Logotype du Conseil Régional Poitou-Charentes
 

Un Plan régional 2015-2020 en faveur de la reconquête de la biodiversité

Le maintien de la biodiversité est un enjeu universel. L'altération des écosystèmes met en danger les habitants de la planète, et seules des actions globales et locales pourront enrayer cette perte de diversité biologique constatée au niveau mondial.

Actualités :


Depuis 2004, dans sa démarche transversale d'excellence environnementale, la Région a engagé des actions dans de nombreux domaines qui concourent à inverser la tendance : protection de l'environnement, soutien à l'agriculture biologique, lutte contre les pesticides, interdiction des OGM et plantes mutées, protection des ressources en eau, développement des énergies renouvelables, mise en place de circuits courts, aide à l'innovation verte...

Si la protection de la biodiversité est un champ d'actions extrêmement vaste aux multiples points d'entrée, la préservation des habitats naturels, et donc de la diversité des espèces végétales et animales qui les composent, en constitue un enjeu majeur. Car outre son intérêt écologique, la préservation et la mise en valeur du patrimoine naturel participent en effet à la qualité de vie, à la sauvegarde des paysages et conditionnent le maintien et le fonctionnement à moyen terme d'activités économiques essentielles pour la région ( pêche, conchyliculture, tourisme, agriculture durable, sylviculture, agroressources...).

Les causes majeures de la dégradation du patrimoine naturel dans la région Poitou-Charentes sont la destruction et l'altération des habitats (par le morcellement des espaces naturels, la pollution des milieux aquatiques, la transformation des territoires ruraux avec la suppression des haies ou forêts linéaires), la surexploitation des espèces, et l'introduction d'espèces exotiques. Les activités humaines ont d'ailleurs fortement contribué à l'amenuisement et au morcellement des habitats (remembrements agricoles, construction d'infrastructures de transport, urbanisation non maîtrisée,...). "

Face à ces menaces, l'action de la Région en matière de préservation et de valorisation des espaces naturels et des espèces animales et végétales sauvages s'articule aujourd'hui principalement autour de plusieurs axes :

  • Le soutien aux actions « conservatoires » : acquisitions foncières, aménagement et gestion de sites patrimoniaux; conservation d'espèces à forte valeur patrimoniale (vison d'Europe, râle des Genêts, l'outarde canepetière, la fritillaire pintade,...); politique en faveur des Réserves Naturelles Régionales (RNR) Poitou-Charentes.
  • Le soutien aux actions de valorisation du patrimoine naturel : la Région s'appuie sur les initiatives coordonnées par les principaux réseaux régionaux, associations de protection de la nature, chasseurs, forestiers, pêcheurs... pour l'inventaire permanent du patrimoine naturel (faune, flore, habitats), l'information et la sensibilisation de tous les publics et la protection, la gestion et la valorisation des milieux naturels.
Par ailleurs, le maintien et la préservation de la biodiversité nécessitent la mise en œuvre d'actions concrètes, au plus près du terrain, avec les citoyens. C'est pour cela que la Région a mis en place un dispositif « Trame Verte et Bleue » dont l’objectif est de créer un réseau d’échanges afin que les espèces animales et végétales puissent se déplacer, s’alimenter, se reproduire, se reposer et assurer leur cycle de vie : un chemin à construire ensemble pour la survie des espèces et donc celle de l'Humanité. Le premier volet est proposé aux élus et notamment aux 1300 maires de Poitou-Charentes et le second se consacre aux continuités aquatiques et aux milieux humides.
En 2015, d'autre volets suivront à l'adresse des scolaires et des jeunes en formation, des entreprises ou encore des secteurs primaire (agriculture, sylviculture).

Le Poitou-Charentes recèle une biodiversité exceptionnelle avec 30% des espèces floristiques françaises et 57% des espèces de mammifères recensés en France. Elle compte 89 sites du réseau européen « Natura 2000 » (333.224 ha pour la partie terrestre), comprenant une zone maritime importante et des zones humides littorales comme le Marais poitevin, récemment labellisé Parc Naturel Régional, qui est la figure la plus emblématique.



Mot(s) clé(s) : environnement , biodiversité
Modifié le 3 févr. 2015
Créé le 6 sept. 2010