'Hôtel de ville;

  • le Mercredi 8 octobre à Coulonges-sur-l'Autize (79) – Espace Colonica, rue Fontenay;

  • le jeudi 9 octobre à Migné-Auxances (86) – Centre Socioculturel de la Comberie, 10 rue de la Comberie.

Pour plus d'informations :
http://www.terresaine-poitou-charentes.fr/


Mot(s) clé(s) :
Modifié le 6 nov. 2014
Créé le 15 sept. 2014
Accès direct à l'article

Filière Soja sans OGM : Poitou-Charentes avance

La Région Poitou-Charentes a fait le choix de préserver l'environnement et la sécurité alimentaire de tous : les OGM, c'est non ! Pour que ce choix devienne une réalité concrète, le soutien aux filières locales, notamment de productions pour l'alimentation des élevages, doit être développé. La visite de la plate-forme « soja » au GAEC du Porche à Thorigné (79) le jeudi 4 septembre a permis de constater une réelle avancée dans ce domaine.
Cette rencontre, en partenariat avec la Coopérative Sèvre et Belle et en présence des élus régionaux Serge Morin et Nathalie Lanzi, a été l'occasion de présenter les différentes variétés et d'échanger sur l’implantation, la conduite culturale, les intérêts agronomiques, économiques dans le cadre d’une filière régionale.
Début 2014, la Région a décidé d'apporter aux producteurs de soja une aide spécifique de 150€ par hectare exploité. Au 1er septembre, le service Agriculture a
comptabilisé 66 dossiers de demande de soutien pour une surface totale implantée de 416 hectares.
Ce résultat est très encourageant. Il faut donc poursuivre l'effort engagé pour construire une filière Poitou-Charentes de production de soja sans OGM, en soutenant les acteurs locaux. Cette action permet de réduire la dépendance des éleveurs et de développer l'emploi en Région.
Pour aller plus loin, la Région s'appuiera sur les fonds européens et la Politique Agricole Commune, avec une enveloppe de 6 Millions d'Euros réservée à la production de soja en 2015.
Territoire de l'excellence environnementale, la Région agit concrètement pour la santé et pour l'emploi en Poitou-Charentes.

Mot(s) clé(s) :
Modifié le 17 oct. 2014
Créé le 4 sept. 2014
Accès direct à l'article

Apprentis, la Région Poitou-Charentes vous aide pour faciliter votre parcours

Depuis 2004, la Région s'attache à favoriser l'apprentissage, voie de réussite à la fois pour les employeurs et les jeunes, notamment de 16 à 25 ans, dans plus de 300 domaines porteurs d'emplois.

Des aides directes pour faciliter l'égalité d'accès au savoir...
Consciente des difficultés financières que peuvent rencontrer les apprentis, la Région a mis en place des dispositifs d'aides ou de prise en charge afin de faciliter leur projet professionnel. En versant une subvention de fonctionnement aux CFA, la Région assure la gratuité de la formation à tous les apprentis en Poitou-Charentes.
Elle peut également débloquer des aides d'urgence comme le Fonds Social Régional pour une égalité d'accès au savoir (hors établissements de l'enseignement supérieur).
Au travers des aides directes, la Région participe aussi :

  • au financement du 1er équipement professionnel nécessaire à la formation de tous les apprentis en formation en CFA (boite à outils, vêtements de sécurité...) ;
  • aux frais d'hébergement en CFA ou hébergement collectif conventionné avec le CFA, à hauteur de 4€ par nuitée ;
  • aux frais de restauration en CFA à hauteur de 1€ par repas ;
  • aux frais de transports pouvant aller de 120 à 450€ par an. Ce montant annuel est forfaitaire et varie en fonction de la distance entre le CFA et l'entreprise mais aussi de l'âge de l'apprenti.
Un soutien au quotidien et pour tous...
La Région accompagne également les apprentis en lycée professionnel ou en centre de formation à travers la mise à disposition de 26 Conseillers Tuteurs en Insertion (CTI) affectés dans les établissements de formation des apprentis afin de les accompagner durant leur formation. Ces CTI ont pour mission de rechercher des solutions aux difficultés éventuellement rencontrées par les apprentis (relations avec l'entreprise, logement, mobilités...).
En plus des aides aux apprentis, la Région favorise l'intégration en entreprise et en formation des jeunes en situation de handicap ou ayant des difficultés grâce à la cellule d'appui SARAH (Service d'Appui Régional à l'Apprentissage des jeunes Handicapés), par un accompagnement personnalisé pendant la durée de leur contrat d'apprentissage.
Les apprentis bénéficient également :
  • d'une carte d'étudiants des métiers qui permet d'obtenir les mêmes avantages tarifaires que la carte étudiant ;
  • du ticket sport à 25€ ;
  • du ticket culture à 25€ ;
  • de la participation à à un stage théorique BAFA ;
  • d'une aide financière au BNSSA (Brevet National de Sécurité et Sauvetage Aquatique) ;
  • d'une participation au financement du permis B pour plus de 12 000 jeunes dont les apprentis titulaires d'un CAP, d'un bac pro ou la mention complémentaire « aide à domicile » ;
  • de la carte TER pour les jeunes de 15 à 26 ans.
L'accompagnement à la recherche d'une entreprise d'accueil...
La Région accompagne aussi les jeunes dans leur recherche d'une entreprise d'accueil à travers l'action de 19 développeurs présents dans les CFA. Leur mission est de promouvoir l'apprentissage auprès des entreprises et de faciliter la mise en relation avec les jeunes pour signer un contrat d'apprentissage. L'ensemble des offres de contrats collectées est publié sur le site de la "bourse régionale de l'alternance" (www.poitou-charentes-alternance.fr).
L'Espace Régional d'Information : se renseigner pour choisir au mieux sa formation et son métier...
L'Espace Régional d'Information (ERI) organise des rencontres portant sur la formation en lien
avec l’emploi et l'orientation. Ces échanges s'adressent à tous les publics : scolaires (collégiens, lycéens), étudiants, jeunes en recherche d’une première insertion professionnelle, demandeurs d'emploi, salariés en reconversion professionnelle, publics qui éprouvent le plus de difficultés à accéder à l’information (handicapés, femmes isolées...).
Ces journées thématiques, organisées par la Région en partenariat avec les missions locales et les agences Pôle emploi, permettent d'aider les publics visés à trouver une orientation professionnelle, à découvrir des filières professionnelles, à choisir les formations adéquates, à opter pour un métier au travers de rencontres avec des professionnels (employeurs, salariés, personnes en formation, apprentis) ou encore à assister à des démonstrations de métiers.
Après les 9 journées du 1er semestre 2014 visant à proposer des contrats en alternance à des jeunes, six autres sont programmées à la rentrée pour ceux qui n'ont pas encore trouvé d'entreprise.

 

  • au financement du 1er équipement professionnel nécessaire à la formation de tous les apprentis en formation en CFA (boite à outils, vêtements de sécurité...) ;
  • aux frais d'hébergement en CFA ou hébergement collectif conventionné avec le CFA, à hauteur de 4€ par nuitée ;
  • aux frais de restauration en CFA à hauteur de 1€ par repas ;
  • aux frais de transports pouvant aller de 120 à 450€ par an. Ce montant annuel est forfaitaire et varie en fonction de la distance entre le CFA et l'entreprise mais aussi de l'âge de l'apprenti.
Un soutien au quotidien et pour tous...
La Région accompagne également les apprentis en lycée professionnel ou en centre de formation à travers la mise à disposition de 26 Conseillers Tuteurs en Insertion (CTI) affectés dans les établissements de formation des apprentis afin de les accompagner durant leur formation. Ces CTI ont pour mission de rechercher des solutions aux difficultés éventuellement rencontrées par les apprentis (relations avec l'entreprise, logement, mobilités...).
En plus des aides aux apprentis, la Région favorise l'intégration en entreprise et en formation des jeunes en situation de handicap ou ayant des difficultés grâce à la cellule d'appui SARAH (Service d'Appui Régional à l'Apprentissage des jeunes Handicapés), par un accompagnement personnalisé pendant la durée de leur contrat d'apprentissage.
Les apprentis bénéficient également :
  • d'une carte d'étudiants des métiers qui permet d'obtenir les mêmes avantages tarifaires que la carte étudiant ;
  • du ticket sport à 25€ ;
  • du ticket culture à 25€ ;
  • de la participation à à un stage théorique BAFA ;
  • d'une aide financière au BNSSA (Brevet National de Sécurité et Sauvetage Aquatique) ;
  • d'une participation au financement du permis B pour plus de 12 000 jeunes dont les apprentis titulaires d'un CAP, d'un bac pro ou la mention complémentaire « aide à domicile » ;
  • de la carte TER pour les jeunes de 15 à 26 ans.

L'accompagnement à la recherche d'une entreprise d'accueil...
La Région accompagne aussi les jeunes dans leur recherche d'une entreprise d'accueil à travers l'action de 19 développeurs présents dans les CFA. Leur mission est de promouvoir l'apprentissage auprès des entreprises et de faciliter la mise en relation avec les jeunes pour signer un contrat d'apprentissage. L'ensemble des offres de contrats collectées est publié sur le site de la "bourse régionale de l'alternance" (www.poitou-charentes-alternance.fr).
L'Espace Régional d'Information : se renseigner pour choisir au mieux sa formation et son métier...
L'Espace Régional d'Information (ERI) organise des rencontres portant sur la formation en lien
avec l’emploi et l'orientation. Ces échanges s'adressent à tous les publics : scolaires (collégiens, lycéens), étudiants, jeunes en recherche d’une première insertion professionnelle, demandeurs d'emploi, salariés en reconversion professionnelle, publics qui éprouvent le plus de difficultés à accéder à l’information (handicapés, femmes isolées...).
Ces journées thématiques, organisées par la Région en partenariat avec les missions locales et les agences Pôle emploi, permettent d'aider les publics visés à trouver une orientation professionnelle, à découvrir des filières professionnelles, à choisir les formations adéquates, à opter pour un métier au travers de rencontres avec des professionnels (employeurs, salariés, personnes en formation, apprentis) ou encore à assister à des démonstrations de métiers.
Après les 9 journées du 1er semestre 2014 visant à proposer des contrats en alternance à des jeunes, six autres sont programmées à la rentrée pour ceux qui n'ont pas encore trouvé d'entreprise.

Vers une expérience à l'international...
Dans le cadre du programme de mobilité, la Région a mis en place la Bourse Mobilité des Apprentis (BMA) d'une valeur de 900 € maximum afin que les apprentis puissent réaliser un stage de 3 semaines dans une entreprise européenne. Le but est de valoriser les formations par apprentissage et de permettre aux apprentis d'accéder à la mobilité européenne. Tous les apprentis inscrits dans un centre de formation de la Région y ont droit. L'établissement met en place ce voyage et les placements en entreprises à l'étranger.
La Région offre aussi aux apprentis la possibilité de découvrir l'Europe pour les accompagner vers l'enrichissement de leur culture personnelle et l'acquisition de nouvelles connaissances, notamment par la réalisation d'un carnet de voyage thématique « Conscience verte en Europe ». Ce dispositif concerne 100 jeunes de Poitou-Charentes par an et se matérialise par une aide de 300€ pour l'achat d'un billet Inter-rail et la prise en charge de frais de transports annexes.
Elle contribue également à la réalisation d'un stage professionnel à l'étranger d'une durée de 2 à 24 semaines dans le cadre de son cursus à travers la Bourse Régionale de la Découverte de 60 à 90 € par semaine de stage, et d'une aide forfaitaire au voyage de 200 à 400€ en fonction de la destination.
A travers ces dispositifs, il s'agit de favoriser et d'encourager la mobilité internationale et la citoyenneté européenne.
Pour en savoir plus sur les aides régionales en faveur des apprentis : www.poitou-charentes.fr/educationformation/apprentissage
Toute l'actualité pour les jeunes sur le portail régional des 15-25 ans : www.jeunes.poitou-charentes.fr

Mot(s) clé(s) : apprentissage , jeunes , éducation
Créé le 18 août 2014
Accès direct à l'article

Loi de transition énergétique : vers une accélération de la Croissance Verte en Poitou-Charentes

La Région Poitou-Charentes se réjouit de la loi de transition énergétique présentée ce mercredi 30 Juillet 2014 par la Ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, en conseil des ministres.
La Région Poitou-Charentes, laboratoire d'innovations et d'expérimentations pour la Croissance Verte et la conversion écologique et sociale de l'économie, en lien avec les populations et les acteurs économiques, s'appuiera sur cette nouvelle loi pour poursuivre son action et ainsi garder "une énergie d'avance" avec :
1. Le renforcement de l'indépendance énergétique et la lutte contre le changement climatique par le développement des énergies renouvelables :
  • la filière photovoltaïque : la Région Poitou-Charentes soutient, de façon unique en France, la structuration de la filière photovoltaïque, allant de la recherche à l'installation en passant par la production des panneaux et la création d'outils financiers innovants permettant le développement de la production sans peser sur le prix courant de l'électricité ;
  • la mise en oeuvre du Plan Régional de Développement de la Méthanisation avec plus de 60 unités installées ou en cours, et la création de petites unités de méthanisation dans tous les territoires.
  • le développement de l'éolien avec la perspective d'un projet de parc éolien off shore au large de l'Ile d'Oléron, permettant de fournir l’électricité domestique de la moitié de la population régionale.
La Région Poitou-Charentes vise la concrétisation d'un territoire à énergie positive dans une démarche de circuits courts pour favoriser la création d'emplois locaux : à l'instar de VMH Energies implanté sur le site de la Nouvelle Fabrique Ecologique, les équipements seront fabriqués sur le territoire où sont implantées les centrales de production d'énergie d'origines renouvelables.
2. La rénovation des bâtiments pour l'économie d'énergie et la création d'emplois :
Pour la préservation du pouvoir d'achat des ménages et la création d'un effet levier pour les entreprises du bâtiment, la Région Poitou-Charentes crée l'Agence régionale pour les travaux d'économie d’énergie qui assure :
  • un rôle d'accompagnement des propriétaires
  • et une fonction de financement des opérations avec la création d'un dispositif innovant dit de « Tiers financement de la rénovation énergétique ».
3. Le développement des transports propres pour améliorer la qualité de l'air et protéger la santé :
La Région a fait de la mobilité durable une priorité, en déployant un ensemble de services permettant aux habitants d’aller vers de nouvelles pratiques de déplacement plus respectueuses de l’environnement et moins onéreuses.
Par le déploiement de 883 bornes de recharge en milieu rural comme en milieu urbain, la création d'un service d'auto-partage garantissant l'interopérabilité, l'expérimentation de modes de déplacements écoresponsables pour certaines professions de proximité (facteurs, boulangers, professions médicales), la Région développe l'électro-mobilité, en proposant des solutions pour un usage raisonné de la voiture.
4. La lutte contre les gaspillages et la promotion de l'économie circulaire :
Parce que l’économie circulaire est un levier de la transition énergétique des territoires, la Région soutient le développement de projets d'écologie industrielle comme : Biotop à Périgny (17) sur la récupération et la reconversion des vieux tubes ou profilés en PVC, les projets de la filière bois construction dans le Nord des Deux-Sèvres, ou encore les Ateliers du Bocage sur leurs activités de préparation au réemploi et à la réutilisation.
Avec l'appel à projets régional Eco-produits Eco-procédés « INNOV’3R » dédié à la prévention, gestion, recyclage et valorisation des déchets, la Région soutient depuis 2004 l'émergence de projets exemplaires et innovants d'entreprises portant sur la problématique des déchets avec un objectif de réduction des quantités ou de leur toxicité.
5. Le développement des énergies renouvelables et la valorisation des ressources de nos territoires :
Afin d'aider les petites communes, dont l'éclairage public représente en moyenne 18% de la consommation énergétique et 48% de la consommation
électrique, à réaliser des économies d'énergie et diminuer la pollution lumineuse, la Région a lancé l'appel à projets « Eclairage public et économie d'énergie en Poitou-Charentes ».
La Région Poitou-Charentes agit également avec les acteurs économiques et de recherche pour le développement de nouvelles technologies avec :
  • le remplacement des matériaux pétrochimiques par des matériaux biosourcés avec des fonctions de biodégradation en vue d’améliorer l’impact environnemental des produits, en s'appuyant sur l'expertise de Valagro ;
  • la création de l'Institut de la Chimie Verte, en collaboration avec le CNRS, les Universités, les laboratoires de recherche, le Pôle des Eco-Industries et l’Union des industries chimiques, pour l'accompagnement des entreprises dans leur transition énergétique et écologique autour de 6 thèmes fédérateurs : les matières premières renouvelables, le recyclage, les matériaux avancés, la chimie pour l’énergie, les procédés éco-efficients et l’éco-conception.
Jean-François MACAIRE, Président de la Région Poitou-Charentes
Mot(s) clé(s) : économie , énergie
Modifié le 6 août 2014
Créé le 30 juil. 2014
Accès direct à l'article

Egalité Femmes – Hommes: la Région très active sur cet enjeu d'actualité

Le Parlement français a adopté ce mercredi 23 juillet le projet de loi sur l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. En Poitou-Charentes, l'engagement de la Région en faveur des femmes et de l'entrepreneuriat est une réalité depuis plusieurs années.
Dès le 25 février 2013, Ségolène Royal, alors Présidente de Région, avait signé avec l’Etat et la Caisse des Dépôts - en présence de Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes - un protocole d’accord pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin. Il prévoit notamment la constitution d’une coordination régionale réunissant tous les acteurs concernés par cette initiative autour d’un projet commun en faveur de la création/reprise d’entreprise par
les femmes.

Le 9 septembre 2013, une "Convention d'application relative à la mise en oeuvre d'un Plan d'Actions Régional pour la promotion de l'entrepreneuriat féminin » a été signée par les 3 partenaires.
Ce plan d'actions régional 2013-2015 propose plusieurs mesures pour identifier les besoins et structurer les actions en faveur de l’entrepreneuriat par les femmes : diagnostic territorial, mise en place d'un observatoire statistique des données concernant l'entrepreneuriat des femmes, sensibilisation en direction des jeunes et des réseaux financiers, développement du « marrainage »....
Par ailleurs, la Région Poitou Charentes a été choisie comme « Territoires d'excellence en matière d'égalité femmes/hommes » eu égard à toutes les initiatives qu'elle a prise en matière de promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes que ce soit en matière d'éducation, d'orientation, de formation, de santé, etc...
Le 11 février 2013, la Région a signé avec l'Etat la convention « Territoires d'excellence en matière d'égalité femmes/hommes » qui comprend deux axes :
  • l' »effectivité du droit »,
  • la « mixité dans les filières, mixité dans les métiers »
La Région Poitou-Charentes s'engage aussi pour les femmes à travers :
  • La Bourse Régionale Désir d'Entreprendre : jusqu'à 12 000 € pour les femmes qui créent ou reprennent une entreprise. Depuis 2004, plus de 4 727 femmes ont bénéficié de la Bourse Régionale Désir d'Entreprendre (BRDE) sur plus de 13 500 bénéficiaires. Par exemple, la Région a accordé une BRDE de 7 000 € à Floriane RIPPOL pour la création d'une activité d'ornements de toiture à Brion Près Thouet en avril 2014.
  • Une aide à la recherche de financements avec l'Agence PME et le fonds prêt d’honneur qui permet de faciliter l'accès au financement, en partenariat avec 2 banques. La Région accorde son soutien à ce fonds à hauteur de 200 000 €. Depuis son lancement, 8 prêts d’honneur ont été engagés pour la création de 7 entreprises et la reprise de 4 entreprises pour un montant de 77 000 €. En 2013, le Fonds de garantie à l'initiative des femmes en Poitou-Charentes a contribué à financer 49 créatrices à créer ou consolider 78 emplois et à accorder près de 715 000 € de garanties ayant mobilisé environ de 1 300 000 € d'emprunt bancaire. Au 30 juin 2014, 30 Fonds ont déjà été accordés ;
  • Le Prix « Initielles » et le Prix « Entreprendre au Féminin », destinés à valoriser des initiatives de femmes exemplaires dans tous les domaines (économie, social, culturel, sportif etc.). Lauréates du 3ème « Prix Initielles » en 2013, Isabelle Mabille et Camille Ruiz de iC–Initiative Catering ont pu, grâce à cette récompense, créer deux emplois et envisager le développement de leur activité sur la région.
  • L'action « En avant les filles ! » pour sensibiliser enseignants, professionnels de l'orientation et élèves de collèges et lycées à l’élargissement des choix professionnels ;
  • Le soutien à l'égalité professionnelle par la qualification en facilitant l'accès des jeunes filles aux filières scientifiques de l'enseignement supérieur, en veillant par exemple à la parité entre les doctorants et les doctorantes bénéficiant d'un financement régional ;
  • Le soutien aux actions portées par des associations et des entreprises en faveur de l'égalité professionnelle et de la mixité des métiers ;
  • Des actions en matière de santé avec le Pass'Contraception dans les établissements scolaires, le dépistage des cancers féminins, l’encouragement à la pratique du sport et le soutien aux structures culturelles favorisant l'égalité femmes-hommes ; Le 1 000 ème Pass Contraception a récemment été délivré en Région.
  • Une aide pour une meilleure conciliation vie personnelle-vie professionnelle avec le Plan Parentalité : soutien aux structures de petite enfance, aide au passage du permis de conduire pour les familles mono-parentales... ;
  • Un accompagnement des femmes victimes de violences par un soutien aux associations (Violences Femmes Info, appelez le 3919, appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe) ;
  • Une « Charte d’engagements réciproques » signée par les entreprises pour favoriser l’égalité femmes-hommes, notamment pour le recrutement, le  déroulement de carrière et le niveau des salaires.

Mot(s) clé(s) : économie , emploi
Modifié le 7 août 2014
Créé le 25 juil. 2014
Accès direct à l'article

La Région se mobilise pour l'artisanat et les Très Petites Entreprises

Une illustration concrète de la politique de soutien de la Région aux artisans : l'entreprise Tony Coutant à Cissé (86) Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, Jean-Michel Banlier, Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat (CRMA) et Joël Godu, Président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Vienne (CMA 86), se sont rendus mardi dans l'entreprise Tony Coutant, artisan peintre, bénéficiaire du Dispositif d'Appui au Recrutement dans l'Artisanat.

En effet, grâce à ce dispositif, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat a pris en charge toutes les étapes du recrutement d'un nouveau peintre : définition des missions et du profil, rédaction et diffusion de l'offre d'emploi auprès de ses partenaires, réception des curriculum vitae, analyse des candidatures, transmission des candidatures au dirigeant.
Le dirigeant de l'entreprise a ainsi pu rencontrer les candidats se rapprochant le plus du profil recherché, effectuer son choix et recruter une nouvelle peintre, désormais en CDI. Il emploie aujourd'hui 3 salariés.

Une aide au premier recrutement

Pour soutenir l'emploi et la compétitivité des artisans et des Très Petites Entreprises (TPE), la Région les accompagne, en partenariat avec la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat (CRMA), en soutenant la mise en place d'une aide spécifique au recrutement du premier salarié dans les entreprises artisanales : le Dispositif d'Appui au Recrutement dans l'Artisanat.
Ce dispositif a pour but l'accompagnement de 160 créations d'emplois en une année. Il vise un public de demandeurs d'emplois disposant d'une qualification de base dans le métier recherché, ou en fin de parcours de formation, d'apprentis en fin de contrat d'apprentissage sans solution d'insertion professionnelle, et de jeunes issus du Service Régional de la Formation Professionnelle (SRFP).

Ce dispositif se compose de 3 étapes :

  • prospection et identification des besoins en emploi dans les entreprises et formalisation des projets de recrutement ;
  • diffusion des offres, sélection des candidats, mise en relation demandeurs d'emploi avec les chefs d'entreprises ;
  • évaluation du candidat par immersion dans l'entreprise (tutorat par le développeur de l'emploi) / formations complémentaires (prestation Pôle
  • emploi et par les centres de formation des Chambres de Métiers et de l'Artisanat).

 

Pour l'année 2014, la Région soutient ce dispositif à hauteur de 72 500 € et attribue 3 000 € pour le recrutement du premier salarié dans les
entreprises artisanales.

L'artisanat en Poitou-Charentes

Avec près de 33 000 entreprises (2 entreprises régionales sur 5) et plus de 66 665 salariés, dont 38 % dans le secteur du bâtiment, 24 % dans les
transports et 16 % dans l'alimentation1, l'artisanat représente une part très importante dans l'activité économique de la région.


Parfois fragilisées par la crise, les entreprises cherchent à obtenir de nouveaux marchés grâce à des démarches d'innovation ou en se tournant vers
l'international. Ces démarches de diversification sont souvent freinées par les difficultés d'accès au financement, une formation des dirigeants et des salariés
encore trop faible, des capacités en ressources humaines à renforcer et des difficultés des dirigeants à recruter le premier emploi...
La Région accompagne donc les artisans et les TPE dans leur développement grâce à différentes mesures comme le Dispositif d'Appui au
Recrutement dans l'Artisanat mais aussi le Coup de Pouce TPE, qui permet de financer des projets d'investissements de modernisation, de capacité et de
croissance, d'informatisation, d'accessibilité des personnes à mobilité réduite, des investissements liés à des évolutions intérieures des locaux (travaux de
second oeuvre), mise aux normes des locaux d'activités (hors travaux de sécurité).

Mot(s) clé(s) : Région
Créé le 10 juil. 2014
Accès direct à l'article

Installations photovoltaïques de moyenne puissance : Poitou-Charentes en bonne position

La Région Poitou-Charentes, pionnière dans la transition énergétique, s'engage et accompagne des actions concrètes en faveur des économies d'énergie et de la production d’énergie décentralisée, plus proche des sites. L'énergie solaire est l'un des moyens phares pour atteindre ces objectifs ambitieux, Poitou-Charentes étant identifié comme un territoire avec un potentiel solaire important.

Le Plan Solaire Régional, initié en 2008 par Ségolène Royal alors Présidente de Région, a déjà permis l'installation de 1 600 000 m² de panneaux photovoltaïques (pour une production de 233 millions de kWh, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle
de près de 100 000 habitants hors chauffage).
Avec 213 MWc de puissance photovoltaïque raccordée au réseau électrique en Poitou-Charentes au 31 mars 2014, le photovoltaïque est la 2ème source d'électricité renouvelable en région après l'éolien et devant l'hydraulique, soit 2,5 % de la consommation électrique régionale. Il permet également d'éviter le rejet dans l'atmosphère de l'équivalent de 19 000 tonnes de CO2/an.
Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, se réjouit donc de l'annonce faite par Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie : 37 lauréats à l'appel d'offres pour développer des installations photovoltaïques de moyenne puissance sont localisés en Poitou-Charentes. Le cumul des projets retenus représente 7 621 kWc de puissance photovoltaïque. Cette décision s'inscrit pleinement dans la politique volontariste menée par la Région depuis 2004 pour le développement de la production décentralisée d'énergie renouvelable et pour l'autonomie énergétique des territoires et répond à l'objectif du Plan Solaire Régional de 270 MWc en 2015 et 1 450 MWc à l'horizon 2020.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement
Modifié le 9 juil. 2014
Créé le 30 juin 2014
Accès direct à l'article

La Région agit pour les personnes en situation de handicap

Depuis 2004, comme l'a voulu Ségolène Royal, la Région conduit une politique innovante et volontariste qui permet d'améliorer concrètement les conditions de vie des personnes en situation de handicap, jeunes et adultes, et de leurs familles.

Lors de la séance publique du 27 juin, il sera proposé :


L'actualisation de l'Agenda 22
La Région Poitou-Charentes est la première des régions françaises à avoir adopté, le 15 décembre 2008, un « Agenda 22 », cadre pertinent pour conduire une politique transversale, pluriannuelle, participative et partenariale en direction des personnes en situation de handicap sur l'ensemble du territoire.
Dynamique, l'Agenda 22 du Poitou-Charentes s'enrichit chaque année des actions menées par la Région et ses partenaires, ce qui implique de l'actualiser.


L'aide régionale aux entreprises recrutant un salarié reconnu travailleur handicapé

La Région a adopté en novembre 2012 une aide aux entreprises de moins de vingt salariés, non assujetties à l'obligation d'emploi, qui recrutent un salarié reconnu travailleur handicapé en CDI, en complément du versement de l'Aide à l'Insertion Professionnelle par l'AGEFIPH. L'aide est de 4 000 € pour un CDI à temps plein et de 2 000 € pour un CDI à temps partiel. Le dispositif contribue à encourager les petites entreprises, non soumises à l'obligation d'emploi au recrutement de salariés reconnus travailleurs handicapés et à valoriser l'action des employeurs qui recrutent des travailleurs handicapés, le plus souvent sur des emplois de proximité.
Le Poitou-Charentes est la seule Région à avoir mis en place ce type de dispositif qui bénéficie à 39 personnes reconnues travailleurs handicapés travaillant en CDI.
Il est donc proposé de reconduire ce dispositif et de l'élargir aux associations de moins de 20 salariés.


Le Concours Régional « Handicaps et Territoires »


Afin de faire connaître les initiatives réussies en Poitou-Charentes et de mutualiser les expériences, la Région a créé en 2009 le concours régional « Handicaps et Territoires » récompensant les initiatives innovantes réalisées en direction des personnes en situation de handicap par des collectivités publiques et/ou des associations. Ce concours a permis de montrer la diversité et la richesse des initiatives conduites en Poitou-Charentes puisque près de 200 candidatures ont été reçues depuis sa création.
Les lauréats 2013 :
• 1er prix - Catégorie Association : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de
la Vienne (FSCV) (86) : « Dispositifs d'inclusion des enfants en situation de
handicap dans les accueils de loisirs de la Vienne » ;
• 2ème prix - Catégorie Association : Association Handisport Centre-Ouest (HCO)
(86) : PHARES « par de-là le handicap avancer et réussir ses études supérieures » ;
• 1er prix - Catégorie «Encouragement» : Association l'Alambic (16) « Arts pour tous
et bénévol'arts » ;
• 2ème prix - Catégorie «Encouragement» : Association PEGASE (79) : « Intégration
sociale de personnes adultes en situation de handicap par la pratique du handball» ;
• Catégorie « Démarche territoire accessible » : Syndicat Mixte du Pays Thouarsais
(79) : Création d'un « pool » de matériels partagés améliorant le quotidien des
personnes en situation de handicap ;
• Catégorie «Coup de Coeur» : Commune de La Rochelle (17) : Démarche « La
Rochelle accessible ».

Dans la nouvelle édition du concours, il est proposé :
• d'élargir la liste des bénéficiaires aux établissements de santé, médico-sociaux, de
formation et d'enseignement ;
• d'ouvrir la possibilité aux lauréats des concours des années précédentes de pouvoir
concourir pour une nouvelle action 2 ans après l'obtention d'un prix ;
• la création, à titre expérimental, d'un prix spécial du public, sans dotation
financière.
Un comité de sélection, présidé par le Président de Région ou son représentant, et composé de Conseillers régionaux, de représentants des Conseils généraux et des Maires, d'associations représentant les personnes en situation de handicap ainsi que d'une personnalité qualifiée dans le domaine du handicap, sélectionnera les lauréats.

Mot(s) clé(s) : handicap
Modifié le 9 juil. 2014
Créé le 26 juin 2014
Accès direct à l'article

Forum régional de l'environnement : rendez-vous les 14 et 15 juin à Poitiers

Le 10ème forum de l'environnement se tiendra ce dimanche 15 juin de 10h à 19h au Parc de Blossac à Poitiers autour du thème « Partager et faire ensemble ».

Georges Stupar, Vice-Président de la Région Poitou-Charentes sera présent à 11h à l'occasion de l'inauguration du forum régional.
Organisée par la Ville de Poitiers, le GRAINE (Groupe Régional d'Animation et d'Initiation à la Nature et à l'Environnement) et la Région Poitou-Charentes, cette
10ème édition permettra aux acteurs régionaux de l'environnement et du développement durable de sensibiliser le grand public à un comportement
plus responsable et durable pour participer à la préservation de l'environnement.

Dès le samedi 14 juin, une conférence sera proposée de 18h à 20h aux salons de Blossac. sur le thème « Partage et mode de vie collaboratif », en présence d'Anne-Sophie Novel, docteur en économie, journaliste et blogueuse spécialisée dans l'écologie.


Dimanche 15 juin, une trentaine de structures (associations, collectivités...) seront réunis autour de 5 villages thématiques : « j'habite » (éco-quartier, chantiers
participatifs, échange de maison...), « j'apprends » (woofing, couchsurfing, partage de connaissances...) , « je me nourris » (jardins partagés, composteurs partagés, circuits-courts...), « je me déplace » (vélo-partage, auto-partage, covoiturage...) et « j'utilise » (troc, dons, réparations...).

Cette éco-manifestation qui s'inscrit dans la politique d'excellence environnementale de la Région accueillera également des artistes (comédienne, artiste plasticienne, photographe, musicien...) pour des animations festives telles que la création d'une oeuvre d'art à base de cartons et d'objets personnels, la présence d'un manège activé par la force humaine (pédalage), ou encore d'une chorale.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 13 juin 2014
Accès direct à l'article

« Coup de jeune » sur le Portail !

A l'occasion du lancement du « chéquier régional jeunes 2014 », la Région Poitou-Charentes met en ligne une nouvelle version du Portail Jeunes, l'info des 15-25 ans dans la Région.
A découvrir sur :

Accessible sur tout support numérique (ordinateur, tablette, mobile...) et fort d'un graphisme modernisé, d'une information simplifiée avec de nouvelles photos et d'un nouvel espace d'actualités, le portail, entièrement réalisé en interne, recense toutes les informations pour les lycéens, apprentis, étudiants...

Avec plus de 130 articles bientôt en ligne, les jeunes trouveront tout pour étudier, se former, se déplacer, trouver un emploi... mais aussi pour se divertir, bouger malin ou préserver leur santé...
De nouvelles rubriques et de nouveaux outils sont également à leur disposition :

  • un moteur de recherche pour accéder aux aides de la Région
  • des rubriques « Pacte pour l'Emploi des Jeunes » et « Fête des talents lycéens » pour valoriser ces dispositifs régionaux mis en place pour les jeunes.
Depuis le site, les lycéens peuvent notamment commander dès à présent leur chéquier régional jeunes qui leur permet de bénéficier de 2 chèques-livres de 35 € chacun, d'un ticket sport de 25 € et d'un ticket culture de 25 €.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 27 mai 2014
Accès direct à l'article

La Région lance un nouveau Catalogue régional de formation des bénévoles, co-réalisé avec les associations de Poitou-Charentes

Pour répondre aux besoins partagés par les bénévoles associatifs, la Région Poitou-Charentes propose une nouvelle offre de formation visant à mobiliser en 2014 plus de 1200 personnes engagées dans la vie associative.

Cette offre est recensée au sein d'un nouveau Catalogue régional de formation structuré autour de 3 grands thèmes :

  • la gestion et le fonctionnement de l'association (montage de dossier de subvention, gestion d'un budget, responsabilité des dirigeants, fonction employeur, projet associatif, communication sur ses actions, renforcement des partenariats...) ;
  • le développement de compétences techniques ou spécialisées (accompagnement de personnes fragiles ou en difficultés, sécurité dans le
  • spectacle vivant, création d'un événement, animation d'une sortie nature, mise en place de projets européens pour les jeunes...) ;
  • les priorités régionales, l'actualité et la société (le comportement à a consommation, l'économie sociale et solidaire, l'organisation d'un projet intergénérationnel, l'accès aux loisirs et aux vacances pour tous, la réforme scolaire et le sport...).

 

Les formations sont organisées sur tout le territoire de Poitou-Charentes et durent de 1 à 5 jours. Les demandes d'inscriptions se font directement auprès des associations organisatrices dont les contacts sont référencés dans le Catalogue (inscriptions gratuites pour les bénévoles actifs ou ponctuels et, plus largement, pour les adhérents d'associations de Poitou-Charentes).
78 modules de formations sont présentés dans le Catalogue régional, soit plus d'une centaine de journées de formations proposées en 2014. Cette offre devrait être enrichie par de nouveaux modules à compter de septembre 2014. Les associations de Poitou-Charentes peuvent enrichir ce Catalogue lors des phases d'ouverture de l'appel à projets « Accompagner les bénévoles dans le cadre d'un programme régional de formation en Poitou-Charentes ».

Ce Catalogue régional est d'ores et déjà disponible au format pdf et sous une forme interactive sur le site Internet de la Région : www.poitou-charentes.fr

Depuis 2004, la Région Poitou-Charentes répond aux besoins de formation des bénévoles et des associations susceptibles de favoriser l'émergence d'une culture commune, le développement de compétences individuelles et de synergies locales au service du maintien de la vie associative et, plus largement, de l'encouragement des solidarités, des coopérations et de l'implication citoyenne. La Région Poitou-
Charentes fait partie des régions de France les plus actives dans ce domaine.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 26 mai 2014
Accès direct à l'article

Le marais Poitevin retrouve son label de Parc Naturel Régional

Ségolène ROYAL, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie vient de signer le décret de labellisation du Marais Poitevin publié ce jour au Journal Officiel. Ce label est le résultat de longues années d'efforts qui ont associé les collectivités, les habitants et l'ensemble des acteurs locaux pour défendre ce territoire exceptionnel qui fait partie de notre patrimoine commun.

Ségolène ROYAL se bat pour ce territoire depuis plus de 20 ans: « ce label n'est pas une fin en soi, disait-elle en 2013 lors de sa venue dans le marais, c'est un souffle pour l'ensemble du marais, du coeur de la Venise Verte jusqu'à l'océan ; c'est un élan pour tous ceux qui défendent le marais. (…) Il faut cultiver la diversité des territoires. Il faut recréer de la valeur ajoutée localement, par le soutien
aux filières courtes et de qualité. Cela générera des emplois et du lien social et participera activement à la préservation de l'environnement. Il faut faire revivre les campagnes ! »


C'est la raison pour laquelle en 1992, Ségolène ROYAL alors députée des Deux-Sèvres, a sollicité l'intervention de François MITTERRAND qui a aussitôt lancé une politique de Grands Travaux (près de 10 millions d'euros engagés dans les grands travaux) « pour défendre en commun un bien inestimable ».


Depuis 1993, de nombreux chantiers ont été engagés et c'est toute une population qui s'est mobilisée pour un tourisme diffus et de qualité, une agriculture, la polyculture – élevage, respectueuse de l'environnement, un artisanat renouant avec les savoir-faire de nombreux maraîchins...


En 2004, Ségolène ROYAL alors Présidente de la Région Poitou-Charentes et du syndicat mixte du parc du Marais Poitevin a engagé avec Jacques AUXIETTE, Président de la Région Pays de la Loire, la reconquête du label Marais Poitevin.


La Région Poitou-Charentes a fortement investi sur ce territoire depuis 2004 avec des actions concrètes telles que :

  • la restauration en prairies de 2000 hectares ainsi rendus à l'élevage
  • la création de 350 ponts
  • la réhabilitation de 8000km de canaux
  • la restauration du patrimoine bâti
  • la création de 75 parcs de contention pour les animaux
  • l'installation de 350km de clôtures
  • la restauration de friches industrielles pour leurs redonner une nouvelle vocation économique comme l'ouverture de la biscuiterie-chocolaterie dans l'ancienne laiterie de Coulon
  • le développement du potentiel touristique (14 embarcadères, 800km de pistes cyclables)
  • la labellisation du marais poitevin comme destination touristique européenne d'excellence
  • Et surtout, la création d'un Établissement Public afin de coordonner la gestion de l'eau, celle-ci devant être irréprochable et exemplaire.

 


La mobilisation de tous les acteurs a ainsi permis la préservation et la reconquête du Marais mais aussi une revitalisation économique avec notamment une augmentation de 25% de la fréquentation touristique.
Cette labellisation est la reconnaissance du travail fait depuis 10 ans et est un excellent encouragement à poursuivre nos efforts pour l'excellence environnementale et économique de ce territoire et pour la préservation de la biodiversité remarquable des différents milieux de ce territoire, aux côtés tous les acteurs du Marais.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 21 mai 2014
Accès direct à l'article

Aide à l'emploi : la Région engagée dans le développement des Groupements d'Employeurs

Mardi 20 mai, Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, était à Châtellerault pour la pose de la première pierre du local regroupant le Groupement Local pour l'Emploi (GLE) et le Groupement d'Employeurs pour l'Insertion et la Qualification dans l'industrie (GEIQ INDUSTRIE) : agroalimentaire, Automobile, aéronautique, plasturgie, chimie etc...
A cette occasion, a été lancée une marque commune « Solution Compétences Poitou-Charentes » pour promouvoir ces Groupements
d'Employeurs
auprès des entreprises et de la population :
  • Le GEIQ INDUSTRIE : Créé en 2013 et soutenu par la Région à hauteur de 56 000 €, l'objectif est d'accompagner 20 demandeurs d'emploi à une reconversion ou à l'acquisition d'une première expérience professionnelle grâce au Tutorat Tremplin Insertion et à l'engagement des entreprises du territoire*.
  • Le GLEME 86&17 : se compose de 132 entreprises adhérentes (principalement l'agroalimentaire, la métallurgie, le textile, la plasturgie, la chimie) et de 145 salariés dont 13 jeunes de moins de 26 ans, 13 seniors de plus de 50 ans et 51% de femmes. Grâce aux aides de la Région, ce sont 89 emplois à temps partagé qui ont pu voir le jour.

Par ses dispositifs, la Région Poitou-Charentes lutte contre le chômage et l'exclusion sociale en s'appuyant sur les filières d'excellence pour le développement de la compétitivité des entreprises.
La Région pourra compter sur « Solution Compétences Poitou-Charentes » pour faciliter l'ambitieux plan de recrutements de la filière aéronautique et chimie verte :
renforcement des Emplois Tremplins, aide au recrutement des jeunes, des seniors, des femmes et des personnes peu ou pas qualifiées, avec par exemple, le développement des Groupements d'Employeurs.

*Liste des entreprises adhérentes au GEIQ : ARI (Châtellerault), ATLANTIQUE ALIMENTAIRE (La Rochelle), GLE (Naintre), ITRON (Chasseneuil du Poitou), BILFINGER (Availles en Châtellerault), MANIP'SAS (Loudun), MONDELEZ INTERNATIONAL (Saint Genest d'Ambière), SAFT (Poitiers), STIVENT INDUSTRIE (Mirebeau), UIMM.

Mot(s) clé(s) :
Modifié le 27 mai 2014
Créé le 20 mai 2014
Accès direct à l'article

Fonds Européens : Réunion de travail de Ségolène Royal avec les chambres d'agriculture pour leur présenter les projets de gestion des fonds européens.

La Présidente de la Région Poitou Charentes, Ségolène Royal, a rencontré ce vendredi 11 avril, le Président de la chambre régionale d'agriculture et les représentants des 4 chambres départementales pour leur présenter la maquette FEADER 2014 – 2020 .
Cette rencontre intervient dans une phase de changement important pour le monde agricole lié au transfert de l'autorité de gestion sur le FEADER pour la période 2015 – 2020.
La Région devient désormais un partenaire essentiel du monde agricole, puisque son autorité de gestion porte désormais sur un budget total de 552 M€ (+50% d'augmentation par rapport à la programmation antérieure). En plus, ce sont des programmes qui visent à accompagner le changement du monde agricole, forestier, et rural en général, pour les années à venir.
Ce changement impacte à la fois sur :
  • La Région qui doit prendre toutes les dispositions pour exercer cette responsabilité dans de bonnes conditions à partir de janvier 2015 ;
  • L’État qui assurera la gestion transitoire des dossiers pour l'année 2014 afin de ne pas retarder l'installation de jeunes agriculteurs et de projets bénéficiant des aides agri-environnementales ;
  • Les institutions agricoles qui doivent désormais intégrer la régionalisation du développement rural, synonyme d'orientations différenciées d'une région à une autre, d'une plus grande innovation, et qui va nécessiter avant tout de prendre en compte les orientations de la Région pour envisager un partenariat opérationnel.

Aussi cette rencontre est le point de départ d'un nouveau cycle de relation entre la Région et les Chambres d'agriculture. Et chacun peut s'exprimer sur la façon dont il envisage ce partenariat.
Pour la Région, qui va désormais toucher une part importante des agriculteurs, le partenariat avec les chambres d'agriculture est une option souhaitée qui peut permettre de donner une plus grande ampleur à ses orientations. Cette option est d'ailleurs conforme aux missions des chambres d'agriculture qui sont des établissement publics qui représentent l'agriculture et de la forêt de toute la région.
La Région est en effet particulièrement attachée à promouvoir au travers de ces programmes les orientations qu'elle impulse depuis plusieurs années :

  • le maintien des activités d'élevage : 50% des crédits de la maquette y sont affectés (ICHN, bâtiments d'élevage,...),
  • l'amélioration de la qualité de l'eau
  • l'installation des jeunes agriculteurs avec une aide aux petites exploitations,
  • le développement de l'agriculture biologique, avec l'objectif de doublement des surfaces pendant la programmation,
  • la transformation locale des productions agricoles régionales,
  • la promotion des circuits courts,
  • le développement des unités de méthanisation et des énergies renouvelables dans les exploitations ...

 

La Région renforcera son soutien aux filières avec un budget total de 552 M€ (+50% d'augmentation par rapport à la programmation antérieure). Ces programmes comportent une grande variété de mesures au bénéfice des agriculteurs, des forestiers, des
industries agro-alimentaires, qui sont élaborées en concertation avec les organisations professionnelles, avec un effort particulier sur l'emploi.
A l'issue de cette rencontre, Ségolène Royal a fait part de sa volonté « de renouveler le partenariat entre la Région et les chambres d'agriculture pour améliorer la performance de l'agriculture de Poitou-Charentes au bénéfice de la qualité des produits, de la qualité
de l'environnement et de la qualité de vie de tous ».


Une Conférence régionale agricole se tiendra le 28 avril prochain pour discuter avec l'ensemble des représentants de filières des orientations FEADER.

Mot(s) clé(s) : agriculture , europe
Créé le 14 avr. 2014
Accès direct à l'article

La Région encourage les projets lycéens autour du départ de l'Hermione vers les Etats-Unis en 2015

La Région Poitou-Charentes est partenaire depuis son lancement en 1997 de la reconstruction de la frégate Hermione qui emmena Lafayette en Amérique en 1780 pour soutenir les colons américains dans leur guerre d'indépendance contre l'Angleterre.

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, très engagée dans ce projet, souhaite soutenir des initiatives éducatives et culturelles au sein des lycées de la région.

Rencontre entre lycéens français et américains avec le Consul des Etats-Unis
Vendredi 11 avril, 14h
site de l'Hermione à Rochefort
en présence de Marie-Laure Tissandier, conseillère régionale,
Patrick Ancel, proviseur du Lycée Dautet de La Rochelle,
Jean-Louis Phlippoteau, proviseur du LISA à Angoulême,
Michel Runigo, directeur du Lycée de la Mer de La Rochelle.


Cette rencontre entre des lycéens de la région et des lycéens américains est organisée dans le cadre d'un échange de correspondants.
La Région Poitou-Charentes profite de cette visite à Rochefort pour lancer son appel à projets culturels et éducatifs « Accompagnement du voyage de l'Hermione aux Etas-Unis au printemps 2015 ».
Cet appel à projets invite les établissements scolaires et les différents partenaires des territoires à concrétiser des actions éducatives, culturelles, artistiques, techniques et professionnelles avec des établissements américains. L'objectif étant l'acquisition de compétences linguistiques, historiques et citoyennes.
Voici quelques exemples de projets proposés par 3 lycées qui pourraient voir le jour :

  • le lycée Jean Dautet de La Rochelle travaille sur un projet en partenariat avec leurs correspondants américains (ville située dans l'Etat de New-York) ;
  • le lycée maritime et aquacole de la Rochelle souhaite embarquer sur la frégate quelques lycéens en formation maritime, suivre le périple de l'Hermione par un groupe d'autres lycéens navigant sur un voilier financé par la Région, former à la sécurité maritime les volontaires au voyage, lier un partenariat avec n lycée ou une école maritime américaine ;
  • le lycée de l'image et du son à Angoulême propose une captation de 10 mn sur la fabrication, le transport et l'installation des canons de l'Hermione, et la réalisation de bornes interactives présentant des photos, vidéos et textes sur la frégate et son capitaine Lafayette qui pourraient être proposées aux partenaires consulaires et aux lycées partenaires américains.
Mot(s) clé(s) : culture , éducation , Hermione
Modifié le 30 sept. 2014
Créé le 11 avr. 2014
Accès direct à l'article

Inauguration de l'unité de méthanisation CAP'TER à Saint Varent : Poitou-Charentes, territoire de l'excellence environnementale pour la production d'électricité verte

La Région développe et soutient la filière méthanisation depuis 2006. Elle a adopté en 2012 le Plan régional de développement de la méthanisation pour plusieurs raisons : la création d'emplois dans les filières vertes et développement de l'activité des PME de cette filière, la diversification des revenus des exploitations d'élevage, la valorisation de la matière organique dans les systèmes et autonomie en protéines des exploitations, la contribution concrète à la transition énergétique et à l'autonomie énergétique des territoires.
Véritable projet de territoire, intégré et en lien avec l'ensemble des acteurs locaux, la nouvelle unité de méthanisation Cap'Ter Méthanisation, située à Saint Varent dans les Deux-Sèvres et inaugurée ce jour, a bénéficié du soutien de la Région à hauteur de près de 250 000 €, dont la moitié attribuée dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).
Cette nouvelle unité de méthanisation permet de valoriser près de 9 000 tonnes de fumier et 2 000 tonnes de menues pailles récoltées pendant les moissons, par an. La production d'énergie de l'unité de méthanisation s'élève à 3 302 kWh électriques par an, soit l'équivalent de l'alimentation de 943 foyers en électricité. La chaleur est également valorisée et représente le chauffage de 320 maisons. La biomasse agricole est collectée en circuit court dans un rayon de 5 km et 100 % des apports sont d'origine agricole.
Aujourd'hui, plus de 70 unités de méthanisation, de taille et de portage différents, sont en fonctionnement ou en construction en Poitou-Charentes, majoritairement soutenus par la Région à travers le Fonds Régional d'Excellence Environnementale Poitou-Charentes (FREE).
D'ici 2020, la Région se donne comme objectif ambitieux d'atteindre une production d'énergies renouvelables représentant 26 % de sa consommation énergétique.
---
La méthanisation est un procédé qui répond aux enjeux de la réduction des consommations d'énergie. Elle permet d'utiliser la matière organique et d'obtenir du biogaz, énergie 100 % renouvelable. La chaleur produite grâce à la méthanisation est ensuite valorisée (usage domestique, agricole et/ou industriel, voire en électricité par cogénération).

Mot(s) clé(s) : agriculture , croissance verte , environnement
Créé le 10 avr. 2014
Accès direct à l'article

Énergies Marines : la Région présente au salon Thétis Énergies Marines Renouvelables à Cherbourg

La politique énergétique de la Région se situe au coeur des enjeux de la conversion écologique de l'économie et la croissance verte pour l'emploi en Poitou-Charentes. D'ici 2020, l'objectif est d'atteindre une production d'énergies renouvelables représentant 26% des consommations énergétiques régionales. La production de 7% d'énergies marines permettrait, en outre, d'éviter l'émission de 121 800 tonnes de CO2 chaque année.
Dans le prolongement du Forum Régional des Énergies Marines qui s'est déroulé le 14 novembre dernier à la Rochelle, la Région sera présente au salon Thétis EMR qui aura lieu les 9 et 10 avril à Cherbourg (Manche) à la Cité de la mer.
Le salon Thétis est une manifestation de dimension européenne spécialement dédiée aux Énergies marines renouvelables. Thétis EMR a été créé par des océanographes pour encourager les initiatives technologiques, économiques et industrielles afin de contribuer à
structurer la filière des énergies marines renouvelables.
Le programme de ces 2 jours de conférences et de rencontres entre professionnels permettra d'appréhender les enjeux des énergies marines renouvelables et de favoriser leur développement.
Vous pourrez retrouver la Région Poitou-Charentes sur le stand B30 et découvrir les 7 candidats retenus dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt Développement des énergies marines.
L'accès au salon est gratuit pour les visiteurs, participants aux conférences et au rendezvous d'affaires.
Salon Thétis : www.thetis-emr.com
Mot(s) clé(s) : Région , économie , énergie
Créé le 9 avr. 2014
Accès direct à l'article

« Docs d'ici » : la Région et France 3 s'associent pour valoriser le film documentaire du 7 au 10 avril en Poitou-Charentes

La Région Poitou-Charentes soutient la troisième édition de « Docs d’ici », événement organisé en partenariat avec France 3 le mardi 8 avril au Moulin du Roc à Niort de 9h15 à 22h.

Terre de cinéma, la Région Poitou-Charentes soutient la production et les festivals de documentaires mais aussi les courts et longs métrages, les films de fictions longues et l'animation multimédia tels que le documentaire de Jacques Malaterre « Le plus beau pays du monde » tourné en partie dans le Marais poitevin, « Ernest et Célestine » (césar du meilleur film d'animation 2013) ou encore « L'accordeur » d'Olivier Treiner (césar 2012 du meilleur court métrage).

« Docs d'ici » valorise les films documentaires, genre cinématographique qui procède du journalisme, tout en étant à la fois révélateur et oeuvre artistique. Ces
documentaires ouvrent notre connaissance sur la société en mouvement, en Poitou-Charentes et au-delà des frontières.

Ouvert à tous et gratuit, « Docs d’ici » est aussi une très bonne occasion de voir l’information sous un angle différent, de réfléchir et d’échanger avec des
professionnels tout en profitant des plus belles images des territoires et de leurs habitants.

Parmi les nombreux documentaires réalisés dans la région, 7 seront présentés entre le 7 et 10 avril en présence des réalisateurs et permettront d’engager le débat sur des sujets économiques, culturels et sociétaux. Seront diffusés notamment « Louisbourg, un rêve d'Amérique » ou encore « Jean-Richard Bloch, la vie à vif ».

Mot(s) clé(s) : cinéma
Modifié le 14 avr. 2014
Créé le 7 avr. 2014
Accès direct à l'article

Bien manger dans les lycées, la Région s'y engage

Plus de 8 millions de repas servis chaque année dans les lycées, 75 cuisines autonomes, près de 500 agents de la Région dédiés à la restauration dans les lycées, le choix de privilégier des circuits courts, le soutien à l'agriculture biologique... par ses actions en faveur d'une alimentation de qualité, la Région encourage l'éducation au goût.

Le 3 avril, c'est dans le cadre du lycée Kyoto que Ségolène Royal a rencontré les chefs de cuisine et les responsables de restauration pour évoquer plusieurs thématiques :

  • garantir l'accès à la restauration pour tous les élèves ;
  • privilégier les circuits d'approvisionnement de proximité (produits issus des filières agricoles régionales sous signes officiels de qualité, fermiers ou durables) ;
  • assurer la qualité gustative et nutritionnelle des repas servis aux élèves en diversifiant l'offre alimentaire (produits frais et de terroir), en garantissant les équilibres nutritionnels, en réduisant l'adjonction de sel et de matières grasses dans les préparations culinaires;
  • lutter contre le gaspillage alimentaire (sensibiliser les élèves au tri sélectif, adapter les portions...).

 

En point d'orgue de cette rencontre, la perspective d'un partenariat entre les chefs de restaurants des lycées et les chefs de cuisine des « Tables Gourmandes » (association de 43 restaurants gastronomiques sélectionnés par les principaux guides culinaires).
L'objectif de ce partenariat est de réaliser des demi-journées d'échanges sous forme d'interventions autour des produits régionaux et de terroir. Le partenariat porterait également sur la co-élaboration de « fiches recettes régionales » adaptées à la restauration collective et la déclinaison en journée « tables gourmandes en lycée » coordonnée par la Région (date prévisionnelle septembre 2014).

Mot(s) clé(s) : agriculture , environnement , jeunes , santé
Modifié le 14 avr. 2014
Créé le 4 avr. 2014
Accès direct à l'article

Poitou-Charentes, n°1 de l'énergie renouvelable pour la quatrième année consécutive !

Qualit’EnR, organisme qui gère les qualifications dans le domaine des énergies renouvelables, a réalisé son « palmarès des régions » les plus qualifiées en matière d'énergies renouvelables.

Il ressort qu'en 2013, le Poitou-Charentes signe une belle performance, prenant :
• les premières places pour les entreprises labellisées QualiPV (solaire photovoltaïque) et les entreprises Qualibois (bois énergie),
• la troisième place pour les entreprises Qualisol (solaire thermique).

Ce résultat est rendu possible par le dynamisme des entreprises de la région, résolument engagées dans ces labellisations, et par les politiques d'accompagnement menées par la Région en matière de développement des énergies renouvelables.

Poitou-Charentes arrive à la 1ère place avec 341 entreprises qualifiées, devant l'Auvergne et la Corse.

En savoir plus sur les actions de la Région en matière d'énergies renouvelables :
http://www.poitou-charentes.fr/environnement/air-energie-dechets-transports

En savoir plus sur Qualit'enR : http://www.qualit-enr.org

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , énergie
Modifié le 14 avr. 2014
Créé le 4 avr. 2014
Accès direct à l'article

Journées européennes des métiers d'art : le temps de la création en Poitou-Charentes

A l'occasion des 8èmes journées européennes des métiers d'art, la Région se mobilise. Les journées européennes des métiers d'art, organisées par l’Institut National des Métiers d’Art, invitent à pousser les portes des ateliers pour assister à des moments de création uniques.

En Poitou-Charentes, plus de 80 ateliers ouvriront leurs portes pour proposer ateliers de démonstrations, expositions-ventes, sensibilisation aux métiers d'art et rencontres avec les artisans, par exemple :
• à St Amant-de-Boixe, une vingtaine d'artisans d'art partageront leur passion et leur métier,
• à Poitiers, la Mission Régionale Métiers d’Art, portée par la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat, fera découvrir le travail de
professionnels des métiers d’art engagés dans la formation et la transmission au Rectorat.

En s'appuyant sur l'expertise et le réseau de la Chambre Régionale des Métiers et de
l’Artisanat, la Région Poitou-Charentes agit pour
le développement et la promotion des métiers d'arts qui comptent, en région, plus de 1200 artisans dans 7 principaux secteurs (bois, textile-mode-cuir, métal, terre-pierre-verre, patrimoine, bijouterie-joaillerie-horlogerie et autres savoir-faire) ;
la transmission des savoir-faire : 1200 élèves sont répartis dans les 12 établissements scolaires spécialisés et 264 apprentis dans les 8 centres de formation consacrés aux métiers d'art en région ;
et la valorisation des compétences régionales : la Région a notamment soutenu la participation de 14 artisans d'art de Poitou-Charentes
au Festival de Mascate au Sultanat d'Oman en février dernier.
Retrouvez la liste des ateliers ouverts dans les 4 départements de la Région Poitou-Charentes sur le site officiel des Journées Européennes des Métiers d’Art :
www.journeesdesmetiersdart.eu

Mot(s) clé(s) : culture , emploi
Modifié le 14 avr. 2014
Créé le 4 avr. 2014
Accès direct à l'article

Conférence Régionale Aéronautique, réunion de travail avec les entreprises de la filière jeudi 27 mars

Ségolène ROYAL, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a rencontré hier les entreprises et partenaires de la formation intervenant dans la filière aéronautique. Avec 150 entreprises et 9 000 emplois directs et indirects, la Région Poitou-Charentes figure au 7ème rang des régions de France.

Pour ce secteur d'avenir, créateur d'emplois, la Région Poitou-Charentes a dès 2013 noué des partenariats avec AEROTEAM, groupements d'entreprises de l'aéronautique n région en soutenant financièrement leur participation au salon du Bourget, vitrine nternationale des savoirs faire de ce secteur.
Les échanges avec les acteurs de la filière ont permis de faire émerger de nouvelles listes de travail, notamment en matière de formation et de développement de l'apprentissage.
La Présidente de Région s'est dite favorable à :

  • la mise en place de bourses aux étudiants pour intégrer les formations du secteur de l'industrie, qui souffre aujourd'hui d'un manque d'attractivité ;
  • étudier un nouveau partenariat pour une présence plus forte des entreprises régionales pour le salon de l'aéronautique du Bourget 2015.
Plus d'infos sur : http://www.poitou-charentes.fr/content-alfresco-portlet/document?uid=670ccd46-b65e-11e3-91e0-0b097c7932ef

Mot(s) clé(s) : économie
Créé le 28 mars 2014
Accès direct à l'article

15 ans d'efforts pour sauvegarder une des 1ères zones humides d'Europe : le Marais Poitevin récupère son label de Parc naturel

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, se réjouit que le syndicat mixte interrégional du Marais Poitevin récupère son label de Parc Naturel Régional, résultat de plus de 15 années de combat pour ce territoire emblématique et ses habitants. Philippe Martin, Ministre de l'Ecologie l'a appelée pour lui en faire part.

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, se réjouit que le syndicat mixte interrégional du Marais Poitevin récupère son label de Parc Naturel Régional, résultat de plus de 15 années de combat pour ce territoire emblématique et ses habitants. Philippe Martin, Ministre de l'Ecologie l'a appelée pour lui en faire part.

Ségolène Royal se bat pour ce territoire depuis plus de 20 ans :

  • en s'opposant au passage de l'autoroute en pleine zone humide,
  • et en travaillant, sur décision de François MITTERRAND, à l'engagement du Marais Poitevin dans les grands travaux de 1992 (près de 10 millions d'euros engagés dans les grands travaux).

Il y a 20 ans, Ségolène Royal créait le syndicat des grands travaux pour le Pays du Marais Poitevin.
De nombreux chantiers ont été engagés faisant la fierté des communes du Marais et de leurs habitants.
En 2004, en étroite collaboration avec la Région Pays de la Loire, la Présidente du Parc du Marais Poitevin et de la Région Poitou-Charentes a engagé la reconquête du label pour le Marais Poitevin.
L'avis positif du Conseil National de Protection de la Nature reçu ce jour sur la labellisation du Parc Naturel Régional est la reconnaissance du travail effectué pendant toutes ces années.
Il est aussi un excellent stimulant pour poursuivre vers l’excellence environnementale et économique de ce territoire. Les deux régions mettent
déjà en oeuvre des actions de préservation et de revalorisation du Marais et le bilan est largement positif avec :

  • la reconquête de 2 000 ha de prairies,
  • 8 000 kms de canaux réhabilités,
  • 25 % d’augmentation de fréquentation touristique,
  • et la revitalisation économique avec, par exemple, 20 emplois créés à l'ancienne laiterie de Coulon.

 

Mot(s) clé(s) : environnement
Créé le 20 mars 2014
Accès direct à l'article

Création d'emplois culturels et soutien aux intermittents du spectacle : la Région Poitou-Charentes en action

Parce que la culture est un secteur fondamental de notre économie qui contribue à l'expression de la créativité et l'émergence de nombreux talents, et parce qu'elle constitue une source d'épanouissement pour chacun d'entre nous, notamment pour les plus jeunes, Ségolène Royal a engagé une politique régionale qui vise à développer une économie de la culture créative et solidaire.
Fondée sur un principe de co-construction avec les acteurs culturels, la Région met en place depuis 2004 des actions reposant principalement sur le soutien à l'emploi et à l'économie culturelle ainsi que sur la démocratisation de l'accès à la culture. Malgré la crise, elle a maintenu ses efforts pour une politique volontariste de soutien à la création et à la diffusion culturelle et à l'emploi artistique. Tout cela avec le souci constant de la pérennisation des emplois. Parmi ces actions, on peut notamment retenir :
  • le soutien aux compagnies conventionnées avec la Région : 54 compagnies accompagnées en 2014, favorisant l'emploi de 614 artistes, 86 administratifs et 190 techniciens. Cette action permet à ces équipes artistiques de dégager un volume de chiffres d'affaires de plus de 8,7 M€ ;
  • le soutien aux artistes en résidence sur les territoires et dans les établissements scolaires, tous champs artistiques confondus, pour accompagner la création avec 20 projets accompagnés dans les lycées pour l'année 2013 et 35 en 2014. Deux enveloppes sont ainsi accordées : l'une pour la rémunération des artistes et l'autre pour l'hébergement, la restauration et la diffusion des spectacles. Par ailleurs 28 résidences de créations ont été soutenues en 2013 ;
  • les Nuits Romanes qui, pour l'année 2013, ont rassemblé autour de 160 soirées 130 compagnies (soit 609 artistes et 111 techniciens) dont 54% issues de la région, et 43 prestataires pour la mise en lumière ;
  • le soutien à près de 300 festivals répartis sur l'ensemble du territoire ;
  • la création de Poitou-Charentes Cinéma pour l'aide à la production et à la diffusion et le soutien à la filière de l'image à travers notamment la Vallée des Images qui compte plus de 19 500 salariés pour 1119 établissements (emballage, packaging, édition, imprimerie, multimédia, internet, audiovisuel, bande dessinée, image animée) ;
  • la création des animateurs culturels dans chacun des lycées de la région pour accompagner les jeunes dans la réalisation de leurs projets culturels et artistiques ;
  • l'accompagnement aux 3 grands orchestres régionaux : l'Orchestre Poitou-Charentes, Ars Nova et l'Orchestre des Champs Elysées ;
  • le soutien à 44 groupes de musiques actuelles dans le cadre du plan dédié 2010-2013 ;
  • le soutien à la formation avec par exemple l'Ecole Européenne Supérieure de l'Image (EESI) d'Angoulême-Poitiers, le Centre d'Etudes Supérieures de Musique et Danse à Poitiers, et les conservatoires dans le cadre du cycle d'enseignement professionnel initial (CEPI).
Il est enfin à noter qu'on compte chaque année plus de 9000 intermittents employés en Poitou-Charentes dans le champ du spectacle vivant et des activités culturelles, dont 4000 résidents sur le territoire.

Mot(s) clé(s) : emploi , culture
Modifié le 14 avr. 2014
Créé le 28 févr. 2014
Accès direct à l'article

9ème forum formation : la qualification en débat

Le 9e Forum Formation, organisé par la Région Poitou-Charentes, aura lieu le jeudi 20 février au Théâtre Jean Ferrat à Ruelle Sur Touvre. Ce forum participatif à destination des professionnels de la formation est un temps privilégié de dialogue et d'échanges entre chercheurs et praticiens.

Alors que la notion de qualification apparaît comme centrale dans les débats en cours, la Région Poitou-Charentes a choisi d’en faire le thème du neuvième forum formation. Cette journée est l'occasion de mettre en débat cette notion déjà ancienne mais d'actualité et d’en faire l’objet d’une réflexion ouverte et partagée par les acteurs de la formation.

Tout au long de cette journée, divers thèmes seront abordés tels que la notion de qualification elle-même et ses enjeux, la politique de généralisation de l'accès à une certification, les qualifications individuelles... Expert en droit et politiques de formation, professeurs d'Université et chargé de recherches CNRS se succéderont lors de conférences ou de tables rondes pour apporter leur point de vue sur cette question.
La notion de qualification est présente quand on parle de formation et de recrutement, de salaire et de sécurisation des parcours. Elle est un point sensible car, indissociable de la notion de niveau et elle détermine une série de hiérarchies individuelle, sociale, salariale…
La qualification est perçue comme un signal de compétences par les entreprises qui n'ont jamais autant recruté sur ce critère.
Dès 2002 la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) avait engagé ce retour en force des qualifications, en institutionnalisant la transformation de l'expérience en diplômes et titres réunis dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles.
Sans oublier le principe d’un compte personnel de formation (CPF) « universel, personnel, intégralement transférable et doté d’une ambition qualifiante » qui a été posé dans la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013 et confirmé par les partenaires sociaux dans l’accord sur la formation professionnelle du 14 décembre 2013.

Mot(s) clé(s) : forums participatifs , formation
Modifié le 14 avr. 2014
Créé le 18 févr. 2014
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes au Muscat Festival à Oman

Pour la 2ème année consécutive, la Région Poitou-Charentes est à l’honneur pour représenter la France au Muscat International Folklore and Handcrafts Festival au Sultanat d'Oman. Cette exposition unique au monde, qui réunit plus de 1 500 000 visiteurs, met en valeur l’artisanat. Elle se déroulera du 7 au 23 février 2014, en présence de 14 professionnels régionaux des Métiers d’art.

Selon le souhait de Ségolène ROYAL, Présidente de la Région Poitou-Charentes, une délégation, conduite par Madame Nathalie Lanzi, Conseillère régionale en charge des Métiers d'Art, se rendra à Oman du 8 au 12 février et participera à l’inauguration de l’espace France dédié à Poitou-Charentes, prévue le 9 février 2014.

Cet événement constitue une formidable vitrine pour Poitou-Charentes, permettant de conjuguer talents locaux et filières d’excellence au service de l’économie régionale. Son objectif est d’associer les « savoir-faire » et le « faire savoir » pour contribuer au développement de l’artisanat d’art.
Les Métiers d’art en Poitou-Charentes concernent plus de 1 000 professionnels dans 19 filières et 217 métiers. Cette filière économique bénéficie du soutien de la Région Poitou-Charentes, accompagnée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CRMA).
Cette année, 14 artisans d’art aux savoir-faire variés exporteront leurs œuvres et leur réactivité le temps du salon :

  • Jérôme CLOCHARD, Mosaïste, Fouras (17)
  • Luc ROCKENBAUER, Peintre en décor, Saint Sauvant (17)
  • Martine FORGET, Doreur ornemaniste, Béruges (86)
  • Philippe RIFFAUD THEALLIER, Maître verrier, Ruffec (16)
  • Isabelle ARPAGIAN, Peintre en décor, Courcôme (16)
  • Françoise PARE DAVIAUD, Encadreur, Naintré (86)
  • Lina BONNET, Encadreur, Scorbé-Clairvaux (86)
  • Jérôme HARDUIN, Tapissier décorateur, Jarc (16)
  • Marina GELINEAU, Maître verrier, Poitiers (86)
  • Dominique SAVIN, Ébéniste, Courlay (79)
  • Sylvain RAUD, Sculpteur sur pierre, Saint Jean d'Angély (17)
  • François DESFORGES, Tailleur de pierre, Coulgens (16)
  • Christophe BRET, Ébéniste, Bréville 16)
  • Anne-Marie NABOULET, Émailleur Métal, Montrollet (16)

 

Mot(s) clé(s) :
Créé le 10 févr. 2014
Accès direct à l'article

PLAN REGIONAL TRES HAUT DEBIT « POITOU-CHARENTES INTERNET POUR TOUS » Éducation, culture, santé, emploi Signature du Premier protocole d’accord Etat-Région

Fleur PELLERIN, Ministre en charge de l’Économie Numérique, et Ségolène ROYAL, Présidente de la Région Poitou-Charentes, ont signé ce vendredi 31 janvier un protocole d’accord sur le développement des infrastructures de Très haut débit et des usages. L’État, la Région et les 4 départements ont l'ambition de faire de Poitou-Charentes une région d'excellence numérique, où l'accès aux connaissances du monde et le rayonnement mondial seront facilités par le très haut débit numérique.

Dans le cadre de ce protocole, la Région engage 60 Millions d'Euros, dont 40 Millions d'Euros de fonds européens. L’État accompagnera financièrement la Région et les départements dans le cadre du plan France Très Haut Débit pour un montant d'au moins 60 Millions d'Euros. Ensemble, l’État et la Région agissent pour que le Très Haut Débit numérique soit déployé partout en Poitou-Charentes et que les communes rurales disposent de la même qualité d’accès à Internet que les grandes agglomérations.


La construction des infrastructures en Poitou-Charentes va permettre de générer 1 000 emplois pendant la durée du chantier, une centaine d’emplois pour l’exploitation et la maintenance des réseaux, et le développement des services et usages engendrera un chiffre d’affaires important pour les entreprises régionales avec des emplois induits.


5 priorités d'actions sont décidées pour les usages :


1- Développer l'emploi et la compétitivité des entreprises, avec par exemple des plate-formes
de logistique pour s’approvisionner et vendre leurs produits et services ;


2- Démocratiser l'excellence éducative par l'accès aux connaissances du monde de tous
les jeunes, élèves comme étudiants, contribuant à l’amélioration de leur cursus scolaire et
universitaire, et permettant aussi de réduire l’échec scolaire, en s’appuyant notamment sur le
déploiement d’un Environnement Numérique de Travail (ENT) régional ;


3- Renforcer l'accès aux meilleurs services de santé pour tous et que les personnes âgées
puissent disposer rapidement d’un service d’assistance à distance brisant ainsi leur isolement,
retardant leur dépendance et leur entrée en établissement spécialisé ;


4- Améliorer la qualité des services publics sur l'ensemble du territoire régional en
développant l'e-administration des collectivités et en offrant une qualité de services au plus proche des
usagers ;


5- Démocratiser l'accès à la culture pour que tous les habitants puissent, par exemple, accéder aux musées de Poitou-Charentes et à, au moins, 3 grands musées nationaux dont le Louvre.


Cette signature illustre l'engagement commun de l’État, de la Région et des 4 départements pour le déploiement du Très haut Débit et du numérique dans tous les territoires.

Mot(s) clé(s) : culture , éducation , TIC
Modifié le 7 févr. 2014
Créé le 31 janv. 2014
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes décide d'encourager la création d'emplois dans la filière du livre et de l'image autour de «Livre et lecture , grande cause 2014 »

A l'occasion du Festival International de la Bande Dessinée (FIBD), Ségolène Royal a réuni à Angoulême des éditeurs, des auteurs et des studios de création de films d'animation autour du thème « comment créer des emplois dans ce secteur », où existe en Poitou-Charentes de nombreuses PME rassemblées dans « la Vallée de l'image».

A l'heure où le livre est en situation critique, la Présidente de Poitou-Charentes a décidé d'en faire une grande cause régionale pour soutenir la création et la diffusion avec en point d'orgue la création d'une biennale pour mettre en valeur tous les genres littéraires, placée sous le patronage d'Alberto Manguel.
Plusieurs pistes d'action sont mises en place et un appel à projets a déjà été lancé :


Le soutien à la jeune création :

  • bourses à l'écriture pour les scénaristes ou les binômes dessinateurs/scénaristes en vue de donner les moyens aux auteurs e produire des albums de qualité ;
  • résidences de jeunes auteurs qui seront notamment déployées dans les lycées de Poitou-Charentes parmi les 35 résidences d'artistes prévues en 2014-2015 dans les lycées de la Région ;
  • participation de la Région dans les modes de financement participatif mis en place sur des sites internet d'édition afin de soutenir l'émergence de jeunes auteurs désireux de publier un premier album.


Le soutien à la diffusion :

  • achat d'ouvrages de jeunes auteurs à destination notamment des lycées et des médiathèques en milieu rural afin d'accompagner les éditeurs dans la prise de risque de publier de jeunes auteurs inconnus talentueux ;
  • mobilisation du réseau régional des Librairies Indépendantes Régionales d'Excellence (LIRE) en faveur de la promotion des jeunes talents;


Le soutien à l'articulation de la BD et du cinéma d'animation :

  • prise en charge par la Région d'indemnités de stages pour les dessinateurs de BD dans les studios d'animation en région ;
  • mobilisation accrue du fonds de soutien régional à la production cinématographique et audiovisuelle en faveur des projets d'adaptation de BD au cinéma d'animation.


Enfin, le talent des entreprises régionales sera prochainement mondialement reconnu par la sélection aux Oscars d' « Ernest et Célestine » .

Mot(s) clé(s) : culture
Modifié le 6 févr. 2014
Créé le 30 janv. 2014
Accès direct à l'article

Poitou-Charentes, territoire d'excellence et d'expérimentation en matière de formation

Lundi 13 janvier, Michel Sapin, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue Social, et Ségolène Royal, visiteront à Châtellerault l'entreprise Magneti Marelli, un équipementier automobile présent dans 18 pays qui emploie 700 salariés et compte 29 apprentis, avant de se rendre à l'Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA).

Le choix de Poitou-Charentes de Michel Sapin, dans le cadre du nouveau projet de loi sur la réforme de la formation professionnelle qui sera déposé le 22 janvier prochain à l'Assemblée Nationale, n'est pas le fruit du hasard.


Avec plus de 14 000 apprentis et l'ouverture de plus de 500 nouvelles places sur les métiers qui recrutent chaque année, Poitou-Charentes figure au premier rang des régions en France, au regard de sa population active.


La Région Poitou-Charentes, sous l'impulsion de la Présidente Ségolène ROYAL, a en effet développé depuis 2004 une politique innovante de formation des jeunes et des demandeurs d'emploi, en vue d'améliorer leur capacité à insérer le marché du travail et ainsi d'accompagner la croissance des entreprises.
De cette politique au service de l'insertion professionnelle des plus fragiles par la formation, 10 actions majeures peuvent être retenues :


1/ Le soutien au 800 maîtres d'apprentissage : Faciliter la recherche de contrats d'apprentissage par les jeunes : la Région apporte aux 8000 employeurs régionaux qui accueillent des apprentis un soutien à la fois financier, avec un système de primes financières, et en conseil, au moyen du développement d'un réseau de 16 « développeurs de l'apprentissage » dans les CFA ;


2/ La construction de 3 Campus des Métiers: la Région soutient chaque année pour environ 15 M€ d'investissements dans les CFA. A ce titre, plusieurs opérations de rénovations ou constructions de CFA sont impulsées en Charente (Chasseneuil sur Bonnieure, Barbezieux et Cognac, pour un total de 20 M€), en Charente-Maritime (La Rochelle, pour 40 M€), en Vienne
(Saint-Benoit et Poitiers, pour un total de 7,5 M€) ;Elle soutient également les CFA universitaires et l'apprentissage avant 16 ans dans les lycées publics ;


3/ L'achat des équipements professionnels
La Région achète le 1er équipement professionnel lié à leur formation et leur futur métier aux 14 000 apprentis ;


4/ Le chèque Permis de Conduire – 1200 euros pour tous les lauréats du CAP et du BAC Professionnel (Bilan) ;


5/ L'« Engagement Première Chance » : permet d'accompagner et de préparer jusqu'à 1 000 jeunes en situation d'échec scolaire pour les aider à trouver un emploi en alternance qui leur permet de se constituer une première expérience tout en suivant une formation diplômante ;


6/ La 1ère Région à créer le « Service Public Régional de Formation professionnelle » depuis 2009 : ce service a permis la
formation et le diplôme de plus de 9000 demandeurs d'emploi sur les métiers qui recrutent. L'innovation première de ce Service Public est d'avoir supprimé les sélections à l'entrée des formations pour favoriser l'accès des personnes les plus fragiles, et par un accompagnement individualisé, de permettre d'obtenir une qualification professionnelle;


7/La prise en charge de la formation des Emplois d'Avenir : la Région offre aux jeunes une formation diplômante en alternance avec leur emploi. En partenariat avec les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés(OPCA), ce sont près de 700 formations qui sont proposées aux jeunes en Emplois d'avenir ;


8/ Une formation pour les Grands Chantiers régionaux : la Région permet aux demandeurs d'emploi de rejoindre les Grands Chantiers en région (LGV, Center Parcs) en finançant des formations dédiées. Pour la LGV, 250 personnes ont ainsi bénéficié de ces formations. Pour Center Parcs la même dynamique sera mise en oeuvre ;


9/ Un partenariat unique en France avec Pôle emploi afin de faciliter l'accès des demandeurs d'emploi à la formation ;


10/ L'ouverture de plus de 4 000 places de formations diplômantes dans 19 métiers du secteur sanitaire et social : ces
formations sont ouvertes sur des métiers d'avenir et bénéficient aux jeunes, aux demandeurs d'emploi et aux salariés ;


11/ Un partenariat d'objectifs et de financement avec les Missions Locales : la Région garantit le conseil des jeunes sortis sans qualification de formation initiale et leur orientation vers une reprise d'une formation.


12/ Emplois Jeunes diplômés : La Région apporte une aide financière à l'entreprise pour l'embauche d'un jeune diplômé ;


13/ Mixité des métiers
La Région pilote une campagne « Jeunes filles, osez d'autres métiers »
depuis plusieurs années.


14/ Le compte formation universelle : Dès 2006, la Région Poitou-Charentes a initié le compte formation universelle que les partenaires sociaux viennent de reprendre dans leur accord du 14 décembre 2013.

Mot(s) clé(s) : apprentissage , formation
Créé le 15 janv. 2014
Accès direct à l'article

Création de l'association pour l’Institut de la Chimie Verte

La chimie doit aujourd’hui prendre en compte la maîtrise de l’ensemble du cycle de vie des produits, prévenir les pollutions à la source et mettre au point de nouveaux produits et procédés.

Afin d’accompagner les entreprises dans leur transition énergétique et écologique, la Région souhaite créer une association de préfiguration ayant pour mission de préparer et piloter la création de l’Institut de la Chimie Verte.

Cette association aura pour objectif de :

  • mettre en place la « Vallée de la Chimie Verte » (zone industrielle dédiée à la chimie verte en Poitou-Charentes, pépinière d’entreprises innovantes, renforcement de plateformes technologiques) ;
  • animer le réseau des acteurs de la Chimie Verte en Poitou-Charentes et structurer des partenariats avec les acteurs nationaux ;
  • définir et coordonner le positionnement et l’activité scientifique de l’Institut ;
  • structurer et suivre l’avancement des projets de recherche collaboratifs ;
  • établir le plan de financement et le plan d’affaires prévisionnel des projets portés par l’Institut.

L’association sera constituée de membres fondateurs tels que la Région Poitou-Charentes, le Pôle des Eco-Industries, la SEM Valagro Carbone Renouvelable, le CNRS, les Universités de Poitiers et La Rochelle, l’Union des industries chimiques et la plateforme Suschem. Des partenaires industriels seront également membres.

L’association de préfiguration présente un budget de 140 000€ pour l’année 2014 afin d’assurer le démarrage effectif de l’Institut.

En Poitou-Charentes, le secteur de la chimie associé à la plasturgie représente plus de 5 000 emplois répartis sur environ 116 unités de production, dont une majorité de TPE/PME impliquées dans une chimie fine à haute valeur ajoutée (colorants et pigments, produits azotés, engrais, conditionnement, cosmétiques, peintures, vernis, produits pharmaceutiques…).

Mot(s) clé(s) : croissance verte
Créé le 20 déc. 2013
Accès direct à l'article

Un nouveau Schéma régional des formations pour accompagner la croissance de ce secteur et former 20 000 personnes par an dans les métiers de la santé et de l'action sociale

Afin de répondre aux besoins et aux attentes du secteur sanitaire et social en matière de formation, la Région Poitou-Charentes propose l’adoption du Schéma Régional des formations sanitaires et sociales 2013 – 2017.

Il a pour objectif de former 87 500 personnes actives sur 4 ans, notamment dans les domaines suivants : ambulancier,
auxiliaire de puériculture, masseur-kinésithérapeute, sage-femme, auxiliaire de vie sociale, technicien de l'insertion sociale et familiale, éducateur jeunes enfants...

Les actions contenues dans ce schéma s’articulent autour de 4 axes principaux :

  • développer l’accès à la formation et à la certification ;
  • sécuriser financièrement les parcours de formation : élèves / étudiants,
  • demandeurs d’emploi, salariés et agents publics, contrats aidés ;
  • structurer l’offre régionale des formations sanitaires et sociales ;
  • améliorer la connaissance des relations emploi-formation dans le secteur sanitaire et social.

Aujourd’hui, la Région Poitou-Charentes est la première Région de France pour le développement de l’apprentissage.

Avec 112 300 salariés, l’ensemble du secteur de la santé et de l’action sociale représente 18,5 % de l’emploi en Poitou-Charentes – soit le 1er employeur de Poitou-Charentes. Entre 2002 et 2010, il a connu une croissance de 19,5 %. Cette croissance s’est traduite par la création nette de près de 3 400 emplois dans le sanitaire et de 13 000 emplois dans le social sur cette période (aides à domicile, aides soignantes, infirmiers...).

Le vieillissement de la population et l’amplification des situations précaires sont des facteurs qui impactent directement les métiers du sanitaire et social pour lesquels les besoins en personnel qualifié et formé sont croissants.

Rappelons que lors du Schéma 2009-2012 :

  • 16 000 parcours de formation ont été réalisés ;
  • près de 1 700 personnes par an ont été diplômées sur l’ensemble des certifications financées par la Région ;
  • un poste de développeur pour le CFA a été créé ;
  • un effort financier annuel moyen de 900 000 € de la Région pour sécuriser les parcours de formation depuis 2005.
Mot(s) clé(s) : formation , santé
Créé le 20 déc. 2013
Accès direct à l'article

Trains régionaux : la Région renforce son action pour baisser les prix

La Région poursuit son action pour faciliter les déplacements des habitants de Poitou-Charentes par l'élargissement de la Carte Jeunes aux usagers de 15 ans et la création d'un tarif spécial à 10€ par trajet pour se rendre aux festivals.

La Carte Jeune à partir de 15 ans

Grâce à la carte Jeunes, près de 10 000 jeunes de Poitou-Charentes bénéficient de 50% de réduction sur leurs déplacements en TER. A partir du 1er février 2014, cette carte sera accessible dès l'âge de 15 ans. Cette décision permettra d'ouvrir le TER à un public plus large, notamment les apprentis, et de renforcer l'attractivité du réseau TER.

9 événements à 10€ avec le TER Poitou-Charentes


Pour développer l'usage du TER en dehors des trajets habituels et faciliter
l'accès de tous à la Culture, la Région propose un tarif exceptionnel à 10€
l'aller-retour pour plusieurs événements culturels régionaux :

  • Le Festival International de la Bande Dessinée ;
  • Musiques Métisses à Angoulême ;
  • Free Music à Montendre ;
  • Le Festival International du Film de La Rochelle ;
  • Blues Passion à Cognac ;
  • Le Festival Ludique Intemational de Parthenay ;
  • Les Frandofolies ;
  • Violons sur le sable à Royan ;
  • Les journées du patrimoine dans toute la région.

Allez travailler en TER pour 1 € par trajet !

 

 

 

 

 

 

 

Avec plus de 3 000 abonnés TER quotidiens, 165 trains et cars TER par jour et 80 gares et points d’arrêt ferroviaires, la Région
offre de multiples solutions aux habitants de Poitou-Charentes pour se déplacer quel que soit le motif de leur voyage : pour aller travailler, pour se rendre à un festival, pour accompagner une personne en situation de handicap...

Le Pass Mobilité
Cette offre à 1 € le trajet* est valable pour tous les salariés, domiciliés et travaillant en Poitou-Charentes et effectuant des
déplacements sur un même parcours en Poitou-Charentes entre leur domicile et leur lieu de travail. Et très prochainement, les
salariés travaillant en Aquitaine pourront bénéficier de ce tarif sur leurs trajets jusqu’à Bordeaux… avec une augmentation de la
desserte Angoulême-Bordeaux de 7 à 12 trains par jour.

Grâce au Pass Mobilité, aller travailler ne vous coûtera que 40 €/ mois* et vous pouvez économiser jusqu’à 300 €/ mois** !
* après déduction de la prime de transport versée par votre
employeur
** sur la base de 20 trajets aller-retour Poitiers-Niort = voiture : 344 € / Train : 40 €

Plus d'infos :
www.ter-sncf.com/poitou_charentes
0 810 810 888 (coût d’un appel local)

Mot(s) clé(s) : déplacements , TER
Créé le 20 déc. 2013
Accès direct à l'article

La politique par la preuve : une reconversion industrielle réussie

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a annoncé à Châtellerault en juin dernier la reprise du site de l'ancienne usine New Fabris par un industriel VMH Energies, pour engager une reconversion industrielle dans les secteurs de la production d'énergies propres.

La signature du bail avec la société VMH Energies se déroulera

mercredi 18 décembre 2013, à 15h
Maison de la Région, à Poitiers (salle Irlande).

A cette occasion, la Présidente de Région rappellera qu'avec 27 000 m² de bâtiments industriels occupés depuis plus de 60 ans et situés au coeur du bassin industriel du Châtelleraudais, l’ancienne usine New Fabris représente un des symboles de la mémoire industrielle régionale.

C’est pourquoi, dès l’engagement de la liquidation de l’entreprise New Fabris, la Région Poitou-Charentes, avec la volonté partagée de la Communauté d'Agglomération du Pays Châtelleraudais (CAPC), a souhaité offrir une opportunité de reconversion industrielle à ce site, avec pour objectifs :

  • de conserver une mémoire ouvrière vivace sur le territoire ;
  • d’éviter la propagation de nouvelles friches industrielles ;
  • d’incarner la nouvelle économie de la croissance verte.

La Région a acheté le site industriel de l'ancienne usine New Fabris pour le dépolluer puis en confier la rénovation à la société publique locale, la « Nouvelle Fabrique Écologique » dont elle est actionnaire à 60 % aux cotés de la Communauté d'Agglomération du Pays Châtelleraudais.

C'est l'entreprise VMH Energies qui se porte acquéreur du site pour y
implanter des ateliers de fabrication en vue de fournir les produits clés
nécessaires à la production d'énergies renouvelables :

  • l'assemblage de panneaux photovoltaïques : opérationnel dès le début de l'année 2014 , cet atelier de 4 200 m², employant à terme 70 à 80 salariés produira l'équivalent de 50 MWc par an de panneaux. Les cellules photovoltaïques qui équiperont ces panneaux seront approvisionnées auprès de fabricants européens ;
  • la fabrication des composants majeurs constitutifs de méthaniseurs de petite puissance. Ces ensembles équiperont principalement des centrales de méthanisation à la ferme ;
  • la fabrication sur place des ensembles de turbines-générateurs pour petits cours d'eau, à partir de 2015.

L'entreprise VMH Energies a déjà des commandes de clients nationaux mais aussi de clients régionaux pour les produits qu'elle s’apprête à produire sur le site de la Nouvelle Fabrique Ecologique.

En Poitou-Charentes, la notion de circuits courts s'applique désormais à la filière industrielle de production d'énergie d'origine renouvelable. Les équipements sont fabriqués sur le territoire où sont implantées les centrales de production d'énergies d'origines renouvelables.

Mot(s) clé(s) : économie , environnement
Créé le 18 déc. 2013
Accès direct à l'article

Inauguration d'une nouvelle station d'autopartage Régionlib à Sauzé Vaussais

Depuis 2004, la Région Poitou-Charentes est engagée dans une politique de transports innovante avec pour objectif le développement de la mobilité durable et du véhicule électrique, notamment par la création de Régionlib, service d'autopartage.

Ce service, qui s'adresse à la fois aux particuliers, aux professionnels, aux collectivités et aux entreprises, permet d'accéder à une voiture électrique en libre-service 24h/24 pour des usages occasionnels et de courte durée.

L'autopartage en milieu rural
Après Niort, Saintes et Châtellerault (7 stations pour 21 Mia), c'est à Sauzé Vaussais (79) que Régionlib s'installe. Cette commune, déjà très impliquée dans l'électromobilité avec 6 véhicules électriques, propose les services de Régionlib. Objectif : partager le véhicule électrique entre les agents municipaux, les élus de la commune, les entreprises ou les habitants. 3 bornes de recharge seront également mises à disposition sur la commune. Grâce à ce service, la commune rurale de Sauzé Vaussais, possédant peu de lignes de transport, sera en mesure d'apporter un service complémentaire aux autres moyens de transport déjà mis en place.
L'inauguration de cette nouvelle station d'autopartage aura lieu

mercredi 18 décembre 2013, à 15h
rue Treille Bourgeau à Sauzé Vaussais (79)
en présence de Françoise Coutant , Vice-Présidente de la Région
en charge de la mobilité durable et Présidente de la Société Publique Locale (SPL)
« Poitou-Charentes Autopartage » qui porte Régionlib.

A ce jour, la Société Publique Locale (SPL) « Poitou-Charentes Autopartage »
réunit :

  • la Région Poitou-Charentes ;
  • le Conseil Général des Deux-Sèvres ;
  • le Conseil Général de la Vienne ;
  • la Communauté d'agglomération de Saintes ;
  • la Communauté d'agglomération du Pays Châtelleraudais ;
  • la Communauté d'agglomération de Niort ;
  • la Communauté d'agglomération de La Rochelle ;
  • la Communauté d'agglomération du Grand Angoulême.

Les 10 actions de la Région en matière de mobilité durable

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , déplacements , véhicule électrique
Créé le 18 déc. 2013
Accès direct à l'article

Investir pour l'avenir des lycéennes et des lycéens

Investissements, travaux, vie de l’établissement, culture, prévention-santé,résidences d'artistes dans les lycées... la Région agit dans les lycées publics de Poitou-Charentes afin de donner un meilleur cadre de vie aux lycéennes et lycéens mais aussi aux enseignants, aux personnels d'encadrement et aux équipes TOS (personnels techniciens, ouvriers et de service).

Chaque année, ce sont 70 millions d'euros qui sont investis par la Région pour construire, équiper et moderniser les lycées publics et les Établissements Régionaux d'Enseignement Adaptés (EREA) de Poitou-Charentes.

C'est dans ce contexte que Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, se rend à La Rochelle vendredi 13 décembre prochain, pour visiter des chantiers en cours, échanger sur des projets à venir ou inaugurer de nouveaux locaux ou équipements dans les lycées suivants :

  • Lycée Josué Valin à 10h (rue Henri Barbusse) : visite du jardin botanique réalisé dans le cadre du budget participatif et échanges sur l’organisation du self ;
  • Lycée Saint Exupéry à 11h (allée du Maréchal de Tassigny) : inauguration de la Maison des Lycéens ;
  • Lycée Jean Dautet à 12h (rue Delayant) : inauguration du gymnase suite à des travaux de rénovation, présentation du garage à vélo réalisé dans le cadre du budget participatif et visite du chantier de la Maison des Lycéens ;
  • Lycée Léonce Vieljeux à 13h (rue des Gonthières) : présentation du terrain de rugby, de la nouvelle ligne de plonge et du nouveau laboratoire de sciences.La Région accompagne tout au long de l'année près de 54 000 lycéennes et lycéens, dont 16 000 internes, pour que leurs « années lycées » soient une réussite, avec un accès égal à la culture, au sport, à une formation ou une expérience professionnelle.
La Région accompagne tout au long de l'année près de 54 000 lycéennes et lycéens, dont 16 000 internes, pour que leurs « années lycées » soient une réussite, avec un accès égal à la culture, au sport, à une formation ou une expérience professionnelle.
Mot(s) clé(s) : éducation , jeunes , Région
Créé le 12 déc. 2013
Accès direct à l'article

La Région organise un Forum participatif Handicap à La Rochelle le 13 décembre

Depuis 2004, le handicap est une priorité forte et transversale de la Région Poitou-Charentes, première Région française à avoir adopté un Agenda 22. A l'occasion des 5 ans de cet Agenda 22, la Région organise le 13 décembre 2013 à La Rochelle (espace ENCAN) un quatrième forum participatif ouvert à tous autour de 3 thèmes : la citoyenneté, les réussites, les territoires.

Au travers de témoignages et de retours d'expériences, la Région rendra compte de son action et des initiatives locales innovantes qu'elle soutient en direction des personnes en situation de handicap et de leur famille. Et parce que Poitou-Charentes doit rester un territoire exemplaire sur le handicap, dans sa diversité, la Région invitera les participants à faire part de leurs propositions et présentera de nouvelles mesures pour engager - avec l'ensemble des partenaires - une étape significative vers l'objectif d'une accessibilité universelle, avec deux priorités essentielles : les activités physiques et sportives, et la pratique des activités artistiques et culturelles.

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, clôturera le forum à partir de 15H et procédera à la signature de la convention pour l'insertion des personnes en situation de handicap dans la fonction publique, avant la remise des prix du concours régional « Handicaps et Territoires » 2013.

Remise des prix aux lauréats du concours régional «Handicaps et Territoires » 2013 par Ségolène ROYAL.

1er prix : Inclusion des enfants en situation de handicap dans les accueils de loisirs de
la Vienne (Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels de la Vienne).
2ème prix : Action « Phares : par-delà le handicap avancer et réussir ses études
supérieures » (Association Handisup Centre-Ouest).
1er prix « Encouragement » : « Arts pour tous et bévol'arts » (Association
l'Alambic).
2ème prix « Encouragement » : Intégration sociale de personnes adultes en situation de handicap par la pratique du hand'ball (Association PEGASE).
Prix « Démarche territoire accessible » : Création d'un « pool » de matériels partagés améliorant le quotidien des personnes en situation de handicap (Syndicat Mixte du Pays Thouarsais).
Prix « Coup de coeur » : Démarche « La Rochelle accessible : HandiCarto et collectif valides et invalides » (Ville de La Rochelle).

Programme et inscription (ouvert à tous) :
http://www.poitou-charentes.fr/inscriptions/4-forum-handicap

Mot(s) clé(s) :
Créé le 11 déc. 2013
Accès direct à l'article

L'Europe et la Région Poitou-Charentes se mobilisent ensemble pour la formation et l'apprentissage des jeunes de la région

Offrir aux jeunes de Poitou-Charentes des conditions optimales de formation et d’apprentissage afin de leur donner les meilleures chances de réussite, tel est l’objectif du contrat de financement d’un montant de 185 millions d'euros signé ce mercredi 4 décembre entre Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, et Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la Banque Européenne d’Investissement (BEI).

Dans le contexte actuel de la contraction des financements sur le marché, l’atout majeur de cette enveloppe est d’offrir à la Région des conditions financières très favorables grâce à la notation "AAA" de la BEI.

Il s’agit d’un projet d’envergure en termes de rénovation et de modernisation des infrastructures : 38 lycées, 7 établissements professionnels et 8 établissements d’enseignement professionnel supérieur ont d’ores et déjà été ciblés. Un projet qui intervient en soutien à la politique d’éducation et d’excellence environnementale de la Région avec à la clef la dotation des infrastructures nécessaires à une éducation professionnelle et technique de qualité en particulier pour les filières d’apprentissage dont la demande est très forte en Poitou-Charentes.

L’efficacité énergétique est au coeur de ce projet dans l’objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en soutenant les activités économiques de la région favorables à l’environnement.

Le soutien de la BEI s’inscrit dans la continuité du financement (200 M€) accordé en 2009 en faveur du plan de développement du photovoltaïque.

« Je ne peux que me féliciter de ce partenariat de qualité avec la Région Poitou-Charentes et sa Présidente. C’est un projet engagé, mené au titre d’une politique d’Excellence environnementale et de formation des jeunes » a commenté Philippe de Fontaine Vive lors de la signature. « C’est un engagement d’envergure et important pour la BEI. Il est une concrétisation de notre engagement prioritaire en faveur de la croissance et de l’emploi en France. Et comme rappelé par le sommet pour l’emploi il y a trois semaines à l’Elysée lors du deuxième sommet sur l’emploi des jeunes en Europe, nous devons agir ensemble et maintenant. En créant des conditions optimales à la formation, nous donnons à chaque jeune de la Région la chance d’avoir un jour un travail. C’est tout le sens de notre engagement aujourd’hui aux côtés de la Région. »

Ce financement fait écho au niveau national à l’engagement sans précédent de la BEI en faveur de projets porteurs de croissance et d’emploi en France, auxquels la Banque a consacré à ce jour 6 milliards d’euros depuis janvier 2013, ce qui représente une augmentation de plus de 60 % d’activité par rapport à celle de 2012.

« Après une convention signée entre la Région et la Banque Européenne d'Investissement (BEI) en 2009 en faveur du développement du photovoltaïque qui avait fait de Poitou-Charentes une Région pionnière en la matière, la Région et la BEI réalisent un nouveau partenariat pour assurer aux élèves et aux équipes enseignantes les meilleures conditions d'enseignement et donner à chaque jeune les chances de réussite », estime Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes. « Les financements porteront sur le bâti avec un plan d'investissement pluriannuel pour la formation, l'éducation, la recherche et l'enseignement supérieur par la mise en oeuvre des travaux de construction, de réhabilitation et de modernisation des lycées, Centres de Formation d'Apprentis (CFA), centres de recherche avec le souci d'efficacité énergétique. »

La BEI garantit à la Région des ressources complémentaires, d'un volume et d'une durée d'amortissement significatifs, mobilisables sur 5 ans en tant que de besoin et en fonction des priorités régionales. La Région voit sa qualité de signature et sa gestion budgétaire rigoureuse ainsi reconnues.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 5 déc. 2013
Accès direct à l'article

La Mia dans les rues de Mexico

Novembre 2013 - La Région Poitou-Charentes invitée par l'Assemblée Législative de la Ville de Mexico sur le développement durable et la culture

Avec plus de 20 millions d'habitants, Mexico est confrontée à des difficultés de irculation importantes et à une augmentation croissante des émissions de gaz à effet de serre entraînant des conséquences directes sur la santé. Depuis plusieurs années, la Ville développe une politique visant à réduire significativement les effets de la pollution urbaine.

Invités par la Ville de Mexico, les élus régionaux Georges Stupar et Emile régeon ont présenté aux députés de l'Assemblée Législative de la Ville et aux représentants de 3 Ministères (Transports, Environnement, Développement rural) les actions mises en place en Poitou-Charentes en faveur de l'Excellence Environnementale, notamment concernant l'électro-mobilité.

Un succès pour la Mia

La Mia a été présentée aux acteurs économiques de la Ville de Mexico et aux instances publiques mexicaines. L'intérêt suscité par la Mia et son prix attractif, 2 fois moins cher que les autres véhicules électriques disponibles au Mexique, permettent d'envisager des débouchés commerciaux importants pour la Mia : les compagnies de taxi et le Ministère des transports se sont montrés particulièrement intéressés. Un projet visant à développer une flotte de 1 000 taxis électriques pour les personnes en situation de handicap vient d'être validé par le District fédéral de Mexico. Le Ministère des transports envisage de solliciter Mia Electric pour participer à ce projet.
Plus largement, les grandes entreprises présentes sur le sol mexicain investissent significativement dans l'achat de véhicules électriques. L'arrivée de la Mia sur le territoire mexicain devrait permettre d'entraîner une augmentation des exportations à partir de 2014.

Une mission économique régionale devrait se rendre à Mexico dans les prochains mois afin d'ouvrir cette coopération à d'autres entreprises de la région.

Promotion touristique et culturelle avec le Marais Poitevin et une compagnie de théâtre
Par ailleurs, grâce à la coopération sur le développement durable, un projet de partenariat entre le Parc de Xochimilco (territoire recouvert de canauxreconnu Patrimoine Mondial de l'UNESCO, situé au sud de la ville deMexico) et le Parc Interrégional du Marais Poitevin, en lien avec l'AgenceFrançaise de Développement, pourrait voir le jour.

Enfin sur le plan culturel, la jeune compagnie de théâtre poitevine « La Riflette » était invitée par le Festival Ozomatli des Arts de la Rue et du Cirque qui s'est déroulé à Mexico du 14 au 22 novembre pour représenter la Région Poitou-Charentes.

Ce premier échange très constructif entre la Ville de Mexico et la Région Poitou-Charentes devrait se concrétiser par la signature d'un accord de coopération et la mise en oeuvre de plusieurs projets communs à partir de 2014 pour renforcer l'engagement mutuel des deux territoires en faveur du développement économique durable, de l'électromobilité, de la promotion touristique mutuelle et des échanges culturels.


La Région Poitou-Charentes et la Mia à l'honneur dans la presse mexicaine

http://www.lacronica.com/EdicionEnlinea/Notas/CienciayTecnologia/17112013/776712-Asambleistas-proponen-incentivos-para-autos-electricos.html

http://www.radioformula.com.mx/notas.asp?Idn=369833

 

Mot(s) clé(s) : véhicule électrique , culture
Créé le 2 déc. 2013
Accès direct à l'article

Baisse du nombre de demandeurs d'emploi en Poitou-Charentes

Hier, le Gouvernement a annoncé une baisse du chômage en France : le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 0,6 % par rapport à fin septembre. En Poitou-Charentes, la baisse du nombre de demandeurs d'emploi se confirme également avec une réduction de 2 % en octobre dernier.

Il s'agit de la 3ème baisse que connaît le Poitou-Charentes, après juillet (- 2,6 %) et août (- 0,3 %). Ségolène Royal, Présidente de la Région, se réjouit de cette amélioration du marché du travail.

Ce recul est donc une bonne nouvelle pour Poitou-Charentes et illustre la politique forte et volontariste de la Région en matière d'emploi.

En effet, la Région agit toute l'année pour lutter contre le chômage en mettant en place des mesures concrètes, notamment :

  • la formation des travailleurs du chantier de la LGV : près de 5 000 personnes y travaillent simultanément. 1 300 de ces salariés ont été embauchés localement : 500 d'entre eux ont bénéficié de formations adaptées comme celles financées par la Région en partenariat avec Pôle Emploi ;
  • le soutien à l'emploi local dans le cadre de Center Parcs : mise en place de formations et de soutien à l'embauche, recours au dispositif Engagements Première Chance et à l'apprentissage, recours aux contrats Rebond Senior et Tremplin Jeunes Diplômés, soutien à la création d'entreprises et choix de groupements d’entreprises régionales soutenus par la Région pour la réalisation et l’exploitation du Center Parcs ;
  • le soutien à l'emploi des jeunes, grâce notamment aux emplois d'avenir : dispositif permettant l'accès à l'emploi et la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés dans des activités d'utilité sociale ou environnementale au sein d'associations, collectivités et entreprises. Avec 2 300 emplois d'avenir en 2013, la Région a dépassé ses objectifs.
Ces résultats encourageants invitent la Région à maintenir ses efforts pour que cette baisse, amorcée il y a plusieurs mois, se poursuive.

Mot(s) clé(s) : emploi
Créé le 29 nov. 2013
Accès direct à l'article

La Région agit en faveur des familles pour une parentalité réussie

Dans le cadre de la commission permanente publique du 29 novembre prochain, la Région proposera de mettre en oeuvre un programme d’interventions et une plateforme téléphonique à destination des parents pour les soutenir dans leur fonction parentale.

Etre parent, c'est contribuer à la construction de la personnalité de son enfant, l'aider à grandir tout en lui assurant un bien-être matériel et affectif. Dans un monde aux repères incertains, la collectivité publique se doit d'être aux côtés des parents, car la parentalité réussie est aussi une condition essentielle du bien-être collectif.

Pour accompagner la fonction parentale, la Région propose d’encourager :

  • La mise en oeuvre d’un programme d’interventions

La Région souhaite lancer un appel à projets en direction des associations du Poitou-Charentes our la mise en oeuvre d’un programme d’interventions pour l’accompagnement de la fonction parentale. L’objectif est de permettre à des organismes tels que des professionnels de l’éducation, de la psychologie, de la santé et de la médiation d’aller à la rencontre des parents dans les lieux où ils se regroupent pour répondre à leurs questions sur des sujets concrets comme : l’autorité parentale, la gestion des « temps écran »…

  • La création d’une plateforme téléphonique

La Région lancera un appel à projets en direction des structures de l’économie sociale et solidaire de Poitou-Charentes afin de créer une plateforme téléphonique à l’écoute des parents. Avec cette plateforme, la Région souhaite leur offrir une écoute bienveillante, leur apporter des réponses fiables et adaptées, et les orienter le cas échéant vers des structures ou lieux ressources de proximité.

Ces appels à projets s’inscrivent dans le cadre du Plan Régional Parentalité qui a été adopté lors de la session permanente du 18 octobre dernier et qui comporte trois objectifs principaux :

  • faciliter la vie des familles ;
  • favoriser le bon développement des enfants et contribuer à leurs réussites ;
  • assurer l'égalité femmes/hommes sur le marché du travail et dans les activités sociales.

Contact : Lien social
Mail : agesdelavie @ cr-poitou-charentes.fr
Tel : 05 49 38 47 73

Mot(s) clé(s) : famille , vivre ensemble
Créé le 28 nov. 2013
Accès direct à l'article

Appel à projets « Eco-produits Eco-procédés » et prêt « Energies renouvelables » : la Région poursuit ses engagements en matière de croissance verte

Lors de la réunion publique du 29 novembre prochain, la Région affichera de nouveau sa volonté de poursuivre ses actions en faveur de la croissance verte et de l'emploi à travers deux actions : le projet de relance de l'appel à projets « Eco-produits Eco-procédés » et la mise en oeuvre d'un partenariat avec les établissements bancaires.

L'appel à projets éco-produits éco-procédés a pour objectif de valoriser la conception de produits ou de procédés plus respectueux de l'environnement. La Région souhaite notamment impulser des actions en termes de réduction des quantités et de toxicité des déchets, mais aussi d'amélioration du recyclage.
Une enveloppe globale d'1 million d'euros sera prévue pour soutenir les projets répondant à ces objectifs qui seront à retourner à la Région avant le 15 février 2014.
Cet appel à projets sera mis en place en partenariat avec le Pôle des éco-industries, BPI France, l'ADEME et la Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie.
Il sera lancé par Ségolène Royal lors du salon de la croissance verte qui se tiendra les 28 et 29 novembre 2013 à l'espace Carat d'Angoulême.
Il s'inscrit dans l'Agenda régional de la conversion écologique de l'économie et de la croissance verte en faveur de l'emploi et dans le Schéma Régional de Développement Économique, Écologique, Social et Solidaire 2011-2015.

En matière de production d'énergies renouvelables, un appui financier sera proposé pour favoriser l'émergence de nouveaux projets via le prêt « Energies renouvelables en Poitou-Charentes » à destination des entreprises, collectivités, associations et fondations installées en Poitou-Charentes. En effet, dans le cadre de l’appel à projets pour la mise en oeuvre d'un partenariat avec des établissements bancaires et visant à mobiliser des crédits à hauteur de 400 M€ - adopté lors de la Commission Permanente du 12 juillet 2013, 2 dossiers ont été retenus par le comité de sélection le 5 novembre dernier : le groupement Banque Populaire–Caisse d'Epargne et le Crédit Coopératif. Chaque organisme s'engage à participer à hauteur de 100 M€ au financement et au développement de projets de production d'énergie à partir de ressources renouvelables tels que l'éolien, le photovoltaïque, la méthanisation ou la cogénération bois (production simultanée de chaleur et d’électricité à partir du bois).

Enfin, du côté des aides en faveur des économies d'énergie pour les habitants de Poitou-Charentes, il sera proposé la reconduction du dispositif « 10 000 isolations de maisons » pour 2014 dans le cadre du plan régional d'isolation des maisons. Cette aide s'échelonnera de 500 à 1300 € par foyer.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , emploi
Créé le 28 nov. 2013
Accès direct à l'article

La Région au plus près de chez vous

Lors de la réunion publique du 29 novembre prochain, la Région poursuivra son soutien aux initiatives locales au travers de la nouvelle contractualisation avec les territoires. Développement économique, emplois, équipements sportifs, maisons de santé, aménagements de bourgs… la Région répond aux besoins des habitants de Poitou-Charentes en soutenant les communes, les communautés de communes, les pays dans la réalisation de leurs projets grâce aux Contrats Régionaux de Développement Durable (CRDD).

A qui s'adressent les CRDD ?

Avec la réforme territoriale qui doit intervenir début 2014, le nombre de Communautés de Communes sera ramené de 90 à 53. La Région est consciente dela nécessite de mutualiser les projets et d'assurer la coopération entre les acteurs.
La nouvelle contractualisation s'adressera aux communautés d'agglomération et aux Pays existants.

Le soutien de la Région aux territoires

En 7 ans, les CRDD ont représenté un effort financier de la Région à hauteur de 187,4 millions d'euros (114,76 millions d'euros pour les territoires ruraux et 72,64 millions d'euros pour les territoires urbains). La Région maintiendra son aide à destination des projets locaux grâce à une enveloppe budgétaire de 80 millions d'euros sur 3 ans.

Quelles thématiques dans les CRDD ?

Les projets réalisés dans le cadre des CRDD 2014 – 2016 s'inscriront dans les riorités régionales et devront respecter les objectifs suivants :

  • développement des activités, des emplois et/ou des places d’apprentis ;
  • application du Pacte pour l’Emploi des Jeunes ;
  • Excellence environnementale (économies d'énergie, recours aux énergies renouvelables, gestion de l'eau, intégration paysagère, réduction des pesticides, achat de véhicule électriques) ;
  • revitalisation des territoires ruraux ;
  • prise en compte des situations de handicap ;
  • développement de la participation citoyenne et de la démocratie participative.

L'animation dans les territoires

Dans le cadre des CRDD 2014 – 2016, la Région financera l’animation – ingénierie des projets des territoires ruraux sur la base des effectifs déjà en place. Objectif : faire émerger des projets locaux adaptés aux besoins des territoires pour préserver l'emploi et la solidarité. L'enveloppe budgétaire régionale s'élèvera à 2,2 millions d'euros pour 2014.

En parallèle des CRDD, la Région lance ou renouvelle des dispositifs pour soutenir l'emploi, l'insertion et les manifestations locales :

  • l'Appel à Projets relatif aux « Ateliers et Chantiers d'Insertion » (ACI) pour 2014 visera à accompagner et mettre en place un parcours d'insertion professionnelle pour les personnes fragiles et/ou éloignées de l'emploi, à développer des missions proposées par les structures « employeur » et à pérenniser les activités de ces structures ;
  • la Région maintiendra son soutien financier aux manifestations locales (artistiques, sportives, environnementales, agricoles, économiques...) qui apportent du dynamisme sur les territoires.

Les BRDE : un exemple d'outil pour favoriser l'emploi et développer l'économie au sein des territoires

L'objectif des « Bourses Régionales Désir d'Entreprendre » et des « Ateliers de la Création » est de favoriser la création ou la reprise d'activité par ceux qui souhaitent créer leur propre emploi en Poitou-Charentes.
Pour simplifier l'aide régionale et accélérer les actions de proximité, la Région proposera de fusionner les « Bourses Régionales Désir d'Entreprendre » et « Bourses Régionales Désir d'Entreprendre – Créateurs dans les métiers de l'image ». La « Bourse Régionale Coopérative » restera, quant à elle, sous sa forme actuelle.

Concernant le fonctionnement des « Ateliers de la Création », la Région proposera de financer les postes des animateurs qui ont pour mission : accueil, information et accompagnement des porteurs de projet, étude sur l'éligibilité des projets à la
BRDE, suivi post-création des entrepreneurs, information des entreprises sur les dispositifs régionaux d'aide, évaluation qualitative des dispositifs...
Pour ces deux dispositifs, la Région mettra à disposition une enveloppe budgétaire de 16,5 millions d'euros sur 3 ans.

Mot(s) clé(s) : territoires , économie , emploi , sport
Créé le 26 nov. 2013
Accès direct à l'article

La Région et la Banque Européenne d'Investissement partenaires pour des travaux dans les bâtiments scolaires

Lors de la réunion publique du 29 novembre prochain, la Région actera une convention de partenariat avec la Banque Européenne d'Investissement (BEI) en faveur de l'éducation.

Après une convention signée entre la Région et la BEI en 2009 à hauteur de 200 millions d'euros en faveur du plan de développement du photovoltaïque qui avait fait de Poitou-Charentes une Région pionnière en la matière, la Région et la BEI réalisent un nouveau partenariat pour offrir aux élèves et aux équipes enseignantes les meilleures conditions d'enseignement et donner à chaque jeune les chances de réussite.

Les financements porteront sur le bâti avec un plan d'investissement pluriannuel pour la formation, l'éducation, la recherche et l'enseignement supérieur par la mise en oeuvre des travaux de construction, de réhabilitation et de modernisation des lycées, Centres de Formation d'Apprentis (CFA), centres de recherche...

Grâce à une enveloppe budgétaire de 185 millions d'euros mobilisable sur 5 ans, la Région poursuivra l'amélioration des bâtiments d'enseignement de la région avec le souci d'efficacité énergétique :

  • travaux d'isolation de façades ;
  • création de chaufferies bois ou biomasse ;
  • mise aux normes de sécurité ;
  • meilleure accessibilité des bâtiments ;
  • création d'extensions ou construction de locaux pédagogiques, foyers ou ateliers pour des formations techniques ;
  • construction ou réhabilitation d'internats ;
  • ...
Dans un souci permanent d'optimisation de son intervention, la Région agit grâce à des partenariats innovants pour la mise en oeuvre de ses priorités, notamment au titre de l'éducation.
Mot(s) clé(s) : jeunes , éducation , Région , économie
Créé le 25 nov. 2013
Accès direct à l'article

La Région s'engage pour l'emploi des personnes handicapées

Dans le cadre de la Semaine nationale pour l'emploi des personnes en situation de handicap, la Région met en place l'opération « 1 jour, 1 métier », en partenariat avec l'association Cap emploi 86.

Tout au long de la journée du jeudi 21 novembre, 9 stagiaires ont pu découvrir les différents métiers de la collectivité régionale et rencontrer les agents dans leurs services. La journée se concluera par un échange avec la directrice des ressources humaines.

Cette journée est aussi l'occasion de souligner l'action volontariste de la Région pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées, avec des résultats significatifs depuis 2010 :

  • + de 6 % de la masse salariale
  • 177 postes adaptés avec l'aide du FIPHP (Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique)
  • 10 contrats d'apprentissage signés
  • 176000 € de commandes aurès des ESAT (Établissement et Service d'Aide par le Travail, ex-CAT) : par exemple, tous les travaux de blanchisserie des vêtements de travail sont réalisés par des salariés en ESAT.

Toutes ces actions seront également à l'ordre du jour du Forum Handicap du 13 décembre prochain.

Mot(s) clé(s) : emploi , handicap , apprentissage
Créé le 21 nov. 2013
Accès direct à l'article

La Région organise un Forum participatif Handicap à La Rochelle le 13 décembre

Depuis 2004, le handicap est une priorité forte et transversale de la Région Poitou-Charentes, première Région française à avoir adopté un Agenda 22.

A l'occasion des 5 ans de cet Agenda 22, la Région organise le 13 décembre 2013 un quatrième forum participatif ouvert à tous autour de 3 thèmes : la citoyenneté, les réussites, les territoires.

Au travers de témoignages et de retours d'expériences, la Région rendra compte de son action et des initiatives locales innovantes qu'elle soutient en direction des personnes en situation de handicap et de leur famille. Et parce que Poitou-Charentes doit rester un territoire exemplaire sur le handicap, dans sa diversité, la Région invitera les participants à faire part de leurs propositions et présentera de nouvelles mesures pour engager - avec l'ensemble des partenaires - une étape significative vers l'objectif d'une accessibilité universelle, avec deux priorités essentielles : la pratique du sport et l'accès à la culture.

Programme et inscription (ouvert à tous) :

Mot(s) clé(s) : handicap , famille , culture , sport
Créé le 20 nov. 2013
Accès direct à l'article

La Région agit en faveur de l'emploi des jeunes

Mardi 12 novembre, 24 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Européenne se sont réunis lors d'un sommet consacré à la lutte contre le chômage des jeunes : 5,5 millions, c'est le nombre de chômeurs de moins de 25 ans dans l'Union Européenne.

Parce que la Région Poitou-Charentes combat activement le chômage des jeunes en région, elle met à disposition des jeunes et des associations, collectivités ou entreprises des aides concrètes, notamment dans le cadre du Fonds Social Européen (FSE). Développer l'emploi des jeunes, soutenir l'apprentissage et l'alternance, augmenter l'effort de formation et favoriser l'engagement citoyen des jeunes, voici les axes fort autour desquels la Région se mobilise en faveur des jeunes, grâce notamment au Pacte pour l’Emploi des Jeunes mis en place depuis 2011 :

  • les emplois d'avenir : pour l'accès à l'emploi et la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés dans des activités présentant un caractère d'utilité sociale ou environnementale au sein d'associations, collectivités et entreprises. Avec 2 300 emplois d'avenir en 2013, la Région a dépassé ses objectifs !
  • la Bourse Régionale Désir d'Entreprendre (BRDE) : pour un projet de création d'entreprise ou de reprise d'entreprise, apport d'une aide financière pouvant aller jusqu'à 10 000 €, avec une bonification de 20 % pour les femmes entrepreneures. 13 000 BRDE ont été attribuées à ce jour, dont plus de 1 500 à des jeunes de moins de 26 ans ;
  • les emplois tremplins jeunes diplômés ;
  • les emplois tremplins associatifs (en 3 ans, ce sont 32 personnes de moins de 26 ans qui ont bénéficié de cette aide) ;
  • la prime régionale pour employer un apprenti ;
  • le tutorat tremplin insertion (depuis 2004, 525 jeunes de moins de 26 ans ont pu bénéficier de ce dispositif) ;
  • l'aide au permis de conduire (à ce jour, près de 15 000 permis de conduire aidés par la Région) ;
  • les Groupements d'employeurs (52 jeunes de moins de 26 ans aidés depuis fin 2011) ;
  • les formations ;
  • les services civiques en région.
Mot(s) clé(s) : emploi , europe , jeunes
Créé le 13 nov. 2013
Accès direct à l'article

Énergies renouvelables : la Région Poitou-Charentes pionnière avec le 1er Forum régional des énergies marines

La Région Poitou-Charentes lance le 1er Forum des Energies Marines le jeudi 14 novembre de 9h30 à 16h30 au Forum des Pertuis à La Rochelle, en présence de Ségolène Royal qui clôturera la journée à partir de 16h.

Ce forum a pour but de réunir l'ensemble des acteurs engagés dans la production et la conversion d’énergie renouvelable d'origine marine, de faciliter les échanges et de créer une dynamique pour cette nouvelle aventure industrielle en faveur d'une production d'énergie propre et renouvelable.

Il a pour objectifs principaux :

  • d’acter une politique régionale en valorisant les initiatives des acteurs de Poitou-Charentes,
  • de présenter les réalisations et projets déjà existants en région,
  • d’apporter des connaissances stratégiques sur le développement des énergies marines en France,
  • de positionner la dynamique régionale sur l’échiquier national.

Cette journée s'inscrit dans la politique énergétique régionale qui comporte une double priorité : la maîtrise des consommations d’énergie et le développement volontariste des énergies renouvelables, avec pour ambition d'ici 2020, la multiplication par trois de la production d’énergie renouvelable et le développement de la production d'énergie à partir des ressources de la mer. Ce forum fait suite au Plan Régional de Développement des Energies Marines adopté en mars 2012.

La politique énergétique de la Région se situe au coeur des enjeux de la conversion écologique de l’économie et la croissance verte pour l’emploi en Poitou-Charentes. A terme, d’ici 2020, l’objectif est d’atteindre une production d’énergie renouvelable représentant 26% des consommations énergétiques régionales et la production de 7 % d'énergies marines, ce qui permettrait d'éviter l'émission de 121 800 tonnes de CO2 chaque année.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , eau , environnement , économie
Modifié le 22 nov. 2013
Créé le 13 nov. 2013
Accès direct à l'article

Réunion de travail au Ministère des transports

Ségolène Royal veut accélérer le contrat de plan sur les infrastructures de transports. A cette fin, elle a tenu une réunion de travail avec Frédéric Cuvillier Ministre des transports.

Elle a souhaité que les 4 départements puissent être représentés :

  • Pour la Charente : Michel Boutant, Président et Sénateur
  • Pour les Deux Sèvres : Christian Boulanger, Directeur Général adjoint des services
  • Pour la Vienne : Guillaume de Russé Vice-Président, et Jean Claude Louchet Directeur général des services
  • Pour le Département de la Charente Maritime : Mickaël Vallet.

 

Cette rencontre de travail a été l’occasion, de faire le point sur les projets d’infrastructures de transports en Poitou-Charentes après l’adoption du Schéma National de la Mobilité Durable.

La Présidente de la Région et les représentants des Départements ont souligné que le prochain contrat de plan avec l’Etat devrait prendre en compte les urgences en matière d’équipement.

Mot(s) clé(s) : déplacements
Créé le 26 juil. 2013
Accès direct à l'article

Mise en place du Comité Régional d'Orientation de bpifrance

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a installé aujourd'hui le comité régional d'orientation de bpifrance Poitou-Charentes, en présence de Nicolas Dufourcq, directeur général de bpifrance. Composé à parité de femmes et d'hommes, il intègre des représentants de l'Etat, de la Région et des entreprises (dirigeants et salariés).
Le Comité Régional d'Orientation est chargé d'exprimer un avis sur :
  • les orientations stratégiques de la BPI en région ;
  • les conditions d'intervention de la BPI ;
  • les modalités d'exercice de ses missions d'intérêt général ;
  • la cohérence entre les actions de la BPI à l'échelon régional et ses orientations stratégiques nationales.

Le Comité régional établit chaque année un rapport public présentant la mise en oeuvre concrète, par territoire, des orientations de la BPI.

Les 26 membres du Comité Régional d'Orientation de la BPI en Poitou-Charentes (13 femmes – 13 hommes) :


Présidente du comité
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, Vice-Présidente de
Bpifrance


Représentants de l'État
Madame Elisabeth BORNE, Préfète de région
Monsieur Jean-François ROBINET, directeur de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi
(DIRECCTE)

Conseillers Régionaux
Madame Véronique ABELIN, conseillère régionale
Monsieur Jean-François MACAIRE, vice-président du Conseil Régional
Monsieur Georges STUPAR. vice-président du Conseil Régional


Représentant de la direction régionale de la Caisse des dépôts et consignations

Monsieur Thierry RAVOT, directeur régional de la Caisse des dépôts et consignations


Représentants des organisations syndicales
CFE – CGC : Monsieur Pierre MARX
CFTC : Monsieur Gilles BECOT
CFDT : Madame Véronique ESTEVENET
CGT : Madame Catherine GIRAUD
FO : Monsieur Patrick GARDIN
CGPME : Monsieur Philippe CHASSEMON
MEDEF : Madame Béatrice SOUCARET
UPA : Madame Martine DUSSOUL


Membres du CESER
Madame Brigitte ARNAUD-BOUE
Madame Evelyne VIDAU
Monsieur Daniel ARSICOT
Monsieur Jean-Paul MOINARD


Représentant de la Chambre de commerce et d'industrie de la Région Poitou-Charentes

Madame Suzanne MATHIEUX-SEGERON Élue titulaire de la CCI Poitou-Charentes,
Représentant de la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat
Madame Pascale MARTEAU Vice-présidente de la CRMA,


Personnalités qualifiées
Madame Patricia BONNET Dirigeante de la SCOP Chizé Confection
Madame Sandra MARTIN Fondatrice en 2005 et dirigeante de FUTURAMAT
entreprise innovante développant des polymères à base végétale
Monsieur Jacques BARBIER, Président du Pôle Régional des Éco-industries,
professeur émérite de chimie à l'Université de Poitiers, ancien président de la SAEML
Valagro
Monsieur Louis BORDONNEAU Président de la Fédération Bancaire Française
Poitou-Charentes, directeur régional du Crédit Mutuel du Poitou, membre du CESER


Représentant de la délégation régionale de l'ADEME

Monsieur Jean-François MAURO, directeur régional de l'ADEME Poitou-Charentes.

Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Créé le 12 juil. 2013
Accès direct à l'article

Réunion publique du Conseil Régional Poitou-Charentes : Vendredi 12 juillet 2013

  1. La Région soutient la filière aéronautique
  2. La Région et Bpifrance au service des entreprises régionales
  3. La Région encourage le développement de l'apprentissage
  4. Plus de 2 Millions d'euros de la Région pour financer les équipements des lycées
  5. La Région qui permet aux étudiants d'acquérir une expérience à l'étranger
  6. Préparer aux métiers sanitaires et sociaux grâce aux bourses attribuées par la Région
  7. Vie lycéenne : égalité d'accès au savoir et à la culture
  8. Electromobilité : Plan régional des bornes de recharge
  9. Développement des énergies renouvelables : une énergie d'avance pour financer les projets
  10. Des espaces et des espèces à protéger d'urgence
  11. La Région engagée pour le cinéma pour tous
  12. Prévention des inondations : l'action de la Région en faveur des digues
  13. TER : de nouvelles haltes ferroviaires en Aunis
  14. Mutation écologique de l'économie : la Région aux côtés des entreprises

 

Mot(s) clé(s) : croissance verte , culture , emploi , jeunes
Créé le 12 juil. 2013
Accès direct à l'article

« Ernest et Célestine », César du meilleur film d'animation 2013, à l'honneur dans les salles de cinéma du Poitou-Charentes

Pour célébrer le César 2013 du meilleur film d'animation attribué à Ernest et Célestine, la Région Poitou-Charentes propose aux exploitants qui le souhaitent, une opération tarifaire pour tous les publics afin de faire découvrir ou redécouvrir ce chef-d’oeuvre du cinéma d'animation. Cet après-midi, au Castille cinéma du TAP de Poitiers et en présence du producteur, près de 400 élèves des écoles et collèges de Poitiers ont assisté à une de ces séances.

Cet après-midi, au Castille cinéma du TAP de Poitiers et en présence du producteur, près de 400 élèves des écoles et collèges de Poitiers ont assisté à une de ces séances.


Chaque séance est au prix unique de 2 €. La Région prend en charge la compensation tarifaire jusqu'à un prix du billet d'entrée fixé à 5 € maximum.
Cette opération de diffusion s'adresse à toutes les salles de cinéma régionales, y compris aux circuits itinérants pour les communes non pourvues de salles
permanentes.


Cette opération, baptisée « Ciné-Macaron » se déroulera du 5 au 15 juin sur l'ensemble du territoire régional dans 31 salles (soit 68 projections
au total). Pour renforcer l'aspect festif de la manifestation, des macarons de Montmorillon seront offerts aux spectateurs. 64 000 € ont été attribués par
la Commission Permanente du 12 avril 2013.


Ce long métrage d'animation produit par Les Armateurs (société implantée à Paris et dirigée par Didier Brunner) a été soutenu par la Région Poitou-
Charentes à hauteur de 15 000 € en 2011. Ce film a été réalisé par Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier (avec les voix de Lambert Wilson
et de Pauline Brunner). La musique originale du film a été réalisée par Thomas Fersen.

Mot(s) clé(s) : cinéma
Créé le 18 juin 2013
Accès direct à l'article

Inauguration d'une chaufferie bio-masse aux Ateliers du Bocage : la social-écologie est une réalité en Poitou- Charentes

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a inauguré la chaufferie Bio-masse des Ateliers du Bocage aux cotés des salariés de cette entreprise d'insertion et de Monsieur Cirelli, Vice-président et Directeur Général de GDF/Suez , partenaire financier du ce projet.

La Présidente de Région a rappelé à cette occasion, l'engagement de la Région dans la conversion écologique de l'économie. Cette mutation écologique, au travers le développement de l'économie verte est non seulement un levier de sortie de crise très efficace mais elle prouve qu'elle est compatible avec un nouveau modèle social qui remet du bien-être et de l’humain dans l’économie.  Les Ateliers du Bocage en sont un très bel exemple.

La chaufferie biomasse inaugurée aujourd'hui concourt à la lutte contre les gaz à effet de serre en évitant l'émission de 123 tonnes de CO2 en substitution du fioul et du propane. Elle permet aussi la valorisation de la ressource bois et la mobilisation
d'entreprises locales.

Les Ateliers du Bocage ont reçu par ailleurs un fort soutien régional sur l'insertion de publics fragiles par la création d'emplois tremplins dans le secteur de l'environnement (entretien des espaces verts et recyclage des déchets électriques, électroniques ménagers).

Ségolène Royal a aussi évoqué les difficultés financières que rencontrent les ateliers du bocage, et annoncé la mise en place d'un groupe de travail, conduit par la Région afin de mettre en place un dispositif d'accompagnement de l'entreprise pour lui permettre de continuer sous sa forme actuelle. Les Ateliers du Bocage sont un exemple national qui doit perdurer.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , emploi
Créé le 7 juin 2013
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes partenaire Symposium International sur la chimie verte

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a inauguré le mardi 21 mai le Symposium International sur la Chimie verte à La Rochelle aux cotés de la Société Internationale de Chimie et du CNRS, une première en Europe.

Événement majeur dans le domaine de la chimie verte en 2013, ce Symposium s'inscrit en totale cohérence avec la politique régionale de l'excellence environnementale et rassemble l'ensemble de la communauté scientifique internationale .

Plus de 500 chercheurs, experts et universitaires sont présents mais aussi des chercheurs des sections « Recherches et Développement » de grandes entreprises
comme Total, L’Oréal, Arkema, Solvay-Rhodia, Dupont, BASF, Roquette, Borregaard, EDF, Chimex, Seppic, Valagro …

A noter la présence exceptionnelle de Paul ANASTAS, directeur de l’Institut de la Cimie Verte, Yale USA, père de la chimie verte et conseiller scientifique de Barack
Obama.

Pendant 4 jours, la communauté scientifique rendra compte des avancées de la recherche et fixera de nouvelles perspectives.

La Présidente de Région, Ségolène Royal, s'est réjouit de cet événement en Poitou-Charentes qui ne doit rien au hasard mais vient récompenser une politique régionale ambitieuse dans ce domaine, à l'image de l'Institut de la Chimie Verte créée fin 2012 dans la Région.

Cet Institut de la Chimie Verte en Poitou-Charentes permet de fédérer toutes les compétences régionales, depuis la recherche amont et fondamentale jusqu’à la recherche industrielle. Il offre la possibilité de renforcer les moyens de recherche pour dynamiser l’innovation et participe au
développement économique, social et écologique régional.

En Poitou-Charentes, la chimie régionale, associée à la plasturgie, représente plus de 5000 emplois répartis sur environ 116 unités de production, dont une
majorité de TPE/PME impliquées dans une chimie fine à haute valeur ajoutée (colorants et pigments, produits azotés, engrais, conditionnements, cosmétiques,
peintures, vernis, colle, produits pharmaceutiques de base...). L'outil de recherche est concentré sur les universités de Poitiers et La Rochelle et les structures de transferts telles que Valagro ou les CRITT.

Ségolène Royal a rappelé à cette occasion toutes les actions menées par la Région depuis 2004 en faveur de la Croissance Verte et la mutation
écologique de l'économie.

  • 850 entreprises et centres de recherche mobilisés autour du Pôle de compétitivité des éco-industries de Poitou-Charentes (ecoindustries. poitou-charentes.fr) ;
  • 1ère Région d'Europe pour le plan énergie solaire, grâce à un partenariat précurseur avec la Banque Europeénne d'Investissement , 270 Mégawatts Photovoltaïques visés à l’horizon 2015 et 1 000 en 2020 : 2 milliards d’€ d’investissements et plus de 2 500 emplois;
  • L'utilisation des carburants nouvelle génération, trains à basse consommation d’énergie ;
  • Le premier lycée Kyoto 100% énergies propres ,un bâtiment qui consomme 13 fois moins de chauffage et 22 fois moins d'électricité, soit moins de 5kWh / m² par an ;
  • 7000 maisons et bâtiments écologiques depuis 2005: 850 M€ d’investissement;
  • une région en pointe dans les technologies vertes et le carbone renouvelable ;
  • Le développement d’une filière de production de véhicules électriques à bas coût avec des aides à l'achat pour les particuliers, les entreprises et les collectivités ;
  • La création de Régionlib, un service d'auto-partage de véhicules électriques à l'échelon régional ;
  • L'interdiction des cultures d’Organismes Génétiquement Modifiés en plein champ et les aides dirigées vers la conversion des exploitations en agriculture biologique;
  • Une charte régionale "Terre saine" pour la suppression des pesticides avec déjà 226 communes engagées.
Mot(s) clé(s) : croissance verte
Créé le 22 mai 2013
Accès direct à l'article

Le plan «10 000 toitures» ouvert aux bailleurs particuliers

Parce qu'il est nécessaire de proposer à la location des logements de qualité, sains et énergétiquement performants, lors de la réunion publique du 17 mai prochain, la Région élargira son plan pour l'isolation des toitures

La Région Poitou-Charentes décide de renforcer le plan de soutien à l'isolation de toitures, en l'ouvrant aux logements appartenant à des particuliers et destinés à la location.


Pour ces logements locatifs, le versement de la subvention attribuée pour les travaux d'isolation de toiture pourra intervenir sur présentation, dans un délai maximum de 24 mois, d'une attestation de fin de travaux accompagnée, de la copie de la facture acquittée, et du premier contrat de location (hors location saisonnière).


Le règlement sera modifié en conséquence.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , famille
Créé le 17 mai 2013
Accès direct à l'article

La Région réaffirme son aide aux apprentis dans leurs parcours professionnels

Lors de la réunion publique du 17 mai prochain, la Région réaffirmera son action pour développer l'accès aux filières professionnelles souvent porteuses d'emploi, au travers de ses aides en faveur de l'apprentissage. Consciente des obstacles financiers que peuvent parfois rencontrer les apprentis, la Région leur apporte différentes aides financières et les accompagne dans leur projets professionnels.

1/ Achat du premier équipement professionnel des apprentis

Afin de favoriser l'égalité des chances, améliorer l'accès à la formation et en assurer sa gratuité, la Région renouvelle la fourniture à chaque apprenti des outils professionnels nécessaires à sa formation.

Cette aide financière régionale est versée sur le premier équipement professionnel individuel, comme ceux liés à l'hygiène et à la sécurité, des caisses à outils ou mallettes professionnelles (hors équipements informatiques, fournitures scolaires, matériel sportif...).
La Région consacre à cette aide une enveloppe budgétaire de 1,1M€ pour l'année scolaire 2013 – 2014 (la gestion des achats est confiée aux CFA et Sections d'Apprentissage).

2/ Déplacements des apprentis et mise en place de navettes

  •  La Région a également développé les aides à la mobilité afin de faciliter les déplacements des apprentis entre leur lieu de formation et leur employeur. Grâce aux aides régionales, les apprentis bénéficient déjà d'un tarif réduit pour les TER : au 31mars 2013, 10 444 demandes d'aides ont été déposées, soit 70 % des bénéficiaires potentiels.

    Devant ce succès, la Région reconduit ce dispositif dès la rentrée 2013 avec un budget global alloué de 2 864 500 €.

  • Dans la continuité des aides régionales à la mobilité des apprentis et en collaboration avec les CFA, la Région a mis en place des navettes pour leur permettre d'accéder aux CFA et d'en repartir à des horaires adaptés aux heures de cours et de transport collectif (cars ou trains). Deux types de navettes sont proposées qui couvrent des zones non desservies par les lignes de transport habituelles :
          – les navettes de bus CFA / gare, plutôt en zone urbaine ;
          – les lignes de bus, plutôt en zone rurale. La Région participe à ce projet à hauteur de 50 % pour les zones rurales et 30 % pour les zones urbaines.

    La Région participe à ce projet à hauteur de 50 % pour les zones rurales et 30 % pour les zones urbaines.

3/ Soutien aux pratiques sportives

Afin de promouvoir les pratiques sportives des apprentis, la Région accompagne financièrement l'association sportive du Campus des Métiers de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) des Deux-Sèvres. L'objectif est d'organiser des tournois portifs régionaux, comme du football à Niort ou du handball à Boyardville, de faire participer 150 apprentis venus de différents CFA volontaires et de coordonner tous les sportifs lors des tournois.
Mot(s) clé(s) : apprentissage , sport
Créé le 17 mai 2013
Accès direct à l'article

1 000 formations pour les demandeurs d'emploi

Lors de la réunion publique du 17 mai prochain, la Région lancera un plan exceptionnel de formation pour les demandeurs d'emploi.
Parce qu'il est nécessaire de permettre aux demandeurs d'emploi de saisir les opportunités dans les secteurs qui continuent à recruter malgré la crise économique, la Région Poitou-Charentes décide de lancer un plan exceptionnel de 1 000 places comprenant :
  • des formations de niveau V (CAP – BEP) en complément de l'offre présente dans le Service Public Régional de Formation Professionnelle : menuiserie aluminium, tourneur fraiseur.
  • des formations de niveau IV (Bac Professionnel) en complément de l'offre présente dans le Service Public Régional de Formation Professionnelle : maintenance industrielle, soudage.
  • une offre innovante de courte durée, maximum 500 heures, combinant Validation des Acquis de l'Expérience et formation,
  • une offre modulaire professionnalisante de 400 heures maximum, répartie sur l'ensemble du territoire régional (maîtrise des logiciels professionnels, dessin industriel...),
Ce programme exceptionnel permettra notamment d'anticiper les mutations liées à la croissance verte, en ciblant les métiers en tension.
Mot(s) clé(s) : emploi , formation
Créé le 17 mai 2013
Accès direct à l'article

Enseignement supérieur : une bourse pour poursuivre ses études en informatique

Lors de la réunion publique du 17 mai prochain, la Région accentuera son action pour l'égalité d'accès à l'enseignement supérieur, en favorisant la poursuite d'études pour les futurs informaticiens. Cette action orrespond aux besoins du marché du travail. Depuis 2006, elle accorde ainsi une bourse de 1 000€ et un ordinateur portable aux étudiants entrant dans une filière scientifique, leur donnant ainsi la possibilité d'entreprendre leurs études dans de bonnes conditions.

1 295 étudiants ont bénéficié de cette aide régionale depuis son lancement en 2006 et près de 200 nouvelles bourses sont accordées chaque année, jusqu'au 1er diplôme. Elles permettent de faciliter l'accès à l'enseignement supérieur pour des jeunes ne bénéficiant pas de bourses de l’État.


Il est constaté que le DUT s'affirme de plus en plus comme un diplôme de poursuite d'études. Pour répondre à cette évolution, la Région veut étendre son aide aux étudiants, dans le secteur de l'informatique où il existe une forte demande sur les postes de qualification supérieure (techniciens et ingénieurs).


La Région propose donc d'octroyer une bourse d'accès à l'enseignement supérieur pour les étudiants de Poitou-Charentes qui désirent s'engager au-delà d'un diplôme bac + 2 dans la filière informatique. Cela permettra aux étudiants de s'orienter vers des licences, licences professionnelles voire des diplômes d'ingénieurs, d'être hautement qualifiés pour répondre au mieux aux besoins du marché du travail dans ce secteur en pleine croissance.

Les différentes offres de formation dans le domaine informatique en Poitou-charentes permettent de répondre à ces nouvelles exigences de compétences
(Universités de Poitiers, de La Rochelle et l'ISEA-ENSMA).

La Région prévoit un budget de 480 000 € pour la prochaine année universitaire

Mot(s) clé(s) : formation , jeunes , éducation
Créé le 17 mai 2013
Accès direct à l'article

Accès à la culture des écoliers dans les communes de moins de 10 000 habitants

Lors de la réunion publique du 17 mai prochain, Ségolène Royal proposera l'adoption du Fonds Régional d'Intervention Locale Culture. Une initiative qui s'inscrit dans la dynamique régionale « 2013, année de la Culture en Poitou-Charentes ».

Pour favoriser l'accès aux pratiques artistiques et culturelles des élèves des écoles primaires en Poitou-Charentes, la Région met en place le Fonds Régional d'Intervention Locale Culture, une aide régionale destinée aux communes de moins de 10 000 habitants.


La Région favorisera les projets d'éducation artistique et culturelle conduits sur le temps scolaire dans les domaines du patrimoine, de la lecture, du spectacle vivant, des arts visuels et numériques, du cinéma et de l'audiovisuel, et de la culture scientifique. Une enveloppe de 250 000€ sera affectée au FRIL Culture pour aider les petites communes à réaliser leurs
projets (acquisition de matériel ou équipement nécessaire au développement d'une activité artistique de type logiciels, matériel photographique, mallettes et documents pédagogiques, instruments de musique...).


Cette aide permettra de toucher les publics les plus jeunes, notamment dans les écoles primaires et viendra en complément des actions déjà mises en place par la Région avec la création des postes d'animateurs culturels dans les lycées et les résidences d'artistes dans les établissements.

Mot(s) clé(s) : culture , jeunes
Créé le 17 mai 2013
Accès direct à l'article

Plan régional pour la pratique de la voile sur les plans d’eau intérieurs

Lors de la réunion publique du 17 mai prochain, la Région présentera un plan de développement de la voile sur les plans d’eau intérieurs, pour permettre une pratique sportive diversifiée par le plus grand nombre.

Sport de nature, la voile développe les notions de cohésion, de performance, de bien-être, de solidarité et d’évasion. Elle convient à tous les âges et à tous les gabarits.


En Poitou-Charentes, elle est beaucoup pratiquée sur la façade atlantique qui accueille de nombreux clubs et structures pour les sportifs de haut niveau.
La pratique de la voile sur les plans d’eau intérieurs est également reconnue par la Fédération Française de Voile et constitue une richesse pour l’animation du territoire.


C’est pourquoi la Région va mettre en place un plan de développement de la voile sur ces plans d’eau intérieurs, en s’appuyant sur les axes
suivants :

  • réaliser un état des lieux exhaustif pour une meilleure prise en compte des besoins et des actions à mettre en oeuvre,
  • faire connaître au plus grand nombre l’offre de voile et sensibiliser le public à une pratique régulière,
  • dynamiser les différents lieux de pratique par la mise en place d’animations spécifiques.

Ces actions s’adresseront en particulier au public « non licencié » dans des clubs de voile, que ce soit en groupe, en famille ou en individuel ; ainsi qu’aux
associations, comités et ligues de voile. Ces initiatives pourront s’intégrer dans des dispositifs « sport « existants, ou répondre à un appel à projets qui sera lancé par la Région, si elles ont un caractère plus innovant.


La Région accompagnera techniquement les acteurs de la voile pour favoriser la synergie, les partenariats et l’élaboration de supports de communication.

Mot(s) clé(s) : sport
Créé le 17 mai 2013
Accès direct à l'article

La chimie verte au service du développement durable

Lors de la réunion publique du 17 mai, la Région réaffirmera son engagement pour atteindre l'excellence environnementale en préservant les ressources naturelles grâce à une chimie au service du développement durable, la « chimie verte ».

En créant l'Institut Régional de la Chimie Verte, la Région fédère les compétences régionales dans ce domaine, de la recherche fondamentale à la recherche industrielle. Cet institut renforce les moyens de recherche pour dynamiser l'innovation et participe au développement économique, social et écologique.

1/ Dépolymérisation des colles de panneaux de bois

Les composites bois, constitués des lamellés-collés, des contreplaqués, des panneaux de particules, des OSB, des médiums... sont utilisés dans le bâtiment à l'intérieur ou à l'extérieur. Ces composites qui contiennent des colles sont difficilement recyclables et partent souvent en incinération ou en décharge.


La Région soutient le programme de recherche de VALAGRO axé sur la valorisation de ces composites par dépolymérisation des colles. Solution qui permet de « re-libérer » le bois et de créer une nouvelle génération de composites en 3 étapes :

  • dépolymérisation des colles ;
  • dépolymérisation des composites bois ;
  • fabrication d'un médium à partir du bois « régénéré ».

La Région consacre 40 000 € à ce programme de recherche.

2/ Nouveaux fluides techniques biodégradables

La Région propose aux acteurs majeurs de la croissance verte des aides à la recherche, au développement et à l'innovation. C'est pourquoi elle s'attache au nouveau programme de la SEM Valagro Carbone Renouvelable : concevoir de nouvelles huiles de coupes et des « fluides caloporteurs », utilisés dans le travail des métaux à chaud et la mise en oeuvre de procédés thermiques (industries de l'aéronautique, du nautisme et des équipements mécaniques et électrotechniques).


Ces fluides sont nocifs pour l'environnement et les personnes (fluides d'origine pétrochimique, bilan carbone défavorable, inflammabilité...). Les nouveaux produits de la SEM Valagro Carbone Renouvelable sont conçus pour être biodégradables, non cancérigènes, faiblement inflammables, avec une stabilité thermique et surtout un coût compétitif.
49 850 € sont alloués par la Région à ce programme de recherche à la SEM Valagro Carbone Renouvelable.

3/ Nouveaux composés diélectriques pour une exploitation écoresponsable des énergies marines

La Région poursuit son engagement dans les énergies marines, véritable ressource complémentaire pour le territoire, et notamment l'éolien offshore qui transforme la force des vents en énergie électrique. Cette nouvelle énergie est acheminée des côtes vers le consommateurs par des transformateurs utilisant des huiles isolantes minérales d'origine
pétrochimique avec des risques d'accidents pour l'homme et de pollution pour les nappes phréatiques. C'est dans ce contexte que la SEM Valagro Carbone Renouvelable propose
de développer des fluides isolants biodégradables de haute tenue au feu et constitués de carbone renouvelable. La Région finance ce programme de recherche à hauteur de 53 000 €.

4/ Valorisation des déchets de bois d'ameublement et du BTP

Les déchets de bois du BTP et de l'ameublement représentent une importante ressource complémentaire actuellement peu exploitée. En effet, les filières de valorisation existantes ne permettent pas de valoriser l'ensemble de ces déchets, une grande partie étant mise en décharge. Ces déchets de bois souillés, véritable gisement de biomasse riche en
cellulose, peuvent servir à la production de biocarburants de deuxième génération. Afin de mobiliser cette nouvelle ressource, un programme de recherche, mené conjointement par la SEM Valagro Carbone Renouvelable, la SAS Eci-Ethanol et l'entreprise SVO, vise à recycler les déchets de bois et les valoriser dans le cadre du procédé Eco-Ethanol breveté par Valagro, selon 4 étapes : mobilisation des déchets, valorisation à l'échelle laboratoire, essai en stade pilote et étude économique.


La Région finance ce projet :

  • – 24 925 € à la SEM Valagro Carbone Renouvelable ;
  • – 27 000 € à la SAS Eci-Ethanol ;.
  • – 12 400 € à l'entreprise SVO.

5/ Influence du resvératrol sur la dégénérescence maculaire liée à l'âge

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est la première cause de cécité et de malvoyance dans les pays industrialisés. Les causes de cette maladie sont très peu connues mais des phénomènes inflammatoires, oxydatifs et de prolifération cellulaires sont certainement à prendre en compte.


Un composé naturel de la famille des polyphénols, le resvératrol, pourrait jouer un rôle important dans le contrôle de la DMLA. Le Service d'ophtalmologie du CHU de Poitiers souhaite mener une étude pilote pour valuer sur un groupe de patients l'impact de ce composé naturel sur la progression de la maladie.


Dans le cadre de l'Institut de la Chimie Verte, la Région octroie pour cette étude une aide de 88 000 € au CHU de Poitiers.

 

6/ Optimisation de la méthanisation en Poitou-Charentes

Pour le développement des énergies renouvelables et à l’autonomie énergétique des territoires, la Région s'attache à la mise en oeuvre de son plan de développement de la méthanisation et propose une aide financière au Pôle des Eco-Industries et à la SEM Valagro Carbone Renouvelable.


En effet la production de biogaz issu de la méthanisation nécessite encore des améliorations en termes d'intégration de ces unités de production, d’économie d'eau et de possibilité de stockage.


Le Pôle des Eco-Industries, en partenariat avec la SEM Valagro Carbone Renouvelable, souhaite mener un programme de prospection et de recherche pour optimiser la filière méthanisation en Poitou-Charentes. C'est dans ce cadre que la Région accorde une aide de 66 460 € pour l'ensemble

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement
Créé le 16 mai 2013
Accès direct à l'article

Des voitures électriques en autopartage à Niort avec REGIONLIB

Jeudi 11 avril 2013 à Niort, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, Ancienne Ministre et Députée Honoraire, et Geneviève Gaillard, Maire de Niort, Députée des Deux-Sèvres et Présidente de la Communauté d'Agglomération de Niort inaugurent la première station publique du service régional d'autopartage de véhicules électriques REGIONLIB, situé rue des Equarts dans le quartier du Clou Bouchet.

REGIONLIB est un service d'électromobilité innovant, destiné à favoriser la mobilité durable par l'usage en temps partagé, avec 40 véhicules électriques d'ici fin 2013. Déjà
utilisé par des collectivités territoriales (CG79, CG86) et des entreprises depuis le mois de janvier 2013, REGIONLIB s'étend à présent au grand public à Niort, grâce à la mise en place de stations à proximité de l'hôtel de ville et des zones d'activité du Clou Bouchet. Deux autres stations, à proximité de la place de la Brêche et à la Gare seront ouvertes dès juin. En plus des places réservées à l'autopartage, les stations REGIONLIB de Niort permettent aux usagers d'une voiture électrique de recharger leur propre véhicule sur les emplacements dédiés à cet effet.


REGIONLIB est porté par la Société Publique Locale Poitou-Charentes Autopartage, présidée par Françoise Coutant, vice-Présidente de la Région en charge de la mobilité durable. Son capital associe la Région et sept collectivités locales du Poitou-Charentes.

En juin prochain, les villes de Châtellerault et de Saintes seront à leur tour équipées de stations mises en place par la SPL et ses partenaires, Cofely Ineo, Groupe GDF SUEZ et France Auto Partage. Déjà opérateur du service d’autopartage Mobilivolt, Cofely Ineo a réalisé l’implantation et prend en charge l’exploitation, la gestion, l’entretien et la supervision des infrastructures de charge pour les véhicules électriques du service d’autopartage REGIONLIB. EGIONLIB est complémentaire des autres services d'autopartage déjà existants en Poitou-Charentes : Yélo à La Rochelle, Mobilivolt à Angoulême et Otolis à Poitiers . L'objectif est de faire de Poitou-Charentes la première région de France proposant un système unique d'autopartage utilisable par les habitants sur l'ensemble de son territoire de façon simplifiée, économique et écologique.


REGIONLIB marque la volonté de la Région et de ses partenaires de s'engager dans une démarche concrète de développement durable du territoire, alliant soutien aux entreprises
de Poitou-Charentes, appui à l'évolution des comportements des citoyens et contribution pragmatique à la transition écologique.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , véhicule électrique
Créé le 12 avr. 2013
Accès direct à l'article

La Région reste mobilisée pour Heuliez et ses salariés

Le Tribunal de commerce de Niort vient de placer l’entreprise Heuliez en observation pendant 6 mois avec un rendez-vous le 29 mai.Ceci doit permettre de trouver une solution de reprise de l’entreprise afin de maintenir l’emploi et continuer le développement économique local.

L’engagement de la Région n’est pas un échec, ceci a notamment permis la reprise à l’automne dernier par Eurocopter (filiale de EADS), de la partie Aéronautique d’Heuliez et la préservation de 60 emplois présents sur le site. Cette solution a été possible grâce au soutien de la Région auprès d’Heuliez depuis 2010.


Aujourd’hui des perspectives industrielles importantes existent, notamment avec Volkswagen, afin de répondre à ses besoins de croissance. La société Mia, spécialisée dans la production de voitures électriques dans laquelle la Région est présente au capital et où l’actionnaire principal a investi près de 90 millions d’euros n’est pas concernée par la décision du Tribunal de commerce.


Même si le marché de la voitures électriques reste faible et loin des perspectives annoncées en 2010, Mia Electric est dans les trois premiers fournisseurs de voitures électriques en France. Cependant, l’actionnaire accompagne l’entreprise pour la valoriser dans le cadre d’un partenariat avec un grand groupe du secteur automobile disposant de réseaux de distribution structurés.

La Région reste mobilisée aux côtés des salariés et des entreprises pour les accompagner dans leurs mutations industrielles et pour sauvegarder et développer l’emploi en Poitou-Charentes.

Mot(s) clé(s) : environnement , véhicule électrique
Créé le 12 avr. 2013
Accès direct à l'article

Guillaume Garot en Poitou-Charentes à l’invitation de la filière agroalimentaire

Guillaume Garot en Poitou-Charentes pour mettre en valeur les circuits courts et rencontrer les responsables de la filière agroalimentaire.
La Présidente de la Région Poitou-Charentes et le Ministre délégué à l’Agroalimentaire se rendront en Charente, le vendredi 5 avril, pour échanger sur les actions mises en œuvre pour développer les circuits courts et la filière agro-alimentaire en région Poitou-Charentes.

La filière Agroalimentaire fait partie des Filières d’Excellence en Poitou-Charentes porteuses d’avenir et d’un important savoir faire. La Région Poitou-Charentes souhaite s’appuyer sur cette filière pour continuer à développer l’emploi en région.

Le Ministre sera accueilli, sur le site du Lycée de l’Oisellerie où il visitera les ateliers de transformation de la ferme agricole suivi d’un déjeuner de travail avec les organisations professionnelles agricoles et de la filière agroalimentaire régionale.
Mot(s) clé(s) : agriculture , emploi
Créé le 4 avr. 2013
Accès direct à l'article

La Région encourage les entreprises à relocaliser leur production en Poitou-Charentes

Lors de la réunion publique du 18 mars, la Région poursuivra son effort pour valoriser les savoir-faire locaux et développer l'industrialisation et l'emploi en Poitou-Charentes, avec la mise en place de différentes aides aux entreprises pour encourager les relocalisations
  • l'accompagnement des entreprises envisageant de relocaliser tout ou partie de leur activité en Poitou-Charentes ;
  • l'accompagnement des entreprises souhaitant se maintenir sur le territoire régional et éviter la délocalisation ;
  • l'accompagnement des entreprises envisageant de relocaliser leurs approvisionnements en Poitou-Charentes ;
  • le lancement d'un réseau de partenaires de la relocalisation en Poitou-Charentes ;
  • l'encouragement de la communication des entreprises ayant relocalisé en Poitou-Charentes.

Pour cela, la Région met en place :

  • un Chèque d'Accompagnement à la Relocalisation d'un montant de 5.000€, avec pour objectif d'appuyer financièrement et techniquement les entreprises souhaitant relocaliser ;
  • la mise en réseau des partenaires de la relocalisation qui permettra de fournir des retours d'expériences et un appui de la part des entreprises ayant déjà relocalisé ; de donner des contacts pour des fournisseurs et des sous-traitants ; de mutualiser les compétences pour maintenir les savoir-faire sur le territoire.

Un programme d'actions régionales pour encourager la recherche et l'innovation dans les entreprises de Poitou-Charentes

Parce que la compétitivité passe par la recherche et l'innovation, véritables leviers de croissance, la Région, lors de la réunion publique du 18 mars, renforcera ses actions en faveur du transfert de la recherche publique vers les entreprises. Une action cohérente avec le plan gouvernemental et qui concerne particulièrement :
  • l'accompagnement des acteurs de la recherche publique dans leur démarche de transfert pour des déclinaisons au sein d'entreprises régionales ;
  • la mise en place d'un programme cohérent : sensibilisation et diffusion de la culture du transfert et de l'innovation auprès des acteurs de la recherche publique ; accompagnement à la création d'entreprises innovantes issues de la recherche publique (jusqu'aux phases d'amorçage, d'ingénierie et de recherche de partenaires financiers) ;
  • une action renforcée en partenariat avec l'Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) concernant la protection de l'innovation et sa valorisation en région ;
  • le soutien au transfert et à l'innovation à destination des entreprises innovantes en matière d'excellence environnementale et d'appui aux filières stratégiques régionales, tout particulièrement dans le domaine de la chimie verte.
Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Créé le 14 mars 2013
Accès direct à l'article

La Région lance un troisième appel à projets « De la fourche à la fourchette »

Pour offrir une alimentation de qualité et de proximité au consommateur et contribuer à la stabilité des revenus des producteurs locaux, la Région renouvellera son soutien aux circuits courts, lors de la réunion publique du 18 mars. « De la fourche à la fourchette » propose des aides à la vente directe du producteur au consommateur, sous différentes formes (vente à la ferme, en magasin collectif, sur les marchés, par nternet...).

Depuis 2004, la Région a ainsi soutenu plus de 200 projets de vente directe ou de transformation des produits de la ferme, dont 9 magasins collectifs de vente directe de produits fermiers via les deux premiers appels à projets « De la fourche à la fourchette », pour un montant de plus de 400 000 €.


Afin de poursuivre cette dynamique, la Région lance un troisième appel à projets « Magasins fermiers, De la fourche à la fourchette »


La Région favorise par ailleurs les circuits courts dans la restauration collective en offrant une alimentation de qualité avec :

  • les semaines régionales des produits du terroir et de qualité dans les lycées,
  • le concours « Des talents, des papilles » dans les lycées (prochaine édition samedi 23 mars au lycée hôtelier de La Rochelle)
  • la Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes : mise en place par les collectivités d'actions autour de l'alimentation en restauration collective (qualité de l'offre alimentaire, fonctionnement, sensibilisation à la nutrition...)

Les magasins soutenus dans le cade de l'opération « de la Fourche à la Fourchette »

  • Bruno BACHELIER, Association "Vous avez dit fermiers ?" :
    boutique de produits fermiers. 62 Impasse Joseph Niepce – Bd de Bigorre, 16 000 ANGOULEME - 05 45 67 18 21
  • Emmanuel BONNACKI Association "A la Ferme d'Aunis" :
    vente de légumes, fruits rouges, pommes, poires, volailles maigres et grasses, boeuf, mouton, porc, oeufs, fromages de vache et de chèvre, pain, miels, safran, noisettes, vin de pays, pineau, cognac, fruits de la mer. 26 rue de la république, 17 290 AIGREFEUILLE D'AUNIS - 05 46 28 21 99
  • Nicolas PAILLER, SARL Plaisirs Fermiers : vente de viande et produits transformés à base viande, légumes, fruits, produits laitiers,
    fromages, pâtisseries, gâteaux, conserves, jus de fruits, vins, confitures, miel. Rue de Vaucanson, 79 000 NIORT - 05 49 76 76 22 -
    contact@plaisirs-fermiers-niort.fr
  • Aurélie PIOT, EARL Nature Gâtine : vente de conserves d'escargots, volailles maigres et grasses, mouton, porc, yaourts, fromages de chèvre et de brebis, miels, confitures... La Draunière, 79 310 MAZIERES EN GATINE - 05 49 63 35 71
  • Anthony FICHET, SARL Les Jardins du Poitou : vente de légumes, fruits rouges, pommes, poires, confitures, jus de fruits, miels, volailles, oeufs, fromages de vache et de chèvre, yaourts... 6 rue du Thouet, 79 200 LE TALLUD - 05 49 86 59 17
  • Gabriel BOTTON, SAS La Ferme Santone : vente de légumes, pommes, poires, volailles, boeuf, mouton, produits laitiers, vins... 8 rue Côté Beauté, 17 100 SAINTES - 05 46 93 61 14
  • Didier LHERISSON, Association "La Belle Fermière" : vente de légumes, fruits, jus de fruits, volailles, oeufs et miels bio, fromages de vache et de chèvre, yaourts, veau de chalais, porc, agneau, vin, pineau, cognac, .. route de Gond Pontouvre, 16 600 RUELLE SUR TOUVRE - 05 49 21 64 50
  • Mickaël ROY, SARL Les Délices du Terroir : vente de viandes, fruits, légumes, produits laitiers, conserves... 256 route de Coulonges, 79 000 NIORT - 05 49 75 19 77
  • Sébastien FUMERON, Association "Panier de nos Campagnes" : vente de viandes, fruits, légumes, produits laitiers,oeufs, miel, fromages, jus de fruits, vins, .... 2 Avenue de Fétilly, 17 000 LA ROCHELLE - 05 46 01 98 28
Mot(s) clé(s) : agriculture , associations
Créé le 14 mars 2013
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes soutient l'emploi et l'innovation dans la filière automobile en Poitou-Charentes

Lors de la réunion publique du 18 mars, la Région Poitou-Charentes poursuivra son effort pour soutenir l'emploi dans la filière automobile, avec la signature d'un accord-cadre pour l'anticipation des mutations économiques.

Cet accord négocié avec les professionnels permettra d'agir concrètement avec :

  • une fonction de veille sur les évolutions technologiques et sociales,
  • le soutien à l'innovation et au développement,
  • une meilleure gestion des ressources humaines :
  1. sécurisation des parcours
  2. création de passerelles professionnelles au sein de la filière
  3. maintien des seniors dans l'emploi.


Cet accord-cadre fait suite à la Charte Régionale Automobile 2009-2011

Lire le projet

 

 

Mot(s) clé(s) : emploi
Créé le 14 mars 2013
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes s'engage pour des emplois mieux qualifiés dans le bâtiment

Lors de la réunion publique du 18 mars, la Région Poitou-Charentes poursuivra son effort pour développer la formation dans la filière Bâtiment et Travaux Publics, avec un plan de formation régional pour l'anticipation des mutations économiques et sociales.

La politique régionale de formation poursuit trois objectifs :

  • sécuriser le parcours professionnel des salariés, prioritairement par la qualification ;
  • renforcer la compétitivité des entreprises ;
  • répondre aux exigences du développement durable.


L'accord signé avec Constructys Poitou-Charentes (organisme paritaire collecteur agréé du bâtiment et travaux publics) prévoit une intervention de la Région à hauteur de 75.000 €, destinée aux plus petites entreprises et aux publics les plus fragilisés. Cette aide permettra de débloquer un budget global de 32.000€ (Constructys : 150 000€, entreprises : 60 000€,
Etat : 40 000€) pour des formations destinées à environ 300 salariés.

 

Mot(s) clé(s) : emploi , environnement
Créé le 14 mars 2013
Accès direct à l'article

Premier préfinancement du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) de France accordé à une entreprise picto-charentaise.

Le 7 mars 2013, à l’issue d’une réunion présidée par Mme Ségolène Royal, Présidente du Conseil Régional, Vice-Présidente et porte-parole du Conseil d’administration de la Banque Publique d’Investissement (BPI), le premier préfinancement de France du crédit d’impôt compétitivité emploi a été accordé à l’entreprise COMELEC, dirigée par Mme Marie-Noëlle Guionnet.

M. Mame Dieye, Directeur régional d’OSEO Poitou-Charentes, représentait M. François Drouin, Président Directeur Général d’OSEO et Vice-Président de la BPI.


L’entreprise COMELEC, installée à Parthenay (Deux-Sèvres), compte près de 90 salariés. Elle est spécialisée dans l’équipement en téléviseurs et produits audiovisuels des hôtels, cliniques, hôpitaux et administrations.


Le préfinancement CICE, rapidement mis en place par OSEO, s’inscrit dans le cadre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi, annoncé par le Président de la République le 25 octobre dernier.


Ce dispositif s’adresse aux PME et TPE qui souhaitent disposer d’une avance de trésorerie immédiate. Le montant de ce crédit d’impôt en 2013 est de 4% des salaires inférieurs à 2,5 fois le SMIC versés par l’entreprise.


Il apporte aux entreprises l’oxygène dont elles ont besoin pour embaucher, investir, et gagner des parts de marché.


« Nous avons une longueur d’avance dans la mise en place de ce dispositif en Poitou-Charentes ; il faut que cela marche. Les entrepreneurs de la Région peuvent compter sur moi », a notamment déclaré la porte-parole du Conseil d’Administration de la BPI.

Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Créé le 11 mars 2013
Accès direct à l'article

La Région encourage les femmes à entreprendre en Poitou- Charentes

Il y a 8 ans, une seule femme était élue à la tête d'une Région, Ségolène Royal. Depuis 8 ans, le 8 mars c'est toute l'année. Pour les droits des femmes, la Région joue le jeu.
L'entrepreneuriat au féminin est à l'honneur en Poitou-Charentes. A la veille de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Ségolène Royal accueille à la Maison de la Région des femmes créatrices d'entreprise grâce au soutien d'une Bourse Régionale Désir d'Entreprendre et présente les actions concrètes engagées par la Région en faveur des femmes qui entreprennent en Poitou-Charentes.

Bourse Régionale Désir d'Entreprendre (BRDE) : un soutien particulier pour les femmes qui entreprennent

Depuis 2009 une bonification de 20 % est apportée aux BRDE pour les femmes entrepreneures pour les aider à concilier vie professionnelle et familiale :
  • Aide de 1000 à 12 000 euros
  • Depuis 2009, 1900 bourses accordées à des femmes sur 4034 porteurs de projet
En 2012, sur 450 femmes entrepreneures :
  • 68% de demandeuses d'emploi
  • 42 % âgées entre 36 ans et 50 ans
  • activités majoritairement dans le commerce (+74%) et les services aux particuliers (13%)

3 exemples de femmes entrepreneures ayant bénéficié d'une BRDE :

Dominique PEROT

  • montant de la BRDE 6000 € avec bonification
  • reprise de l'entreprise le 28/03/2012 : EDS FORM forme et découpe sur Vouneuil sous Biard (86) dont elle était salariée.

Nadia BOUZAARA

  • montant de la BRDE 3000 € avec bonification
  • création d'une ligne de vêtements et accessoires sur Saint Benoît (86) "En mode pulpeuse" le 15/03/2012

Anne-Marie NABOULET

  • montant de la BRDE 4 800 € avec bonification
  • création d'une activité émailleuse d'art sur métaux le 4 /02/2013 à Montrollet (16)
Mot(s) clé(s) : emploi , formation
Créé le 8 mars 2013
Accès direct à l'article

Soutien de la Région aux territoires : aides à l’emploi, aux entreprises et aux investissements locaux

Lors de la réunion publique du 18 mars, Ségolène Royal proposera d’affecter aux projets des Territoires 400 000€

400 000€ pour financer notamment :

  1. L’aide à l’emploi et à l’économie, 25 projets vont recevoir un soutien direct avec CORDEE-TPE. La Région accompagne les entreprises dans leur développement par une aide directe aux PME de production ou de services à la production. CORDEE regroupe l’ensemble des aides en faveur de l’investissement matériel et immatériel, de la création, de la reprise d’entreprise, du conseil, de l’emploi, etc. (Pays Ouest Charente, Pays de Cognac, Pays Marennes-Oléron, Pays Loudunais, Pays des Vals de Gartempe, Pays des Six Vallées, Pays Chauvinois, Territoire Royannais, Agglomération de Niort).
  2. L’accompagnement au choix professionnel de 218 jeunes, avec le Pacte de confiance pour l’emploi des jeunes (Pays Sud Charente : 25, Pays de Charente Limousine : 10, Pays de Saintonge Romane : 89, pays Chauvinois : 24, Pays Haut Poitou et Clain : 44, Pays Montmorillonnais : 26).
  3. L’investissement local : la Région soutient des initiatives améliorant la vie quotidienne et l’attrait des aménagements publics :
    • Création d’un jardin médiéval et d’un jardin de fouilles aux bords de l’église Saint-Pierre d’Aulnay (Pays des Vals de Saintonge) ;
    • Création d’une maison-relais de 15 logements locatifs sociaux à Boësset (Pays Thouarsais) ;
    • Mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics et diagnostic des établissements recevant du public (Pays de Charente Limousine) ;
    • Réhabilitation énergétique du gymnase de Bellejouanne (Grand Poitiers).
Mot(s) clé(s) : emploi , jeunes
Créé le 7 mars 2013
Accès direct à l'article

Manifestations et festivals en Poitou-Charentes : allez-y en TER, c’est moins cher !

2013, année de la culture en Poitou-Charentes. Le 18 mars, en réunion publique, la Région poursuivra son effort pour l’accès du plus grand nombre à la culture en proposant la création de TER à horaires adaptés et à tarif spécial !
TER Poitou-Charentes
10€ aller-retour pour se rendre à 10 festivals et manifestations autour de la culture, du patrimoine et de la croissance verte entre le 7 juin et le 29 novembre 2013 !
  • Free Music à Montendre du 7 au 9 juin,
  • Rochefort fait son cinéma à Rochefort les 29 et 30 juin,
  • Francofolies à La Rochelle du 12 au 17 juillet,
  • Violon sur le Sable à Royan le 27 juillet
  • Oreilles en éventail à Saintes du 2 au 4 août,
  • Feu d’artifice à Royan le 15 août,
  • Coup de chauffe à Cognac du 5 au 7 septembre,
  • Les Journées du Patrimoine dans toute la région les 14 et 15septembre,
  • Voiles de Nuit au Grand Pavois de La Rochelle le 28 septembre,
  • Le Salon de la Croissance Verte à Angoulême les 28 et 29 novembre
Une desserte spéciale est étudiée par la Région et la SNCF pour la Créateuf 2013, qui rassemble les lycéens de Poitou-Charentes dans un moment festif et de création artistique. La Créateuf 2013 se déroule au Futuroscope le samedi 4 mai.

Grâce aux efforts accomplis par la Région pour développer l’usage du TER, la fréquentation a doublé entre 2003 et 2012, contribuant à la réduction des transports par la route. D’ici 2020, la Région va encore doubler l’offre TER.
Mot(s) clé(s) : culture , TER
Modifié le 15 mars 2013
Créé le 6 mars 2013
Accès direct à l'article

Les Énergies Renouvelables ont leur Centre en Poitou-Charentes

Ségolène Royal se félicite de l'ouverture du nouveau Centre Régional des Énergies Renouvelables (CRER) à La Crèche (79).

Conçu dans la priorité d'excellence environnementale fixée par la Région Poitou-Charentes, ce bâtiment exemplaire et novateur a été réalisé par les professionnels du territoire.


L'objectif du Centre Régional des Énergies Renouvelables est de favoriser le développement des initiatives privées et publiques pour un habitat durable.
A ce titre, la Région a participé au financement du nouveau siège à hauteur de 331 000 €.


En 2013, 101 289 € sont prévus pour les missions confiées au Centre Régional des Énergies Renouvelables par la Région :

  • animation d'un Espace Info Énergie ;
  • études de faisabilité pour des projets photovoltaïques, eau chaude solaire, chaudières bois ;
  • conseils aux particuliers et aux collectivités ;
  • études techniques sur la qualité des combustibles.
Mot(s) clé(s) : environnement , biodiversité
Créé le 14 févr. 2013
Accès direct à l'article

Pour une meilleure maîtrise de l'énergie en Poitou-Charentes

La Région Poitou-Charentes va adopter son Schéma Régional Climat Air Énergie le 15 février.

L'ambition de la Région à travers ce Schéma Régional Climat Air Énergie, réalisé en concertation avec les associations, collectivités et professionnels du
secteur, est de :

  • réduire les consommations d'énergie de 20% à l'horizon 2020 et de 38% à l'horizon 2050, plus rapidement qu'à l'échelle européenne ;
  • développer les actions en faveur des énergies renouvelables pour les porter à hauteur de 33% à l'horizon 2020.


Les actions mises en oeuvre dans le cadre de ce schéma s'articulent autour de 6 grands axes :

  1. Efficacité énergétique et maîtrise de l'énergie (secteurs du bâtiment, de l'urbanisme et de l'industrie, éclairage public) ;
  2. Réduction des émissions de gaz à effet de serre (mobilité, fret et agriculture durables, recours aux matériaux bio-sourcés) ;
  3. Développement des énergies renouvelables (actions par filières et menées par l'ensemble des acteurs) ;
  4. Prévention et réduction de la pollution atmosphérique (information sur les émissions des polluants atmosphériques et la qualité de l'air, information sur les expositions aux polluants) ;
  5. Adaptation au changement climatique dans les domaines suivants : ressources en eau ; agriculture, sylviculture et conchyliculture ; biodiversité ; aménagement urbain et bâtiment ; santé ; risques naturels ;
  6. Information au public (formation des acteurs, exemplarité, développement de l'éco-citoyenneté).

La Région accélère son avance dans le domaine des énergies renouvelables : méthanisation, transports propres, solaire électrique.
Mot(s) clé(s) : environnement , énergie
Créé le 13 févr. 2013
Accès direct à l'article

La Région agit pour le développement des énergies marines en Poitou-Charentes

Lors de la réunion publique du 15 février, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes proposera de lancer un appel à manifestation d'intérêt pour le développement des énergies marines en Poitou-Charentes et le développement des savoir-faire.

Dans la continuité du Plan Régional de Développement des Energies Marines adopté le 23 mars 2012, il s'agit par là de mobiliser les acteurs souhaitant s'investir dans des projets innovants et pilotes pour la production d'énergies marines, y compris sur les domaines plus modestes comme les estuaires et les fleuves.


Les objectifs de cet appel à manifestation d'intérêt sont de :

  • Mettre en place une ou plusieurs initiatives et/ou des innovations technologiques de production d'énergie : en milieu marin au large des côtes de la région ; en milieu fluvial ou estuarien (hydrolienne)... ;
  • Développer une zone de production d'énergie marine au large du territoire régional ;
  • Améliorer les connaissances sur le potentiel des milieux marins et fluviaux tout en maîtrisant les impacts environnementaux des installations ;
  • Faire des énergies marines un nouvel axe de développement économique prioritaire en région ;
  • Améliorer la maintenance et la logistique des équipements en milieu hostile (sécurité des personnes, corrosion des matériaux...).


A l'horizon 2020, l'objectif est d'atteindre la production de 7% d'énergies marines. Cela permettrait d'éviter l'émission de 121 800 tonnes de CO2 chaque année à partir de 2020.

Mot(s) clé(s) : eau , environnement
Créé le 13 févr. 2013
Accès direct à l'article

La Région renforce son accompagnement auprès des clubs, des ligues et des comités sportifs régionaux

La Région va adopter le 15 février un plan d'aide aux clubs sportifs, aux comités et aux ligues, acteurs de cohésion et d'intégration sociale par le sport.

Deux initiatives :

Le soutien aux clubs labellisés « envergure nationale » : il vient remplacer les aides existantes et crée l'égalité entre clubs
amateurs de haute compétition et clubs professionnels afin de :

  • labelliser et soutenir les clubs référents dans leur implication pour le développement régional et qui garantissent une structuration durable ( formation, emploi, finances...),
  • permettre la formation des jeunes sportifs de la région et favoriser leur insertion dans les clubs,
  • responsabiliser les clubs dans leur niveau sportif d'évolution.


Le soutien aux ligues et comités sportifs régionaux afin de :

  • se recentrer sur le sport, la formation et le développement,
  • valoriser le sport féminin par des actions innovantes,
  • valoriser l'arbitrage (formation et accompagnement),
  • permettre la formation des bénévoles à moindre coût et dans le cadre spécifique lié à la discipline.
Mot(s) clé(s) : vivre ensemble , sport
Créé le 13 févr. 2013
Accès direct à l'article

Ségolène ROYAL réunit cent femmes entrepreneures de la région à l'occasion de la visite de Najat VALLAUD-BELKACEM le 25 février à Poitiers

Ségolène Royal approuve la volonté de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes, de s’appuyer sur l’expérience de la Région Poitou-Charentes et de venir voir les réalisations intéressantes en matière d’accès à l’égalité et à la parité pour mener les actions innovantes de son Ministère.

Najat Vallaud-Belkacem sera en déplacement le 25 février prochain à la Maison de la Région pour une rencontre avec 100 femmes qui ont mené une action exemplaire en région Poitou-Charentes, suivie d’un débat sur l’entreprenariat féminin à partir des expériences menées en région et pouvant servir d'exemple nationalement.


En effet, la Région Poitou-Charentes a engagé de nombreuses actions innovantes depuis plusieurs années :

  • le « Pass-Contraception » qui fut difficile à faire accepter, mais qui est aujourd’hui repris par de nombreuses régions,
  • les Bourses Régionales Désir d’Entreprendre qui ont été augmentées pour les femmes,
  • la charte d’engagements réciproques où les entreprises aidées par la Région s’engagent à obtenir l’égalité dans le recrutement entre homme et femme, le déroulement de carrière et le niveau de salaire,
  • l'entrée facilitée sur le Service Public Régional de la Formation Professionnelle,
  • l'accompagnement des femmes pour la Validation des Acquis de l'Expérience
  • la lutte contre les violences faites aux femmes,
  • l'accompagnement aux métiers dits « masculins ».
La Région a également mis en oeuvre des actions pour faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie de famille, actions de formation avec notamment « Femmes, osez d’autres métiers ». Parce que les femmes sont les premières victimes de la pauvreté, la Région a créé le micro-crédit et le soutien aux familles monoparentales.
Mot(s) clé(s) : emploi , vivre ensemble
Créé le 13 févr. 2013
Accès direct à l'article

Création de la Société Publique Locale « Poitou -Charentes Numérique » . Objectif :100% très haut débit

La Région va créer la Société Publique Locale « Poitou-Charentes Numérique ».

Objectif : d'ici 10 ans, 100 % du territoire couvert en très haut débit.


Ouverte aux 4 Départements de la Région, cette société a trois missions :

  • mutualisation : rassembler les moyens publics pour agir plus fortement sur l'ensemble du territoire. Les appels d'offres conjoints font baisser les prix ;
  • rapidité : bras armé de la collectivité, la SPL sera opérationnelle dans les meilleurs délais ;
  • mobilisation des financements : la numérisation du territoire régional a besoin de la confiance des financeurs. La Société Publique Locale aura l'envergure nécessaire pour solliciter les financements publics.
Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Créé le 11 févr. 2013
Accès direct à l'article

La Région s'engage pour le Dialogue Social en Poitou- Charentes

La Région Poitou-Charentes va adopter une initiative concrète dans le cadre de son plan d'actions volontariste pour développer le dialogue social.
Trois objectifs :
  • répondre aux défis majeurs économiques et sociaux ;
  • renforcer la compétitivité des entreprises, des associations et de leurs salariés ;
  • contribuer à l'attractivité des territoires.

Pour appliquer et évaluer concrètement ces orientations, la Région propose la création à titre expérimental de référents territoriaux du dialogue social à travers un Appel à Manifestation d'Intérêt. Après consultation des principaux acteurs concernés, voici les orientations que les référents territoriaux seront chargés de relayer :

  • Formation, Compétences et Emploi ;
  • Services aux actifs (dirigeants, salariés, associations...) ;
  • Emergence de zones industrielles ou d'activité de développement durable ;
  • Santé au travail ;
  • Valorisation et renforcement des instances existantes à l'échelon départemental ;
  • Développement de la formation des acteurs privés et publics du Dialogue Social Territorial ;
  • Evaluation permanente, avec la création d'un outil dématérialisé de suivi des actions et de mise en commun des connaissances (plate-forme/centre de ressources numériques d'information).


En s'appuyant sur la Conférence Sociale Régionale, en donnant un rôle privilégié au CESER, ce nouvel engagement doit conduire au renforcement du dialogue social à l'échelon régional.

Mot(s) clé(s) : économie , vivre ensemble
Créé le 11 févr. 2013
Accès direct à l'article

Ségolène Royal félicite Bernard Stamm

La Présidente de Région, Ségolène Royal, félicite Bernard Stamm pour son courage et son magnifique parcours. Malgré de multiples avaries, il termine la course virtuellement à la 7ème place même s'il ne sera pas officiellement classé.

Avec une magnifique fin de course dans des conditions très difficiles, Bernard Stamm a réussi une belle remontée de l’Atlantique qui lui a permis de revenir à quelques miles de Jean Le Cam.

Après la victoire de François Gabart sur MACIF, l'arrivée de Bernard Stamm est une nouvelle fierté pour les habitants de la Région qui se sont passionnés pour le Vendée Globe.

La Présidente de Région tient également à rendre hommage à la société POUJOULAT, PME familiale qui est devenue leader sur le marché des cheminées avec des brevets de haute technologie, apportant la preuve que l’on peut garder et développer l’industrie en France.

La Présidente de région accueillera François Gabart avec Bernard Stamm le 14 Février à 18h00 à l’Acclameur à Niort, pour une soirée d’échanges avec les deux navigateurs qui ont porté haut les couleurs de la région.

Mot(s) clé(s) : culture , déplacements , vivre ensemble
Créé le 7 févr. 2013
Accès direct à l'article

Réorganisation de la carte des formations en comptabilité de Charente-Maritime

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes et Jacques Moret, Recteur de l’Académie de Poitiers prennent acte de la validation, par le Ministère, de la réorganisation de la carte des formations en comptabilité de Charente-Maritime, conformément aux préconisations qu’ils avaient faites conjointement.
A savoir :

  • le transfert du Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) du Lycée Emile Combes de Pons vers le Lycée Jean Dautet de La Rochelle ;
  • le transfert du BTS Comptabilité Générale des Organisations (CGO) du Lycée Jean Dautet vers le Lycée Audouin Dubreuil de Saint Jean d’Angély ;
  • La création au Lycée Emile Combes de Pons d’un BTS technico-commercial .

Fruit d'une réflexion en concertation avec l'ensemble des acteurs concernés, cette nouvelle organisation  permet de prendre en compte prioritairement les besoins des élèves et des familles en veillant à l’équilibre des formations sur l’ensemble des territoires et pour favoriser l'égalité des chances et  la réussite des élèves.
 
  • L’arrivée du nouveau diplôme DCG au Lycée Dautet est une bonne chose qui permet la poursuite et l’ouverture vers de nouvelles formations en partenariat avec l’offre universitaire de La Rochelle .
  • Le rapprochement de deux sections de BTS ( scolaire et apprentissage) de même type au lycée Audouin Dubreuil de Saint Jean d’Angély, BTS CGO en l’occurrence, accroît l’attractivité et l’efficacité des parcours. 
  • La création du BTS Technico-commercial au lycée Emile Combes de Pons va permettre l’ouverture d’une section tertiaire dans un lycée majoritairement industriel et pouvoir ainsi répondre à tous les publics.

Le Recteur et la Présidente de Région se satisfont de ce  travail de concertation qui n’a aucune incidence sur les emplois. Aucun enseignant ne sera touché par une mesure de carte scolaire l’obligeant à changer d’établissement . Enfin, toute formation débutée à ce jour par un jeune dans un des lycées concernés pourra se terminer dans ce même établissement .
Cette nouvelle carte des formations sera à l'ordre du jour du prochain Conseil Académique  de l’Éducation Nationale
Mot(s) clé(s) : culture , jeunes , formation
Créé le 1 févr. 2013
Accès direct à l'article

Programme de travail élaboré lors de la réunion de la Présidente de la Région Poitou- Charentes et des Présidents des quatre départements

25 janvier 2013 à Poitiers

1/ Plan numérique Très Haut Débit

La Région et les quatre Départements sont d'accord pour :
  • Accéder au très haut débit de tous les habitants de la région à l'horizon 2025-2030 ;
  • Poursuivre les travaux en commun en cohérence avec les Schémas Départementaux d'Aménagement Numérique ;
  • Mettre en place la Société Publique Locale qui va permettre de maîtriser la dépense et de mobiliser les subventions de l'Etat et de l'Europe.

2/ Infrastructures, modernisation et électrification des transports

Sur le grand projet de reconstruction du réseau ferroviaire classique avec l'arrivée de la LGV, la Région et les quatre Départements sont d'accord pour :
  • s'engager dans un grand plan d'infrastructures ferroviaires consistant à doubler la voie entre Lusignan et St Maixent l'Ecole, à électrifier les trois branches (Angoulême/Saintes et Saintes/Royan en première phase; Niort/Saintes) assurant la desserte de la Saintonge et du Royannais et moderniser la voie Nantes-La Rochelle-Bordeaux seule desserte ferroviaire du littoral reliant les trois grands ports maritimes de l'Atlantique.

Sur l'intermodalité et la mise en place du schéma régional de mobilité durable, la égion et les quatre Départements sont d'accord pour :

  • renforcer l'intermodalité entre leurs transports respectifs de façon à éviter les concurrences inutiles et renforcer le service aux usagers ;
  • engager les études préparant la mise en place de dessertes ferroviaires renforcées sur les bassins de vie autour des principales agglomérations de Poitou-Charentes ;
  • coopérer pour la mise en service dès 2013 du Système d'information multimodale, améliorant et simplifiant l'information donnée aux voyageurs ;
  • travailler à la mise en place d'un système de tarification et de billettique simple pour les usagers, les encourageant à utiliser les transports publics ;
  • travailler à la mise en accessibilité des gares et des pôles d'échanges multimodaux.

Sur l'autoroute ferroviaire, la Région et les quatre Départements sont d'accord pour :
  • prendre acte de la volonté du Gouvernement d’une mise en service rapide de l'autoroute ferroviaire « Ecofret » devant réduire le trafic routier de marchandises traversant le Poitou-Charentes
  • renforcer le lien fret constitué par la plate-forme intermodale de Niort en cohérence avec le développement du Grand Port Maritime de La Rochelle

3/ Plan d'économies d'énergie

  • La Région et les Départements développeront, par une information de proximité, l’accompagnement des particuliers propriétaires d’une habitation mal isolée, en relayant toutes les aides disponibles des Départements et de la Région pour réduire très significativement leur consommation d’énergie et donc accroître leur pouvoir d’achat
  • Les dispositifs d’accès très large (« 1 000 isolations de toiture », « Habiter mieux » et « Micro-crédit 0% énergie verte ) seront privilégiés

4/ Emploi et entreprises

La Région et les quatre Départements sont d’accord pour :
  • renforcer le soutien aux PME, en mobilisant la Banque publique d’investissement
  • amplifier le soutien à la croissance verte
  • travailler en collaboration au plus près du terrain pour adapter de façon réactive l'offre de formation aux besoins et évolutions des entreprises afin de saisir toutes les opportunités (par exemple dans les Deux-Sèvres : un besoin de 4 000 emplois dans le secteur médico-social et le remplacement à assurer de 2 600 salariés de l'Economie Sociale et Solidaire qui ont plus de 55 ans ; exemple en Charente-Maritime : des besoins croissants dans les secteurs de l'aéronautique et du tourisme)
  • agir en commun pour développer les activités touristiques, dès la prochaine saison
  • contribuer à mettre en place 2300 emplois d’avenir en Poitou-Charentes dès 2013
  • promouvoir les contrats de génération afin que l’emploi des jeunes progresse

La Présidente de Région et les Présidents de Départements ont décidé de travailler en commun sur ces grands projets afin de pouvoir saisir rapidement leurs Assemblées délibératives respectives.
Mot(s) clé(s) : emploi , territoires , économie
Créé le 29 janv. 2013
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes favorise l'accès de tous à la culture et soutient les festivals d'intérêt régional

Terre de festivals avec 300 manifestations soutenues, la Région Poitou-Charentes fait de la culture une priorité, encore renforcée en 2013 car en période de difficultés, les efforts faits pour la culture doivent être encore plus soutenus.
Depuis 2004, elle a engagé une politique volontariste dans tous les champs (spectacle vivant, patrimoine, économie du livre, arts plastiques, image et cinéma) et créé des postes d'animateurs culturels au sein des lycées.
La politique régionale en faveur de la culture poursuit 4 objectifs que sont :
  • l'Éducation, la sensibilisation et la formation
  • l'Emploi artistique et culturel
  • l’Économie de la culture
  • l'Excellence environnementale notamment par la charte des éco-manifestations.

Les festivals contribuent, par leur rayonnement, au dynamisme économique, touristique et culturel du territoire.
En 2013, la Région soutient les Festivals d'Intérêt Régional, pour un montant de plus d'1 million d'euros, au regard de 4 critères :

  • les festivals dont le rayonnement est national ou international,
  • les festivals qui fédèrent des initiatives et des acteurs autour d'une esthétique particulière et dont l'activité permet de les situer comme festival de référence régionale dans leur domaine. Sont également concernés à ce titre les festivals qui participent au projet artistique et culturel global d'une structure organisatrice faisant l'objet d'une convention spécifique avec la Région,
  • les festivals qui jouent un rôle structurant dans leur territoire dès lors que celui-ci n'est pas le siège d'un festival de première ou deuxième catégorie,
  • les festivals qui, par leur intérêt, méritent un soutien de la Région au titre des Contrats Régionaux de Développement Durable. Ceux-ci font l'objet d'un accord conjoint avec les Pays.

Liste des Festivals d'intérêt régional 2013

Festivals au rayonnement national ou international :

Festivals de référence régionale participant à la diversité de l'offre culturelle et artistique et fédérant des initiatives et des acteurs autour d'une esthétique particulière :

Festivals reconnus en tant qu'acteurs structurants du développement culturel de leur territoire :

Mot(s) clé(s) : culture , vivre ensemble , jeunes
Modifié le 3 mai 2013
Créé le 24 janv. 2013
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes aide 150 lycéens en milieu rural pour préparer leurs études supérieures avec « Pass'En Sup »

En matière d'éducation, la Région poursuit ses actions pour réduire les inégalités et faciliter l'accès des jeunes aux formations supérieures. Lundi 28 janvier, Ségolène Royal proposera en Commission Permanente le dispositif expérimental « Pass'En sup ».

Grâce à «Pass’En Sup» ces lycéens pourront ainsi préparer leur orientation post-baccalauréat en étant mieux informés sur la poursuite d’études supérieures.On constate en effet que le passage dans les études supérieures est souvent difficile pour les jeunes qui sortent du lycée et doivent s’intégrer dans un environnement nouveau. La nouvelle action de la Région, conduite en liaison avec le Rectorat, vise à permettre aux jeunes qui envisagent de s’engager dans des études supérieures de découvrir les conditions d’enseignement et de vie étudiante.

Cette aide de la Région interviendra pour couvrir les frais de déplacements, de restauration et d’hébergement des lycéens lorsqu’ils se rendront dans les universités, les IUT et les écoles de Poitou-Charentes ( ISAE-ENSMA, Sciences Po Poitiers).

Ce dispositif s’adresse aux élèves de Première de cinq lycées de Poitou-Charentes, situés en zone rurale.

Cette action concernera 150 lycéens dans cinq lycées ruraux :

  • le lycée Emile Roux de Confolens (16),
  • le lycée Emile Combes de Pons (17),
  • le lycée agricole Jacques Bujeault de Melle (79),
  • le lycée de Haut Val de Sèvre de Saint-Maixent-l’Ecole (79),
  • le lycée Jean Moulin de Montmorillon (86).

Cette expérience fera l’objet d’une évaluation afin d’établir par la suite un dispositif durable qui s’étendra à tous les établissements de la région et concernera également les élèves de Terminale.

Mot(s) clé(s) : éducation , jeunes
Créé le 23 janv. 2013
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes étend le Chéquier Régional Jeunes à la culture à la rentrée 2013

Parce que la réussite scolaire et l’épanouissement personnel reste une priorité en Poitou-Charentes, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes proposera, le 28 janvier, aux élus régionaux, d’étendre aux activités culturelles le Chéquier Régional Jeunes. Celui-ci offrira désormais à chaque jeune des entrées ou accès à des événements culturels, à des spectacles ou encore à des lieux de culture. Cette action nouvelle complète les chèques régionaux existants qui permettent déjà aux lycéens d’acquérir leurs manuels scolaires et d’accéder à la pratique sportive.

Le chéquier s’adresse à tous les lycéens des établissements publics ou privés de la Région (hors apprentis), des Maisons Familiales et rurales (MFR), des Établissements Régionaux d’Enseignements Adaptés (EREA) ainsi qu’aux élèves résidant en Poitou-Charentes et inscrits au CNED en formation initiale niveau lycée.

Il contient deux chèques-livres de 35euros (à valoir sur l’achat des manuels scolaires et des cahiers pédagogiques) ainsi qu’un ticket sport de 25euros (valable pour l’inscription dans un club sportif de Poitou-Charentes). Chaque année, 55 000 lycéens bénéficient des chèques livres et le ticket sport est utilisé par 14 000 jeunes pour réduire le coût des licences sportives.

Dans le même objectif, la Région Poitou-Charentes prévoit de mettre en place un chèque culture au cours de l’année 2013. Ce nouveau dispositif complétera la politique régionale de «démocratisation d’accès» à la culture, déjà entreprise notamment avec l’animateur culturel régional présent dans chaque lycée dont le coût est entièrement financé par la Région.

Mot(s) clé(s) : culture , jeunes
Créé le 23 janv. 2013
Accès direct à l'article

Ségolène ROYAL apporte son soutien aux artisans du BTP

Les artisans ont mené une journée nationale de mobilisation ce jour. Une délégation régionale a été reçue à la Maison de la Région.

Les effets de la crise entraînent un ralentissement des activités des artisans. La Région va tenir une réunion de travail avec les artisans et les principaux opérateurs des grands chantiers régionaux pour opérer des regroupements d’artisans afin de répondre aux besoins de ces grands chantiers (la LGV, Center Parcs, l’Hôpital Nord Deux-Sèvres, les chantiers de rénovation de 8 internats des lycées régionaux, l’École d'Ingénieur pour l'Apprentissage à La Couronne dans l’agglomération d’Angoulême).

Par ailleurs, la Présidente de Région s’est engagée à mettre en œuvre un plan régional d’isolation des maisons individuelles avec un plan de soutien aux particuliers pour une évolution énergétique et la réalisation de travaux d’isolations énergétiques des maisons. Ce plan sera présenté aux acteurs régionaux et aux artisans le 13 février prochain

Mot(s) clé(s) : croissance verte , emploi , vivre ensemble
Créé le 21 janv. 2013
Accès direct à l'article

Ségolène Royal se réjouit de la reprise de la société Arféo Buroform par un groupe de salariés de l'entreprise

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes se réjouit de la décision prise aujourd'hui par le Tribunal de Commerce de Poitiers, qui a validé la reprise de la société Arféo Buroform (Valdivienne) par un groupe de salariés de l'entreprise.

La Région apporte son soutien à cette reprise exemplaire, regroupée en coopérative, d'une entreprise et de ses salariés dont le savoir-faire et les compétences, dans un marché  extrêmement concurrentiel, n'est plus à démontrer. La nouvelle entreprise, dénommée SOCIÉTÉ NOUVELLE ARFEO BUROFORM, va reprendre 68 salariés du site de Valdivienne et 123 salariés sur le site de Château Gontier (Mayenne).

Aux côtés des Départements de la Vienne et de Mayenne ainsi que la Région Pays de la Loire également concernés par cette reprise, la Région Poitou-Charentes s'est engagée à apporter une aide sous forme de subvention à chaque salarié coopérateur via la Bourse Régionale Coopérative à hauteur de son apport personnel, soit 2.500€ par salarié et 170 000 € au total. Par ailleurs, afin de compléter le plan de financement, la Région va verser à la nouvelle entreprise, une aide de 200 000 € sous forme d'avance remboursable au titre du financement global du projet. Ségolène Royal proposera ces décisions au Conseil régional le 28 janvier.


Cette décision apporte la preuve que la reprise d'une d'entreprise sous une forme coopérative par ses salariés est une solution efficace et reconnue pour le redressement productif de l'économie.

Mot(s) clé(s) : emploi
Créé le 21 janv. 2013
Accès direct à l'article

La Région réaffirme ses objectifs d'une gestion économe et respectueuse de l'eau

La Région, représentée par Serge Morin, Vice-Président en charge de la politique de l'eau, a co-animé, ce jour , avec monsieur le Préfet de région, la Conférence régionale de l'eau pour dresser le bilan de l'année 2012.

La Région, représentée par Serge Morin, Vice-Président en charge de la politique de l'eau, a co-animé, ce jour , avec monsieur le Préfet de région, la Conférence régionale de l'eau pour dresser le bilan de l'année 2012.


Malgré une pluviométrie significative sur ce début décembre, le Poitou-Charentes dispose d'une ressource limitée en quantité, tant pour les nappes d'eau souterraines que pour les eaux superficielles. De plus, la qualité n'est toujours pas au rendez-vous avec des atteintes régulières de la plupart des masses d'eau par des pollutions aux nitrates et aux pesticides, obligeant les fournisseurs d'eau potable à des traitements de plus en plus coûteux pour l'usager : l'abonné de l'eau.


La Présidente de Région, Ségolène Royal a rappelé l'importance :

  • de la reconstitution et la préservation des zones humides, espaces d'autoépuration, de stockage naturel et de régulation des eaux;
  • de la diminution significative des pollutions diffuses, principalement agricoles, qui affectent au delà des milieux terrestres , la santé des écosystèmes littoraux et marins indispensables à la production conchylicole;
  • d'une réduction des gaspillages de toute nature, en encourageant les économies d'eau, par des systèmes performants d'adduction d'eau, des pratiques agronomiques privilégiant la capacité hydrique des sols et le choix de cultures et de variétés adaptées à la désirrigation.


La Région a pris acte des orientations positives du 10ème programme des Agences de l'eau Loire Bretagne et Adour Garonne pour reconquérir les milieux aquatiques, soutenir l'agriculture durable et conforter une approche territoriale associant l'ensemble des usagers de l'eau.


En conclusion, la Région a souligné que l'eau, bien commun, est devenue rare, d'autant que le Poitou-Charentes par sa géologie et le réchauffement climatique se trouve au premier rang des régions françaises ou l'eau pourrait se compter au compte gouttes.

Mot(s) clé(s) : eau , croissance verte
Modifié le 2 janv. 2013
Créé le 18 déc. 2012
Accès direct à l'article

Ségolène Royal se réjouit des mesures présentées par Marisol Touraine contre les déserts médicaux

Ségolène Royal se réjouit des annonces contre la désertification médicale faites par la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine et qui marquent une nouvelle vision du droit d'accès à la santé.

Les solutions mises en place et les résultats obtenus en région Poitou-Charentes pour inverser la tendance et réinstaller des médecins en milieu rural grâce à un travail participatif de longue haleine vont ainsi pouvoir se déployer.


Les actions gouvernementales se déclineront en trois axes :

  • la formation et l'installation des jeunes médecins ,
  • de meilleures conditions d'exercice des professionnels de santé ,
  • l'accès à la santé dans les territoires isolés.
La Région Poitou-Charentes qui a déjà créé 55 maisons de santé de proximité forte de son expérience, est prête à accueillir ces nouvelles mesures pour accélérer la reconquête des déserts médicaux .
Mot(s) clé(s) : santé , vivre ensemble
Modifié le 2 janv. 2013
Créé le 13 déc. 2012
Accès direct à l'article

Poitou-Charentes : lutte contre les déserts médicaux, les 5 solutions de la Région

Depuis 2004, Ségolène Royal a voulu engager la Région Poitou-Charentes sur le droit à l'accès pour tous à la santé en milieu rural. La première "Maison de santé de proximité" a vu le jour après deux ans de travail des médecins et professionnels de santé concernés.
Grâce à cette expérience réussie, ce sont aujourd'hui 50 projets qui sont soutenus financièrement par la Région. Pour rapprocher les médecins de ceux qui en ont besoin, la Région a mis en place 5 solutions :

I-    Créations de 55 maisons de santé et proximité dont 26 en fonctionnement avec 150 médecins, infirmiers, professions paramédicales


II-    Aide à l’installation de étudiants en médecine en milieu rural
  • Depuis 2005 : 449 internes aidés (logement, placement).
  • Résultat : 68% déclarent vouloir s’installer en milieu rural.
  • Sur 330 internes aidés, 42 se sont installés en milieu rural.

III-    La télé médecine et équipements dans les hôpitaux et établissements
  • 11 projets financés
  • Co-financement par la Région du Plateau technique hospitalier Nord Deux-Sèvres.

IV-    Aide à l’enseignement de la médecine générale
  • Financement du 4ème poste de chef de clinique à la Faculté de Médecine de Poitiers.
  • 63 médecins maîtres de stage formés.

V-    Politique de prévention active
  • Pass'Contraception = 479 Pass distribués.
  • Action préventive touchant 10 000 jeunes en 2011.
  • 14 000 jeunes bénéficiaires des actions Alimentation – Nutrition
  • Actions de prévention contre la Pénibilité et le stress au travail = 8 expérimentations en 2012-2013.


La visite de Marisol Touraine est ainsi une reconnaissance et un lieu d'annonce pour une action nationale.
Mot(s) clé(s) : santé , vivre ensemble
Modifié le 2 janv. 2013
Créé le 12 déc. 2012
Accès direct à l'article

Ségolène Royal accueillera Marisol Touraine le 13 décembre sur le thème de la désertification médicale

Ségolène Royal recevra Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, en Poitou-Charentes le 13 décembre. Elle a choisi de s’appuyer sur l’expérience de la Région en matière de santé et de lutte contre la désertification médicale pour annoncer ses nouvelles mesures.

Celles-ci feront l’objet d’un débat jusqu’en mars et l’adoption d’une nouvelle loi.
La Ministre et la Présidente de Région se rendront à Scorbé-lairvaux (86) pour visiter une maison de santé et tenir une réunion
sur la désertification rurale.


Depuis 2004, Ségolène Royal a fait, dès son élection, un travail de fond contre la désertification médicale en lançant les maisons de santé. Difficile au début, ce sont aujourd'hui :

  • 55 pôles ou maisons de santé qui ont été décidées sur l'ensemble du territoire régional
  • près de 150 professionnels de santé installés à ce jour.

On peut citer par exemple :

  • dans les Deux-Sèvres : Oiron dans le cadre du pôle santé du Thouarsais ; Couture d'Argenson
  • dans le Vienne : Mont sur Guesnes ; Charroux
  • en Charente : Segonzac ; Ruelle
  • en Charente-Maritime : Aulnay-Néré ; Tonnay-Boutonne.

Pour lutter contre la désertification médicale en milieu rural, la
Région soutient notamment :

  • des bourses de stages pour permettre aux étudiants de s’installer en milieu rural,
  • le regroupement de professionnels pour réduire les inégalités d'accès aux soins
  • la mise en place d'équipements de télé-médecine
Mot(s) clé(s) : santé , vivre ensemble , famille
Créé le 7 déc. 2012
Accès direct à l'article

La Région va signer un protocole d'accord avec Pôle Emploi pour faciliter la formation des demandeurs d'emploi

Pour simplifier et améliorer l'accès des demandeurs d'emploi à la formation professionnelle, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes propose à la Session du Conseil régional de décembre un protocole d'accord
– la fusion des aides individuelles à la formation de la Région et de
Pôle emploi pour créer une aide unique et simplifiée,
  • la mise en place d'actions de formations collectives pour les métiers qui recrutent comme les maçons, menuisiers, couvreurs, ... pour le BTP,
  • la mise en place d'actions de formations individualisées (adaptation à l'emploi ou suite à une Validation des Acquis de l'Expérience),
  • pour simplifier les procédures, le partage des systèmes d'information (facilitant la rémunération des stagiaires ou encore l'entrée dans une formation),
  • la mobilisation conjointe des réseaux de conseil et d'orientation pour un meilleur accueil des demandeurs d’emploi et des personnes qui recherchent des formations,
  • le renforcement du partenariat sur les grands chantiers (Center Parc ou LGV).

Ce partenariat témoigne de la volonté de la Région, sous l'impulsion de Ségolène Royal et de Pôle Emploi, d'améliorer encore la capacité des demandeurs d'emploi à se former pour retrouver un travail en cohérence avec les besoins des entreprises. La Session se tiendra du 11 au 17 décembre 2012. Le protocole sera signé très prochainement.

Protocôle d'accord avec Pôle Emploi

Mot(s) clé(s) : formation , emploi
Créé le 7 déc. 2012
Accès direct à l'article

La Région s’engage sur la réduction de la pénibilité au travail

Un appel à projets auprès des entreprises de moins de 250 salariés et des associations a été lancé en 2012
But :
  • l'amélioration des conditions de travail,
  • la réduction de la pénibilité au travail,
  • et la prévention des risques.
La Région soutient des projets sous la forme d'une subvention d'un montant compris en 5 000 € et 15 000 €.

Les projets ont été sélectionnés par un jury composé de personnalités qualifiées, dont Serge Volkoff, spécialiste national
des questions de santé au travail.
Projets selectionnés par le jury
Objet Thème Bénéficiaire Type d'activité
Accompagnement à la réorganisation par l'analyse des pratiques individuelles de travailRisques psychosociauxCREDES (Centre Régional d'Etudes et de Documentations Économiques et Sociales)(Chauray, 79)Association intervenant auprès des comités d'entreprises(+ 500 CE) et représentant plus de 56000 salariés
Amélioration des conditions de travail notamment par une action sur la saisonnalité de l'activité et sur la pénibilité liée à la charge mentaleRisques physiques, psychiques, organisationnels et environnementauxAnimaute(Saulgon, 16)Services aux particuliers : activité de garde d'animaux de compagnie
Acquisition d'un chariot soudeur pour réduire la pénibilité de l'atelier « PRS » (poutres reconstituées soudées)Troubles musculosquelettiquesCANAM(Niort, 79)Construction métallique
Équipements des salaries intervenant à domicileTroubles musculosquelettiquesAPEF Familles Rurales(Gençay, 86)Service d'aide à la personne
Acquisition d'une potence de levage et d'une table de positionnement des outils de presseTroubles musculosquelettiquesATILAC(La Crèche, 79)Tôlerie industrielle
Mise en place d'un système d'aspiration des poussières de boisExposition des salariés aux poussières de boisMenuiserie (CHAILLOU Granzay-Grip, 79)Menuiserie bois
Acquisition de tables élévatrices et d'équilibreurs de charge pour la fabrication de palettesTroubles musculosquelettiquesLe Relais (Thouars, 79)Entreprise de l'économie sociale et solidaire, secteur bois
Acquisition d'un robot de soudure et d'un timon électrique pour limiter les manutationsAccidents du travail et Troubles musculosquelettiquesEuroslot KDSS(Scorbé-Clairvaux, 86)Conception et fabrication d'éléments filtrants pour la séparation solide/liquide et solide/gaz
Mot(s) clé(s) : emploi , vivre ensemble
Créé le 5 déc. 2012
Accès direct à l'article

Stéphane LE FOLL et Ségolène ROYAL s’engagent pour les éleveurs

La Présidente de Région a invité ce vendredi 16 novembre le Ministre de l’Agriculture pour rencontrer plus de 700 éleveurs de Poitou-Charentes afin de débattre du maintien et de l’avenir de l’élevage dans des zones agricoles intermédiaires comme le Poitou-Charentes, où la tentation est forte d’abandonner l’élevage au profit des cultures céréalières.

Pour redonner espoir à toute une filière Ségolène ROYAL et Stéphane LE FOLL ont fixé des objectifs et proposé les mesures suivantes :


1 / Une rénovation de la politique agricole commune

  • La future politique agricole commune (2014-2020) devra être plus favorable au maintien de l’élevage et de la diversité. Le Ministre de l’Agriculture défend une PAC où l’aide sur les premiers hectares sera renforcée par rapport aux hectares suivants, ce qui favorisera l'élevage.
  • Le Ministre va défendre la mise en place d’une PAC régionalisée pour le second pilier de la PAC. La Présidente de Région s’engage à faire de ce second pilier un outil de soutien à l’élevage, à l’autonomie en protéines végétales pour les exploitations et à la diversification des productions.
2 / Des actions pour les revenus et en faveur de l'installation des agriculteurs
  • Soutiens d’urgence à l’élevage caprin pour les éleveurs en difficulté, notamment par des mesures d’allégement des charges sociales. Par ailleurs, les pouvoirs publics encourageront les démarches de structuration de la filière dont la mise en place d'un accord interprofessionnel sur la contractualisation
  • Les assises de l'installation qui se sont ouvertes hier amélioreront la politique de l'installation en optimisant les aides de l'Etat et des collectivités locales, en améliorant le parcours proposé à ceux qui souhaitent s'installer et en faisant le lien avec la question e l'accès au foncier. Ouverture et diversité sont deux enjeux de ce travail.
  • La Région soutiendra le développement de l’emploi et l’amélioration des conditions de travail au travers des groupements d’employeurs, notamment par l’embauche de jeunes.
3 / Produire plus de valeur ajoutée en région
  • La Région développe un plan de petites unités de Méthanisation à la ferme à bas coût pour la production d’énergie et la production d’électricité solaire à la ferme (363 installations pour 30 Mwc de puissance), en plus de la filière photovoltaïque .
  • Forte de ses Labels Rouges, de ses AOC, de ses savoir-faire et fière de ses éleveurs, la Région va créer une véritable  identité régionale « Qualité Poitou-Charentes», avec les 9 filières d’élevage, les restaurateurs, les artisans, les bouchers, la filière tourisme …
  • La Région va également amplifier son soutien aux outils de transformation de proximité et aux magasins fermiers (6 déjà existants).
Mot(s) clé(s) :
Créé le 16 nov. 2012
Accès direct à l'article

Apprentissage en Poitou-charentes : un plan d’investissement significatif pour la réussite des apprentis

Le 19 novembre en commission permanente Ségolène Royal proposera aux élus régionaux d’adopter un plan d'investissement pour l’apprentissage en Poitou-Charentes.
Cette décision représente à la fois :
  • une offre plus importante et plus diversifiée de formations avec 529 nouvelles places pour la rentrée 2013,
  • des conditions d’accueil et de travail plus adaptées et plus performantes pour les apprentis de Charente avec la construction et la rénovation du Campus des Métiers Poitou-Charentes à Barbezieux, Cognac, Chasseneuil et la CIFOP d’Angoulême,
  • la restructuration du Campus des Métiers de la Vienne avec la mise aux normes professionnelles des ateliers des métiers de bouche du CFA de Chantejeau à Poitiers,
  • un programme d’équipement des CFA de la Région et du CFA des Compagnons du Devoir.

Au total, la Région consacrera près de 23M€ pour des programmes inscrits dans le Contrat d’Objectifs et de Moyens 2011-2015 co-financé à parité par l’Etat et la Région.

La Région poursuit ainsi l’effort important qu’elle mène en faveur de la formation et de l’emploi des jeunes en Poitou-Charentes, avec pour objectif :
  • une augmentation de 2500 apprentis supplémentaires en cinq ans,
  • un enrichissement de l’offre de formation en lien avec les besoins économiques des territoires et l'équilibre de la carte des formations,
  • la modernisation de l’appareil de formation et leur adaptation au milieu professionnel.
Mot(s) clé(s) : apprentissage
Créé le 14 nov. 2012
Accès direct à l'article

Plan de développement des énergies marines. De la Région à l'Arc atlantique

Ségolène Royal, a ouvert lundi matin le 3ème Forum Atlantique sur le thème de la gestion des espaces maritimes et du changement climatique, organisé par la Commission Européenne et regroupant les régions européennes de l'Arc atlantique. Elle a invité les partenaires publics et privés à développer des chantiers de coopérations et des actions concrètes autour de la croissance verte.

Ségolène Royal qui a fait de l'excellence environnementale dans sa région un moteur de création d'emplois a rappelé que la croissance verte est un levier de sortie de crise. Ségolène Royal a illustré son propos en s'appuyant sur des expériences concrètes comme le plan photovoltaïque, ou tout récemment le plan de développement des énergies marines avec le dépôt d'un brevet en Région d'une hydrolienne, permettant de transformer les courants fluviaux en énergie.
Les autoroutes de la mer et l'éolien en mer constituent aussi des projets à accélérer. L'espace maritime européen est une chance pour développer des projets fédérateurs, écologiques, innovants et créateurs d'emplois. Les Régions françaises y prendront toute leur place.

Ségolène Royal s'est ensuite rendue à Mutriku sur la côte espagnole pour visiter l'usine installée sur la digue du port et utilisant la houle et la force des vents marins pour générer de l'énergie électrique par turbines. Ségolène Royal a noué les bases de coopérations avec la région de Biscaia sur l'énergie marine. 

Mot(s) clé(s) : biodiversité , croissance verte , eau
Créé le 13 nov. 2012
Accès direct à l'article

Après consultation Ségolène ROYAL engage la Région pour l’Hôpital Nord Deux- Sèvres à la demande des partenaires du projet

Le Ministère de la Santé demande à la Région de participer au financement de l’hôpital Nord Deux-Sèvres. Avant de prendre une décision, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes a réuni jeudi 8 novembre les élus du Nord des Deux Sèvres, le directeur de l’Agence régionale de la Santé, le Directeur de l’Hôpital Nord Deux Sèvres et le représentant de la Commission médicale de l’Etablissement pour examiner les conditions de la construction de l’hôpital Nord Deux Sèvres.
Etaient présents :
  • les parlementaires, Jean Grellier, Michel Becot et Jean Luc Drapeau,
  • les élus régionaux  Patrick Larible, Marie-Laure Tissandier, Françoise Bely, Julie Geairon, Emile Bregeon,
  • les élus locaux : Jean-Michel Bernier - Maire de Bressuire, Daniel Amiot - Pdt de la CdeC Delta Sèvres Argent, Xavier Argenton - Pdt du conseil de surveillance de l’hôpital N79 et Maire de Parthenay, Philippe Mouiller - Maire de Moncoutant et Conseiller régional, Joël David - Pdt de la CdeC Terre de Sèvres, Dominique Paquereau - Pdt de la CC Airvaudais, J Francois Coiffard -  Pdt de la CdeC Val du Thouet.

Tous ont unanimement :
  • précisé qu’il n’existe pas d’offre sanitaire publique alternative sur le Nord Deux Sèvres ,
  • reconnu qu’il existe un très large consensus sur le projet, son implantation, et le rôle de chaque établissement « porte » que seront les établissements de Parthenay et Thouars
  • et approuvé la démarche de la Présidente de Région dans sa recherche d’une solution de financement du projet.

D’un coût total estimé de 94,6 Millions d’Euros, le nouvel établissement de Faye l’Abbesse, qui comprendra 298 lits, est conçu pour être flexible, modulaire et de haute qualité environnementale afin d’être l’hôpital de « demain » dans la complémentarité avec les établissements de Parthenay et Thouars. Il sera également un élément structurant de l’offre de soin de ville pour les 175 000 habitants que compte ce territoire.

Le Département des Deux-Sèvres s’étant engagé à construire l’infrastructure routière de desserte de l’établissement de Faye L’Abesse. Consciente que les villes et communautés de communes rencontrent des difficultés pour dégager les crédits nécessaires à la réalisation de cet équipement sanitaire indispensable pour la population, Ségolène ROYAL a indiqué que la Région prendra une décision de montant financier lors de sa réunion du 19 novembre.

Il convient de tout mettre en œuvre pour que ce projet attendu depuis de nombreuses années devienne enfin une réalité pour qu’il puisse ouvrir en 2016.

C’est aussi un chantier important pour les entreprises, avec l’équivalent de 300 emplois pendant deux ans sur le chantier. 
Mot(s) clé(s) : emploi , institution , santé
Créé le 9 nov. 2012
Accès direct à l'article

Remise du prix de la chimie verte

Le 8 novembre 2012 à 15 h à la Maison de la Région, l'entreprise Valagro recevra le prix de la division Chimie Industrielle de la Société Française de Chimie.

Ce prix national est remis chaque année à un personnel d'une entreprise et/ou d'un laboratoire à l'origine d'une recherche innovante ayant donné lieu à application réelle.

En 2012, deux dossiers ont été retenus :

  • celui présenté par VALAGRO-COLAS pour la mise au point de biofluxants, produits d'origine végétale servant à remplacer, dans la compostion des bitumes, des produits dangereux pour l'environnement et la santé.

  • le projet porté par l'ENSIACET-LCC (Toulouse) pour une recherche ayant conduit à un procédé industriel de synthèse de nanotubes de carbone mis en oeuvre par ARKEMA en région Aquitaine.

La thématique retenue « croissance et innovation par une chimie durable » est en parfaite adéquation avec l'engagement de la Région Poitou-Charentes en faveur de l'excellence environnementale.

Programme :

  • 14H30 : Conférence de presse en salle Michel Bouchet  – Maison de la Région
  • 15h00 : Ouverture de la cérémonie de remise du Prix par Ségolène Royal,  Présidente de la Région Poitou-Charentes

 

Mot(s) clé(s) :
Créé le 7 nov. 2012
Accès direct à l'article

Investissements de réhabilitation énergétique des logements sociaux : 3.016 logements aidés par la Région Poitou-Charentes

Ségolène Royal, Présidente de Région, propose à la Commission Permanente du 19 novembre 2012 des aides de la Région pour la réhabilitation de 376 logements sociaux.

En cumul, pour les 3.016 logements aidés, 5,5 millions € d'aide régionale auront été mobilisées, portant sur des investissements de l'ordre de 106 M€, facteurs d'emplois locaux pour les métiers du bâtiment.

Ces 3 016 premiers logements réhabilités permettent d'économiser chaque année :Barre de notation des logements de A à G

  • plus de 31 Giga Wh qui ne seront pas consommés (de l'ordre de 10 000 kWh par logement)
  • et l'émission de 4 000 tonnes équivalents CO2 qui ne seront pas dégagées.

La politique de la Région, au-delà de la dimension sociale pour les foyers les plus modestes, a pour objectif un habitat économe en ressources naturelles et en charges locatives pour les résidents, dans un contexte de réduction du pouvoir d'achat et de précarisation.

Plus de 65 000 logements parmi les 77 000 logements sociaux existants en Poitou-Charentes consomment plus de 150 kWh/m².an, dont 37% consomment plus de 230 kWh/m².an :

  • Les économies d'énergie qui peuvent y être réalisées après une réhabilitation performante sont massives, une à deux centaines de kWh pouvant être économisés pour chaque m² et par année.
  • La baisse des charges de chauffage pour les occupants devient alors très significative.
  • Avec l'accroissement marqué et continue des prix des énergies, d'année en année, le gain de pouvoir d'achat lié aux économies d'énergie est lui aussi croissant !

Complémentairement les fonds européens seront intervenus, à l'issue de la même Commission Permanente de novembre 2012, au profit de 1995 logements avec plus de 7 M€ de subventions du FEDER.

Mot(s) clé(s) : associations , environnement , famille , vivre ensemble
Créé le 7 nov. 2012
Accès direct à l'article

Poitou-Charentes : Ségolène Royal remet des bourses et des ordinateurs portables à des étudiants en sciences

Comme chaque année depuis 2006, Ségolène Royal a remis ce lundi 5 novembre des ordinateurs portables aux nouveaux bénéficiaires d’une bourse d’accès à l’enseignement supérieur attribuée par la Région.
Ces bourses de 1000€ par an (versées pendant 5 ans maximum) ont pour principal objectif de permettre à des lycéens dont les capacités scolaires sont reconnues, de surmonter des difficultés financières pour  leur permettre d’accéder aux filières scientifiques de l’enseignement supérieur.

Les bénéficiaires doivent répondre à différents critères (résultats scolaires, ressources familiales, inscription dans des filières scientifiques).

Depuis le lancement du dispositif en 2006, 1 133 jeunes bacheliers ont pu bénéficier du soutien financier régional.

Les bénéficiaires de ce dispositif se répartissent entre les établissements d'enseignement supérieur suivants :
  • Université de Poitiers dont Fac de Sciences, Fac de Médecine et Pharmacie, IUT sites de Poitiers, Châtellerault, Niort, Angoulême    
  • Institut de Formations aux Soins Infirmiers (IFSI)
  • Université de La Rochelle dont Fac de Sciences, IUT    
  • Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles dans les lycée Jean Dautet à La Rochelle, Lycée Camille Guérin à Poitiers
  • Brevet de Technicien Supérieur dans les lycées de la Région,
  • Autres filières dans et hors Région (EIGSI La Rochelle, INSA, IUT, Ecoles d’ingénieurs, Lycées).
Mot(s) clé(s) :
Créé le 6 nov. 2012
Accès direct à l'article

102 communes participeront à l'édition 2012 de la « Semaine régionale de l'arbre et de la haie »

Depuis 2004, la Région Poitou-Charentes anime une politique de reconquête des paysages régionaux qui se traduit notamment par des aides financières pour la replantation d'arbres et d'arbustes.

Avec la « Semaine régionale de l'arbre et de la haie » la Région propose aux collectivités et aux associations de mettre en œuvre sur leur territoire des projets de plantation qui associent la population.

102 communes participent cette année à l'édition 2012 de la « Semaine régionale de l'arbre et de la haie » et bénéficient d'une aide financière de la Région qui couvre les frais liés à l'achat des végétaux et des accessoires de plantation ainsi que ceux relatifs à l'animation qui est organisée.


Des haies champêtres, des vergers et des bosquets seront réalisés avec la participation des habitants toutes générations confondues. Les communes et les associations organisent les plantations au cours de l'hiver avec un temps fort autour de la date de la Sainte-Catherine (25 novembre).   
Au total ce sont plus de 56 000 arbres et arbustes qui seront plantés cet hiver avec cette opération. 

Mot(s) clé(s) : biodiversité , environnement
Modifié le 22 nov. 2012
Créé le 6 nov. 2012
Accès direct à l'article

Réhabilitation des logements = les 4 actions de la Région pour vous aider

Bilan pour la Charente-Maritime

1 - Particuliers: maîtrise de l'énergie et énergies renouvelables = Micro crédit vert 0%

Depuis la mise en place du micro-crédit régional énergie verte à 0% en 2009,  la Région Poitou-Charentes a aidé plus de 2300 foyers à maîtriser leur consommation d'énergie ou à choisir les énergies renouvelables.

Dans un contexte économique délicat, ce dispositif permet un soutien à l'excellence environnementale, facteur de durables économies. Face à l'augmentation croissante du prix des combustibles, la part des dépenses d'énergie devient difficilement assimilable par le budget des ménages, surtout des plus modestes.

Bilan 540 aides en Charente-Maritime pour les ménages

2 - Particuliers propriétaires

  • isolation des toitures : sous conditions de ressources, notamment pour les petits retraités. Subventions avec l'ANAH mises en place courant 2012
    Bilan : 35 premières aides (fin septembre 2012)

 

3 - Locataires dans les logements sociaux :

  • 1128 logements réhabilités ou en cours
  • 33 millions d'euros de travaux
  • aide de la Région de 2 M € en Charente-Maritime :
  • soit environ 11millions de Kwh économisés
  • 10 000 Kwh par an en moins pour chaque logement, soit environ 1000€ d'économies par an par famille

 

4 - Collectivités locales : aides à l'amélioration de la performance énergétique du patrimoine bâti des petites communes

  • 122 collectivités aidées par la Région pour les études sur tout Poitou-Charentes
  • 30 ont engagé les travaux (4M€ dont 1M€ financé par la Région)
Mot(s) clé(s) : associations , environnement , vivre ensemble , économie
Créé le 5 nov. 2012
Accès direct à l'article

Région Poitou-Charentes : Invention d'un combustible à base d'huile végétale

L'Institut National de la Propriété Industrielle vient de délivrer à la Région Poitou-Charentes un brevet d'invention pour un combustible à base d'huile végétale.

Les chercheurs de Valagro sont à l'origine de cette invention qui associe à un fioul domestique, une huile végétale brute ou purifiée extraite du colza, ou une huile recyclée.
Ce combustible,  pour partie à base de carbone renouvelable,  diminue l'émission de gaz à effet de serre :  le procédé de purification mis au point préserve les propriétés anti-oxydantes de l'huile et garantit la stabilité du combustible pendant qu'il est stocké en cuve.

L'objectif de ce travail de recherche est de permettre à terme l'utilisation du mélange dans une chaudière fonctionnant au fioul domestique, sans modification de l'installation initiale. 
Mot(s) clé(s) : croissance verte
Créé le 23 oct. 2012
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes vote des actions importantes pour les PME, l'excellence environnementale et les jeunes

Lundi 15 octobre, en complément des grandes orientations budgétaires pour l'année 2013, sur proposition de Ségolène Royal, le Conseil Régional a voté des actions importantes sous le signe du pouvoir d'achat et de la conversion écologique de l'économie :

Pour les PME :

  • la participation de la Région à la banque publique d'investissement qui pourra s'appuyer sur l'Agence PME créée en région ;
  • l'adoption du plan de filière aéronautique et spatiale, pour accompagner les PME, notamment les sous-traitants ;
  • le chèque pour les entreprises coopératives .

Pour l'excellence environnementale :

  • la création de l'institut de la chimie verte, avec un premier projet de recherche – développement dès cette session (sous produit de la vigne utilisé dans la santé) ;
  • le plan régional de méthanisation, pour accélérer le développement de cette filière en Poitou-Charentes, sur le plan énergétique, industriel mais également écologique avec la réduction des pollutions agricoles ;
  • la mise en place du volet « grandes puissances » du fonds de résistance photovoltaïque, pour débloquer des projets importants et conserver l'avance régionale dans ce domaine.

Pour les jeunes :

  • la mise en place de l'apprentissage du code de la route dans les lycées, pour alléger les charges des familles et réduire la mortalité des jeunes sur les routes ;
  • la modernisation des lycées agricoles.

Dans le cadre du budget 2013, la Région, n'augmente pas les impôts pour la 8ème année consécutive avec, en particulier, zéro taxe (TIPP) sur le carburant.
Mot(s) clé(s) : environnement , emploi
Créé le 18 oct. 2012
Accès direct à l'article

Création de la Banque Publique d'Investissement

Ségolène Royal se félicite de la création de la Banque publique d'investissement, pour laquelle elle plaide depuis de nombreuses années.
Il s'agit de donner enfin aux PME innovantes les moyens de développer leurs activités et de créer des emplois.
Cette banque va permettre de renforcer l'efficacité de l'action des Régions qui tous les jours épaulent les PME en
leur accordant, des garanties et des apports en fonds propres .
La BPI permettra aux PME d'accéder à des moyens financiers sécurisés et non spéculatifs.
L'efficacité de cette banque publique est liée à trois critères :
  • la rapidité de sa mise en oeuvre ;
  • sa puissance d'intervention pour en faire une vraie force de frappe de la compétitivité ;
  • la solidité du partenariat avec les Régions et l'intelligence des territoires,notamment pour la mutation écologique et toutes les activités innovantes non délocalisables.

Mot(s) clé(s) : emploi
Créé le 18 oct. 2012
Accès direct à l'article

Lundi, la Région vote le Plan régional de développement de la méthanisation

L'objectif de la Région est de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 30% à l'horizon 2020. Déjà engagée dans cette dynamique (maîtrise de l'énergie, efficacité énergétique et développement des énergies renouvelables), la Région décide donc de la mise en place d'un Plan régional de développement de la méthanisation qui tient compte des objectifs européens et de la diversité des ressources et des potentialités du territoire de Poitou-Charentes.

La filière méthanisation présente de nombreux atouts :

  • valorisation complète pour les secteurs agricole ou industriel, à la fois énergétique et agronomique, des déjections d'élevage  et des effluents agro-alimentaires ;
  • alternative technique et économique à la coûteuse mise en décharge pour les déchets des collectivités ou de la grande distribution ;
  • économies de combustibles fossiles et plus d’autonomie énergétique ;
  • amélioration des conditions d'épandage pour le voisinage et la protection des nappes ;
  • création d'emplois directs et indirects non délocalisables ;
  • diversification économique pour les agriculteurs ;
  • réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Deux exemples :

  • L'Unité de méthanisation Tiper – Méthanéo à Thouars :
    Première réalisation régionale en terme de méthanisation territoriale de grande puissance (équivalente à 4 fois celle de METHA BEL AIR à Linazay) avec une grande diversité de biomasse (d'origine agricole et agro-alimentaire) et une forte implication d'acteurs locaux. Opération « phare » pour le Poitou-Charentes et au-delà pour le Grand Ouest de la France.

    La société TIPER METHANISATION qui finance cet investissement, est constituée du développeur METHANEO, de l'association locale des apporteurs de biomasse ABBT (exploitations agricoles et PME de l'agro-alimentaire et de la société SEOLIS - filiale de la régie d'électricité des Deux-Sèvres).

    Ce site industriel présente le double intérêt de produire , via un moteur de cogénération de 2,1 MW elec, des grandes quantités « d'électricité verte »  revendue au réseau SEOLIS et de produire de la chaleur pour l'entreprise voisine, la société BELLANE (séchage et la granulation d'aliments animaliers).

  • Metha BEL AIR à Linazay
    Ce centre produit l'équivalent de 12 millions de Kwh par an et assure la couverture des besoins en énergie des exploitations agricoles.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , énergie
Créé le 11 oct. 2012
Accès direct à l'article

Lundi 15 octobre, en réunion publique, la Région Poitou-Charentes accentue son engagement pour le Micro-crédit 0% énergie verte : déjà 2 300 foyers bénéficiaires

L'augmentation régulière des coûts de l'énergie a un impact croissant sur le pouvoir d'achat des ménages, notamment les plus modestes. Aussi, la Région agit pour les économies d'énergie et la lutte contre la précarité, par la maîtrise de l'énergie et le développement des énergies renouvelables.

L'objectif est double : limiter les charges et mettre un frein à la précarité énergétique.

Aussi, depuis 2009, la Région propose aux habitants de Poitou-Charentes le Micro-crédit régional 0 % « Energie Verte en Poitou-Charentes ». Ce prêt est à taux zéro, les intérêts correspondants étant pris en charge par la Région. Il permet aux particuliers de réaliser des travaux d'amélioration thermique de l'habitat et l'installation d'équipements d'énergies renouvelables. A ce jour, ce sont  2 300 foyers qui ont bénéficié du dispositif.

Ce prêt permet à l'approche de l'hiver d'envisager des travaux d'isolation, prioritairement pour la toiture qui constitue le premier poste de déperdition, et d'amélioration thermique de son logement. Il est cumulable avec le crédit d'impôt et s'ajoute aux dispositifs d'intervention de la Région : le programme "10 000 isolations de toitures" et le Fonds Régional d'Excellence Environnementale Poitou-Charentes (FREE).

L'ensemble des informations sont disponibles sur le site de la Région sur le lien suivant.

Mot(s) clé(s) : énergie , environnement , croissance verte , économie
Créé le 10 oct. 2012
Accès direct à l'article

Lundi 15 octobre, en réunion publique, la Région Poitou-Charentes adoptera le Plan Climat Energie Territorial

Comme toutes les grandes collectivités, la Région Poitou-Charentes doit présenter d'ici la fin de l'année un Plan Climat Energie Territorial dont la finalité est la lutte contre le changement climatique.

Ce plan comporte 48 actions concrètes de lutte contre le changement climatique :

  • les actions de l'institution régionale ;
  • les actions que la Région va entreprendre avec ses partenaires ainsi que la population régionale.

Exemple : le lycée Xavier Bernard de Venours (86)

Dans le cadre de sa démarche d'excellence environnementale la Région a réalisé plusieurs actions :

  • La suppression du fioul pour chauffer l'établissement qui a été remplacé par une chaufferie bois. Cette chaufferie permet d'utiliser une énergie renouvelable et locale. Le but étant de réduire l'impact environnemental et le coût d'achat du combustible. Cette chaufferie a été mise en service pour le début de la saison de chauffe 2010.

  • La mise en place  par des tiers investisseurs d'installations d'énergies renouvelables, dont les 2 668 m² de panneaux photovoltaiques mis en service en septembre 2009 ainsi qu'une éolienne de 330 kW mise en service en 2010. En 2011 ces deux installations ont produit plus d'électricité que la consommation d'électricité du lycée.

  • La réhabilitation de deux bâtiments d'internats qui prévoit une réduction des consommations réglementaires de 60 % et 51 % par rapport aux consommations réglementaires d'origines.

  • Cet établissement fait également l'objet de changement de menuiseries simples vitrage par des menuiseries performantes thermiquement afin d'améliorer le confort des occupants.

  • Il est également réalisé de nombreux travaux d'amélioration des sous-stations ce qui permet d'améliorer les performances énergétiques de l'établissement.

D'une manière générale, si on compare l'année 2006 et l'année 2011, les consommations de cet établissement on diminué de 38 % et les émissions de gaz à effet de serre ont été réduite de 75 % en tenant compte de la rigueur climatique.

Mot(s) clé(s) : environnement , énergie , croissance verte
Créé le 9 oct. 2012
Accès direct à l'article

Budget 2013 de la Région : pas d’augmentation d’impôt, pas de taxe sur l’essence, priorité à l’emploi, aux PME et à l’excellence environnementale

La session du Conseil Régional s’ouvre avec le débat sur les orientations budgétaires pour 2013.

Du côté des recettes :

  • pas d’augmentation d’impôt en 2013, pour la 8ème année consécutive ;
  • pas de taxe sur les carburants : Poitou-Charentes est la seule Région à ne pas avoir recours à cette taxe, ce qui économise 3 centimes d’euros par litre pour les habitants de la Région, comme chacun a pu le constater cet été ;
  • stabilité du recours à l’emprunt et de la dette régionale.


Du côté des dépenses, grâce au redéploiement et à l’application du principe « un € dépensé = un € utile », le budget 2013 va permettre d’accélérer les grands chantiers régionaux :

  •   l’excellence environnementale avec le développement du pôle de compétitivité des eco-industries, les énergies marines, la méthanisation, l’éolien, le développement du train régional, le plan régional des bornes de recharge ;
  •   l’emploi, avec la création d’un fonds régional pour l’emploi, amplifiant les actions du pacte de confiance pour l’emploi des jeunes, du plan seniors et des actions pour l’emploi des femmes ;
  • la performance des PME, avec l’Agence PME pour le financement, le renforcement du fonds regional a l’innovation et l’accroissement des actions de formation et de qualification ;
  • le soutien aux territoires, avec la montée en charge du Fonds Régional d’Intervention Locale qui soutient les travaux dans les petites communes, la participation régionale au Plan digues, la gestion des fonds européens.

Ces délibérations seront soumises au vote des élus régionaux en séance publique lundi 15 octobre à partir de 14h30 à la Maison de la Région.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 8 oct. 2012
Accès direct à l'article

Ségolène Royal et les Conseillères Régionales de Poitou-Charentes se réjouissent de la future généralisation du « Pass’contraception »

La Présidente de la Région Poitou-Charentes a été la première en mars 2009 à engager le « Pass contraception » pour les mineures. Cette mesure qui s’applique aux collégiennes, lycéennes, apprenties, jeunes des MFR, mineures sorties du système scolaire de la région, a longtemps été bloquée dans sa mise en œuvre par le précédent Gouvernement, malgré le soutien des professionnels de santé et du corps enseignant.

Le bilan du « Pass’contraception » en région Poitou-Charentes sur l’année 2012 : c’est plus de 400 « Pass’contraception » qui ont été attribués à des jeunes filles et donc des risques de grossesses non désirées évités.

Si le Gouvernement décide de généraliser le « Pass’contraception », c’est une bonne initiative et cela permettra d’éviter les grossesses non désirées chez les mineures.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 8 oct. 2012
Accès direct à l'article

Croissance verte : Poitou-Charentes innove avec l'Institut de la Chimie verte

Lundi 15 octobre, la Région votera la création de l'Institut de la Chimie Verte Poitou-Charentes. La chimie verte, qui s’inscrit dans une démarche de développement durable, se décline en 12 points ayant pour objets de maîtriser l’ensemble du cycle de vie des produits et ainsi de prévenir les pollutions à la source. Au niveau régional, six thèmes ont été retenus comme prioritaires pour l’industrie locale
  • matières premières renouvelables,
  • chimie et recyclage,
  • matériaux avancés,
  • chimie pour l’énergie,
  • procédés éco-efficients,
  • éco-conception en chimie.
Dans le cadre de sa politique de croissance verte, la Région Poitou-Charentes souhaite fédérer toutes les compétences régionales, depuis la recherche amont et fondamentale jusqu’à la recherche industrielle au sein d’un «Institut Régional de la Chimie Verte». Il s'agit par là d'offrir la possibilité de renforcer les moyens de recherche pour dynamiser l’innovation et participer au développement économique, social et écologique régional.

En Poitou-Charentes, la chimie régionale, associée à la plasturgie, représente plus de 5000 emplois répartis sur environ 116 unités de production , dont une majorité de TPE/PME impliquées dans une chimie fine à haute valeur ajoutée (colorants et pigments, produits azotés, engrais, conditionnements, cosmétiques, peintures, vernis, colle, produits pharmaceutiques de base...).

L'outil de recherche est concentré sur les universités de Poitiers et La Rochelle et les structures de transferts telles que Valagro ou les CRITT.


Exemple de chimie verte : la SEM Valagro Carbone Renouvelable


L’aide apportée par la Région Poitou-Charentes à l’émergence d’une chimie verte locale a permis à la SEM Valagro Carbone Renouvelable  de développer et de breveter un procédé unique d’extraction. Ce procédé, appliqué aux sarments de vigne, a permis d’isoler pour la première fois à l’échelle industrielle une molécule, la viniférine, qui présente des propriétés biologiques anti-oxydantes exceptionnelles.

Les chercheurs du Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC), les chercheurs de l’Université de Poitiers (Faculté des Sciences (IC2MP) ou de Médecine-Pharmacie, en collaboration avec les chercheurs de la SEM Valagro Carbone Renouvelable Poitou-Charentes vont ainsi pouvoir explorer, dans une seconde étape, les potentialités thérapeutiques et cosmétiques de cette molécule devenue accessible industriellement à tout usage.

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , économie
Créé le 8 oct. 2012
Accès direct à l'article

La Région accroît son offre de formation professionnelle en 2012

Au 1er octobre 2012, le nombre de stagiaires en formation financés par la Région est en hausse de 11% par rapport à 2011. Face à la crise, une des réponses apportées par la Région c’est la prise en charge des rémunérations des demandeurs d’emploi non indemnisés qui suivent un stage de formation professionnelle agréé par la Région avec l’objectif d’acquérir une qualification.
Un effort supplémentaire est réalisé en 2012 par rapport à l’année précédente. Le nombre de stagiaires en formation, rémunérés par la Région, est en augmentation continue depuis plusieurs mois pour répondre aux besoins des habitants et des PME.. A la date du 1er octobre, cette croissance est de 11,1 %, pour atteindre un total de plus de 2 500 stagiaires formés.

Parmi les évolutions les plus significatives, la part de stagiaires de moins de 26 ans passe de 55 % en 2011 à 61 % à la date du 1er octobre, avec une augmentation assez nette des formations d’insertion sociale et professionnelle.
Mot(s) clé(s) :
Créé le 8 oct. 2012
Accès direct à l'article

Prix de l'essence le moins cher en Poitou-Charentes

Pour lutter contre la vie chère et soutenir le pouvoir d'achat des familles, notamment en milieu rural où l'utilisation de la voiture reste une nécessité, Ségolène Royal a fait le choix de ne pas utiliser la possibilité d'augmenter la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TIPCE, ex-TIPP) sur le prix de l'essence en Poitou-Charentes.

En effet, tant que nous ne sommes pas en mesure de proposer à chaque citoyen de notre région un mode de transport propre et économe (TER ou véhicule électrique) toute augmentation du prix du carburant relève d'une approche punitive de l'écologie.

Ce choix politique fait de Poitou-Charentes la région la moins chère sur le prix de l'essence à la pompe. En 2011, alors que les prix étaient déjà montés à un niveau très élevé, Ségolène Royal avait té la première responsable politique à proposer le blocage de la hausse des prix de l'essence, proposition reprise par le candidat Hollande. Désormais soutenue par le Gouvernement dans cette émarche, la Région Poitou-Charentes poursuit dans la dynamique de la croissance verte, une croissance qui doit profiter à tous !

Mot(s) clé(s) :
Créé le 10 août 2012
Accès direct à l'article

Tempête Xynthia : la Région engagée dans la mise en oeuvre des Programmes d'Actions de Prévention des Inondations

Dans le cadre de son engagement à participer à la protection des habitants et des communes de Charente-Maritime touchées par la tempête Xynthia,la Région a décidé de prendre une part active à l'élaboration et à la mise en œuvre des PAPI (Programmes d'Actions de Prévention des Inondations).
A cette fin, en plus du travail engagé par la Mission Littoral et les communes concernées, Mme Françoise Mesnard, vice-Présidente de la Région, a participé au nom de Ségolène Royal à une réunion de travail à la Préfecture de Charente-Maritime ce vendredi 13 avril pour faciliter la finalisation des PAPI pour la fin de l'année 2012 et la mise œuvre des travaux prioritaires dès l'été 2013.
Mot(s) clé(s) : tempête
Créé le 17 avr. 2012
Accès direct à l'article

Procès Erika : la Région poursuit ses engagements

Le risque que la Cour de cassation annule la condamnation de la société Total, des armateurs du navire et de la société RINA dans le procès de la catastrophe de l'Erika, ne remet en aucun cas en cause les indemnités déjà perçues par la Région Poitou-Charentes dans le cadre du procès qu'elles ont intenté aux armateurs de l'Erika et à Total.
En effet,  à la suite de la décision de la Cour d’Appel de Paris du 30 mars 2010, outre la détermination des personnes responsables pénalement de cette catastrophe, la Région Poitou-Charentes avait obtenu une somme de 2,39 millions euros en réparation des importants préjudices subis du fait notamment de l’atteinte portée à l’intégrité de son patrimoine naturel.

Bien qu’ayant été indemnisée de ses préjudices, la Région a maintenu, avec les autres parties civiles au procès, son pourvoi devant la Cour de cassation pour obtenir d’une part la confirmation des responsabilités pénales de cette catastrophe et d’autre part la reconnaissance de la possibilité pour les collectivités d’obtenir une juste réparation du préjudice qu’elles ont subi résultant de l’atteinte grave portée à l’intégrité de leur patrimoine naturel.

Comme elle s'y était engagée, Ségolène Royal a décidé d'utiliser ces fonds pour des actions en faveur du littoral, des habitants et des professionnels de la mer. Les premières réunions participatives pour l'utilisation de ce « fonds Erika » se sont tenues il y a quelques semaines et la Conseil régional a voté le 23 mars les premières aides.
Mot(s) clé(s) : environnement , biodiversité , tempête
Créé le 10 avr. 2012
Accès direct à l'article

Ségolène Royal se réjouit que la justice reconnaisse la responsabilité de Monsanto pour l’intoxication d’un agriculteur charentais

Le tribunal de Lyon a reconnu aujourd'hui la responsabilité du groupe MONSANTO dans l’intoxication d’un agriculteur de la région Poitou-Charentes, Paul FRANCOIS, par un herbicide commercialisé par le groupe américain.
Cette condamnation est une première et va ouvrir la voie à d’autres procédures par des agriculteurs victimes de troubles ou de maladies graves. L’utilisation de produits chimiques par les agriculteurs leur a été présentée pendant de nombreuses années comme étant sans conséquences sur l’environnement et sur la santé. La preuve est apportée des effets irrémédiables de ces produits sur l’environnement et pire encore sur la santé des agriculteurs. Nous constatons près du double de cancers dans le monde agricole par rapport à la moyenne nationale. La démarche de Paul François a été soutenue par la région Poitou-Charentes pour permettre aux agriculteurs victimes de l’industrie chimique de se défendre, pour demander une réorientation des pratiques agricoles et une plus grande vigilance des autorités sanitaires.
Mot(s) clé(s) : agriculture, pêche , santé , environnement
Créé le 14 févr. 2012
Accès direct à l'article

Ségolène Royal propose son aide au président de la Cour des Comptes pour garder à Poitiers la Chambre Régionale des Comptes

Suite à l’annonce de la disparition de la Chambre Régionale des Comptes, actuellement installée à Poitiers, en raison du regroupement programmé de plusieurs chambres régionales à Nantes, Ségolène Royal a eu un échange avec Didier Migaud, Président de la Cour des Comptes.
Elle lui a indiqué son souhait que ce regroupement se fasse à Poitiers et que la Région était prête à aider à la recherche de locaux permettant d’accueillir dans la capitale de Poitou-Charentes une Chambre Interrégionale des Comptes.
Mot(s) clé(s) : institution
Créé le 16 déc. 2011
Accès direct à l'article

Fonderies du Poitou Aluminium : la mobilisation continue, la région aux côtés des salariés pour un projet de reprise durable

La poursuite du redressement judiciaire est un acte important. Ceci a été permis grâce à l'ensemble des interventions de ces derniers jours. Les dirigeants de Renault ont pris des engagements sur l'activité à court terme et des intentions sur l'activité industrielle pour le site des Fonderies du Poitou pour les prochaines années.
Il est maintenant nécessaire de concrétiser les contacts engagés avec des potentiels repreneurs afin de construire un projet industriel pour le site des Fonderies du Poitou. La Région jouera son rôle pour accompagner un projet de reprise comme elle s'est déja engagée à le faire auprès de l'administrateur judiciaire et des salariés.
Mot(s) clé(s) :
Modifié le 16 déc. 2011
Créé le 30 nov. 2011
Accès direct à l'article

Décès de Danielle Mitterrand : "une grande dame qui s'éteint" selon Ségolène Royal

« J'apprends avec tristesse la disparition de Danielle Mitterrand.
C'est une grande dame qui s'éteint, une militante inlassable des droits humains, une passionnée de la défense des grandes causes comme l'accès à l'eau potable, une résistante dès la première heure contre toutes les formes d'oppression.
La vie lui a réservé des épreuves qu'elle a surmontées avec dignité et courage.
Je transmets à toute sa famille, ses enfants et ses petits-enfants mes condoléances attristées.»
Ségolène Royal,
Présidente de la Région Poitou-Charentes
Ancienne Ministre

Ci-dessous, l'intervention de Danielle Mitterrand aux côtés de Ségolène Royal le 2 octobre 2009 à Poitiers, à l'occasion des Universités Européennes sur les politiques de civilisation organisées par Edgar Morin et la Région Poitou-Charentes.Elle était invitée en tant que Présidente de la Fondation France Libertés.

Mot(s) clé(s) : institution
Créé le 23 nov. 2011
Accès direct à l'article

Baisse des salaires aux Fonderies du Poitou : un précédent inacceptable

A la demande de Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, Jean-François Macaire, vice-Président, et Guy Eyermann, conseiller régional chargé du dialogue social, ont rencontré mercredi 27 juillet les membres de l’intersyndicale des Fonderies du Poitou Aluminium, à Ingrandes (86).
Les salariés de FDPA sont menacés d’une baisse de salaire de l’ordre de 23%. La Région Poitou-Charentes s’oppose à cette mesure inique, décidée par un groupe industriel qui fait des bénéfices et qui est jugé particulièrement rentable par le magazine financier Investir.fr
 
L’usine d’Ingrandes elle-même est rentable, comme le montre l’étude indépendante du cabinet SECAFI. Elle pourra l’être davantage si le groupe Montupet lui confie davantage de travail et investit dans sa modernisation. Il est inacceptable que les salaires des travailleurs servent de variable d’ajustement dans le seul but de maximiser les profits, alors que le groupe connaissait parfaitement ces données quand il a racheté l’usine d’Ingrandes début 2010. A cette époque, le PDG du groupe s’était engagé à ne pas remettre en cause les accords d’entreprise.
 
Ségolène Royal est intervenue auprès du PDG du groupe Montupet pour lui demander de tenir parole, de retirer ce plan et d’ouvrir de vraies négociations avec les représentants du personnel. Elle a également saisi le PDG de Renault, principal donneur d’ordres de FDPA,  pour prévenir toute dérive du type de celle qu’a connue l’entreprise New Fabris. Enfin, elle a interpellé le gouvernement pour qu’il empêche un tel « dumping » social qui serait un précédent fâcheux dans un pays déjà touché par la contraction du pouvoir d’achat des salariés.
Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Créé le 2 août 2011
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes compense la hausse du prix de l'internat pour les apprentis de Charente-Maritime

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, se mobilise pour faciliter l'accès de toutes et tous à la qualification professionnelle, et en particulier des jeunes, par la voie de l'apprentissage.
Face au désarroi des jeunes ayant appris début juillet l'augmentation des tarifs d'hébergement envisagée par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Charente-Maritime à la rentrée prochaine, Maryline Simoné, vice-Présidente de la Région a rencontré Monsieur Doignon, Président de la CMA 17 pour identifier différentes solutions.

Pour ne pas faire supporter aux jeunes et à leur famille un surcoût de l'hébergement, souhaité par la CMA 17 pour pallier des difficultés financières, la Région Poitou-Charentes a choisi de compenser financièrement la hausse du prix de l'internat, afin que celle-ci ne constitue pas un frein à l'accès à l'apprentissage.

Cette aide complémentaire permet d'aboutir au tarif forfaitaire de 15 euros la nuitée (comprenant le dîner et le petit-déjeuner), tarif habituellement pratiqué par les autres Centres de Formation des Apprentis, au lieu des 21 euros pressentis.
Mot(s) clé(s) : apprentissage , jeunes , éducation
Créé le 1 août 2011
Accès direct à l'article

OGM : le tribunal correctionnel de Poitiers relaxe José Bové et les faucheurs volontaires

Ségolène Royal a pris connaissance avec satisfaction du jugement rendu par le tribunal correctionnel de Poitiers relaxant José Bové et les faucheurs volontaires. Pour la Présidente de Région, comme elle l’avait dit à l’occasion de son témoignage lors du procès du 14 juin, la législation sur les OGM n’est plus adaptée.
  • L’action des faucheurs peut, dans le contexte de la loi du silence de l’époque, être regardée comme un devoir d’alerte. Cet appel a été entendu puisque la culture d’OGM est aujourd’hui interdite par l’Etat sur le territoire national.
  • Au-delà de la dénonciation des OGM, il est indispensable d'imaginer et de mettre en place des alternatives agricoles pertinentes valorisant la qualité sanitaire des produits, les revenus des agriculteurs et les méthodes agri-environnementales.
  • La recherche sur les OGM doit se poursuivre mais avec des objectifs d’intérêt général et en laboratoire et milieu confiné.
Mot(s) clé(s) : agriculture, pêche , biodiversité
Créé le 1 juil. 2011
Accès direct à l'article

Ségolène Royal propose au Conseil Régional de renforcer le partenariat avec la SAFER pour faciliter l'installation de nouveaux agriculteurs

A l'occasion de la session de juin du Conseil Régional, Ségolène Royal propose que la Région s'engage dans une nouvelle convention avec la SAFER pour que des terres soient mises en réserve pour l'installation de jeunes agriculteurs.
En effet, dès 2005, la Région signait avec la Safer Poitou-Charentes une convention-cadre pour la constitution de réserves foncières afin de faciliter l'installation de nouveaux agriculteurs. Cette convention a permis la mise en réserve, par achat ou location, d'exploitations ou de parties d'exploitations le temps de trouver le meilleur candidat acquéreur pour s'y installer en tant qu'agriculteur.

Grâce à la Région, la Safer Poitou-Charentes saisit les opportunités du marché foncier et acquiert rapidement des fermes mises en vente. Cela permet également de diminuer la charge financière supplémentaire que représente le coût du stockage pour le futur agriculteur.

Le bilan sur 5 ans est réellement positif : 60 opérations de mise en réserve, par achat ou location, ont été réalisées pour une surface totale de 1 800 hectares. 39 propriétés, soit plus de 1 300 hectares, ont déjà été rétrocédées, permettant l'installation de plus d'une trentaine de nouveaux exploitants agricoles. Pour ces réalisations, la Région a attribué à la Safer Poitou-Charentes une subvention globale de 675 000 €.

Grâce à cet outil, la part de foncier dédié à l'installation est, en Poitou-Charentes, supérieure à la moyenne nationale. Aussi, l'ensemble des acteurs agricoles du territoire ont exprimé leur volonté de voir perdurer cette politique de la Région qui facilite considérablement l''installation qui ne pourraient pas se réaliser sans cet accompagnement.

La Région a donc décidé de renouveler le partenariat avec la Safer Poitou-Charentes pour la période 2011-2015. Ce dispositif a été amélioré pour renforcer les priorités régionales en faveur de l'élevage, de la création de valeur ajoutée et de l'excellence environnementale.
Mot(s) clé(s) : agriculture, pêche , emploi
Créé le 24 juin 2011
Accès direct à l'article

La Région aide les petites communes de Charente Maritime à financer les digues

A la suite de la tempête Xynthia, La Région est intervenue rapidement pour soutenir les 309 000 habitants du littoral de Poitou-Charentes concerné, soit environ 18 % de la population régionale. Elle a mobilisé 13 millions d'euros pour aider les personnes et les communes sinistrées de ces territoires.
Depuis la tempête, l'Etat et le Département de la Charente-Maritime ont demandé à la Région d'intervenir dans le financement des digues.

Ségolène Royal rappelle que la réfection des digues appartient à l'Etat et au Département de Charente-Maritime. Il leur revient donc d'assumer leurs responsabilités et d'en assurer le financement. La Région a néanmoins, bien que ce ne soit pas de sa compétence, aidé au financement des digues de petites communes et continuera à le faire en augmentant le fonds régional d'intervention local (FRIL) spécial digues de 5 millions €.

Comme elle l'a fait pour le traitement des aides d'urgence, la Région viendra en aide aux communes, propriétaires de digues.
Mot(s) clé(s) : environnement , économie , tempête
Créé le 17 juin 2011
Accès direct à l'article

Ségolène Royal dévoile ses propositions en faveur des quartiers défavorisés en région Poitou-Charentes

Le lundi 6 juin, Ségolène Royal a dévoilé les nouvelles propositions d’action de la Région en faveur des quartiers défavorisé et des seniors au cours de la conférence sociale régionale réunissant syndicats de salariés et d’employeurs, associations et acteurs de terrain.
Après avoir présenté un premier bilan du pacte de confiance pour l’emploi des jeunes, montrant que 2500 actions sur les 4500 actions prônés sont déjà en œuvre, Ségolène Royal a également développé les axes de son action en faveur des populations des quartiers :

  1. Favoriser l’emploi dans les quartiers :
    • Aide aux jeunes candidats issus des ZUS, candidats à l’apprentissage pour faciliter les contrats avec les employeurs
    • Renforcement du suivi de l’engagement première chance
    • Renforcement du soutien aux porteurs de projets et aux créateurs d’entreprises grâce aux bourses régionales Désirs d’Entreprendre et au renforcement des ateliers de la création sur l’amorçage et le suivi des projets

  2. Agir pour redynamiser les solidarités dans les quartiers :
    • Appel à projet en direction des jeunes pour faire émerger les projets possibles pour l’animation des quartiers
    • Apporter des soutiens aux associations de femmes
    • Mise en place de soutien scolaire dans les quartiers par les étudiants ayant reçu des bourses d’études de la part de la Région

  3. Agir conter l’isolement, l’enclavement et la précarité dans nos quartiers :
    • Réduction de la fracture numérique dans les zones blanches sociales
    • Promotion des jardins solidaires collectifs dans les quartiers
    • Appel à projet pour la mise en place de garages solidaires associatifs
    • Développer les épiceries associatives et sociales

Mot(s) clé(s) : vivre ensemble , associations
Créé le 9 juin 2011
Accès direct à l'article

Un nouveau dispositif d'aide pour les sportifs de haut niveau

Réaliser des performances de haut niveau nécessite un investissement important de la part des sportifs, qui doivent concilier études/vie active, vie personnelle, entraînements, compétitions et suivi médical. Les sportifs de haut niveau sont ainsi à la recherche de soutiens financiers, humains et matériels leur permettant de créer un environnement en adéquation avec leurs besoins pour atteindre leurs objectifs sportifs.
La Région souhaite leur apporter son soutien financier tout en tenant compte de leur avenir professionnel.  Ainsi, tout athlète inscrit sur une liste ministérielle Elite, Senior, Jeune ou Reconversion peut bénéficier d'une aide personnalisée dans le but de réaliser son projet professionnel et sportif.

En fonction de sa situation, le sportif pourra être soutenu au travers d'une convention d'accompagnement d'un projet sportif et professionnel, d'une convention d'insertion professionnelle (CIP) ou d'une convention de reconversion.

Afin de répondre aux besoins réels de chacun, le montant de l'aide est évalué à partir de critères propres à chaque situation. Ainsi, le coût de la pratique sportive, de la formation, l'éloignement entre le lieu d'études ou de travail et le lieu de pratique ou encore le revenu du sportif et/ou du foyer fiscal au sein duquel il est rattaché sont les éléments intégrés dans l'examen de chaque demande.
Mot(s) clé(s) : sport , vivre ensemble
Créé le 25 mai 2011
Accès direct à l'article

Pour un nouveau modèle agricole

Face à la sécheresse, Ségolène Royal demande au gouvernement d'autoriser en urgence dès ce jour la récolte en fourrage sur les jachères agricoles pour nourrir les animaux et la maîtrise du prix des fourrages pour les éleveurs.
Face à l'absence d'anticipation par le gouvernement de la sécheresse et de la crise agricole, Ségolène Royal réagit à la venue aujourd'hui de Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire, en Vienne.

« Alors que les nappes d'eau souterraine et les rivières sont à un niveau très bas et que la sécheresse touche durement les territoires, notamment en Poitou-Charentes, le gouvernement continue de soutenir une agriculture toujours plus dépendante en eau, en pesticides et en engrais de synthèse. Il s’agit d’un modèle agricole, dont les orientations sont fixées par l’Etat, qui ne survit qu’avec de l’argent public, mais dont la société ne veut plus. Cette agriculture forte consommatrice d'eau impacte aussi dans notre région les productions conchylicoles sur le littoral et les capacités touristiques.

Je demande au gouvernement de prendre la réelle mesure de son échec et de s’engager fortement dans la promotion d’une agriculture responsable, plus respectueuse de la ressource en eau et de l’environnement, saine et de qualité. Il n'est plus temps "d'évaluer" les conséquences de la sécheresse dans l’agriculture, mais de mettre en place des actions concrètes et efficaces, notamment en matière de désirrigation. Chaque printemps, depuis plus de 10 ans, la situation dégradée de la ressource en eau se répète en Poitou-Charentes, malgré les alertes et les propositions des associations environnementales et de la Région. L'Etat n'anticipe pas : pour 2011, dès cet hiver, les indicateurs des nappes d'eau souterraine étaient au rouge. La mutation écologique de l'agriculture doit être engagée maintenant. Les agriculteurs la demandent, les collectivités la veulent, les citoyens la soutiennent et ont déjà mis en place des actions concrètes, c'est désormais au gouvernement d'agir. »

Ségolène Royal demande en urgence d'autoriser dès ce jour la récolte en fourrage sur les jachères agricoles pour nourrir les animaux, et la maîtrise du prix des aliments du bétail pour les éleveurs. De nombreux éleveurs sont touchés par la crise et ne peuvent plus acheter de fourrage avec la sécheresse. Il est urgent que le gouvenement prenne des mesures d'urgence.
Mot(s) clé(s) : agriculture, pêche
Créé le 11 mai 2011
Accès direct à l'article

Inauguration du premier Centre de production d'énergie verte à partir de déchets agricoles

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes a inauguré, vendredi 29 avril, le premier Centre de production d'énergie verte à partir de déchets agricoles à Linazay (86). Ce centre produira l'équivalent de 12 millions de Kwh par an et assurera la couverture des besoins en énergie des exploitations agricoles.
Quelques chiffres sur le projet METHA BEL AIR à Linazay :
  • Recyclage de 21 300 tonnes par an de lisiers bovins et porcins, fumiers bovins et caprins, résidus de céréales : en éliminant ces déchets agricoles, grâce à la méthanisation, ce centre produit une énergie renouvelable
  • Production de deux millions de m3 de biogaz équivalents à 10 millions de kwh/an.
  • Production de chaleur et d'eau chaude qui sont valorisés : 2 360 000 kwh an : ce qui assure l'automonie énergétique des exploitations agricoles
  • Économie de 46 tonnes par an de propane et 96 000 litres de fioul par an (soit 133 TEP / an)
  • Gain de 2 000 tonnes équivalent C02 par an
Mot(s) clé(s) :
Créé le 29 avr. 2011
Accès direct à l'article

Le « Pass'contraception » en Poitou-Charentes depuis 2010

Ségolène Royal se réjouit de voir que la Région Ile de France prend le relais dans la diffusion du Pass contraception, disponible en Poitou-Charentes depuis juillet 2010.
En 2009, Ségolène Royal, Présidente de la Région, a créé en Poitou-Charentes le « Pass'contraception », outil concret qui permet d'assurer, dans un souci d'anonymat et de confidentialité, la gratuité de la contraception orale pour les jeunes filles mineures qui, pour des raisons sociales, financières ou familiales, ont des difficultés d'accès à la contraception et ce quel que soit leur statut scolaire ou pas.

Mené en partenariat avec l'ensemble des acteurs concernés, ce projet a reçu l'aval des représentants des professions de santé et le soutien des syndicats d'infirmiers scolaires, des fédérations de parents d'élèves et des associations spécialisées.

Aujourd’hui en Poitou-Charentes la diffusion du Pass’Contraception est toujours interdite par le Ministre de l’Education Nationale Luc Chatel, dans les lycées par le biais des infirmières scolaires.

En accord avec les professionnels de santé et les syndicats de l’ordre des médecins, le Pass’Contraception a donc été mis en juillet 2010 à disposition des jeunes filles mineures chez les 1830 médecins généralistes, gynécologues et pédiatres libéraux de la région Poitou-Charentes.

Le « Pass'contraception » est un dispositif innovant visant à assurer, dans un souci d'anonymat, de confidentialité et de proximité, la gratuité de la contraception orale pour les jeunes filles mineures de Poitou-Charentes. Il offre un droit à une consultation médicale, à une prise de sang et à une analyse médicale, à la dispensation de contraceptifs oraux pendant 6 mois. Il ne s’agit donc pas d’un accès automatique à la contraception.

Il est remis, au cas par cas, après analyse de la situation personnelle de la jeune fille et à sa demande. Il ne prend en charge que des cas médicaux simples.

L’accès aux centres de planification et d'éducation familiale est parfois difficile, notamment pour les jeunes en milieu rural en raison de leur éloignement.
Mot(s) clé(s) :
Créé le 26 avr. 2011
Accès direct à l'article

Ségolène Royal contre la hausse du prix de l'électricité

La hausse scandaleuse du prix de l’électricité de 30 % est injuste et antidémocratique.
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes déclare que : « Les Français sont pris en otage par une décision imposée brutalement d’en haut par le gouvernement.
 
Il faut un vrai débat sur l’avenir énergétique de la France et c’est avec les Français qu’il faut décider des choix et des financements.
 
Avec cette nouvelle hausse, les citoyens et les entreprises sont durement frappés, dans leur pouvoir d’achat et dans les coûts de production.
 
Il faut développer massivement l’énergie solaire et éolienne pour préparer l’après nucléaire. Or c’est malheureusement le contraire qui est fait aujourd’hui. »
Mot(s) clé(s) : énergie , économie
Créé le 20 avr. 2011
Accès direct à l'article

Les Nuits Romanes 2011

Lancées à l’été 2005 par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, les Nuits Romanes connaissent, années après années, un enthousiasme populaire éclatant.

Les Nuits Romanes version 2011 mêleront, pour la septième année consécutive, patrimoine roman, concerts et spectacles, au cours de 100 rendez-vous gratuits, ouverts à tous les publics sur tout le territoire.

L'édition 2011 proposera, sur 100 sites romans, un programme ambitieux, de qualité, festif et convivial, où tous les arts se côtoieront.

Les ensembles musicaux régionaux comme l'Orchestre Poitou-Charentes, l'Orchestre des Champs-Elysées, Ars Nova, l'implication de nombreuses structures culturelles régionales (chorales, danse, théâtre, cirque, arts de la rue...), vont donner toute sa qualité à cette édition 2011.

Les Nuits Romanes, c'est :

  • Valoriser le patrimoine roman de la Région ;
  • Favoriser l'accès de tous à la culture ;
  • S'inscrire dans une démarche de développement culturel au niveau régional (345 compagnies soutenues en six ans) ;
  • Proposer des spectacles accessibles pour favoriser l'inscription de la culture dans le cadre de vie des habitants ;
  • Favoriser le rassemblement des acteurs locaux et des habitants pour l'organisation de l'évènement ;
  • Permettre à cette dynamique de s'inscrire dans le temps et de perdurer.

 

Mot(s) clé(s) :
Créé le 15 avr. 2011
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes lance aujourd’hui le « fonds de résistance photovoltaïque » pour maintenir et relancer le dynamisme de la filière photovoltaïque.

Sur proposition de Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, le Conseil Régional a approuvé aujourd’hui les modalités du fonds de résistance qui avait été annoncé lors d’une réunion de travail avec les professionnels de la filière photovoltaïque le 10 mars dernier pour sauver les projets et les emplois menacés par les décisions du Gouvernement sur la filière de l’électricité solaire en France.
Doté de 10 M€, il permettra de soutenir la réalisation d’environ 250 projets pour une puissance totale de 15 Mégawatts, soit l’équivalent des projets de petite et moyenne puissance installés en région au cours de l’année 2010.

Les aides de la Région s’adressent à tous les projets qui ont subi une baisse de tarif d’achat :
  • pour les particuliers, le micro-crédit 0% énergie verte de la Région pourra être utilisé (jusqu’à 8 000€ par projet), grâce à la nouvelle enveloppe de 2M€ décidée par le Conseil Régional ;
  • pour les projets de petite et moyenne puissance (< 250 kWc), le fonds de résistance interviendra avec des avances remboursables aux agriculteurs, entreprises, communes de moins de 10 000 habitants ;
  • pour les grands projets (> 250 kWc), le Conseil régional a décidé de créer une société d’économie mixte avec ses partenaires afin de produire de l’électricité solaire à un prix compétitif pour les habitants et les entreprises de Poitou-Charentes. Dans l’immédiat, des aides pourront être décidées, en fonction des besoins, au cas par cas.
Le fonds de résistance permettra de soutenir 45 millions d’euros d’investissements sur le territoire régional, représentant 500 emplois directs qui seront préservés.
Mot(s) clé(s) :
Créé le 29 mars 2011
Accès direct à l'article

Des SCOP de la confection au salon "Made in France"

Parce que l'économie sociale et solidaire permet la création d'emplois non délocalisables, et parce que les salariés prennent en main leur destin face à des logiques purement financières, la Région Poitou-Charentes fait du soutien à la création de sociétés coopératives un axe fort de sa politique. Elle encourage ainsi un autre modèle économique, qui place l'être humain au coeur de ses préoccupations.
Dans la confection, secteur en difficulté mais où les savoir-faire sont de haute qualité, la Région a accompagné quatre entreprises, alors qu'elles étaient en fragilité. Elles ont été reprises par leurs salariés, ce qui a permis de sauver les emplois : les SCOP Chizé Confection, Bocage Avenir Couture, Couture Venise Verte et Monneau Confection.

Pour les accompagner dans leur développement, la Région leur permet cette année d'exposer à Made in France, "salon de la haute façon", qui se tient à la Bourse du Commerce de Paris, mercredi 30 mars et jeudi 31 mars.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , économie
Créé le 29 mars 2011
Accès direct à l'article

Mia Electric : première voiture en Europe à être commercialisée et produite en Poitou-Charentes en 2011

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a participé avec Edwin Kohl, principal actionnaire de Mia Electric, à une présentation de la Mia Electric au Salon de l’Automobile de Genève.
Cette présentation fait suite à la réunion des actionnaires (Mia Electric, Gmbh, société allemande, Edwin Kohl et la Région Poitou-Charentes) du 4 mars au cours de laquelle ils ont décidé une augmentation de capital de 7 millions d'euros, ce qui va permettre à la fois de financer les investissements nécessaires et le déclenchement de prêts complémentaires de 15 millions d'euros.  

La Présidente de Région a indiqué qu'elle proposerait au Conseil Régional du 28 mars de garantir un prêt bancaire de 8 millions d'euros.

Ces décisions confirment et consolident le dynamisme de MIA électric qui emploie maintenant plus de 160 salariés (contre 35 il y a 1 an). Elles garantissent également la production de la MIA à compter de juin 2011.

Cette rencontre a également permis à Ségolène Royal et à Edwin Kohl de mettre en place les fondements d'une nouvelle démarche pour lier alimentation des véhicules électriques et énergie renouvelable. Ils ont également annoncer la création d'un pôle croissance verte à Cerizay pour mettre en oeuvre ce projet.

La présentation de la Mia illustre les atouts de la croissance verte en matire d’excellence environnementale et de créations d’emplois. Alors que la crise est encore très présente, il est essentiel de développer les filières de la croissance verte pour faire naître des nouvelles industries écologiques.

Mot(s) clé(s) : véhicule électrique , croissance verte , énergie
Créé le 11 mars 2011
Accès direct à l'article

Relever le défi d'une nouvelle filière solaire en France

Alors que la filière photovoltaïque française est très déstabilisée par d'importants revirements subis en 2010 -baisse des tarifs de rachat, moratoire de 3 mois, réduction du crédit d'impôt- Ségolène Royal a organisé le 10 mars 2011, une conférence de presse pour présenter les actions de la Région en la matière et les nouveaux dispositifs créés pour soutenir cette filière d'avenir, essentielle pour l'indépendance énergétique.
Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, dénonce les effets très négatifs des décisions du gouvernement sur la filière de l'électricité solaire en France, notamment pour les PME. Elle demande à tous les acteurs de la filière photovoltaïque (industriels, installateurs, agriculteurs, collectivités et particuliers) de ne pas se laisser gagner par le découragement et de tenir bon. En 2012, une autre politique sera mise en place qui redonnera à la filière solaire toute sa dynamique. Pour maintenir et relancer cette filière de la croissance verte, la Région Poitou-Charentes décide  :

  1. la création d'un « fonds de résistance photovoltaïque » pour ceux qui ont arrêté ou sont tentés d'arrêter leur activité et pour qu'ils puissent continuer l'installation de panneaux solaires dans l'année qui vient avec des avances remboursables permettant de réduire sensiblement le manque à gagner.

  2. une Société d’Economie Mixte régionale sera créée d'ici l'été  pour donner de la visibilité aux industriels et aux consommateurs  avec un plan d'investissement ambitieux permettant d'atteindre 1000 MW en 2020. Cela va favoriser la fabrication française de panneaux et stabiliser le prix de l'énergie produite, en le rapprochant du prix du marché.

  3. pour que la dynamique d’installation continue dans la région, les crédits du Plan Energie Solaire Régional seront mobilisés pour financer les premiers projets de la SEM.

  4. dès à présent, Ségolène Royal lance un appel à projets, qu'il s'agisse de projets en suspens pour le « fonds de résistance photovoltaïque », de nouveaux projets d'installation efficaces et respectueux de l'environnement, ou de projets d'installations industrielles, afin que la SEM en soit destinataire dès sa constitution.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , énergie , environnement
Créé le 10 mars 2011
Accès direct à l'article

Deux projets retenus par l'Etat dans le cadre du pôle de compétitivité IdforCAR.

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, se réjouit de la décision de l'Etat de retenir pour un financement les deux projets du pôle de compétitivité IDforCAR, pôle Automobile Haut de Gamme, créé à l'initiative du groupe PSA Peugeot Citroën.
Les partenaires du pôle IdforCAR ont décidé de créer une nouvelle identité qui accompagne un changement de stratégie pour la porter sur les véhicules adaptés, spécifiques, transformés, de petites séries ou de niche.

Le Projet ISOFORCAR a pour objectif de développer un produit répondant aux enjeux d'un nouveau véhicule propre électrique, utilitaire, isotherme, conforme aux réglementations en vigueur. Il vise une maîtrise globale de l'énergie  (traction et chaîne de froid) par une approche comprenant :
  • une nouvelle architecture de carrosserie isotherme peu consommatrice en énergie;
  • un système frigorifique innovant adapté au véhicule électrique;
  • une transformation plus écologique par l'utilisation de nouveaux matériaux isolants.
Le Projet PROETECH, dont l'objectif est :
  • augmenter le niveau de sécurité des sièges enfants avec un nouveau dispositif de retenue en cas d'accident;
  • améliorer les modèles de mannequins et la position du siège en choc frontal;
  • optimiser la structure pour mieux distribuer et limiter les efforts transmis sur chacun des segments corporels en choc latéral;
  • intégrer une ou plusieurs solutions optimisées, bases des futures gammes de sièges;
  • développer un système actif pour tendre le harnais en début de choc et /ou optimiser le fonctionnement.
Les projets développés sont complémentaires de ce que la Région a initié depuis 2008 sur le véhicule électrique avec MIA (ex Heuliez électrique) et Eco et Mobilité.

Ségolène Royal constate que le pôle des Eco-Industries et des Eco-Activités n'a toujours pas été labellisé pour bénéficier des mêmes soutiens de l'Etat, alors même qu'il est dans son domaine à l'avant-garde du développement économique et écologique que notre société demande pour les années futures. La Région poursuivra quant à elle ses efforts.

Mot(s) clé(s) : véhicule électrique , économie , croissance verte
Créé le 8 mars 2011
Accès direct à l'article

En Poitou-Charentes comme ailleurs : l’école de la République démantelée

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, et les élus régionaux, ont reçu vendredi l'ensemble des syndicats de l'Education Nationale (SNES-FSU, UNSA, SNETAA, SGEN, SNEP-FSU), ainsi que les parents d'élèves de la FCPE, suite à la journée de mobilisation du 10 février.

Les participants à cette rencontre font la même analyse de la situation actuelle : pour le gouvernement il ne s'agit plus de réaliser des économies sur le dos de l'école de la République, mais bien de démanteler tout un système.

Les suppressions de postes prévues pour la rentrée 2011  auront de lourdes conséquences sur les conditions d'enseignement et donc sur les élèves les plus fragiles, de la maternelle aux classes post-bac.

Un exemple : dans les collèges, les classes de 24 élèves de SEGPA  (sections d'enseignement général et professionnel adapté qui accueillent des élèves présentant des difficultés d'apprentissage), ne bénéficieront plus de groupes dédoublés par tiers, mais de groupes moins restreints par demi classe.

Alors que le gouvernement prône la lutte contre le décrochage scolaire, il ne cesse de diminuer le taux d'encadrement.
Entre l'analyse des acteurs du système éducatif et celle de Ségolène Royal, la convergence est forte, tout comme sa détermination à défendre une école de qualité pour tous.  

Mot(s) clé(s) :
Créé le 14 févr. 2011
Accès direct à l'article

Annuaire professionnel du cinéma en Poitou-Charentes, deuxième édition !

La nouvelle édition de l’annuaire professionnel du cinéma et de l’audiovisuel de Poitou-Charentes est en préparation au sein du service Poitou-Charentes Cinéma. Il répertorie tous les professionnels et structures dans les domaines de la formation, de la production, de la réalisation (producteurs, prestataires, techniciens, comédiens) et de la diffusion.

C'est un outil efficace, pratique et facile à utiliser, tant sur papier que sur internet.

La première édition a permis de fédérer l'ensemble des forces vives du cinéma et de l'audiovisuel en Poitou-Charentes. Ce deuxième opus continuera de créer des synergies en région et au delà, pour continuer d'accompagner la production

La parution dans cet annuaire est réservée aux professionnels. Ne seront publiées gratuitement que les personnes qui auront au préalable donné leur autorisation écrite et signée.

Le document est :


Date limite de remise des éléments  le 11 mars.

Les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de Charente sont invités à se rendre à Poitou-Charentes Cinéma, vendredi 18 février à 11H
2, rue de la Charente à Angoulême pour une présentation de cet annuaire et la parution des informations les concernant.

Mot(s) clé(s) :
Créé le 10 févr. 2011
Accès direct à l'article

Journée mondiale des zones humides : les actions de la Région

Préservation des zones humides : la Région mène depuis 2004 une politique volontariste pour protéger et conforter ces étendues essentielles à la biodiversité. Le Marais Poitevin est la deuxième plus grande zone humide de France.

La préservation des zones humides et de leurs ressources est devenue aujourd'hui un véritable enjeu pour la protection et le maintien de la biodiversité. La Journée mondiale des zones humides, le 2 février, nous rappelle que ces étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d'eaux naturelles sont de plus en plus menacées.

Au cours des cinquante dernières années en effet, la pollution, l'irrigation, le changement climatique ont entraîné la disparition de 50% de ces zones dans le monde. Une perte extrêmement dommageable tant ces zones sont essentielles à une grande partie des espèces animales de la planète.

En Poitou-Charentes, 8,1% de la surface est classée en zone humide et le marais poitevin, principal exemple en région, est la deuxième plus grande zone humide de France. Ces zones renferment un patrimoine végétal et animal et une productivité biologique remarquable.

La Région Poitou-Charentes mène depuis 2004 de nombreuses actions pour la préservation des zones humides :

  • soutien à l'action du Parc Interregional du Marais Poitevin dans son Plan d'action pour l'aménagement et la restauration des marais mouillés (plantation de frênes et de peupliers et promotion de l'activité pastorale);
  • participation au Plan Loire Grandeur Nature (sauvegarde des zones alluviales naturelles et sensibilisation des scolaires et du grand public sur les sites restaurés);
  • politique régionale de gestion des rivières, qui a permis l'entretien de plus de 200 km de rivières;
  • soutien au boisement des terres agricoles afin de protéger et améliorer la ressource en eau;
  • politique régionale en faveur du paysage : depuis 2004, 1, 3 million d'arbres ont été plantés.

Plus d'infos sur les zones humides en Poitou-Charentes :

Mot(s) clé(s) : biodiversité , environnement , eau
Créé le 2 févr. 2011
Accès direct à l'article

Commission Permanente du 31 janvier : les grands dossiers

Lors de la Commission Permanente du 31 janvier, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a proposé aux élus régionaux de se prononcer sur plusieurs dispositifs dans le cadre du Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes, grande cause régionale 2011.

 Les élus ont également voté :

  • l'abondement du Fonds de garantie Poitou-Charentes en partenariat avec OSEO, 
  • la promotion des circuits courts,
  • l'ouverture de 1 500 places de formation professionnelle,
  • la politique de l'habitat durable,
  • la presse régionale gratuite pour les retraités,
  • la politique en faveur du patrimoine, des arts plastiques et de l'image
  • ...
Mot(s) clé(s) :
Créé le 1 févr. 2011
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes en ordre de marche pour soutenir l'emploi des jeunes

Réunie ce jeudi 27 janvier sous la présidence de Ségolène ROYAL, la Conférence Sociale Régionale sur le « Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes » -Grande cause régionale pour l'année 2011- a rassemblé des représentants des salariés et des employeurs, des structures d'insertion et d'emploi et des mouvements représentatifs de la jeunesse.
Cette troisième Conférence a pris connaissance de la mise en oeuvre des actions identifiées lors de la précédente Conférence sociale, qui sont dorénavant opérationnelles ou en passe de le devenir. Dont notamment :
  • 457 nouvelles places d'apprentissage sont créées dès la Commission Permanente du 31 janvier, réparties sur 41 nouvelles formations,
  • une prime de 500€ par apprenti pour le recrutement d'un jeune de plus de 21 ans en apprentissage,
  • 60 nouveaux parcours « Engagements Première Chance » en Haute Saintonge, après les 60 déjà engagés à La Rochelle lors de la Commission Permanente du 22 novembre 2010,
  • une aide aux stages étudiants en milieu rural,
  • les aides régionales pour les jeunes en mission de service civique, applicables dès le 1er février 2011,
  • une prime supplémentaire de 500€ pour le recrutement en CDI d'un jeune dans le cadre d'un Groupement d'employeurs, applicables également dès le 1er février 2011,

Cette troisième Conférence a finalisé le processus de concertation initiale impulsé dès octobre 2010 et qui a associé en cumulé plus de 500 personnes et 100 organisations différentes.

A l'issue de cette Conférence sociale régionale, 8 nouvelles actions ont été adoptées pour soutenir le recrutement, la mobilité, l'hébergement et l'orientation des jeunes. Ces actions seront proposées au vote des conseillers régionaux dès la Commission Permanente du 31 janvier 2011, puis mises en oeuvre rapidement et concrètement dans les toutes prochaines semaines.

Suite à cette première phase de concertation, le Pacte pour l'emploi des jeunes est donc maintenant concrètement déployable sur le territoire. Tous les acteurs des territoires, entreprises, réseaux, institutionnels, sont appelés à se mobiliser pour utiliser les actions régionales au service de l'emploi des jeunes.
Mot(s) clé(s) :
Créé le 27 janv. 2011
Accès direct à l'article

A Bruxelles, la Région défend une PAC plus efficace

La Région a défendu à Bruxelles, mardi 24 janvier, de nouvelles propositions pour une réorganisation de la Politique Agricole Commune : plus durable et plus proche des besoins des territoires.
Mardi 24 janvier, la Région Poitou-Charentes représentée par son vice-Président en charge des questions agricoles, Benoît Biteau,et en collaboration avec les Régions Bretagne, Pays de la Loire et Basse-Normandie, a organisé à Bruxelles une journée consacrée à la réforme de la Politique Agricole Commune.

Les quatre Régions de l’Ouest français – Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Basse-Normandie- ont travaillé à une position commune et réussi à rassembler d’autres Régions européennes autour d’une Déclaration pour « une PAC forte, refondée, et adaptée aux défis du 21ème siècle ». Au total, ce sont onze Régions de différents pays de l’Union Européenne qui ont signé et défendu une Déclaration commune devant les différentes Institutions européennes. Le texte, signé par la Présidente Ségolène Royal, a été remis à Dacian Ciolos, Commissaire européen à l’Agriculture.

Les grandes lignes directrices de cette position sont notamment : le maintien d'une politique agricole commune, forte, avec un budget conséquent et efficace ; doter la PAC d’instruments de gestion des marchés permettant une véritable stabilisation des prix ; considérer l’emploi comme une priorité ; faire évoluer tous les modèles agricoles vers plus de durabilité ; renforcer le rôle des Régions pour une application des mesures de la PAC adaptée aux territoires…

A partir d’exemples concrets émanant de leurs territoires, il a été démontré que l’agriculture est l’affaire de tous et qu’elle est un secteur essentiel pour répondre aux défis alimentaires, économiques, sociaux, environnementaux, climatiques et territoriaux auxquels l’Union Européenne doit faire face.
Mot(s) clé(s) : agriculture
Créé le 27 janv. 2011
Accès direct à l'article

Première pierre pour le Silo Bio Ouest

Un silo entièrement consacré à l'agriculture biologique ! Cette révolution logistique sera opérationnelle dès l'été prochain, et deviendra un nouveau soutien effectif à la filière Bio régionale. La première pierre du Silo Bio Ouest a été posée jeudi 13 janvier, à Saint-Jean-d'Angély (17), en présence de Françoise Mesnard, vice-Présidente de la Région.
Le Silo Bio Ouest est un outil collectif de collecte, séchage, triage, stockage et préparation de grains biologiques alimentaires (céréales, légumineuses, protéagineux, oléagineux). Ce projet a été mis en place en lien étroit avec la CORAB (Coopérative
d'Agriculture Biologique). Le Silo, d'une contenance de 5500 tonnes, est extensible jusqu'à 11 000 tonnes. Installé sur un terrain de 20 000 m² au sein d'un site de 100 000 m², il va permettre la consolidation progressibe d'un pôle spécialisé bio à Saint Jean
d'Angély.

Les distributeurs Biocoop et Léa Nature sont les principaux partenaires de
cet outil qui sera opérationnel pour la récolte de l'été 2011
Mot(s) clé(s) : agriculture
Créé le 21 janv. 2011
Accès direct à l'article

Signature du protocole d'accord pour le développement du service civique

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a signé vendredi 26 novembre avec Martin Hirsch, Président de l'Agence du service civique, et Jeannette Bougrab, Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et à la vie associative, un accord pour développer le service civique en direction de 500 jeunes.
Il s'agit d'une des premières actions concrètes du Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes adopté par la Région le 18 octobre. L'objectif est d'atteindre 2 000 services civiques dans trois ans, en répondant à une attente des jeunes qui est forte aujourd'hui.
Mot(s) clé(s) : apprentissage , emploi , Pacte jeunes , formation
Créé le 26 nov. 2010
Accès direct à l'article

Le Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes, grande cause en Poitou-Charentes

La Région se bat depuis 2004 pour que chaque jeune bénéficie d'une formation utile, qui lui ouvre les portes de l'emploi. Mais il faut faire davantage encore et donner la priorité à l’emploi et à l’activité des jeunes.
C'est pourquoi Ségolène Royal, Présidente de la Région, engage un Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes et propose de mobiliser autour d’elle les élus régionaux, les chefs d’entreprises, les commerçants, les artisans, les associations et les élus des collectivités locales pour que, quels que soient sa situation et son niveau de formation, chaque jeune ait une réponse à ses besoins.

La jeunesse sera donc la Grande cause en Poitou-Charentes. Ce Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes sera préparé en concertation avec les partenaires sociaux et toutes les forces vives concernées. Il s'adressera prioritairement aux jeunes sans emploi, aux inactifs et aux non-diplômés.

Toutes les actions de la Région seront mobilisées. En contrepartie des aides de la Région, un effort sera demandé à chaque bénéficiaire pour l’embauche ou l’accompagnement d’un jeune.
Mot(s) clé(s) : Pacte jeunes
Créé le 25 nov. 2010
Accès direct à l'article

10 nouvelles actions pour l'emploi des jeunes

Lors de la Commission Permanente du 22 novembre, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a proposé aux élus régionaux de se prononcer sur de nouvelles actions de la Région.
Dix nouvelles actions ont été votées, parmi lesquelles : l'emploi des jeunes, l'accélération de la croissance verte, le soutien à l'économie sociale et solidaire, le dispositif Internet-Egalité, le soutien à la diversification en agriculture, la professionnalisation dans le secteur de l'aide à la personne, l'aide à l'éco-construction, la convention triennale avec le Festival international de la BD ...
Mot(s) clé(s) : institution
Créé le 25 nov. 2010
Accès direct à l'article

Rencontre régionale de l'économie sociale et solidaire

L'Economie Sociale et Solidaire repose sur un ensemble de structures (mutuelles, coopératives, associations, fondations) qui englobent de nombreux domaines d'activités : assurance, banques, finances solidaires, productions industrielle, artisanale, agricole, services à la personne et aux familles, protection de l'environnement et éducation à l'environnement, culture, sport....
L'Economie Sociale et Solidaire s'est construite autour des grands principes
fondamentaux :
  • la gestion démocratique (« une personne = une voix »),
  • la libre adhésion,
  • la solidarité,
  • la non-lucrativité et la juste répartition des excédents,
  • l'ancrage territorial.

L'Economie Sociale et Solidaire s'est développée à partir d'actions pratiques et concrètes basées sur des idées toujours d'actualité : la primauté de l'intérêt collectif sur l'intérêt individuel, la solidarité; la satisfaction des besoins collectifs avant la recherche du profit.

Aujourd'hui, l'Economie Sociale et Solidaire permet de répondre à de nouveaux besoins sociétaux, comme le montre les exemples du commerce équitable, de l'insertion par l'activité économique et de l'épargne solidaire.

 

Mot(s) clé(s) :
Créé le 8 nov. 2010
Accès direct à l'article

Victoire de Dilma Rousseff : un vote de confiance en l'avenir

Communiqué de Ségolène Royal suite à la victoire de Dilma Rousseff à l'élection présidentielle brésilienne.
"Je salue chaleureusement la belle victoire de Dilma Rousseff à l'élection présidentielle brésilienne. Je me réjouis que le peuple brésilien ait choisi de poursuivre et d'approfondir avec elle le changement économique, social et démocratique conduit avec audace et pragmatisme par le Président Lula.

Dilma Rousseff dont j'ai pu, lors de nos rencontres au Brésil, mesurer le courage, la compétence et la détermination, a affronté une campagne dure au cours de laquelle les partisans de son adversaire ont alimenté les rumeurs les plus basses et tenté de jouer sur la peur.
Le Président Lula avait dû, en 2002, subir le tir de barrage de ceux, marchés financiers en tête, qui prédisaient le chaos au cas où il serait élu.
Dilma Rousseff a eu, elle aussi, sa part d'attaques violentes et de pronostics apocalyptiques décrivant un pays à feu et à sang au cas où elle en prendrait la tête.
Mais les électeurs brésiliens ne sont pas tombés dans le panneau.
Après avoir, pour la première fois dans l'histoire de leur pays, porté un ouvrier à la magistrature suprême, ils ont, pour la première fois encore, choisi une femme comme chef de l'Etat de la 8ème puissance économique mondiale.
 
Les électeurs brésiliens n'ont, ce faisant, pas seulement approuvé le bilan spectaculaire des années Lula : une croissance de plus de 7%, record du dernier quart de siècle, un chômage au plus bas, une classe moyenne désormais majoritaire, une pauvreté efficacement combattue pour des dizaines de millions de familles, un poids diplomatique croissant.
Ils ont aussi exprimé cette confiance dans l'avenir de ceux qui savent leur pays en plein essor et l'avenir de leurs enfants assuré d'être meilleur.
 
Du Brésil si légitimement fier de s'être « affranchi de la tutelle du FMI », comme aime à la rappeler Dilma Rousseff, nous sont venues quelques fortes leçons d'une cuisante actualité.
La première, c'est que la justice sociale n'est pas l'ennemie mais le carburant du dynamisme économique.
La seconde, comme l'a également souligné Dilma Rousseff durant sa campagne, c'est le rôle irremplaçable d'un Etat anticipateur et moteur pour qu'un pays titre, au service de tous, le meilleur parti de ses atouts.
La troisième leçon, c'est la nécessité d'un dialogue permanent avec les citoyens, les mouvements sociaux et les organisations syndicales car une démocratie participative et sociale accroît l'efficacité des politiques publiques.

Une femme énergique et de conviction vient d'être élue à la tête d'un grand pays qui peut puiser dans ses succès la force d'ouvrir de nouveaux chantiers et d'aller de l'avant.
Sa victoire est une bonne nouvelle pour le peuple brésilien et pour tous ceux qui veulent construire un ordre juste à l'échelle planétaire."

Ségolène Royal.
Mot(s) clé(s) : institution
Créé le 4 nov. 2010
Accès direct à l'article

« Expliquer Xynthia, comprendre le phénomène » : les actes du colloque scientifique

« Expliquer Xynthia, comprendre le phénomène ». Réunis le 24 juin à l'initiative de la Région Poitou-Charentes, des chercheurs de plusieurs disciplines se sont rencontrées pour partager leurs connaissances et réfléchir ensemble à cette question particulièrement complexe, qui mêle géographie, géologie, météorologie, peuplement, histoire...
Au lendemain de la tempête Xynthia, qui a dévasté la côte du littoral charentais les 27 et 28 février 2010, la Région Poitou-Charentes a pris des mesures d'urgences pour venir en aide aux sinistrés et aux communes. Ces aides concrètes ont consisté en la mise à disposition de chèques régionaux de solidarité, pour pouvoir effectuer des achats de première nécessité, de mise à disposition de véhicules, de relogement de familles, d'aides aux entreprises, de soutien aux communes...

Le 24 juin 2010, s'est tenu à la Maison de la Région une rencontre scientifique sur le thème « Expliquer Xynthia, comprendre le phénomène ». Ce colloque, ouvert au grand public, a réuni des intervenants d'origines scientifiques et professionnelles diverses, sous l'animation de Françoise Mesnard, vice-Présidente de la Région. Quatorze chercheurs y ont communiqué les premiers résultats de leurs travaux et présenté le contenu de projets de recherches liés à Xynthia.

Un premier compte-rendu de cette réunion est maintenant disponible en ligne. Sous la direction de Thierry Sauzeau, enseignant-chercheur à l'université de Poitiers, historiens et géographes apportent un éclairage précieux à la compréhension du phénomène de submersion des côtes, et à la façon dont les sociétés ont appris à vivre avec ou à lutter contre.

En savoir plus :
Mot(s) clé(s) : environnement , tempête
Modifié le 12 nov. 2010
Créé le 29 oct. 2010
Accès direct à l'article

Ségolène Royal dénonce la hausse du prix de l'électricité

Avec la nouvelle hausse des prix de l'électricité, le gouvernement se sert du prétexte des énergies renouvelables pour attaquer encore le pouvoir d'achat des ménages et augmenter les charges des entreprises.
Le gouvernement vient d'annoncer après les hausses de cet été, un nouvel accroissement des factures d'électricité de 3%. En fait, il s'agit de relever progressivement les tarifs de 25% comme l'avait annoncé l'ancien président d' EDF.

Aujourd'hui, le gouvernement n'assume pas sa décision et EDF veut faire porter le chapeau aux énergies nouvelles, alors qu'il s'agit des coûts de production qui incluent les charges de renouvellement des centrales nucléaires. Pour mémoire, le surcoût de construction du réacteur expérimental à fusion nucléaire Iter porte la facture globale à 15 milliards d'euros.

En réalité, si on veut développer la croissance verte, il faut organiser la filière industrielle et investir, au lieu de multiplier les coups contre ces énergies nouvelles (division par deux du crédit d'impôt, baisse du tarif de rachat, limitation du volume produit).

C'est le signe d'une remise en cause supplémentaire du Grenelle, un nouveau recul.
Mot(s) clé(s) : énergie , économie
Modifié le 12 nov. 2010
Créé le 27 oct. 2010
Accès direct à l'article

Micro-crédit régional "énergie verte à 0%"

Depuis 2004, la Région a fait le choix de permettre à chaque citoyen de Poitou-Charentes d'être acteur de l'excellence environnementale.

A ce titre, Ségolène Royal et les élus de la majorité régionale ont souhaité mettre en place de nouveaux dispositifs incitatifs.

C'est le cas du micro-crédit régional "énergie verte à 0%"qui permet aux particuliers de réaliser des travaux de maîtrise de l'énergie par l'utilisation des énergies renouvelables.

Ce micro crédit vert est un prêt d'une durée de 6 à 60 mois dont les intérêts sont pris en charge par la Région Poitou-Charentes.

Parce qu'un logement bien isolé permet jusqu'à 30% d'économies d'énergie et parce que les énergies renouvelables contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique, la Région a créé ce prêt avec les banques partenaires. Il permet aux habitants de Poitou-Charentes de réaliser :

  • des travaux de maîtrise de l'énergie, réalisés par des professionnels : isolation de toitures, combles habitables ou combles perdus, toitures-terrasse, isolation des murs et planchers, acquisition et pose d'équipements de régulation thermique , remplacement de vitrages ou fenêtres ;
  • l'installation d'équipements "énergie renouvelable", réalisés par des professionnels : chauffe-eau solaire, équipement solaire photovoltaïque, chaudière automatique au bois déchiqueté avec ou sans silo, chaudière automatique aux granulés bois, poêle hydraulique aux granulés bois.

En savoir plus :

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , économie
Créé le 25 oct. 2010
Accès direct à l'article

Pacte pour l'emploi des jeunes : grande cause régionale 2011 en Poitou-Charentes

A l'initiative de Ségolène Royal, le Conseil Régional a voté, lundi 18 octobre, la mise en place d’un Pacte de confiance pour l’emploi des jeunes. L’objectif : aucun jeune ne doit rester dans une situation de désoeuvrement; chaque jeune doit être soit en emploi, soit en formation, soit en apprentissage, soit en service civique.
La jeunesse subit de plein fouet les effets de la crise. En France, près d’un quart des jeunes actifs sont à la recherche d’un emploi. Cette situation n’est plus tenable et exige une mobilisation nationale. En Région, 27 000 jeunes sont concernés, diplômés ou non.

    C'est pourquoi Ségolène Royal, Présidente de la Région, propose un Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes pour mobiliser les associations de jeunesse, les organismes de formation, les chefs d’entreprises, les commerçants, les artisans et les élus des collectivités locales pour que, quels que soient sa situation et son niveau de formation, chaque jeune ait une réponse à ses besoins.

    L’activité des jeunes sera donc la « Grande cause régionale 2011». Ce Pacte de confiance pour l'emploi des jeunes sera mis en place dans chacun des 32 pays de la Région.

    Ce pacte a été débattu avec les entreprises, syndicats, associations de jeunes, missions missions locales pour l’emploi des jeunes, chambre des métiers au sein de la Conférence sociale régionale réunie dès le lundi 18 octobre soir. Il comporte huit actions concrètes :

Emploi

1/ 3 000 aides à l'emploi : en contrepartie des actions régionales et avec un soutien aux jeunes diplômés.
2/ mobilisation plus forte des bourses désirs d’entreprendre avec un objectif de 1000 Bourses Régionales Désir d’Entreprendre pour les jeunes.

Formation

3/ 1 000 Engagements Première Chance.
4/ 500 places supplémentaires dans le Service public de Formation Professionnelle.
5/ 400 places supplémentaires pour le Tutorat BTP.
6/ 600 nouvelles places dans de nouveaux secteurs.

Apprentissage

7/ création de 2 000 nouvelles places d’apprentissage en trois ans en plus des 3 000 déjà créées

Service civique

8/ développement du service civique et soutien à la création de 2 000 missions en région.


En contrepartie des aides de la Région aux entreprises et associations, un effort sera demandé pour l’embauche ou l’accompagnement d’un jeune.

Pour réussir ce Pacte de confiance pour l'emploi des Jeunes, c’est chaque parcelle du territoire qui sera mobilisé.

Ce qui est possible au niveau régional l’est au niveau national.
Mot(s) clé(s) : jeunes , emploi , Pacte jeunes
Modifié le 28 oct. 2010
Créé le 19 oct. 2010
Accès direct à l'article

Pour une gestion partagée des ressources en eau.

Depuis 2004, la Région agit pour une gestion partagée des ressources en eau. Son objectif : garantir aux habitants de Poitou-Charentes une eau potable de qualité, à un coût raisonnable et limiter les prélèvements d'eau pour un réel partage de l'eau et une préservation durable des milieux aquatiques.
Le 13 octobre 2010, MM. Morin et Biteau, vice-Présidents de la Région et MM. Gautier et Dugleux, Président et vice-Président du Conseil Général des Deux-Sèvres, ont tenu à interpeller le Ministère de l'Ecologie sur des évolutions réglementaires contradictoires.
Mot(s) clé(s) : environnement
Créé le 18 oct. 2010
Accès direct à l'article

Forum régional sur la biodiversité, 13 octobre 2010

La Région a organisé le 13 octobre 2010 son premier Forum participatif sur la biodiversité.
 Il répond à plusieurs objectifs :
  • enrichir le Plan Régional pour la Biodiversité Poitou-Charentes par les propositions et suggestions des acteurs;
  • permettre des échanges transversaux entre des publics issus du monde rural et urbain qui ont rarement approchés ensemble le sujet de la biodiversité : artisans, entreprises, agriculteurs, communautés de communes, acteurs du patrimoine naturel,...
  • préparer, avec les acteurs du territoire, les premières réflexions sur l'élaboration de la future Trame Verte et Bleue en Poitou-Charentes.

Ce Forum participatif a accueilli près de 300 personnes qui ont échangé et partagé leurs expériences.
Mot(s) clé(s) : biodiversité
Créé le 18 oct. 2010
Accès direct à l'article

Nouvelles actions pour la croissance verte

Sur proposition de la Présidente de Région, Ségolène Royal, les élus régionaux ont voté lundi 4 octobre 7 nouvelles actions pour la croissance verte, l'éducation et la formation et la biodiversité.
  • Soutien aux PME innovantes : renforcement des fonds de capital-risque régionaux ;
  • Soutien à la formation de 1 000 salariés de la filière automobile ;
  • Accord-cadre interrégional pour la libre circulation des personnes en formation ;
  • Règlement régional des services de restauration et d’hébergement ;
  • Projet régional de santé et les territoires de santé ;
  • Organisation en milieu rural de stages d’ étudiants en médecine de 2ème cycle ;
  • Soutien aux Réserves Naturelles de la Massonne et Château-Gaillard.
Mot(s) clé(s) : croissance verte
Créé le 11 oct. 2010
Accès direct à l'article

Plan Jeunes Diplomés pour faciliter l'insertion dans le monde du travail

Dans un contexte de crise économique, qui ne permet pas l'intégration rapide des jeunes diplômés de l'enseignement supérieur, et donc d'augmentation du chômage chez les jeunes demandeurs d'emplois et particulièrement chez les moins qualifiés, la Région Poitou-Charentes a lancé le Plan Jeunes Diplômés, en partenariat avec les universités de Poitiers et La Rochelle, le CROUS, le Rectorat, Pôle Emploi, l'APEC, l'AGEFIPH et les missions locales.
A destination des jeunes de Poitou-Charentes, ce Plan Jeunes Diplômés comprend :
  • la mise en place à la rentrée à l'Université d'une plate forme d'information et d'orientation pour aider à la réorientation et à l'intégration des étudiants vers les filières les plus porteuses;
  • l'ouverture de sessions spécifiques de diplômes d'université (DU) pour permettre l'intégration dans les entreprises ou la création d'entreprise;
  • la reprise d'études abandonnées en cours d'année, par une intégration en DUT, BTS pour que l'effort du jeune et de sa famille aboutisse à une validation;
  • la reprise d'études dans des filières professionnelles porteuses : BTS, BTSA, DUT, licence et master pro essentiellement pour une formation menant à l'emploi;
  • la promotion de l'apprentissage dans le supérieur et dans le secteur public.
Mot(s) clé(s) : emploi , formation
Créé le 11 oct. 2010
Accès direct à l'article

Six rencontres avec les chefs d'entreprises sur les éco-industries

La Région organise, sur tout le territoire, 6 rencontres autour de la croissance verte et des eco-industries, avec les chefs d'entreprises.
Nouveaux produits ou nouveaux services sur les marchés émergents de l'éco-industrie, économie d'énergie, gestion des déchets, développement des ressources humaines ... La Région Poitou-Charentes, dans la continuité du Schéma régional de développement économique, lance une nouvelle dynamique économique régionale et souhaite une large concertation avec l'ensemble des acteurs socio-économiques régionaux.
Mot(s) clé(s) : croissance verte , économie , emploi
Modifié le 6 déc. 2010
Créé le 11 oct. 2010
Accès direct à l'article

Le gouvernement met en danger la filière industrielle de l’énergie solaire en France.

Le Gouvernement envisage de limiter à 500MW par an, la capacité des installations nouvelles d’énergie solaire produite en France, et de baisser radicalement le coût de rachat de l’électricité propre. Ceci est en totale contradiction avec les objectifs du Grenelle de l’environnement.

Cette décision envisagée, alors que la filière est en train de prendre son essor, met en danger les dynamiques lancées par des entreprises innovantes dans le domaine de la croissance verte et de l’environnement pour que des activités industrielles se développent dans notre pays, en faisant moins appel aux importations.
 
Il est nécessaire que tous les élus, y compris le député-maire de Châtellerault qui soutient le Gouvernement, puissent peser de tous leurs poids auprès de la majorité gouvernementale pour revenir à une véritable politique économique en matière de croissance verte, conforme aux objectifs annoncés sur le développement des énergies renouvelables. C’est indispensable pour assurer le développement des emplois dans la région et particulièrement sur le bassin de Châtellerault.
 
La Région et sa Présidente continuent à travailler pour que SolaireDirect concrétise son implantation à Châtellerault.

 

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , énergie
Créé le 7 oct. 2010
Accès direct à l'article

L'État républicain se doit d’être impartial

Le recours devant le Tribunal Administratif de Poitiers contre l’arrêté de nomination de Françoise Degois à la Région Poitou-Charentes porte sur quelques jours de rétroactivité dus à une erreur de secrétariat. La Région avait immédiatement reconnu cette erreur de quelques jours : elle s’était mise en règle dès que le Préfet lui avait signalé cette erreur et Françoise Degois avait remboursé les quelques jours de salaire concernés.

Ce sont ces quelques jours de rétroactivité que le rapporteur public a demandé d’être jugés comme illégaux. Il n’y aucunement remise en cause du recrutement de Françoise Degois.

La Région pour sa part, compte-tenu des régularisations auxquelles elle a procédé, considère qu’il n’y a plus lieu à statuer. La décision reviendra au Tribunal Administratif.

Tous les jours, des erreurs matérielles sont rectifiées dans les communes suite à de simples et courtois appels ou courriers des préfectures. Quand le Préfet commet des erreurs matérielles, et cela lui arrive, la Région se contente de le prévenir sans engager de contentieux.

La Région rappelle le Préfet, ancien membre du RPR et chef de cabinet de Charles Pasqua, à son devoir d’impartialité de l’État.

 

Mot(s) clé(s) :
Créé le 7 oct. 2010
Accès direct à l'article

Ségolène Royal : la jeunesse, grande cause régionale 2011

A l’occasion de l’ouverture de la session de travail du CESR sur les orientations budgétaires pour 2011, lundi 4 octobre, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, a proposé que la jeunesse soit la grande cause régionale de l’an prochain.

Dans un contexte budgétaire national remettant en cause les services publics et réduisant encore les marges de manœuvre des régions, le budget de la Région Poitou-Charentes pour 2011 s'appuiera sur les grands projets définis au printemps dernier.

Ce budget portera la volonté régionale de soutenir la jeunesse comme Grande Cause Régionale 2011. Ségolène Royal, Présidente de Région, propose un pacte de confiance à la jeunesse, en mobilisant autour d’elle les élus régionaux, les chefs d’entreprises, les commerçants, les artisans et les élus des collectivités locales pour que, quelque soit sa situation et son niveau de formation, chaque jeune se voit proposer une offre de formation, d’apprentissage, de reprise de ses études, de service civique, d’aide à la création de sa propre activité.

Le soutien à la croissance verte et à la mutation écologique et sociale de l'économie sera également marqué par une montée en puissance des actions de la Région dans ce domaine.

Alors que le budget pour 2011 sera marqué par une baisse des dotations de l’Etat et qu’une réforme territoriale bouleverse les compétences, Ségolène Royal propose de construire un budget encore une fois maîtrisé autour des principes suivants : maintien des taux de fiscalité pour le sixième exercice consécutif,  réexamen des dépenses pour que chaque euro dépensé soit un euro utile, en finançant les actions nouvelles par des économies et, grâce à cela, maintien du niveau de la dette.

 

Mot(s) clé(s) : jeunes , éducation , vivre ensemble
Créé le 6 oct. 2010
Accès direct à l'article

Ségolène Royal demande au gouvernement l’application de la loi contre le bizutage et le rétablissement des instructions ministérielles de rentrée

Suite au viol dont a été victime une étudiante grenobloise au cours d’un « week-end d’intégration », Ségolène Royal dénonce la persistance de pratiques de bizutage pourtant punies de six mois d’emprisonnement et de 7500€ d’amende par la loi du 17 juin 1998 qu’elle avait fait voter. Elle demande l’application de la loi non seulement contre le ou les auteurs de l’agression mais également contre ceux qui ont permis l’organisation de ce « week-end d’intégration ».
Ségolène Royal déplore le relâchement de la vigilance qui a conduit à la reprise du bizutage sous couvert « d’intégration ». Elle demande au gouvernement de faire appliquer avec la plus grande rigueur la loi anti-bizutage et de rétablir la pratique qu’elle avait instituée à chaque rentrée en tant que Ministre de l’enseignement scolaire de donner des instructions fermes en ce sens et de rappeler les peines encourues, y compris pour les personnes couvrant ces pratiques.
 
C’est le laxisme des autorités éducatives et l’abandon des instructions de rentrée qui permettent la réapparition de faits de bizutage.
Mot(s) clé(s) :
Créé le 28 sept. 2010
Accès direct à l'article

Ouverture à Poitiers, lundi 27 septembre, de l’Université Internationale « Changer de voie », en présence de Ségolène Royal et d’Edgar Morin.

Ségolène Royal a ouvert cet après-midi aux côtés d’Edgar Morin, l’Université Internationale d’été de Poitiers sur le thème de « changer la vie », qui rassemble des chercheurs venus des cinq continents.
Dans son discours d’ouverture, Ségolène Royal a souligné la nécessité de changer de Voie dans le contexte de crise économique actuelle et de toute puissance des marchés.

Ségolène Royal a mis en valeur ce laboratoire régional de la Région Poitou-charentes qui expérimente dans plusieurs domaines la politique de civilisation telle qu’Edgar Morin la définit.

« La Région s’est engagée pour Changer de voie au travers d’orientations majeures :
  • Changer de voie avec un territoire humain qui protège et qui écoute, notamment sur le plan social et éducatif,
  • Changer de voie en s’engageant dans la sociale écologie avec la croissance verte,
  • Changer de voie pour un autre modèle de développement économique,
  • Changer de voie par la méthode démocratique, avec la transparence de l’action régionale, la parité, la démocratie participative.
Changer de voie c’est un combat politique de chaque instant, car nous sommes confrontés à de fortes résistances, celles du pouvoir financier, celles de ceux qui veulent que rien ne change, de ceux qui mettent des freins à l’innovation sociale, de ceux qui ne veulent pas que le peuple ait droit à la parole. C’est pourquoi la confrontation des expériences qui marchent et des valeurs qui les animent sont si importantes, car jamais le contexte politique et social n’a été aussi tendu, par rapport à  l’espérance  qu’un autre modèle est possible. » 
Mot(s) clé(s) :
Créé le 28 sept. 2010
Accès direct à l'article

Le « Pass’contraception » diffusé en Poitou-Charentes

Alors que vient de se dérouler la journée mondiale de la contraception, en Poitou -Charentes la diffusion du Pass’Contraception, créé par Ségolène Royal, Présidente de la Région, pour permettre un accès anonyme et gratuit à la contraception pour les mineures, est toujours interdit de diffusion par le Ministre de l’Education Nationale Luc Chatel, dans les lycées par le biais des infirmières scolaires.
Alors que vient de se dérouler la journée mondiale de la contraception, en Poitou -Charentes la diffusion du Pass’Contraception, créé par Ségolène Royal,  Présidente de la Région, pour permettre un accès anonyme et gratuit à la contraception pour les mineures, est toujours interdit de diffusion par le Ministre de l’Education Nationale Luc Chatel, dans les lycées par le biais des infirmières scolaires.

En accord avec les professionnels de santé et les syndicats de l’ordre des médecins, le Pass’Contraception est donc mis à disposition des jeunes filles mineures chez les 1830 médecins généralistes, gynécologues et pédiatres libéraux de la région Poitou-Charentes depuis le mois de juillet 2010.

Le « Pass'contraception » est un dispositif innovant visant à assurer, dans un souci d'anonymat, de confidentialité et de proximité, la gratuité de la contraception orale pour les jeunes filles mineures de Poitou-Charentes. Il offre un droit à une consultation médicale, à une prise de sang et à une analyse médicale, à la dispensation de contraceptifs oraux pendant 6 mois. Il ne s’agit donc pas d’un accès automatique à la contraception. Il est remis, au cas par cas, après analyse de la situation personnelle de la jeune fille et à sa demande. Il ne prend en charge que des cas médicaux simples.

Le Pass’Contraception est mis en place notamment car en Poitou-Charentes, le pourcentage d'IVG chez les mineurs de 15-17 ans progresse chaque année et il est supérieur à la moyenne nationale : 7,9% des IVG de la Région concernent des mineures contre 5,9% en France. L'information des jeunes sur la contraception et la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) est encore trop faible.

L’accès aux centres de planification et d'éducation familiale est parfois difficile, notamment pour les jeunes en milieu rural en raison de leur éloignement.

Le dispositif « Pass'contraception » s'insère dans une politique globale de prévention menée par la Région en direction des jeunes filles et jeunes hommes de Poitou- Charentes.
Mot(s) clé(s) : jeunes , santé
Créé le 27 sept. 2010
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes reconduit le dispositif de financement du BAFA (animations) pour les lycéens.

Ces aides permettent ainsi aux jeunes, aspirant à une certaine autonomie matérielle et financière, d’obtenir une formation qualifiante et facilitent l’accession à un travail saisonnier. Depuis 2007, ce sont 800 jeunes qui ont bénéficié de ce dispositif et d’un accompagnement personnalisé afin de trouver un stage pratique par la suite.
La Région prendra donc en charge, pour l’année 2010/2011, 160 stages du BAFA initial et 250 stages du BAFA approfondissement.

De la même façon, le dispositif de financement du BNSSA (surveillance et sauvetage en piscine et en mer) est également reconduit pour les jeunes lycéens, étudiants et apprentis. Cette aide permet ainsi d’accéder à un emploi en dehors des périodes scolaires afin de financer ses études et d’acquérir une certaine autonomie financière.
Le bénéficiaire s’engage à travailler une saison en Poitou-Charentes, prioritairement en milieu rural où subsiste des difficultés de recrutement de surveillants de baignade, en échange du financement de sa formation.

En même temps qu’ils rendent les jeunes plus autonomes, ces dispositifs d’aides sont également des soutiens concrets au pouvoir d’achat des familles qui n’ont pas toutes les moyens nécessaires pour financer ces formations à leurs enfants.

(Ces aides sont attribuées sous conditions de ressources : 12 550 euros par part fiscale imposable).
Mot(s) clé(s) : formation , jeunes
Créé le 16 juil. 2010
Accès direct à l'article

Un diplôme, un permis de conduire

La Région poursuit, pour l’année 2010-2011, ses aides à destination des diplômés du CAP et du Bac pro, afin qu’ils puissent passer leur permis de conduire, en le finançant en partie ou en totalité. Une aide à la mobilité importante pour aider à trouver du travail.

Le permis de conduire est un véritable outil de travail, nécessaire et indispensable aux jeunes puisqu'il leur permet d’être recrutés et autonomes dans leur emploi. Il est bien souvent un facteur discriminant entre les familles pouvant le payer à leurs enfants et celles qui n’en ont pas les moyens.

Cette aide représente un soutien concret au pouvoir d’achat des familles, en même temps qu’il est un facteur d’égalité des chances entre les jeunes.

Elle est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans et jusqu’à 3 ans après l’obtention du diplôme (sous conditions de ressources : 12 550 euros par part fiscale imposable).

Pour bénéficier de cette aide, cliquez ici.  

Mot(s) clé(s) : formation , jeunes
Créé le 16 juil. 2010
Accès direct à l'article

Le Conseil Régional de Poitou-Charentes adopte le bilan financier de l'année 2009

Le Conseil Régional de Poitou-Charentes, qui s'est réuni sous la présidence de Ségolène Royal lundi 28 juin, a adopté le compte administratif 2009. Il s'agit d'un acte important puisque c'est le bilan financier de la Région pour l'année 2009.
Ce bilan, consultable sur le site internet de la Région, confirme la bonne santé financière de la Région, avec un solde positif pour 2009 de 845 000 euros et un report cumulé de 60 millions d'euros. Il traduit les efforts de bonne gestion accomplis au cours de ces dernières années. Ainsi la dette régionale par habitant, déjà stable à un niveau relativement bas, continue de diminuer pour la deuxième année consécutive (168 €/hab. contre 223 €/hab. en moyenne nationale). De même, les dépenses sont maîtrisées, puisqu'elles sont stables et conformes aux prévisions.

Enfin, pour la cinquième année consécutive, les impôts régionaux n'ont pas été augmentés. Cette stabilité fiscale, voulue par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, est rendue possible notamment par la forte capacité d'autofinancement de la Région, qui s'élève à près de 100 millions d'euros et qui lui permet ainsi de couvrir 50 % de ses dépenses d'investissement avec ses fonds propres.
Mot(s) clé(s) : économie , institution
Créé le 8 juil. 2010
Accès direct à l'article

Inauguration du centre de maintenance des TER de Saintes et d'une rame TER expérimentale équipée de panneaux photovoltaïques.

Avec la modernisation des matériels, les besoins de maintenance ont rendu nécessaire la création d'un nouveau centre
Le parc de matériel roulant du TER Poitou-Charentes a connu une forte mutation en à peine plus de 2 ans.

Aujourd’hui, il est composé de matériel très récent ou rénové (hormis sur quelques circulations échangées avec les Régions voisines). 10 rames ont été rénovées en 2007-2008, 8 rames ont été livrées neuves en 2004 et 23 rames dites « Automoteur Grande Capacité » (AGC) ont été acquises par la Région et livrées de fin 2007 à début 2010.

La maintenance de ces rames était assurée hors de la région Poitou-Charentes. Un premier Centre de Maintenance avait été installé à Saintes mais il ne faisait que les opérations les plus simples. Le recours aux Centres voisins de Tours, Limoges et Bordeaux n’est pas apparu, à la Région comme à la SNCF, une solution optimale car cela rendait indisponibles les TER pendant des délais plus longs immobilisant inutilement des matériels.

Au coeur du réseau TER Poitou-Charentes, le choix de doter Saintes d’installations complètes et modernes s’est imposé pour entretenir le parc neuf et modernisé.
Mot(s) clé(s) : TER
Créé le 6 juil. 2010
Accès direct à l'article

Pique-nique solidaire du littoral à Rochefort, organisé par la Région Poitou-Charentes, dimanche 4 juillet 2010

Après avoir lancé une campagne d’affichage de promotion du littoral, la Région Poitou-Charentes organise un grand Pique-nique solidaire du littoral, au Clos Lapérouse (à coté de la Corderie Royale), à Rochefort, dimanche 4 juillet de 10h à 16h30.

Affiche du pique nique solidaire du littoralCe rassemblement fraternel sera l’occasion de mettre en avant et de valoriser les hommes, les métiers et les paysages du littoral après la terrible tempête que la région a connue.

Ainsi de nombreux stands regrouperont les associations de sinistrés de la tempête, les représentants des métiers de la mer, les associations environnementales, un pôle tourisme et des universitaires spécialistes des phénomènes naturels.

Cette journée sera ponctuée de différents témoignages, d’expositions et de moments musicaux. Des concerts variés se dérouleront en effet de 13h30 à 16h : chanson française, chants marins, hip hop, reggae/pop, fanfares...

Toutes ces animations auront lieu autour d’ un pique-nique où chacun est invité à venir avec son panier en famille, avec des amis. Des dégustations d’huîtres, et de moules seront proposées par les producteurs.

La Présidente de la Région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, sera présente.

Mot(s) clé(s) : vivre ensemble , tourisme
Créé le 30 juin 2010
Accès direct à l'article

140 Maires de la Vienne réunis à Poitiers à l’invitation de Ségolène Royal

Ségolène Royal a invité, lundi 28 juin, à la Maison de la Région à Poitiers, l’ensemble des Maires du département de la Vienne, afin de leur présenter les différentes mesures que la Région Poitou-Charentes met au service des communes et de ses habitants. 140 maires ont répondu présent.

Conversion écologique, aides à l’aménagement du territoire, politiques de vivre ensemble, micro-crédits, etc… Pendant plus d’une heure et demi la Présidente de la Région Poitou-Charentes a égrené l’ensemble des dispositifs d’aides et de soutien de la Région en appui de l'action des élus locaux.

La Présidente a fortement incité l’ensemble des Maires à se saisir de ces dispositifs, et à « ne pas hésiter à frapper aux portes des services de la Région » afin que ceux-ci les accompagnent dans leurs démarches.

Sur plusieurs sujets, des Maires ont ainsi pu témoigner de la mise en place concrète de projets réalisés avec le soutien et le financement de la Région . Des échanges ont ensuite eu lieu au cours desquels Ségolène Royal a insisté auprès des Maires sur la nécessité de faire remonter l’information aux services régionaux  Cette démarche participative permettra ainsi de faire évoluer les dispositifs d’aides et de prendre en compte les expériences et les attentes des élus travaillant au plus près du terrain.

Cette rencontre sera suivie d’une autre avec les Maires des Deux-Sèvres, mercredi 30 juin, puis avec ceux de la Charente-Maritime le 5 juillet, pour finir avec les Maires charentais le jeudi 8 juillet.

Mot(s) clé(s) : Région
Créé le 29 juin 2010
Accès direct à l'article

Ségolène Royal apporte son soutien aux salariés d'Heuliez et à leurs familles ainsi qu'aux projets de reprise

Au moment où les projets de reprise sont examinés par le Tribunal de Commerce de Niort, Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, tient à assurer l'entreprise et les salariés de son soutien.

Au cours des réunions qu'elle a eues chaque semaine depuis trois mois avec les repreneurs potentiels, Ségolène Royal a veillé à la crédibilité du projet industriel, à la pérennité du site sur Cerizay ainsi qu'au maintien d'un maximum d'emplois.
Heuliez va donc  pouvoir repartir sur des bases plus solides, avec des projets de repreneurs qui apportent des financements, ce qui a manqué en 2009.  Pour Heuliez Véhicule Electrique, le passage à la phase industrielle va se traduire par des embauches de salariés. Pour Heuliez New World, la faiblesse des apports financiers du précédent repreneur et le retrait de commandes des grands constructeurs va se traduire par des ruptures de contrat de travail.

En ce qui concerne les emplois, la Région a contribué à limiter les licenciements grâce à la convention de sécurisation qu'elle a proposée pour 70 à 90 salariés selon les offres et qu'elle finance avec l'Etat et les fonds de la formation.
Elle soutient également sur le plan financier les projets de reprise, en maintenant sa participation au capital, ainsi que par des avances remboursables ou des garanties d'emprunt pour chaque projet de reprise.
Enfin, la Région a demandé aux repreneurs d'examiner la possibilité d'une association des salariés via une coopérative de participation.

La Région, par son soutien et notamment sa participation au capital d'Heuliez Véhicule Electrique, a permis à l'entreprise de se maintenir en activité pendant des mois difficiles pour les salariés et leurs familles. Ségolène Royal réaffirme son soutien à l'entreprise et sa volonté de rester au capital d'Heuliez Véhicule Electrique, pour soutenir le projet de reprise qui sera retenu, avec l'objectif du réembauchage des salariés d'Heuliez sur ces nouveaux et ambitieux projets.

Mot(s) clé(s) : emploi , économie , véhicule électrique
Créé le 23 juin 2010
Accès direct à l'article

Manuels scolaires: Un nouveau coup du gouvernement contre les familles

Ségolène Royal déplore les propos sur le coût du renouvellement des manuels scolaires tenus par Luc Chatel qui sont méprisants pour les familles. Elle demande le retrait de cette charge nouvelle.
Le renouvellement des manuels scolaires en classe de seconde a été décidé par le gouvernement mais, balayant d'un revers de main la question du financement de cette décision, le Ministre de l'Education Nationale s'est contenté de rappeler l'existence de l'Allocation de Rentrée Scolaire et des bourses au lycée.

Toutes les personnes côtoyant les réalités scolaires et sociales savent parfaitement l'insuffisance de ces aides. Une fois de plus, le gouvernement prend une décision qui va peser sur le budget des familles à la rentrée.

Ségolène Royal demande que le gouvernement assume ses responsabilités: soit il reporte cette réforme, soit il augmente l'Allocation de Rentrée Scolaire 2010 pour faire face  à l'achat de ces nouveaux manuels scolaires.
Mot(s) clé(s) : éducation
Créé le 23 juin 2010
Accès direct à l'article

Suite à la réunion avec les partenaires sociaux, la Région s’engage dans la mise en œuvre de mesures concrètes pour faire avancer la question de la pénibilité au travail dans le cadre de la réforme des retraites

Le Gouvernement a présenté son projet de réforme des retraites. Outre le recul inacceptable de l’âge de départ à la retraites de 60 à 62 ans et l’effort insuffisant demandé aux plus hauts revenus et aux revenus du capital, ce projet est marqué par une injustice flagrante sur la question de la prise en compte de la pénibilité du travail.
Or, des solutions justes existent dès lors qu’on prend la peine de les examiner sans parti-pris idéologique. C’est ce qu’a fait Ségolène Royal en réunissant hier à la Maison de Région les partenaires sociaux (syndicats de salariés et représentants des employeurs), les organismes intéressés par la question de la pénibilité au travail, des médecins du travail et Serge Volkoff, membre du Conseil d’orientation des retraites et spécialiste de ce thème.

Des conclusions partagées par l’ensemble des participants ont été tirées de cette réunion de travail de 3 heures.

A la suite de ce dialogue, la Région Poitou-Charentes souhaite promouvoir clairement une vision sociale de la compétitivité, induisant que les salariés sont plus efficaces, et donc plus rentables, lorsqu'ils travaillent dans de bonnes conditions.

Pour ce faire, une approche individuelle du mieux être au travail, une mobilité entre les postes de travail (les postes pénibles devraient tourner régulièrement, et les salariés pourraient évoluer) et un dispositif de formation tout au long de la vie (permettant de fait l'évolution de poste de travail) doivent être mis en place.

Ceci pourrait se faire par des expérimentations auprès d'entreprises volontaires qui seraient alors aidées par la Région pour repenser individuellement et collectivement l'organisation du travail. Ces actions seraient associées à de larges plans de prévention et de sensibilisation au sein des entreprises. Ceci pourrait aboutir à terme à une labellisation des entreprises en fonction de leurs comportements et de leurs efforts envers les métiers pénibles.

Car le premier objectif n'est pas de constater la pénibilité mais bien de la réduire ! Il est ainsi nécessaire d'inciter et de soutenir la recherche sur l'organisation du travail afin de lutter contre l'intensification des rythmes au travail. Cette lutte passe également par une incitation forte au dialogue social sur les territoires et dans les branches d'activités.

La volonté du gouvernement est à l'opposé de cette démarche de prévention. Il faudrait ainsi, afin de bénéficier d'une retraite à 60 ans, prouver un taux d'incapacité au travail (IPP) de 20% au moins. Cette mesure est profondément choquante car cela représente, derrière la froideur d'un pourcentage, de lourds handicaps pour les salariés, et beaucoup de médecins du travail témoignent qu’on est bien souvent inapte au travail avant d’atteindre ce taux de 20%. Ce sont les plus précaires qui seront touchés par cette réforme scandaleuse. Le choix proposé, c'est l'hôpital ou la retraite !

Et c'est pourquoi la Région souhaite lancer une étude régionale détaillée permettant de mettre en lumière la réalité concrète de ces incapacités de travail située entre 5% et 20%, et de comprendre le degré réel de souffrance des salariés qui sont les laissés pour compte de cette réforme.
La Région va donc mettre en place un comité de pilotage régional réunissant tous les acteurs sociaux et les experts afin de mettre en place et de suivre l'évolution de ces mesures.

Plus globalement Ségolène Royal rappelle son souhait que soit organisé un référendum populaire afin que les Français puissent s'exprimer et faire barrage à cette réforme réactionnaire remettant en cause un acquis social fondamental de notre pays.
Mot(s) clé(s) : emploi , économie
Créé le 18 juin 2010
Accès direct à l'article

La Région franchit une étape supplémentaire du développement des énergies renouvelables avec la montée en charge de la production d'énergie renouvelable dans les lycées.

Avec l'inauguration vendredi 11 juin de la centrale photovoltaïque du lycée Paul Guérin (Niort), réalisée par la société coopérative d'intérêt collectif Poitou-Charentes Energies Renouvelables, la Région développe sa contribution au développement des énergies renouvelables.

La Région a décidé de faire des lycées de Poitou-Charentes des lieux d'excellence environnementale en systématisant le remplacement des équipements de chauffage utilisant des énergies fossiles (fioul, gaz, ..) par des énergies renouvelables et en mettant en place des travaux d'économie d'énergie.

118 réalisations ont déjà été engagées :

  • 75 centrales photovoltaïques, soit 77 000 m² de panneaux solaires et 10 millions de kWh produits par an,
  • 14 chaufferies bois pour une production d'énergie de 14 millions de kWh par an,
  • 26 installations solaires thermiques, soit 1 500 m² de capteurs solaires,
  • 2 éoliennes d'une puissance de 330 kWc,
  • 1 unité de cogénération d'une puissance de 50 kWe.

A ce jour, cette politique énergétique ambitieuse permet de couvrir 12 % des besoins énergétiques des lycées par des énergies renouvelables, de réduire les consommations d'énergie de 6% et le lycée Kyoto, premier établissement public « 100 % énergies propres » a ouvert ses portes à Poitiers en septembre 2009.

Dans le cadre des objectifs fixés par l’Union Européenne, la Région poursuit l'objectif de tripler la production régionale d'énergie renouvelable d'ici 2020. Le plan régional énergies renouvelables 2020 sera examiné lors de la Session du Conseil Régional du 28 juin 2010.

Mot(s) clé(s) : environnement , éducation , énergie
Créé le 11 juin 2010
Accès direct à l'article

Heuliez : la Région accompagnera les projets de reprise

Ségolène Royal, au nom de la Région Poitou-Charentes, seule actionnaire publique d’Heuliez, relève avec satisfaction le dépôt des offres de reprise sur lesquelles la Région travaille depuis plusieurs semaines.

Ségolène Royal confirme que le choix qui sera fait par le Tribunal de commerce bénéficiera de la continuité du soutien de la Région avec :

1) sa participation au capital de 5 millions € ;

2) la possibilité de garantir à 220 salariés en formation le maintien de leur contrat de travail pour accompagner la montée en charge de la production des véhicules électriques et lutter ainsi contre les licenciements ;

3) la garantie de prêts bancaires nécessaires au développement des projets d’Heuliez.

La Région espère que le Ministère de l’Industrie accompagnera de manière concrète ces efforts en accordant les moyens nécessaires, notamment, comme promis à maintes reprises, ceux du fonds d’investissement stratégique. 

 

Mot(s) clé(s) :
Créé le 8 juin 2010
Accès direct à l'article

La Région Poitou-Charentes lance le 1er FCPI dédié aux Eco-Industries

Ségolène ROYAL, Présidente de la Région Poitou-Charentes, avec la société de gestion Alto Invest, annonce le lancement du 1er FCPI dédié aux Eco-industries : le FCPI Poitou-Charentes Croissance verte & Innovation.

Première initiative de cette nature et de cette ampleur en France, ce Fonds Commun de Placement dans l'Innovation (FCPI) a pour objet d'investir en fonds propres dans les PME innovantes et de Croissance verte implantées en Poitou-Charentes. Au moment de la crise économique et financière, ce fonds représente une nouvelle opportunité pour les PME régionales de financer leur développement et de participer à la mutation écologique, sociale et solidaire de l'économie.

Ce FCPI investira plus particulièrement dans les filières d'avenir des Eco-industries et de la Croissance verte, qui connaissent un développement soutenu en Poitou-Charentes et fortement encouragé par la Région. C'est un nouveau levier financier qui se créé en Région Poitou-Charentes pour contribuer au développement des PME et des emplois dans les filières d'avenir, alors que l'accès au crédit est toujours difficile.

Ce nouveau FCPI permet de plus d'associer les épargnants, dans une logique de « circuit court », au développement des PME et des emplois de leur région Poitou-Charentes. Les épargnants qui le souhaitent peuvent en effet souscrire des parts et ainsi participer au développement des PME innovantes de la Croissance verte implantées en Poitou-Charentes, dans les conditions arrêtées avec l'agrément de l'Autorité des Marchés Financiers.

Ce nouveau FCPI est lancé à l'initiative et avec le soutien financier de la Région Poitou-Charentes. Il est géré de manière indépendante par la société de gestion Alto Invest, une société de gestion réputée et expérimentée.

La Région Poitou-Charentes confirme ainsi sa mobilisation aux côtés des entreprises, pour contribuer à mieux financer les projets des PME régionales innovantes, et plus généralement pour le développement et la mutation écologique, sociale et solidaire de l'économie régionale.

Mot(s) clé(s) : environnement , économie , croissance verte
Créé le 3 juin 2010
Accès direct à l'article

La Région accompagne les petites communes à remettre à niveau leurs équipements détruits par la tempête, avec un premier ensemble d'actions

Dès le 8 mars 2010, la Région Poitou-Charentes a prévu un Plan régional de solidarité et de reconquête à hauteur de 10 millions d'euros pour les communes touchées par la tempête Xynthia.
Ségolène Royal, Présidente de Région, proposera le lundi 31 mai lors de la Commission Permanente 11 subventions attribuées au titre du Fonds Régional d'Intervention Locale (FRIL) – Tempête pour permettre aux petites communes sinistrés de remettre à niveau leurs équipements, comme la Région s'y était engagée. Cette action de solidarité va permettre d'accompagner les maires et les habitants de ces communes pour remettre à niveau les services publics concernés.

L'aide de la Région représente 535 000 €  et va permettre de débloquer 8 millions de travaux dans ces communes.

Mot(s) clé(s) : tempête
Modifié le 7 juil. 2010
Créé le 28 mai 2010
Accès direct à l'article

Venez nombreux et en famille à la fête champêtre, solidaire du littoral le 4 juillet à Rochefort

La Région Poitou-Charentes, avec le Comité Régional du Tourisme, organise une fête solidaire du littoral le dimanche 4 juillet à Rochefort. Cette fête, sous forme d’un pique-nique champêtre et convivial avec des producteurs agricoles et aquacoles de la Région, se tiendra au clos La Pérouse sur le site de la Corderie Royale à partir de 12h00. Elle s’adresse à tous les habitants de la Région et aux vacanciers, pour marquer le début de la saison touristique en Charente-Maritime et pour montrer que le littoral a su se relever après la tempête Xynthia du 28 février 2010.

Venez nombreux avec vos paniers repas ou profitez sur place des produits agricoles et laitiers vendus en direct par les producteurs.

Dès le mois de mars, la Région Poitou-Charentes, conjointement avec la Région Pays de la Loire, a lancé une campagne de promotion nationale sur l’attrait touristique du littoral pour soutenir la relance de l'activité touristique et les emplois qui y sont liés. Les premiers succès de cette campagne se font déjà sentir, les réservations d’hôtels et de gîtes étant déjà très satisfaisantes selon le Comité Régional du Tourisme. Cette fête est tournée vers l'avenir pour le renouveau du littoral.

Mot(s) clé(s) :
Modifié le 12 nov. 2010
Créé le 27 mai 2010
Accès direct à l'article

Nuits Romanes : démocratiser la culture

Lancées à l’été  2005 par Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, pour démocratiser l’accès à la culture, les Nuits Romanes connaissent, années après années, un enthousiasme populaire éclatant.

Lors de l’édition 2009, 25.000 personnes ont participé à 70 soirées dans toute la région, gratuitement.

La particularité de cet événement incontournable en Poitou-Charentes : permettre aux habitants et à tous les visiteurs, durant tout l’été, de découvrir ou de redécouvrir les merveilles architecturales de la région en alliant concerts de musique et spectacles vivants de grande qualité.

Le public répond présent, de plus en plus nombreux, et cet engouement pour un festival régional unique en France démontre à quel point les citoyens ont  besoin de beauté. A quel point aussi  la culture est un formidable moyen  pour revitaliser la démocratie.   

Découvrez les Nuits Romanes 2010

Et venez nombreux à la magnifique soirée d’ouverture dans une église classée au patrimoine mondial de l’Unesco à Melle le 3 juillet – lien vers le programme de Melle
Mot(s) clé(s) :
Créé le 12 mai 2010
Accès direct à l'article

Grenelle de l'environnement 2 : Ségolène Royal dénonce un grave recul

« Le Grenelle 2 est un grave recul par rapport aux promesses faites. Or, la croissance verte constitue le moteur du développement des emplois et de la croissance.

La marée noire d’une ampleur inégalée qui commence à souiller les côtes des Etats-Unis et qui est regardée avec inquiétude par le monde entier, donne à l’examen du projet de loi Grenelle 2 une importance encore accrue.

Les promesses du Grenelle 1, positif sur les objectifs fixés même s’il ne s’agissait que de rattraper le retard pris par la France par rapport à ses voisins européens, doivent maintenant se concrétiser. Le texte de loi du Grenelle 2 tel qu’il est présenté constitue à ce stade, en plus du retard déjà pris, un rendez-vous manqué avec l’Histoire. Sur tous les sujets le Gouvernement recule par rapport aux objectifs affichés : aucun enjeu majeur comme le climat, la préservation des ressources naturelles dont l'eau, les sols, les pollutions et leurs effets sur la santé humaine, le développement des énergies renouvelables, l'habitat économe en énergie, n'échappe au « rabotage » :

    - pour l'éolien, toute est fait pour que la dynamique s'arrête et décourage investisseurs, entreprises et collectivités locales (distance minimum 500m par rapport aux habitations, classement Installation Classée Pour l'Environnement, minimum de 15 MegaWatts par site ...) ;

    - pour les pesticides, le Grenelle 2 s'éloigne du Plan Ecophyto 2018, adopté en 2008. Dérogations , échéances plus éloignées, délais supplémentaires installent durablement le principe d'une pollution chronique acceptée ;

    - dans l'habitat en location, les locataires ne peuvent plus se prévaloir à l'encontre du bailleur des données du Diagnostic de Performance Energétique ; les obligations de performance énergétiques sont en grande partie annulées ou reportées dans des délais de près de 10 ans ;

    - pour les collectivités, seules les actions sur leur propre patrimoine donnent lieu à récupération des certificats d'économie d'Energie CEE, limitant leur effet levier, sur les autres actions qu'elles soutiennent ;

    - sur l'eau, les abonnés à l'eau potable, c'est à dire les particuliers vont supporter des charges supplémentaires alors que les irrigants intensifs sont encore proportionnellement moins contributeurs. »
Mot(s) clé(s) : environnement
Créé le 4 mai 2010
Accès direct à l'article

Xynthia : 3e réunion de concertation avec les élus et les associations

Le 28 avril, à La Rochelle, Françoise Mesnard, vice-Présidente de la Région Poitou-Charentes a reçu avec  huit élus régionaux les représentants des communes et associations des victimes de la tempête Xynthia pour une 3eme réunion de concertation. Quatre universitaires étaient également présents.
 
A l'issue de cette rencontre, six communes ainsi que la quasi totalité des associations se sont jointes à l'action en justice ayant pour but d'obtenir de l'Etat la communication des éléments qui l'ont conduit à définir les zones noires sur le littoral. D'autres communes pourraient se joindre à cette action en justice.
 
De plus, la  réunion a  permis de mettre en lumière des possibilités d'expertises complémentaires qui pourraient être commandées par la Région avec l'Université de Poitiers et  sa méthodologie basée sur l'histoire des aménagements du littoral à partir de la mémoire des habitants, des documents d'archives et des relevés de terrain et avec l'Université de La Rochelle par des études  topographiques précises non réalisées à ce jour.
Mot(s) clé(s) : environnement , tempête
Modifié le 7 juil. 2010
Créé le 29 avr. 2010
Accès direct à l'article

Crise agricole : il faut d'urgence apporter des réponses concrètes

La crise agricole qui sévit est sans précédent, le Gouvernement doit apporter des réponses concrètes urgentes et plonge des centaines de milliers de familles dans la détresse. Nous ne sommes plus dans la succession de crises conjoncturelles mais à la fin d’un système économique libéral qui reposait sur un mécanisme qui ne fonctionne plus.

Nous avons besoin d’une alimentation saine et d’une agriculture vivante, car c’est essentiel pour la vitalité du monde rural et la préservation de l’environnement. Il est nécessaire de mettre en œuvre une loi d’orientation agricole d’ampleur comme cela a été le cas en 1962 en France avec la loi d’orientation agricole lancée par Edgar Pisani.

La régionalisation des aides agricoles est notamment nécessaire pour agir au plus juste et répondre aux besoins des agriculteurs qui sont différents d’un territoire à un autre.
Une nouvelle politique agricole doit reposer sur le principe d’accompagnement de filières équitables qui garantisse la rémunération des agriculteurs ainsi que l’équilibre écologique et saisonnier. La responsabilité de l’alimentation est collective, du producteur au consommateur.
L’agriculture est en capacité de s’adapter à de nouvelles orientations ; il est aujourd’hui urgent d’agir, d’aider à l’installation de jeunes agriculteurs, de soutenir et développer l’agro-industrie, la vente de proximité et les filières courtes, de lancer de nouvelles filières agricoles comme les filières sur le lait équitable que j’ai lancé dans la Région Poitou-Charentes.
Mot(s) clé(s) : agriculture, pêche
Modifié le 5 mai 2010
Créé le 27 avr. 2010
Accès direct à l'article
Coordonnées :

Valérie Courrech
Tél : 05 49 38 47 39
Fax : 05 49 55 77 88

Ghislaine Desevedavy
Tél : 05 49 38 47 19