Logotype du Conseil Régional Poitou-Charentes
 

Budget 2014 : l'emploi et le pouvoir d'achat des ménages au cœur de l'action régionale

Assemblée Régionale Session Octobre 2011
Assemblée Régionale

Reposant sur une bonne gestion de la Région, le budget 2014 est construit autour de deux priorités : l'emploi et la préservation du pouvoir d'achat des familles de Poitou-Charentes, tout en poursuivant dans la dynamique de mutation écologique de l'économie.

Le choix d'une bonne gestion

Inscrit dans le cadre du pacte signé entre l'Etat et les Régions pour la croissance et l'emploi, ce budget traduit la volonté de la Région de participer à l'effort national pour la maîtrise des dépenses publiques et le désendettement. Le financement des projets portera ainsi sur la réalisation d'économies en poursuivant dans la gouvernance budgétaire vertueuse engagée depuis 10 ans, c'est-à-dire sans recours à l'endettement et ou à la hausse de la fiscalité. Il est la traduction du souci permanent d'une utilisation optimale des fonds publics pour qu'un Euro dépensé soit un Euro utile.

De la même manière, la Région répond à l'impératif de préservation du pouvoir d'achat des ménages en refusant toute hausse de la fiscalité indirecte. La Région est par ailleurs la seule à ne pas avoir recours à la Taxe Intérieure sur la Consommation des Produits Energétiques (TIPCE) depuis 2008, soit 40 M€ d'économie annuelle pour les familles et autant de gain de pouvoir d'achat (économie de 2,5 centimes/litre).

Au final, la région Poitou-Charentes est celle qui connaîtra en 2014 la pression fiscale la plus faible de toutes les régions françaises. Lla bonne gestion de la Région reconnue lui permet de disposer d'ouverture de crédits importants par la Caisse des Dépôts et Consignations et la Banque Européenne d'Investissement pour les 5 prochaines années

Reposant sur la volonté affirmée de réduire les dépenses publiques, le budget 2014 repose sur les caractéristiques suivantes :

  • 662, 6 M€, baisse de 3% par rapport au budget primitif 2013
  • maîtrise de la dette : l'encours de dette de la Région ne représente que 185 € par habitant, à un niveau très inférieur à la moyenne nationale des Régions établie à 269 € par habitant
  • pas de hausse de la fiscalité pour la 9e année consécutive
  • pression fiscale la plus faible des Régions françaises
  • volonté de réduire l'emprunt d'équilibre de 10 M€ (70 M€ comparés aux 80 M€ inscrits au budget primitif 2013)
  • Poitou-Charentes seule Région à ne pas prélever la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TIPCE) depuis 2008 : 40 M€ d'économie annuelle par pour les familles et autant de gain de pouvoir d'achat pour les familles (soit une économie de 2,5 centimes/litre)
  • la bonne gestion de la Région reconnue lui permet de disposer d'ouverture de crédits importants par la Caisse des Dépôts et Consignations et la Banque Européenne d'Investissement pour les 5 prochaines années

Plus d'infos

Mot(s) clé(s) :
Modifié le 25 sept. 2014
Créé le 7 août 2014