Logotype du Conseil Régional Poitou-Charentes
 

Un budget 2013 stable, axé sur la croissance verte et l'emploi

Etats Généraux du Solaire à la maison de la Région

La Région Poitou-Charentes vient d'adopter son budget 2013 autour de 4 grandes priorités :

  1. La Région de la croissance verte et de l’excellence environnementale pour conquérir de nouveaux emplois
  2. La Région «territoire des entrepreneurs» pour encourager la créativité, l’esprit d’entreprendre et le dynamisme des PME
  3. La Région de l’épanouissement individuel et de la justice sociale
  4. La Région solidaire et humaine

et de trois principes :

  1. Pas d’impôt nouveau
  2. Pas de taxe sur les carburants, soit 44 M€ de gain de pouvoir d’achat pour les habitants
  3. 30 M€ d’économies pour financer des actions nouvelles

Les nouvelles mesures du budget 2013

  • Poursuite de la création de l'institut régional de la Chimie Verte, symposium international ;
  • Accompagnement du plan de développement de l'Economie Sociale et Solidaire ;
  • Mise en œuvre opérationnelle de la Banque publique d'investissement ;
  • Déploiement en région des emplois d'avenir et accompagnement des contrats de génération ;
  • Développement d'un nouveau plan régional pour l'Agriculture Biologique 2013-2015 ;
  • Application du Plan Climat Energie territorial par la rénovation des lycées régionaux ;
  • Équipement des établissements d'un Environnement Numérique de Travail, pour que tous les lycées aient 10 Mo de connexion à la rentrée 2013 ;
  • Instauration d'une aide au financement de l'épreuve théorique du permis de conduire pour les jeunes ;
  • Création d'un service public de l'orientation ;
  • Déploiement de l'électro-mobiité avec la SPL Electromobilité  ;
  • Expérimentation de territoires à énergie positive ;
  • Mise en place de nouveaux services de TER (6 nouvelles rames) ;
  • Renforcement de l'accès pour tous au sport avec la création du «  Pass Handi'Sports  ».

Les chiffres clés pour 2013

  • 3 000 logements réhabilités par an
  • 6 nouvelles rames de TER
  • 300 entreprises soutenues à l'international
  • 2 M€ pour soulager les familles des coûts de l'épreuve du code de la route
  • 11 000 places de formation professionnelle continue
  • 14 500 places d'apprentissage
  • 100 Emplois d'avenir dans les lycées
  • 700 aides individuelles pour les formations qualifiantes
  • 4 000 conseils en VAE
  • 1 000 prêts en micro-crédit
  • 120 chercheurs doctorants soutenus
  • 500 bourses d'accès à l'enseignement supérieur.

Comment sont financées les nouvelles mesures ?

30 M€ d’économies :

  • Remise en cause des aides aux structures devenues moins efficaces : - 1,3 M€
  • Marge résultant des programmes antérieurs non reconduits : - 5 M€
  • Fin du programme routier 2000-2006 : - 6 M€
  • Mobilisation des crédits disponibles de la politique des territoires : - 2,2 M€
  • Marges résultant des projets d'investissement antérieurs : - 6,2 M€
  • Transferts vers le budget annexe de la gestion des fonds européens : - 3,3 M€
  • Impact de l'accélération des projets en 2012 : - 5 M€


Plus d'infos :

Mot(s) clé(s) : croissance verte , Région , apprentissage , TER
Modifié le 28 janv. 2013
Créé le 17 déc. 2012