Logotype du Conseil Régional Poitou-Charentes
 

Electricité et chaleur « vertes », biométhane, autonomie énergétique : les avantages de la méthanisation

En France, en 2011, la part des énergies renouvelables, dans la consommation finale, ne représentent que 13,1 %. La Région, pleinement consciente de la nécessité d'une transition énergétique, s'engage et accompagne des actions concrètes en faveur des économies d'énergie et de la production d'énergie décentralisée, plus proche des sites de consommation, notamment en développant la méthanisation.

Qu'est-ce que la méthanisation ?

La méthanisation valorise les déchets d'une exploitation agricole, permet d'obtenir un biogaz 100 % renouvelable et de revendre de l'électricité « verte » et de la chaleur « verte » qui en résultent (usage domestique, agricole et/ou industriel) ou d'injecter du biométhane dans le réseau de gaz naturel. C'est un procédé avantageux pour les agriculteurs désireux de réduire leurs consommations d’énergie et d'être autonomes en matière énergétique.

Methanisation, qu'est-ce que c'est

 

Le soutien de la Région à la méthanisation

methanisation, biogazLe plan régional de développement de la méthanisation, adopté le 15 octobre 2012, est un des outils mis en place par la Région pour atteindre son ambition de réduction des consommations d'énergies et de développement des énergies renouvelables.

Par ce plan, la Région encourage de développement de cette filière et soutient les agriculteurs dans leur démarche (conseil, accompagnement, étude de faisabilité, financement...).

Ce plan régional de développement de la méthanisation a été structuré en tenant compte des objectifs européens et de la diversité des ressources et des potentialités du territoire de Poitou-Charentes. Celui-ci permet :

  • de sensibiliser les acteurs des filières agricole et agro-alimentaire à la mise en œuvre de solutions de valorisation des différentes sources de biomasse pour une production décentralisée de l'énergie ;
  • de contribuer à une meilleure valorisation des déchets agricoles et agro-alimentaires en réduisant ainsi la part aujourd'hui non valorisée ;
  • de créer des emplois qualifiés non délocalisables et de diversifier les revenus des exploitations agricoles ;

Objectif du plan régional pour la méthanisation : doubler le nombre de projets actuellement à l'étude, à l'horizon 2020, répartis sur l'ensemble de son territoire, soit 60 unités en fonctionnement (puissance installée de 40 MW électrique ou équivalence en injection biométhane).

 

La création d'emplois « verts »

La méthanisation locale offre des avantages en terme d'emplois dans les filières vertes, de diversification des revenus pour les exploitations d'élevage et de renforcement de l'autonomie énergétique des entreprises agricoles.

Le développement de la méthanisation en Poitou-Charentes génère une nouvelle activité économique pour les entreprises locales, notamment pour la construction et la maintenance des installations de méthanisation : les projets construits et en développement représentent un investissement global de 120 millions d'euros.

Les activités liés à l’ingénierie, la construction, l'exploitation et la maintenance de ces unités sont créatrices d'emplois. En effet, pour les 30 premiers projets les plus avancés, sont attendues en terme d'emplois :

  • 180 emplois durant la phase de développement et de construction (consolidation des activités des PME) ;
  • 35 à 70 emplois pour la phase d'exploitation (durant 15 à 20 ans).

D'ores et déjà sur les 8 premiers sites en fonctionnement, ce sont près de 60 PME régionales qui sont intervenues, à des degrés d'importance divers, sur le développement, l’ingénierie et les chantiers de construction.

 

Les réalisations régionales

Huit unités sont en fonctionnement, correspondant à une puissance de 5,4 Mwélectrique :

  • Cap'Ter Méthanisation à Saint-Varent (79) : 530 KW electrique ;
  • GAEC La Lougnolles à Prahecq (79) pour une puissance de 404 KW électrique ;
  • TIPER Méthanisation à Thouars (79) pour une puissance de 2126 kW électrique ;
  • REVICO à Cognac (16) pour une puissance de 1 000 kW électrique ;
  • METHA BEL AIR à Linazay (86) pour une puissance de 580 kW électrique ;
  • JIT METHA  à Vasles (79) pour une puissance de 50 kW électrique ;
  • EARL Giraud à Faye L'Abesse (79) pour une puissance de 50 kW électrique ;
  • SARL Paponnet à La Chapelle (16) : actibio de 700 KW électrique.

Et dernièrement, la première mini-unité de méthanisation à la ferme de Poitou-Charentes : l'EARL Giraud

Les projets "méthanisation" en phase d'étude ne figurent pas sur la carte

En complément, ce sont 61 projets (hors Appel A Projets) qui sont identifiés pour une puissance complémentaire de plus de 15 Mwélectrique :

  • 22 projets en phase de développement ;
  • 9 projets en attente de décision ;
  • 30 projets en phase de pré-faisabilité.

 

L'accompagnement régional à la méthanisation

La Région soutient, dans le cadre du Fonds Régional d'Excellence Environnementale Poitou-Charentes (FREE) et du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), une large gamme d'unités de méthanisation : de la mini-installation à la ferme de 2 000 tonnes/an jusqu'au projet collectif territorial de 80 000 tonnes/an. La Région accompagne les porteurs de projets dans les différentes étapes :

  • animation sur les territoires;
  • études de recherche de gisement et de débouchés thermiques;
  • étude de pré-faisabilité;
  • études et démarches de développement du projet;
  • investissements ;
  • formation du personnel et suivi d'optimisation des installations.


Pour la valorisation de l'énergie, outre la solution classique de production décentralisée d'électricité par cogénération, les premiers projets d'injection du biogaz sur le réseau de distribution du gaz naturel sont encouragés et soutenus financièrement par la Région (Méth'Inov à Melles et Méthadoux à Saint Soulle).

 

La réalisation effective des projets d'ici 3 ans permettra de répondre à trois enjeux environnementaux majeurs :

  • lutte contre le changement climatique : réduction de près de 60 000 T équivalent CO2 /an ;
  • production décentralisée d'énergies renouvelables et autonomie énergétique : 310 GWh / an (énergie primaire) ;
  • gestion de proximité des déchets avec valorisation agronomique du digestat (substitution d'engrais minéraux) : 450 000 t biomasse /an.

Les partenaires

 

Votre contact à la Région

Gilles BERTONCINI
Service Maîtrise de l'Energie, Energies renouvelables, Air
Région Poitou-Charentes
Tel: 05 49 38 47 55
Mail : g.bertoncini-arobase-cr-poitou-charentes.fr
 

Mot(s) clé(s) : croissance verte , environnement , énergie
Modifié le 3 oct. 2014
Créé le 4 mai 2011